ORA.PA - Orange S.A.

Paris - Paris Prix différé. Devise en EUR
13,10
+0,04 (+0,31 %)
À la clôture : 5:37PM CET
Le graphique des titres n’est pas pris en charge par votre navigateur actuel
Clôture précédente13,06
Ouverture13,06
Offre0,00 x 0
Vente0,00 x 0
Var. jour12,98 - 13,12
Sur 52 semaines12,77 - 15,38
Volume6 034 595
Volume moyen7 013 431
Cap. boursière34,719B
Bêta (mensuel sur 5 ans)0,35
Rapport P/E (sur 12 mois)17,68
BPA (sur 12 mois)0,74
Date de bénéfices13 févr. 2020
Dividende et rendement à terme0,70 (5,36 %)
Date ex-dividende02 déc. 2019
Objectif sur 1 an17,10
  • Globe Newswire

    Orange: Nombre d'actions et de droits de vote au 31 décembre 2019

    14 janvier 2020Orange : Information relative au nombre total d’actions et de droits de vote prévue par l’article L. 233-8 II du Code de commerce et l’article 223-16 du Règlement général de l’Autorité des Marchés FinanciersEn application de l’article L.225-123 du Code de commerce, il est automatiquement conféré, à compter du 3 avril 2016, un droit de vote double aux actions entièrement libérées inscrites au nominatif depuis deux ans au nom d’un même actionnaire.DateNombre d’actions composant le capitalNombre d’actions auto-détenues privées de droit de voteNombre de droits de vote théoriques [1]Nombre de droits de vote exerçables 31/01/20192 660 056 5997 748 9073 104 057 0253 096 308 118 28/02/20192 660 056 5997 248 2503 103 917 0063 096 688 756 31/03/20192 660 056 5996 927 8853 103 854 9623 096 927 077 30/04/20192 660 056 5997 393 3013 104 104 0703 096 710 769 31/05/20192 660 056 5997 564 5713 099 492 0293 091 927 458 30/06/20192 660 056 5997 293 6013 099 568 3623 092 274 761 31/07/20192 660 056 5997 468 4653 099 542 5933 092 074 128 31/08/20192 660 056 5996 895 3083 099 498 6113 092 603 303 30/09/20192 660 056 5996 894 7243 099 492 0293 092 597 305 31/10/20192 660 056 5998 268 5193 099 015 8903 090 747 371 30/11/20192 660 056 5996 891 2933 098 863 0233 091 971 730 31/12/20192 660 056 5999 742 9683 098 753 3593 089 010 391 [1] Calculé, comme prévu au dernier alinéa de l'article 223-11 du Règlement général de l’Autorité des Marchés Financiers, sur la base de l'ensemble des actions auxquelles sont attachés des droits de vote, y compris les actions privées de droit de vote. Ces droits de vote servent de base de calcul pour les franchissements de seuils.  Pièce jointe * Orange: Nombre d'actions et de droits de vote au 31 decembre 2019

  • Globe Newswire

    Orange: total number of shares and voting rights at December 31th, 2019

    14th January 2020Orange: information on the total number of shares and voting rights referred to in Article L.233-8 II of the French Commercial Code and Article 223-16 of the General Regulations of the Autorité des Marchés Financiers. In application of Article L.225-123 of the French Commercial Code (Code de commerce), as from 3 April 2016, a double voting right is automatically granted to fully paid-up shares that have been held in registered form and under a single shareholder name for at least two years.DateNumber of shares Number of treasury shares without voting rights Theoretical number of voting rights [1]Number of voting rights exercisable 01/31/20192,660,056,599  7,748,9073,104,057,0253,096,308,118 02/28/20192,660,056,599  7,248,2503,103,917,0063,096,688,756 03/31/20192,660,056,599  6,927,8853,103,854,9623,096,927,077 04/30/20192,660,056,599  7,393,3013,104,104,0703,096,710,769 05/31/20192,660,056,599  7,564,5713,099,492,0293,091,927,458 06/30/20192,660,056,599  7,293,6013,099,568,362 3,092,274,761 07/31/20192,660,056,599  7,468,4653,099,542,5933,092,074,128 08/31/20192,660,056,599  6,895,3083,099,498,6113,092,603,303 09/30/20192,660,056,599   6,894,7243,099,492,0293,092,597,305 10/31/20192,660,056,599  8,268,5193,099,015,8903,090,747,371 11/30/20192,660,056,599   6,891,2933,098,863,023 3,091,971,730 12/31/20192,660,056,599  9,742,9683,098,753,3593,089,010,391 [1] calculated in accordance with the last paragraph of Article 223-11 of the General Regulations, on the basis of all the shares to which voting rights are attached, including shares without voting rights  Attachment * Orange: total number of shares and voting rights at December 31th, 2019

  • Globe Newswire

    Orange: Nombre d'actions et de droits de vote au 30 novembre 2019

    18 décembre 2019Orange : Information relative au nombre total d’actions et de droits de vote prévue par l’article L. 233-8 II du Code de commerce et l’article 223-16 du Règlement général de l’Autorité des Marchés FinanciersEn application de l’article L.225-123 du Code de commerce, il est automatiquement conféré, à compter du 3 avril 2016, un droit de vote double aux actions entièrement libérées inscrites au nominatif depuis deux ans au nom d’un même actionnaire.DateNombre d’actions composant le capitalNombre d’actions auto-détenues privées de droit de voteNombre de droits de vote théoriques [1]Nombre de droits de vote exerçables 31/01/20192 660 056 5997 748 9073 104 057 0253 096 308 118 28/02/20192 660 056 5997 248 2503 103 917 0063 096 688 756 31/03/20192 660 056 5996 927 8853 103 854 9623 096 927 077 30/04/20192 660 056 5997 393 3013 104 104 0703 096 710 769 31/05/20192 660 056 5997 564 5713 099 492 0293 091 927 458 30/06/20192 660 056 5997 293 6013 099 568 3623 092 274 761 31/07/20192 660 056 5997 468 4653 099 542 5933 092 074 128 31/08/20192 660 056 5996 895 3083 099 498 6113 092 603 303 30/09/20192 660 056 5996 894 7243 099 492 0293 092 597 305 31/10/20192 660 056 5998 268 5193 099 015 8903 090 747 371 30/11/20192 660 056 5996 891 2933 098 863 0233 091 971 730 [1] Calculé, comme prévu au dernier alinéa de l'article 223-11 du Règlement général de l’Autorité des Marchés Financiers, sur la base de l'ensemble des actions auxquelles sont attachés des droits de vote, y compris les actions privées de droit de vote. Ces droits de vote servent de base de calcul pour les franchissements de seuils. Pièce jointe * Orange: Nombre d'actions et de droits de vote au 30 novembre 2019

  • Globe Newswire

    Press release: Orange signs partnership agreement with ATC France to support the accelerated deployment of its mobile network in non-dense areas

