La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 385,51
    +28,42 (+0,45 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 034,25
    +34,81 (+0,87 %)
     
  • Dow Jones

    34 777,76
    +229,23 (+0,66 %)
     
  • EUR/USD

    1,2168
    +0,0100 (+0,83 %)
     
  • Gold future

    1 832,00
    +16,30 (+0,90 %)
     
  • BTC-EUR

    47 026,34
    +231,35 (+0,49 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 480,07
    +44,28 (+3,08 %)
     
  • Pétrole WTI

    64,82
    +0,11 (+0,17 %)
     
  • DAX

    15 399,65
    +202,91 (+1,34 %)
     
  • FTSE 100

    7 129,71
    +53,54 (+0,76 %)
     
  • Nasdaq

    13 752,24
    +119,39 (+0,88 %)
     
  • S&P 500

    4 232,60
    +30,98 (+0,74 %)
     
  • Nikkei 225

    29 357,82
    +26,45 (+0,09 %)
     
  • HANG SENG

    28 610,65
    -26,81 (-0,09 %)
     
  • GBP/USD

    1,3990
    +0,0097 (+0,70 %)
     

Covid-19 : mode d'emploi de la quarantaine obligatoire

Des Français ont été mis sous quarantaine, avec surveillance constante dans un centre de vacances : la mesure n'avait été prise qu'une seule fois en France, en janvier 2020 au tout début de la pandémie pour des expatriés qui rentraient de Chine. Mais la quarantaine obligatoire pour les voyageurs de retour de Guyane ou du Brésil, de l'Argentine, du Chili et de l'Afrique du Sud ne devrait pas ressembler à cela. Des amendes salées en cas de non-respect Le lieu de confinement ne sera pas imposé mais les voyageurs concernés devront donner l'adresse de leur lieu de quarantaine. L'isolement doit être de dix jours, et l'amende en cas de non-respect pourrait s'avérer salée, même si aucun chiffre n'a été communiqué pour le moment. Policiers et gendarmes pourront se rendre au domicile des voyageurs pour des vérifications. La question des voyageurs effectuant une escale dans les pays concernée est encore sur la table des discussions européennes cette semaine.