Publicité

Un accord ferroviaire signé entre la Russie et l'Iran

Le conflit en Ukraine a relancé les discussions entre Moscou et Téhéran, tous deux soucieux de rompre leur isolement. L’ouverture d’une liaison ferroviaire, d’ici trois ans selon l’Iran, démontre une volonté de trouver des voies de transport nouvelles. L'analyse de Siavosh Ghazi, correspondant de France 24 en Iran.


Lire la suite sur FRANCE 24