    Press release Paris, 17 December 2019Orange signs partnership agreement with ATC France to support the accelerated deployment of its mobile network in non-dense areasOrange, the leading mobile network operator in France, and ATC France, a subsidiary of American Tower Corporation and a leading player in telecoms hosting, have signed an agreement concerning the deployment of between 900 and 2,000 new mobile network sites located mainly in rural areas and along transport routes over the period 2020-2024.Demand for mobile network infrastructure is showing strong growth, driven both by the additional coverage commitments made by telecoms operators as enshrined in the New Deal in France and by the need to increase the density of their networks.The quality of the mobile network and coverage are among the major commitments made by Orange in France, commitments acknowledged by the French regulator, Arcep, which recently ranked the operator as number one for the ninth year in a row. Orange currently has 25,000 mobile radio sites, including 17,000 on fully-owned infrastructure.Orange and ATC France, a specialist in the management and marketing of network infrastructure, have been working together since 2012 for the deployment and operation of mobile network infrastructure and have thus further reinforced that existing partnership. This agreement makes it possible for ATC France and Orange to pool their expertise for the benefit of their customers and to improve network coverage in France.The contract with ATC France will enable Orange to support the accelerated deployment of its mobile network and increase the density of its coverage. It will achieve this while allowing Orange to maintain its expertise in the design and construction of network infrastructure and ensuring that the Group retains the necessary mid-term investment capacity to consolidate its leadership across the entire network.A 20-year hosting service agreement between the two partners means that Orange will benefit from the excellence of ATC France's management and marketing services for mobile network infrastructure and will therefore ensure that the quality of its services across the country will be maintained.ATC France hosts nearly 5,500 operator contracts across the totality of its sites in operation. Strengthening its partnership with Orange is fully in line with its infrastructure development strategy for its customers and will support the deployment of digital services across the country.Fabienne Dulac, Deputy CEO of the Orange Group and CEO of Orange France, said: "The nationwide deployment of the network, particularly in rural areas, is a priority for Orange.  We are delighted to be able to enter into this agreement with ATC France, which has proven expertise in terms of infrastructure management. This partnership will enable us to accelerate deployment in these key areas while retaining our capacity for differentiation and our ability to invest in the networks, whether they are fixed or mobile."According to Julian Plumstead, CEO Europe at ATC: "We are very happy to have signed this agreement with Orange, France’s leading mobile operator, building on an already strong nationwide partnership. This agreement will help reinforce our infrastructure in France and will strengthen the ties and the synergies between our two groups over the long term."The financial details of the agreement remain confidential.About OrangeOrange is one of the world’s leading telecommunications operators with sales of 41 billion euros in 2018 and 148,000 employees worldwide at 30 September 2019, including 88,000 employees in France. The Group has a total customer base of 268 million customers worldwide at 30 September 2019, including 209 million mobile customers and 21 million fixed broadband customers. The Group is present in 27 countries. Orange is also a leading provider of global IT and telecommunication services to multinational companies, under the brand Orange Business Services. In March 2015, the Group presented its new strategic plan “Essentials2020” which places customer experience at the heart of its strategy with the aim of allowing them to benefit fully from the digital universe and the power of its new generation networks.Orange is listed on Euronext Paris (symbol ORA) and on the New York Stock Exchange (symbol ORAN). For more information on the internet and on your mobile: www.orange.com, www.orange-business.com or to follow us on Twitter: @orangegrouppr. Orange and any other Orange product or service names included in this material are trademarks of Orange or Orange Brand Services Limited.About ATC France Through its subsidiary ATC France, American Tower Corporation intends to make wireless communications possible everywhere in France and to play a major role in mobile coverage for all regions. ATC France currently manages more than 4,000 rooftop and pylon addresses and hosts nearly 5,500 customer contracts across more than 2,500 sites in operation. For more information: www.atcfrance.fr or to follow us on Twitter: @atc_franceOrange press contacts: +33 1 44 44 93 93 Tom Wright; tom.wright@orange.com Olivier Emberger; olivier.emberger@orange.comATC France press contact: Ludovic Noury; ludovic.noury@atcfrance.frAttachment * PR_Orange_ATC_EN_171219

  • Globe Newswire

    Communiqué: Orange signe un partenariat avec ATC France pour soutenir l’accélération du déploiement de son réseau mobile en zone non dense

    Communiqué de presse Paris, le 17 décembre 2019Orange signe un partenariat avec ATC France pour soutenir l’accélération du déploiement de son réseau mobile en zone non denseOrange, opérateur leader sur le réseau mobile en France, et ATC France, filiale d’American Tower Corporation, leader de l’hébergement télécom, spécialisée dans la gestion et la commercialisation des infrastructures de réseau, ont conclu un accord portant sur le déploiement de 900 à 2 000 nouveaux sites situés majoritairement en zone rurale et sur les axes de transport sur la période 2020-2024.La demande d’infrastructures de réseau mobile connaît une forte croissance, motivée par l’extension des engagements de couverture des opérateurs télécoms, encadrée par le New Deal en France, et par les besoins de densification de leur réseau.La qualité de réseau mobile et la couverture sont des engagements forts d’Orange en France, engagements reconnus par l’Arcep qui a classé l’opérateur au premier rang pour la neuvième année consécutive. Orange dispose aujourd’hui de 25 000 sites radio mobile, dont 17 000 sur des infrastructures en propriété.Orange et ATC France collaborent depuis 2012 dans le cadre des activités de déploiement et d’exploitation d’infrastructures de réseau mobile et renforcent ainsi leur partenariat. Cet accord permet à ATC France et Orange de mettre en commun leur savoir-faire au bénéfice de leurs clients et de l’amélioration de la couverture réseau en France.Ce contrat avec ATC France permettra à Orange de soutenir l’accélération du déploiement de son réseau mobile et de densifier sa couverture, tout en maintenant son savoir-faire dans la conception et la construction des infrastructures de réseau et, en conservant la puissance d’investissement nécessaire à moyen terme pour consolider son leadership sur l’ensemble du réseau.Un contrat de prestations de services d’accueil signé entre Orange et ATC France sur 20 ans permettra à Orange de bénéficier de l’excellence des services de gestion et de commercialisation des infrastructures de réseau mobile d’ATC France et de s’assurer du maintien de la qualité de ses services sur l’ensemble du territoire.ATC France héberge près de 5 500 contrats d'opérateurs sur son parc de sites en exploitation. Le renforcement de son partenariat avec Orange s'inscrit pleinement dans sa stratégie de développement de ses infrastructures auprès de tous ses clients au bénéfice de l'aménagement numérique sur l’ensemble du territoire. Fabienne Dulac, Directrice Générale Adjointe du Groupe Orange et CEO d'Orange France, a dit : « Le déploiement du réseau sur l’ensemble du territoire, notamment en zone rurale est une priorité pour Orange.  Nous sommes très heureux de pouvoir conclure ce partenariat avec ATC France, qui dispose d’un savoir-faire réel en matière de gestion d’infrastructure, et ainsi d’accélérer nos déploiements dans ces zones clés tout en conservant notre puissance de différenciation et notre capacité d’investir dans les réseaux qu’ils soient fixe ou mobile. »Selon Julian Plumstead, CEO Europe du Groupe ATC : « Nous sommes ravis de signer ce partenariat avec Orange, opérateur leader du réseau mobile en France, qui souligne une collaboration forte à l’échelle de l’hexagone. Cet accord contribuera à développer notre parc d’infrastructures en France et renforcera les liens et les synergies entre nos deux groupes sur le long terme. » Les détails financiers de ce contrat restent confidentiels.A propos d'Orange :Orange est l'un des principaux opérateurs de télécommunications dans le monde, avec un chiffre d'affaires de 41 milliards d'euros en 2018 et 148 000 salariés au 30 septembre 2019, dont 88 000 en France. Le Groupe servait 268 millions de clients dans le monde au 30 septembre 2019, dont 209 millions de clients mobiles et 21 millions de clients haut débit fixe. Le Groupe est présent dans 27 pays. Orange est également l'un des leaders mondiaux des services de télécommunications aux entreprises multinationales sous la marque Orange Business Services. En mars 2015, le Groupe a présenté son nouveau plan stratégique « Essentiels2020 » qui place l'expérience de ses clients au cœur de sa stratégie, afin que ceux-ci puissent bénéficier pleinement du monde numérique et de la puissance de ses réseaux très haut débit.Orange est coté sur Euronext Paris (symbole ORA) et sur le New York Stock Exchange (symbole ORAN). Pour plus d'informations (sur le web et votre mobile) : www.orange.com, www.orange-business.com ou pour nous suivre sur Twitter : @presseorange. Orange et tout autre produit ou service d'Orange cités dans ce communiqué sont des marques détenues par Orange ou Orange Brand Services Limited.A propos d’ATC France : Avec sa filiale ATC France, American Tower Corporation a pour ambition de rendre possible, partout en France, la communication sans fil et de jouer un rôle majeur dans la couverture mobile des territoires. En 2019, ATC France gère plus de 4 000 adresses toits-terrasses et pylônes et héberge près de 5 500 contrats de clients sur plus de 2 500 sites en exploitation. Pour plus d’informations : www.atcfrance.fr ou pour nous suivre sur Twitter : @atc_franceContacts presse Orange : +33 1 44 44 93 93 Tom Wright ; tom.wright@orange.com Olivier Emberger; olivier.emberger@orange.com Contact presse ATC France : Ludovic Noury ; ludovic.noury@atcfrance.fr Pièce jointe * CP_Orange_ATC_FR_171219

  • Globe Newswire

    Press release Orange: Transactions carried out as part of a share buyback program and outside of a liquidity contract

