La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 742,25
    -11,72 (-0,17 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 977,90
    -6,60 (-0,17 %)
     
  • Dow Jones

    34 429,88
    +34,87 (+0,10 %)
     
  • EUR/USD

    1,0531
    +0,0002 (+0,02 %)
     
  • Gold future

    1 797,30
    -3,80 (-0,21 %)
     
  • BTC-EUR

    16 119,95
    -71,99 (-0,44 %)
     
  • CMC Crypto 200

    404,33
    +2,91 (+0,72 %)
     
  • Pétrole WTI

    80,34
    -0,88 (-1,08 %)
     
  • DAX

    14 529,39
    +39,09 (+0,27 %)
     
  • FTSE 100

    7 556,23
    -2,26 (-0,03 %)
     
  • Nasdaq

    11 461,50
    -20,95 (-0,18 %)
     
  • S&P 500

    4 071,70
    -4,87 (-0,12 %)
     
  • Nikkei 225

    27 777,90
    -448,18 (-1,59 %)
     
  • HANG SENG

    18 675,35
    -61,09 (-0,33 %)
     
  • GBP/USD

    1,2296
    +0,0040 (+0,33 %)
     

Ukraine : des généraux russes auraient évoqué l'utilisation d'armes nucléaires tactiques

Alexander Nemenov/Afp

Selon le New York Times, des généraux russes ont discuté de l'utilisation d'armes nucléaires tactiques en Ukraine. Mais aucun signe d'utilisation imminente n'a été identifié par les Etats-Unis.

De hauts responsables militaires russes ont récemment eu des conversations pour discuter du moment et de la manière dont Moscou pourrait utiliser une arme nucléaire tactique en Ukraine, assure le New York Times dans un article publié mercredi 2 novembre. Le quotidien américain, qui cite "plusieurs hauts responsables américains", indique que Vladimir Poutine n'a pas pris part aux conversations, qui se sont tenues "dans le contexte de l'intensification de la rhétorique nucléaire de la Russie et des revers sur le champ de bataille". Mais le fait que l'usage d'armes nucléaires fasse l'objet de discussions a "alarmé l'administration Biden", souligne le New York Times, car cela montre "à quel point les généraux russes étaient frustrés par leurs échecs sur le terrain".

Pour autant, les responsables américains cités par le journal américain assurent n'avoir vu "aucune preuve que les Russes mettaient en place des armes nucléaires ou prenaient d'autres mesures tactiques pour se préparer à une frappe". "Nous avons été clairs dès le départ que les commentaires de la Russie sur l'utilisation potentielle d'armes nucléaires sont profondément préoccupants, et nous les prenons au sérieux, a déclaré John F. Kirby, un responsable du Conseil de sécurité nationale américain . "Nous continuons à surveiller cela du mieux que nous pouvons, et nous ne voyons aucune indication que la Russie se prépare à une telle utilisation."

Un stock de 2.000 armes nucléaires tactiques

Le Pentagone estime que la Russie possède un stock de pas moins de 2.000 armes nucléaires tactiques. Ces armements, beaucoup moins puissants que les ogives transportées par les missiles balistiques intercontinentaux, affichent tout de même une capacité de destruction parfois égale ou supérieure aux bombardements de Hiroshima ou Nagasaki.

Les armes nucléaires tactiques ont des rendements inférieurs et sont destinées à être utilisées à des distances plus courtes que les ogives transportées sur des missiles balistiques in[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi