La bourse est fermée
  • Dow Jones

    34 137,31
    +316,01 (+0,93 %)
     
  • Nasdaq

    13 950,22
    +163,95 (+1,19 %)
     
  • Nikkei 225

    28 508,55
    -591,83 (-2,03 %)
     
  • EUR/USD

    1,2042
    +0,0001 (+0,01 %)
     
  • HANG SENG

    28 621,92
    -513,81 (-1,76 %)
     
  • BTC-EUR

    45 709,02
    -1 613,93 (-3,41 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 268,84
    +5,88 (+0,47 %)
     
  • S&P 500

    4 173,42
    +38,48 (+0,93 %)
     

Covid-19 : les médecins généralistes peuvent désormais vacciner certains de leurs patients

Depuis jeudi 25 février, les médecins généralistes peuvent vacciner leurs patients âgés entre 50 et 64 ans, et atteints des comorbidités, contre le Covid-19. À Metz (Moselle), Myriam, sexagénaire, attendait cette injection depuis plusieurs semaines. "J'en avais discuté avec le docteur, dans tous les cas, je lui avais dit que j'étais favorable", confie-t-elle, ravie. Un flacon de dix doses du vaccin AstraZeneca Ainsi, une nouvelle phase de la vaccination débute, à destination des patients atteints de pathologies qui augmentent les risques d'une forme grave du Covid-19. Pour administrer ces doses, le médecin de Myriam, le docteur Damien Martin, a dû solliciter ses patients les plus à risque. "On sent vraiment un grand intérêt pour la cause, et ils nous remercient de penser à eux", affirme-t-il. Pour l'heure, seul un généraliste sur deux bénéficie de son premier flacon de dix doses du vaccin AstraZeneca, livré directement chez le pharmacien. Ce vaccin ne nécessite pas de congélation, mais ne se conserve que quelques heures à température ambiante.