    Press release Paris, 10 December 2019Transactions carried out as part of a share buyback program and outside of a liquidity contractOrange announces that it has purchased treasury shares within the framework of its 2019 share buyback program.These shares have been acquired to honour obligations related to the “Orange Vision 2020” free shares award plan and the long term incentive plan for key managers (free allocation of performance shares). The 9.1 million shares “Orange Vision 2020” plan and the long term incentive plan, which are conditional on presence and performance, have been respectively proposed to all Group employees and key managers with the aim of sharing the benefits of the "Essentials2020" strategic plan across the Group.Name of the issuer: Orange (LEI: 969500MCOONR8990S771) References of the share buyback program: A description of the program authorised by the Shareholders’ General Meeting held on 21 May 2019 (15th resolution) can be found in Orange’s 2018 registration document Securities identifying code: Ordinary shares (ISIN: 0000133308), listed on Euronext Paris / Compartment A (MIC: XPAR) Start date of the program: The 15th resolution of the shareholders’ general meeting held on 21 May 2019 was activated at the Board of Directors meeting on 21 May 2019Cash purchases of shares from 5th to 6th December 2019:Trading dateType of transactionNumber of sharesDaily weighted average purchase price (€)Amount (€) 05 December 2019Purchase1,236,09613.639616,859,855.00 € 06 December 2019Purchase763,90413.591610,382,677.61€ TotalPurchase2,000,00013.621327,242,532.61 € None of these shares were purchased as part of a share liquidity contract. Detailed information on these transactions may be found on the Orange website (https://www.orange.com/en/Investors/Regulated-information). About OrangeOrange is one of the world’s leading telecommunications operators with sales of 41 billion euros in 2018 and 148,000 employees worldwide at 30 September 2019, including 88,000 employees in France. The Group has a total customer base of 268 million customers worldwide at 30 September 2019, including 209 million mobile customers and 20 million fixed broadband customers. The Group is present in 27 countries. Orange is also a leading provider of global IT and telecommunication services to multinational companies, under the brand Orange Business Services. In March 2015, the Group presented its new strategic plan “Essentials2020” which places customer experience at the heart of its strategy with the aim of allowing them to benefit fully from the digital universe and the power of its new generation networks.Orange is listed on Euronext Paris (symbol ORA) and on the New York Stock Exchange (symbol ORAN). For more information on the internet and on your mobile: www.orange.com, www.orange-business.com or to follow us on Twitter: @orangegrouppr. Orange and any other Orange product or service names included in this material are trademarks of Orange or Orange Brand Services Limited.Press contacts: +33 (0)1 44 44 93 93 Tom Wright; tom.wright@orange.comAttachment * PR_Orange_ShareBuyBack_EN_191210

  • Globe Newswire

    Communiqué Orange - Information sur les opérations effectuées dans le cadre d’un programme de rachat d’actions, hors contrat de liquidité

    Communiqué de presse Paris, le 10 décembre 2019Information sur les opérations effectuées dans le cadre d’un programme de rachat d’actions, hors contrat de liquiditéOrange annonce avoir procédé à l'acquisition d'actions propres dans le cadre de son programme de rachat d'actions 2019.Cette acquisition est destinée à honorer des obligations liées au plan d'attribution gratuite d'actions « Orange Vision 2020 » ainsi qu’au plan d’attribution d’actions de performance dans le cadre de la rémunération variable pluriannuelle des dirigeants (long term incentive plan). Le plan « Orange Vision 2020 », qui porte sur 9,1 millions d’actions, ainsi que le plan de rémunération variable pluriannuelle ont été mis en place avec pour objectif d’associer tous les salariés du Groupe et dirigeants mandataires sociaux, sous conditions de présence et de performance, à la réussite du plan stratégique « Essentiels2020 ».Dénomination sociale de l'émetteur : Orange (LEI : 969500MCOONR8990S771) Références du programme : Le descriptif du programme autorisé par l'Assemblée générale du 21 mai 2019 (15ème résolution) figure dans le Document de Référence 2018 d’Orange Code identifiant de l’instrument financier : Actions ordinaires (ISIN : 0000133308), cotées sur Euronext Paris / Compartiment A (MIC : XPAR) Date de début du programme : La 15ème résolution de l'Assemblée générale du 21 mai 2019 a été activée par le Conseil d'administration du 21 mai 2019Opérations réalisées au comptant du 5 au 6 décembre 2018 :Jour de la transactionNature de la transactionQuantité achetéePrix pondéré moyen journalier d’acquisition des actions (€)Montant (€) 05/12/2019Achat1 236 09613,639616 859 855,00 € 06/12/2019Achat763 90413,591610 382 677,61€ TotalAchat2 000 00013,621327 242 532,61 € Aucun de ces titres n'a été acheté dans le cadre d'un contrat de liquidité. Les informations détaillées sur ces opérations peuvent être consultées sur le site internet d’Orange (https://www.orange.com/fr/Investisseurs/Information-reglementee).A propos d'OrangeOrange est l'un des principaux opérateurs de télécommunications dans le monde, avec un chiffre d'affaires de 41 milliards d'euros en 2018 et 148 000 salariés au 30 septembre 2019, dont 88 000 en France. Le Groupe servait 268 millions de clients dans le monde au 30 septembre 2019, dont 209 millions de clients mobile et 21 millions de clients haut débit fixe. Le Groupe est présent dans 27 pays. Orange est également l'un des leaders mondiaux des services de télécommunications aux entreprises multinationales sous la marque Orange Business Services. En mars 2015, le Groupe a présenté son nouveau plan stratégique « Essentiels2020 » qui place l'expérience de ses clients au cœur de sa stratégie, afin que ceux-ci puissent bénéficier pleinement du monde numérique et de la puissance de ses réseaux très haut débit.Orange est coté sur Euronext Paris (symbole ORA) et sur le New York Stock Exchange (symbole ORAN). Pour plus d'informations (sur le web et votre mobile) : www.orange.com, www.orange-business.com ou pour nous suivre sur Twitter : @presseorange. Orange et tout autre produit ou service d'Orange cités dans ce communiqué sont des marques détenues par Orange ou Orange Brand Services Limited.Contacts presse : 01 44 44 93 93 Tom Wright ; tom.wright@orange.comPièce jointe * CP_Orange_RachatActions_FR_191210

  • Globe Newswire

    Press release- The EIB supports Orange’s network deployment in AMII areas with a 700-million euro loan

    Press release Paris, 6 December 2019The EIB supports Orange’s network deployment in AMII areas with a 700-million euro loanOrange announces the signature of a 700-million euro loan with the European Investment Bank to finance part of the deployment of the Group’s Very High Speed ​​Broadband network in France in the "Appel à Manifestation d’Intentions d’Investissements" (AMII) areas. A first drawdown of 350 million euros took place today; the remaining part of the loan will be made available during the first quarter of 2020.These areas were defined in 2011 as places where population density and digital coverage was considered as being moderate; generally-speaking they are urban areas located outside very dense areas.This loan will address all investments made in France within this zone and will help finance the completion of the deployment of Orange’s networks in the AMII areas.About OrangeOrange is one of the world’s leading telecommunications operators with sales of 41 billion euros in 2018 and 148,000 employees worldwide at 30 September 2019, including 88,000 employees in France. The Group has a total customer base of 268 million customers worldwide at 30 September 2019, including 209 million mobile customers and 21million fixed broadband customers. The Group is present in 27 countries. Orange is also a leading provider of global IT and telecommunication services to multinational companies, under the brand Orange Business Services. In March 2015, the Group presented its new strategic plan “Essentials2020” which places customer experience at the heart of its strategy with the aim of allowing them to benefit fully from the digital universe and the power of its new generation networks. Orange is listed on Euronext Paris (symbol ORA) and on the New York Stock Exchange (symbol ORAN). For more information on the internet and on your mobile: www.orange.com, www.orange-business.com or to follow us on Twitter: @orangegrouppr.Orange and any other Orange product or service names included in this material are trademarks of Orange or Orange Brand Services Limited.About European Investment Bank The European Investment Bank (EIB) is the long-term lending institution of the European Union owned by its Member States. It makes long-term finance available for sound investment in order to contribute towards EU policy goals. In 2018, the EIB provided € 7,2 billion in new financings to support projects in key sectors of the French economy, such as broadband development, youth training, support for businesses and innovation, modernisation of infrastructure and energy transition. More information on: www.bei.org  Follow EIB on Twitter: @eib 2018 France memo: http://www.eib.org/attachments/country/factsheet_france_2018_fr.pdf Press contacts Orange: 01 44 44 93 93 Olivier Emberger; olivier.emberger@orange.com Tom Wright; tom.wright@orange.com EIB: +352 621 36 19 48 Cyrille Lachèvre; c.lachevre@ext.eib.org Attachment * PR_Orange_EIB_AMII_VEng_061219_v2

