La bourse est fermée

Brexit : Theresa May tente de rassurer Wall Street

Rassurer Wall Street sur le Brexit : c’est ce à quoi s’est employée la première ministre britannique ce lundi.

A New York pour l’Assemblée générale des Nations Unies, Theresa May y a reçu les responsables des banques d’affaires américaines Goldman Sachs et Morgan Stanley. Elle a également discuté avec des dirigeants d’Amazon, d’IBM et du fonds BlackRock.

Les cinq grandes banques américaines emploient plus de 40.000 personnes à Londres. Elles envisagent de déménager leurs activités de courtage et de banque d’investissement à Paris, Francfort ou Dublin afin de continuer à profiter du marché unique européen après la sortie du Royaume-Uni de l’UE.

Avec AFP, Reuters.