  • Globe Newswire

    Communiqué - La BEI soutient le déploiement du réseau Orange dans les zones AMII avec un prêt de 700 millions d’euros

    Communiqué de presse Paris, le 6 décembre 2019La BEI soutient le déploiement du réseau Orange dans les zones AMII avec un prêt de 700 millions d’eurosOrange annonce avoir signé un prêt de 700 millions d’euros avec la Banque européenne d’investissement pour financer une partie du déploiement du réseau de Très Haut Débit en France dans les zones « d’Appel à manifestation d’intentions d’investissements » (AMII). Un premier tirage de 350 millions d’euros a eu lieu ce jour, le complément du prêt sera mis à disposition dans le courant du premier trimestre 2020.Ces zones, définies en 2011, sont celles où la densité de population et le maillage numérique sont considérés comme intermédiaires, généralement des zones urbaines en dehors des zones très denses.Ce financement portera sur l’ensemble des investissements réalisés sur le territoire français. Il permettra de financer en partie la complétude du déploiement des réseaux Orange de la zone AMII.A propos d'OrangeOrange est l'un des principaux opérateurs de télécommunications dans le monde, avec un chiffre d'affaires de 41 milliards d'euros en 2018 et 148 000 salariés au 30 septembre 2019, dont 88 000 en France. Le Groupe servait 268 millions de clients dans le monde au 30 septembre 2019, dont 209 millions de clients mobile et 21 millions de clients haut débit fixe. Le Groupe est présent dans 27 pays. Orange est également l'un des leaders mondiaux des services de télécommunications aux entreprises multinationales sous la marque Orange Business Services. En mars 2015, le Groupe a présenté son nouveau plan stratégique « Essentiels2020 » qui place l'expérience de ses clients au cœur de sa stratégie, afin que ceux-ci puissent bénéficier pleinement du monde numérique et de la puissance de ses réseaux très haut débit. Orange est coté sur Euronext Paris (symbole ORA) et sur le New York Stock Exchange (symbole ORAN). Pour plus d'informations (sur le web et votre mobile) : www.orange.com, www.orange-business.com ou pour nous suivre sur Twitter : @presseorange. Orange et tout autre produit ou service d'Orange cités dans ce communiqué sont des marques détenues par Orange ou Orange Brand Services Limited.A propos de la Banque européenne d’investissement La Banque européenne d’investissement (BEI), dont les actionnaires sont les États membres de l’Union européenne (UE), est l’institution de financement à long terme de l’Union européenne (UE). La BEI met à disposition des financements à long terme destinés à appuyer des investissements de qualité afin de contribuer à la réalisation des grands objectifs de l’UE. Plus d’informations sur : www.bei.org Suivez la BEI sur Twitter @eib Fiche France 2018 : http://www.eib.org/attachments/country/factsheet_france_2018_fr.pdf Contacts presse Orange : 01 44 44 93 93 Olivier Emberger ; olivier.emberger@orange.com Tom Wright; tom.wright@orange.com BEI : +352 621 36 19 48 Cyrille Lachèvre ; c.lachevre@ext.eib.org Pièce jointe * CP_Orange_BEI_AMII_VF_061219

  • Globe Newswire

    Orange presents its new strategic plan Engage2025

    Press release Paris, 4 December 2019Orange presents its new strategic plan Engage2025Today Orange is presenting Engage2025, its new strategic plan looking forward to 2025. This new growth plan, following on from Essentials2020 launched in 2015, is guided by the aspiration to be exemplary in social and environmental accountability, and is based on four ambitions: * Reinvent Orange’s operator model: * offer retail and wholesale customers enhanced connectivity; * strengthen its leadership in more open and higher-valued infrastructures. * Accelerate in growth areas: * make Orange MEA the reference digital operator in Africa & the Middle East; * accelerate the development of IT services for B2B customers and scale up cybersecurity; * continue to expand in financial services across its entire footprint. * Place data and AI at the heart of its innovation model: * for a reinvented customer experience; * for smarter networks; * for greater operating efficiency. * Building the company of tomorrow, together: * tackle the skills challenge; * become one of the most attractive employers; * support everyone as part of a responsible transformation.In financial terms, Orange has strong objectives: * Growth of EBITDAaL between 2% and 3% per year on average for the 2021-2023 period. * Increasing organic cash flow for telecoms activities between 2020 and 2023 with a target of between 3.5 and 4 billion euros in 2023 (vs. over 2 billion euros in 2019). * A net debt/EBITDAaL ratio for telecoms activities of around 2x in the medium term.On the announcement of this new strategic plan, Stéphane Richard, Chairman and CEO of the Orange Group, said: “If I had to summarise Engage2025, Orange’s new strategic plan, I would use two words: growth and sustainability. The first one is growth. We are going to grow our core business – connectivity – by adding to our competitive edge and by making the most of our network infrastructure. We are also going to foster growth beyond connectivity in Europe thanks to three elements which set us apart from our competitors, namely Africa & the Middle East, B2B IT services and financial services. To support this growth ambition, by 2025 Orange will have to reinvent itself and adapt to a constantly changing world. Artificial intelligence and data will be at the heart of this reinvention, both to improve customer experience and to make our networks smarter and the whole company more agile. Orange must also address the need for new skills while supporting all its employees. The second is sustainability. At Orange we are convinced that in the years ahead strong economic performance will not be possible without exemplary performance on social and environmental issues. The story of this new strategic plan is therefore a story of sustainable growth, enabled by the emergence of a reinvented Orange. Our financial objectives for 2023 reflect this, with increased EBITDAaL and organic cash flow from telecoms activities between 2020 and 2023.”Engage2025, a strong commitment guided by social and environmental responsibility The Group wants to foster a business model that is committed and accountable to its employees, its customers and society as a whole.Orange is committed to inclusion so that each person can benefit from the digital revolution. In addition to its ambitions for regional network coverage, Orange is committed to training and supporting those excluded from the digital ecosystem. By 2025, Orange will open an Orange Digital Centre in all Group regions and in its operational divisions in France. Orange will also provide offers aimed at low-income households in Europe like the “coup de pouce” offer in France or “gigas solidarios” in Spain. Finally, in Africa & the Middle East, Orange will pursue its efforts to offer increasingly affordable smartphones.The climate challenge is the second aspect of Orange’s commitment. The Group has set an ambitious objective: to beat the GSMA’s objectives by 10 years and achieve carbon neutrality by 2040, despite the explosion of data usage on its networks. This will require the increased use of renewable energy, which will account for over 50% of the Group's energy mix by 2025, as well as unprecedented efforts in terms of energy efficiency. Orange will strengthen its Green ITN programme to reduce the energy consumption of its networks, it will multiply the number of electrified vehicles in France by 10 and it will rely more on the circular economy, for example by offering eco-designed products and using second-hand network equipment, and by having more second-hand devices available in stores.Engage2025, four bold ambitions to tackle a changing ecosystem Orange’s first ambition is to reinvent its operator model by capitalising on its leading network position. Firstly, Orange will offer enhanced connectivity to its retail and wholesale customers. This will be based on two pillars: providing speeds up to 10 times faster and new associated services.For fixed services, whether thanks to our own infrastructure or the use of third-party networks, Orange will be able to offer FTTH to more than 65 million households in Europe by 2023, underlining its leadership in Europe in terms of fibre. Orange will rely on the gradual increase in speeds and the constant improvement in quality of connectivity in homes (Homelan) to offer new services. In terms of content, Orange will enhance its OTT TV experience to respond to changing uses. In services relating to the home of the future, Orange will continue to develop its security and remote assistance offers.In mobile, Orange will focus on 5G. After an initial commercial launch in Romania, 5G will begin to be rolled out in most of the European countries where the Group operates in 2020. From launch, 5G will deliver speeds up to 10x faster, and will offer greater capacity. Then, from 2023 - when core networks transition to 5G - Orange will be able to offer lower latency and implement network slicing, i.e. prioritising certain sections of the network to cover critical uses or specific requirements. 5G’s technical performance will allow the introduction of various different uses for B2C (immersive videos, cloud gaming) as well as for business customers, for whom 5G will be a real breakthrough (optimised production time, remote machine control, predictive maintenance, etc.). Orange has already started to construct these future use-cases jointly with its B2B customers and in 2020 will inaugurate an open centre of co-innovation in Chatillon (France) which will be dedicated to new 5G use-cases.To reinvent its model, Orange will also optimise, develop and derive greater value from its infrastructure, whilst still retaining control. For its FTTH infrastructure, Orange will continue to invest on its own in order to fulfil its commitments in medium-density areas (AMII) in France, for example. However, to continue its industrial efforts in some areas, whilst controlling its CAPEX, Orange could link up with partners. This is the objective of the project to create a subsidiary in France from 2020 - Orange Concessions \- which will cover the 4 million Public Initiative Network (RIP) connections belonging to local authorities and for which Orange is the concession holder. In addition, the creation of this subsidiary will enable Orange to seize potential growth or consolidation opportunities in this market. In Spain and Poland, Orange also plans to share future FTTH deployments with other operators via FiberCos, potentially involving third parties. Orange will also continue to optimise its copper network in France. This will be done in a very gradual manner so as to support users of the network with the transition to fibre: after an initial experimental phase, copper decommissioning will start in 2023 and should end in 2030.To optimise the deployment of its mobile infrastructure, particularly 5G, in terms of pace, coverage and financial capacity, Orange will rely on RAN-sharing agreements, whilst maintaining areas of differentiation. This was the impetus for the existing agreements in Poland and Romania and those signed in recent months in Spain and Belgium.Alongside this, to derive higher value from its owned 40,000 towers of its mobile network in Europe, Orange will create TowerCos in most of its European countries. These entities will be dedicated to the management of the towers and will have three key objectives: to improve operational efficiency and optimise mobile CAPEX, to increase the tower colocation rate whilst retaining Orange’s competitive advantage, and finally to better understand and highlight the quality and value of these assets. Orange will retain control of these entities in all the European countries where they are created. The first projects will start in 2020 in France and Spain. Eventually, the consolidation of all or part of these local TowerCos into a European TowerCo, in which Orange will retain majority control, will be considered in order to seize opportunities for consolidation of the tower market at a European level.Orange announces the disposal of 1,500 non-strategic sites in Spain to Cellnex for 260 million euros. This transaction is consistent with our commitment to maintain control of our strategic assets.Orange’s second ambition is to accelerate its development in three areas of growth: Africa & the Middle East, B2B services and financial services. Orange has the ambition to be the reference digital operator in Africa & the Middle East. To achieve this, the Group will initially rely on the growth in mobile data driven by increased smartphone penetration and the deployment of 4G. In 2020, Orange will have deployed 4G in almost all countries where it operates and will rely on RAN-sharing agreements and innovative technologies (e.g. lighter pylons) to extend its coverage in rural areas. In addition, Orange will reinforce its multi-services strategy so that they represent 20% of turnover in the area by 2025. In financial services, Orange Money will reach about 900 million euros in revenue in 2023 and alongside this, the Group will continue to develop content, e-health and energy offers. The Group’s objective is to have a compound annual growth rate (CAGR) in revenues for the 2020-2023 period of around 5% for the region.Orange will accelerate the transformation of its B2B activities to take advantage of the convergence of telco/IT businesses, proven by the explosion in demand from companies for on-demand and virtualised connectivity services (such as SD-WAN). Orange will therefore maintain its leadership in connectivity with a focus on network virtualisation, fibre and 5G. At the same time, Orange will continue the development of integration services to provide its customers a complete IT ecosystem: data analytics to support companies in their digital transformation; cloud services and, in the future, edge computing, a key foundation for the digital revolution underway; smart mobility and IoT to deliver all the promises of 5G and edge computing; and of course, cybersecurity in which the Group aims to exceed 1 billion euros in revenue and to be the European leader by 2023. As a result, more than half of the Group’s revenue in the Enterprise segment will come from new connectivity services (SD-WAN, 5G) and IT services in 2023.Finally, in financial services, Orange Bank, having attracted 500,000 customers in its two years of operation, will be launched in all European countries where the Group operates by 2025. Banking services, such as micro-credit, will also be launched in Africa & the Middle East from 2020 to extend the range of services already offered through Orange Money. Capitalising on the success of offers combining banking and telecoms (device financing, cash back on shop purchases, etc.), Orange Bank will develop new products relating to payment, credit and insurance, and is working on a specific digital banking offer for professionals and small businesses. Orange Bank will break-even in Europe towards the end of 2023, with nearly 5 million customers and around 400 million euros in net banking income. Orange Bank Africa will reach nearly 10 million customers by 2023 with net banking income of about 100 million euros.The Group’s growth will also be based on its historic business lines: * In France, services revenue will experience moderate growth in the 2020-2023 period, mainly due to increased FTTH penetration and mobile (5G) services, which secures market share and encourages the acquisition of new customers. * Spain will return to growth in 2021, with increasingly optimised use of its brands in order to capture their value potential, and increased B2B and wholesale opportunities, excluding those with international operators. * Europe will have growth that is better than the market average in each of its six countries, principally led by strong commercial momentum in convergence thanks to the deployment of ultra-high speed broadband.Orange’s third ambition is to attain a new level in its digital transformation by positioning AI and data at the heart of its innovation model. These new technologies will enable Orange to improve the customer experience combining the best of both digital and human interactions, offering simplicity, expertise and accountability. Orange will deploy 100% digital pathways and streamline its distribution network, which will remain an essential means for ensuring proximity with customers and for marketing new services. AI and data will allow the Group to provide more personalised offers, leading to greater satisfaction and improved commercial efficiency. Beyond commercial interactions, Orange will increase use of digital tools in its everyday dealings with its customers. By 2023, the number of calls to call centres in Europe will have decreased by 55%. Similarly, Orange will rely on Djingo, which will become a direct voice-controlled interface with the customer, and on the “My Orange” application, which will double the number of users by 2023 to reach nearly 50 million. With smoother pathways and better customer insight, the Group aims to have 9 out of 10 customers recommend Orange in all its countries by 2025.Orange will put AI and data at the service of its networks in order to optimise the deployment of new mobile sites and those of fibre. These new technologies will also facilitate day-to-day network maintenance, helping to reduce costs and improve quality of service.Finally, AI will help Orange to improve the efficiency of its internal processes and its back office activities, such as fraud detection.Orange’s final ambition in this strategic plan is to tackle the skills challenge in line with its “digital and caring” employer promise. In 2025, the profile of company will be considerably different from what it is today. It will be more international, more B2B-orientated and at the forefront of cutting-edge technologies. To support this evolution, Orange will implement an ambitious plan to increase skills and undertake career retraining. Orange will invest more than 1.5 billion euros in a skills-building programme open to all employees around the world. Specifically, 20,000 employees will be trained in network virtualisation, artificial intelligence, data, cloud computing, code and cybersecurity. To achieve this, Orange Campus will become a networked school open to all employees and, for the first time, to the external world. Meanwhile, the appeal of the company will be reinforced to attract external talent. Finally, Orange will promote the conditions for sustainable and responsible transformation to ensure coherence at a social and human level for projects undertaken by the Group around the world.A growth ambition backed by an operational efficiency programme In order to secure its objectives, Orange will pursue operational efficiency programmes and aims to achieve, by 2023, net savings of one billion euros from within a defined perimeter of indirect costs from telecoms activities at the end of 2019 of 14 billion euros1.This ambition is based on a combination of targeted actions related to: * the Group’s transformation plan launched in 2019, which aims to improve agility and efficiency, and achieve better internal cooperation; * digitalisation, which reduces the cost of customer care and enables the automation of network management and maintenance processes to absorb the anticipated exponential increase in the number of connections and data traffic; * the development of shared service initiatives, similar to those already undertaken by the Group in IT; * the optimisation of certain expenses (“smart spending”) such as an annual 5% decrease in central function expenses excluding staff until 2023 or the control of energy costs, which is a major challenge for the future. 2023 financial objectives * Based on a slightly increasing 2019 EBITDAaL and following a “flat positive” 2020 EBITDAaL, the Group is targeting EBITDAaL growth of between 2% and 3% per year on average for the 2021-2023 period. * For the sake of simplicity, the eCAPEX objectives now include RAN-sharing agreements. On a rolling, 12-month basis, eCapex will increase by approximately 50 million euros in 2019 and by around 200 million euros in 2020 due to the RAN-sharing agreements in Spain and Belgium. This will then stabilise in 2021 before starting to decline from 2022, once the bulk of FTTH deployment in France is completed. Excluding RAN-sharing agreements, the objective to reach a peak level of eCAPEX in 2018 will be met. The Group aims to reduce the eCAPEX/sales ratio to around 15% by around the end of 2023 compared to around 17% in 2018. * The organic cash flow from telecoms activities will grow from a base of more than 2 billion euros in 2019 and 2020 to a target of between 3.5 and 4 billion euros by 2023. * The objective of a net debt/EBITDAaL ratio for telecoms activities remains unchanged at around 2x in the medium term. * Finally, regarding the dividend, Orange will pay out a minimum annual dividend of 70 euro-cents per share over the period, without excluding the possibility of an increase depending on organic cash-flow performance.Disclaimer This press release contains forward-looking information about Orange, particularly objectives and trends regarding Orange’s financial situation, investments, results, business and strategy. Although we believe that this forward-looking information is based on reasonable assumptions, it is subject to various risks and uncertainties, including matters which are currently unknown or not considered substantial, and it cannot be guaranteed that the expected events will take place or the stated objectives will actually be reached. More detailed information on potential risks which could affect our financial results is available in the Registration Document filed on 21 March 2019 with the French Financial Markets Authority (AMF) and in the annual report (Form 20-F) filed on 16 April 2019 with the U.S. Securities and Exchange Commission. Subject to applicable regulations, Orange does not undertake to update forward-looking information in view of future developments. About OrangeOrange is one of the world’s leading telecommunications operators with sales of 41 billion euros in 2018 and 148,000 employees worldwide at 30 September 2019, including 88,000 employees in France. The Group has a total customer base of 268 million customers worldwide at 30 September 2019, including 209 million mobile customers and 21 million fixed broadband customers. The Group is present in 27 countries. Orange is also a leading provider of global IT and telecommunication services to multinational companies, under the brand Orange Business Services. In March 2015, the Group presented its new strategic plan “Essentials2020” which places customer experience at the heart of its strategy with the aim of allowing them to benefit fully from the digital universe and the power of its new generation networks.Orange is listed on Euronext Paris (symbol ORA) and on the New York Stock Exchange (symbol ORAN). For more information on the internet and on your mobile: www.orange.com, www.orange-business.com or to follow us on Twitter: @orangegrouppr. Orange and any other Orange product or service names included in this material are trademarks of Orange or Orange Brand Services Limited.Press contacts: +33 (0)1 44 44 93 93 Jean-Bernard Orsoni; jeanbernard.orsoni@orange.com  Tom Wright; tom.wright@orange.com Olivier Emberger; olivier.emberger@orange.com Glossary * EBITDAaL: operating income (i) before depreciation and amortization of fixed assets, effects resulting from business combinations, reclassification of translation adjustment from liquidated entities, impairment of goodwill and fixed assets, share of profits (losses) of associates and joint ventures, (ii) after interest on lease liabilities and interest on debts related to financed assets, and (iii) adjusted for significant litigation, specific labor expenses, fixed assets, investments and businesses portfolio review, restructuring programs costs, acquisition and integration costs and, where appropriate, other specific items that are systematically specified in relation to income and/or expenses. EBITDAaL is not a financial indicator defined by IFRS and may not be comparable to similarly titled indicators used by other companies. * eCAPEX: (i) acquisitions of property, plant and equipment and intangible assets, excluding telecommunications licenses and financed assets, (ii) less the price of disposal of property, plant and equipment and intangible assets. eCAPEX is not a financial indicator defined by IFRS standards and it cannot be directly compared to similarly-named indicators used by other companies. * Organic cash flow (telecom): (i) Net cash provided by operating activities, minus (i) repayments of lease liabilities and on debts related to financed assets, and (ii) purchases and proceeds from sales of property, plant and equipment and intangible assets, net of the change in the fixed assets payables, (iii) excluding effect of litigations paid and telecommunication licences paid. Organic cash flow is not a financial aggregate indicator defined by IFRS standards and it cannot be directly compared to similarly-named indicators used by other companies.* * * 1 The defined perimeter of 14 billion euros (excluding all indirect costs from Orange Africa & the Middle East, and labour, network and IT costs incurred by OBS’s IT&IS activities) is taken from a total indirect cost base of around 19 billion euros. Attachment * PR_Orange_Engage2025_EN_041219

  • Globe Newswire

    Orange présente son nouveau plan stratégique, Engage2025

    Communiqué de presse Paris, le 4 décembre 2019Orange présente son nouveau plan stratégique, Engage2025Orange présente aujourd’hui Engage2025, son nouveau plan stratégique à l’horizon 2025. Ce nouveau plan de croissance, qui prend la suite du plan Essentiels2020 lancé en 2015, est guidé par l’exemplarité sociale et environnementale et s’appuie sur 4 ambitions : * Réinventer le métier d’opérateur d’Orange : * offrir à ses clients, retail et wholesale, une connectivité augmentée ; * renforcer son leadership dans les infrastructures plus ouvertes et mieux valorisées. * Accélérer sur les territoires porteurs de croissance : * faire d’OMEA l’opérateur du digital de référence en Afrique Moyen-Orient ; * accélérer le développement des services IT pour ses clients B2B et porter à l’échelle la cybersécurité ; * poursuivre son expansion dans les services financiers sur l’ensemble de son footprint *  Placer la data et l’IA au cœur de son modèle d’innovation : * pour une expérience client réinventée ; * pour des réseaux plus intelligents ; * pour une meilleure efficacité opérationnelle. * Construire ensemble l’entreprise de demain : * relever le défi des compétences ; * figurer parmi les employeurs les plus attractifs ; * accompagner chacun dans le cadre d’une transformation responsable.Sur le plan financier, Orange affiche des objectifs forts : * Une croissance annuelle de l’EBITDAaL comprise entre 2% et 3% par an en moyenne sur la période 2021-2023. * Un Cash-Flow organique des activités télécoms en croissance entre 2020 et 2023 avec une cible comprise entre 3,5 et 4 milliards d’euros en 2023 (contre plus de 2 milliards d’euros en 2019). * Un ratio dette nette/EBITDAaL des activités télécoms autour de 2x à moyen-terme.A l’occasion de l’annonce de ce nouveau plan stratégique, Stéphane Richard, Président-Directeur Général du groupe Orange, a déclaré : «Si je devais résumer Engage2025, le nouveau plan stratégique d’Orange, j'’emploierais deux mots : croissance et responsabilité. Croissance tout d’abord, parce que nous allons faire croître notre cœur de métier, la connectivité, grâce à de nouveaux avantages comparatifs et une meilleure valorisation de nos infrastructures réseaux. Nous allons également stimuler la croissance au-delà de la connectivité en Europe, grâce à trois leviers qui nous différencient de nos concurrents, à savoir l’Afrique Moyen-Orient, les services IT B2B, et les services financiers. Pour soutenir cette ambition de croissance, d’ici 2025, Orange va devoir se réinventer et s’adapter à un monde en constante mutation. L'intelligence artificielle et la data seront au cœur de cette réinvention, à la fois pour améliorer l'expérience client et pour rendre nos réseaux plus intelligents et l'ensemble de l’entreprise plus agile. Orange devra en parallèle relever le défi des compétences tout en accompagnant au mieux l’ensemble de ses collaborateurs. Responsabilité enfin, parce que chez Orange nous sommes convaincus que dans les années à venir, il n’y aura pas de performance économique sans exemplarité sociale et environnementale.L’histoire de ce nouveau plan stratégique est donc l’histoire d’une croissance durable, rendue possible par l’émergence d’un Orange réinventé. Nos objectifs financiers pour 2023 sont là pour l’attester, avec un EBITDAaL et un cash-flow organique des activités télécoms en croissance entre 2020 et 2023 ».Engage2025, un engagement fort, guidé par l’exemplarité sociale et environnementaleLe Groupe souhaite se positionner sur un modèle d’entreprise engagée et responsable vis-à-vis de ses collaborateurs, de ses clients et de l’ensemble de la Société.Orange s’engage pour l’inclusion pour que chacune et chacun puisse bénéficier de la révolution digitale. En complément de ses ambitions pour la couverture numérique des territoires, Orange s’engage à former et accompagner les exclus du numérique. D’ici 2025, Orange ouvrira un Orange Digital Center dans toutes les régions du Groupe et dans ses divisions opérationnelles en France. Orange va également proposer des offres destinées aux foyers à faible revenus en Europe à l’image de l’offre « coup de pouce » en France ou « gigas solidarios » en Espagne. Enfin, en Afrique Moyen-Orient, Orange poursuivra ses efforts pour proposer des smartphones toujours plus abordables.Le défi climatique est le second axe de l’engagement d’Orange. Le Groupe se fixe un objectif ambitieux : anticiper de 10 ans les objectifs de la GSMA en étant neutre en carbone d’ici 2040, malgré l’explosion des données sur les réseaux. Cela passera par un recours accru aux énergies renouvelables, qui représenteront en 2025 plus de 50 % du mix énergétique du Groupe, mais aussi par un effort sans précédent d’efficacité énergétique. Orange renforcera son programme Green ITN pour réduire la consommation énergétique de ses réseaux, multipliera par 10 le nombre de véhicules électrifiés en France et s’appuiera davantage sur l’économie circulaire avec par exemple, des produits eco-conçus, des équipements réseaux de seconde main et davantage de terminaux d’occasion disponibles dans les boutiques. Engage2025, quatre ambitions fortes pour faire face à la mutation de son écosystèmeLa première ambition d’Orange est de réinventer son métier d’opérateur en capitalisant sur son avance dans les réseaux.  Orange va tout d’abord offrir à ses clients, retail et wholesale, une connectivité augmentée qui s’appuiera sur deux piliers : des débits jusqu’à 10 fois plus rapides et de nouveaux services associés.Sur le fixe, que ce soit grâce à l’effort de déploiement en propre ou l’utilisation de réseaux de tiers, Orange sera en mesure de commercialiser ses offres FTTH dans plus de 65 millions de foyers en Europe d’ici 2023, de quoi confirmer son leadership européen sur la fibre. Orange s’appuiera en parallèle sur la montée progressive des débits et l’amélioration constante de la qualité de la connectivité dans les foyers (le Homelan) pour proposer de nouveaux services. Dans les contenus, Orange fera évoluer son expérience TV en OTT pour répondre à l’évolution des usages. Dans les services autour de la maison du futur, Orange poursuivra le développement d’offres de sécurité voire de téléassistance.Sur le mobile, Orange prendra le tournant de la 5G. Après un premier lancement commercial en Roumanie, le déploiement de la 5G commencera en 2020 dans l’essentiel des pays européens où le Groupe est présent. Dès son lancement, la 5G permettra des débits jusqu’à 10x plus rapide, plus de capacité. Ensuite, à partir de 2023, lorsque les cœurs de réseau passeront en 5G, Orange sera en mesure d’offrir une latence réduite et de faire du network slicing c’est-à-dire de prioriser certaines tranches du réseau pour couvrir des usages critiques ou des besoins spécifiques. Les performances techniques de la 5G vont permettre l’émergence de nombreux cas d’usage tant pour le grand public (vidéos immersives, cloud gaming) que pour les clients entreprises pour lesquels la 5G sera une vraie rupture (optimisation des temps de production, pilotage à distance des machines, maintenance prédictive, etc.). Orange a déjà commencé à co-construire avec ses clients B2B ces futurs usages et inaugurera en 2020 à Châtillon un centre de co-innovation ouvert dédié aux nouveaux usages de la 5G.Pour réinventer son modèle, Orange va également optimiser, développer et mieux valoriser ses infrastructures, toujours en en gardant le contrôle.  Pour ses infrastructures FTTH, Orange continuera d’investir en propre, pour tenir ses engagements en zone moyennement dense (AMII) en France par exemple. En revanche, pour poursuivre l’effort industriel dans certaines zones, tout en maîtrisant ses Capex, Orange pourra être amené à s’associer à des partenaires. C’est l’objectif du projet de création dès 2020 d’une filiale en France, Orange Concessions, qui regroupera les 4 millions de prises des Réseaux d’Initiative Publique (RIP) appartenant aux collectivités locales et dont Orange est concessionnaire. En outre, la filialisation de cette activité permettra à Orange de saisir les opportunités potentielles de développement ou de consolidation sur ce marché. En Espagne et en Pologne, Orange envisage aussi de partager les futurs déploiements FTTH avec d’autres opérateurs via des FiberCos, en impliquant éventuellement des tiers. En parallèle, Orange continuera d’optimiser son réseau cuivre en France. Cela se fera de manière très progressive de façon à accompagner l’ensemble des utilisateurs du réseau dans la transition vers la fibre : après une première phase d’expérimentation, le décommissionnement du cuivre démarrera dès 2023 et devrait aboutir en 2030.Pour optimiser les déploiements de ses infrastructures mobiles, notamment en 5G, en termes de rythme, de couverture et de capacités financières, Orange va s’appuyer sur des accords de RAN-sharing, tout en maintenant des zones de différenciation. C’est tout le sens des accords déjà existants en Pologne et en Roumanie et ceux signés dans les derniers mois en Espagne et en Belgique.En parallèle, pour mieux valoriser les 40 000 tours de son réseau mobile détenues en propre en Europe, Orange créera, dans la plupart de ses pays européens, des TowerCos, c’est-à-dire des entités dédiées à la gestion des tours, avec 3 objectifs essentiels : améliorer l’efficacité opérationnelle et optimiser les Capex mobiles, augmenter le taux de colocation sur les tours, tout en préservant l’avantage concurrentiel d’Orange et enfin mieux faire comprendre et révéler la qualité et la valeur de ces actifs. Orange gardera le contrôle de ces entités dans tous les pays européens où elles seront créées. Les premiers travaux commenceront dès 2020 en France et en Espagne. A terme, le regroupement de tout ou partie de ces TowerCos locales, dans une TowerCo européenne, dont Orange garderait le contrôle majoritaire, sera envisagé pour saisir les opportunités de consolidation du marché des tours au niveau européen.Orange annonce la cession de 1 500 sites non stratégiques en Espagne à Cellnex pour 260 M€. Cette transaction s'inscrit dans notre approche qui consiste à garder le contrôle de nos actifs stratégiques.La deuxième ambition d’Orange est d’accélérer son développement sur trois territoires de croissance: l’Afrique Moyen-Orient, les services B2B et les services financiers.Orange a l’ambition de devenir l’opérateur du digital de référence en Afrique Moyen-Orient. Pour ce faire, le Groupe s’appuiera tout d’abord sur la croissance de la data mobile portée par l’augmentation du taux de pénétration des smartphones et le déploiement de la 4G. Ainsi, Orange aura déployé en 2020 la 4G dans la quasi-totalité des pays et s’appuiera sur des accords de RAN-sharing et des technologies innovantes (pylônes plus légers par exemple) pour étendre sa couverture en zone rurale. De plus, Orange renforcera sa stratégie multi-services de façon à ce qu’ils représentent 20% du chiffre d’affaires de la zone d’ici 2025. Dans les services financiers, Orange Money atteindra environ 900 millions d’euros de revenus en 2023 et en parallèle, le Groupe continuera le développement d’offres de contenus, de e-santé et d’énergie. L’objectif du Groupe est d’avoir sur la période 2020-2023 un taux de croissance annuel moyen (CAGR) de son chiffre d’affaires d’environ 5% sur la zone.Orange va accélérer la transformation de ses activités B2B pour tirer profit de la convergence des métiers telco/IT dont la meilleure preuve est l’explosion de la demande des entreprises pour des services de connectivité à la demande et virtualisés (tels que le SD-WAN). Orange va donc maintenir son leadership dans la connectivité en mettant l’accent sur la virtualisation des réseaux, la fibre et la 5G. En parallèle, Orange va poursuivre son développement dans les services d’intégration pour faire bénéficier à ses clients d’un écosystème IT complet : la data analytics pour accompagner les entreprises dans leur transformation digitale ; les services cloud et demain au edge computing, socle incontournable de la révolution digitale en cours ; la mobilité intelligente et l’IoT pour délivrer toutes les promesses de la 5G et du edge computing ; et bien sûr la cybersécurité, dans laquelle le Groupe a l’ambition de dépasser 1 milliard d’euros de chiffre d’affaires et d’être leader en Europe en 2023. En conséquence, plus de la moitié du chiffre d’affaires du Groupe sur le segment Enterprise sera issue des nouveaux services de connectivité (SD-WAN, 5G) et des services IT en 2023.Enfin, dans les services financiers, Orange Bank, fort de ses 500 000 clients conquis après 2 ans d’existence, sera lancée d’ici à 2025 dans tous les pays européens où le Groupe est présent. Des services bancaires, comme le micro-crédit, seront également lancés en Afrique Moyen-Orient dès 2020 afin d’étendre la gamme de services déjà proposés par Orange Money. Capitalisant sur le succès des offres croisées banque et télécoms (financement de terminaux, cash back sur les achats en boutique…), Orange Bank développera de nouveaux produits autour du paiement, du crédit et de l’assurance et travaille sur une offre bancaire digitale spécifique pour les professionnels et les petites entreprises. Orange Bank atteindra l’équilibre en Europe vers la fin 2023, avec près de 5 millions de clients et environ 400 millions d’euros de produit net bancaire. Orange Bank Africa atteindra quant à elle près de 10 millions de clients en 2023 avec un PNB d’environ 100 millions d’euros.La croissance du Groupe reposera aussi sur ses métiers historiques : * En France, le chiffre d’affaires services connaîtra une croissance modérée sur la période 2020-2023, reposant essentiellement sur l’augmentation de la pénétration de la fibre et des services mobiles (5G), qui sécurise les parts de marché et favorise l’acquisition de nouveaux clients. * L’Espagne affichera un retour à la croissance en 2021, avec une utilisation toujours plus optimisée de ses marques afin de capter tout leur potentiel de valeur et une hausse du B2B et de la vente en gros, hors activités avec les opérateurs internationaux. * L’Europe aura une croissance supérieure à la moyenne du marché dans chacun de ses six pays, tirée notamment par une dynamique commerciale solide sur la convergence grâce au déploiement du très haut débit fixe.La troisième ambition d’Orange pour ce plan stratégique est de franchir une nouvelle étape de sa transformation digitale en plaçant l’IA et la data au cœur de son modèle d’innovation. Ces nouvelles technologies vont permettre à Orange d’améliorer l’expérience client, qui combinera le meilleur du digital et de l’humain, pour proposer une expérience simple, experte et responsable. Orange va déployer des parcours 100% digitaux et rationnaliser son réseau de distribution, qui restera essentiel pour la proximité client et pour la commercialisation de ses nouveaux services. L’IA et la data permettront de proposer des offres plus personnalisées source d’une meilleure satisfaction et d’une meilleure efficacité commerciale. Au-delà des interactions commerciales, Orange va accroître la part du canal digital dans la relation quotidienne avec ses clients. D’ici 2023, le nombre d’appels vers les call-centers en Europe aura diminué de 55%. En parallèle, Orange s’appuiera sur Djingo, qui deviendra une interface vocale directe avec le client, et sur l’application Orange & Moi, dont le nombre d’utilisateurs doublera en 2023 pour atteindre près de 50 millions. Fort de parcours plus fluides et d’une meilleure connaissance client, le Groupe vise qu’en 2025, 9 clients sur 10 recommandent Orange dans tous ses pays.Orange va mettre l’IA et la data au service de ses réseaux pour optimiser les déploiements des nouveaux sites mobiles et ceux de la fibre. Ces nouvelles technologies faciliteront également la maintenance quotidienne sur les réseaux, permettant ainsi de réduire les coûts et d’améliorer la qualité de service.Enfin, l’IA permettra à Orange d’améliorer l’efficacité de ses processus internes et de ses activités de back office, comme la détection des fraudes par exemple.Enfin, la dernière ambition d’Orange pour ce plan stratégique est de relever le défi des compétences dans la continuité de sa promesse d’employeur « digital et humain ».En 2025, la physionomie de l’entreprise sera bien différente de ce qu’elle est aujourd’hui : elle sera plus internationale, plus orientée B2B et à la pointe des nouvelles technologies. Pour accompagner cette évolution, Orange va mettre en place un plan ambitieux de montée en compétences et de reconversion professionnelle. Orange va investir plus d’1,5 milliard d’euros dans un programme de renforcement des compétences ouvert à tous les collaborateurs dans le monde. En particulier, 20 000 collaborateurs seront formés à la virtualisation des réseaux, l’intelligence artificielle, la data, le cloud computing, le code et la cybersécurité. Pour mener à bien ce chantier, Orange Campus deviendra une école en réseau ouverte à l’ensemble des salariés et à de nouveaux publics externes. L’attractivité de l’entreprise devra en parallèle être renforcée pour attirer de nouveaux talents. Enfin, Orange va favoriser les conditions d’une transformation durable et responsable pour veiller à la cohérence sociale et humaine des projets engagés par le Groupe dans le monde.Une ambition de croissance accompagnée par un programme d’efficacité opérationnelleAfin de sécuriser l’atteinte de ses objectifs, Orange va poursuivre ses programmes d’efficacité opérationnelle et ambitionne désormais de réaliser d’ici 2023 des économies nettes d’un milliard d’euros sur un périmètre délimité de coûts indirects des activités télécoms à fin 2019 de 14 milliards d’euros1.Cette ambition repose sur une combinaison d’actions ciblées liées : * Au plan de transformation du Groupe lancé en 2019 qui vise à améliorer l’agilité et l’efficacité et à mieux coopérer en interne. * A la digitalisation qui permettra de réduire les coûts de la relation client et d’automatiser les processus de gestion et de maintenance des réseaux pour absorber l’explosion attendue du nombre de connexions et du trafic de données. * Au développement des initiatives de services partagés comme le fait déjà le Groupe dans l’IT. * A l’optimisation de certaines dépenses (« smart spend ») comme par exemple la baisse de 5% par an jusqu’en 2023 des dépenses des fonctions centrales hors personnel ou la maîtrise des coûts d’énergie qui constitue un véritable enjeu pour l’avenir. Objectifs financiers 2023 * Sur la base d'un EBITDAaL 2019 en légère croissance, et après un EBITDAaL 2020 stable positif, le Groupe vise une croissance annuelle de l’EBITDAaL comprise entre 2% et 3% par an en moyenne sur la période 2021-2023. * Les objectifs d’eCapex, incluent désormais les accords de RAN Sharing par souci de simplicité. Sur une base glissante annuelle, les eCAPEX seront en hausse d’environ 50 millions d’euros en 2019  et d’environ 200 millions d’euros en 2020 en raison des accords de RAN sharing en Espagne et en Belgique. Ils se stabiliseront en 2021 avant de commencer à baisser à partir de 2022, date à laquelle l'essentiel du déploiement FTTH sera finalisé en France. En excluant les accords de RAN Sharing, l’objectif de pic d’eCAPEX en 2018 sera respecté. Le Groupe a l’ambition de ramener le ratio eCapex/Chiffre d’affaires à environ 15% à horizon 2023 à comparer à environ 17% en 2018. * Le Cash-Flow organique des activités télécoms partant d'une base supérieure à 2 milliards d’euros en 2019 et 2020 sera en croissance avec une cible comprise  entre 3,5 et 4 milliards d’euros en 2023. * L’objectif d’un ratio dette nette/EBITDAaL des activités télécoms reste inchangé  autour de 2x à moyen-terme. * Enfin, s’agissant du dividende, Orange versera un dividende annuel de 70 centimes a minima par action sur la période, sans exclure une hausse éventuelle en lien avec l’accélération de sa trajectoire de cash-flow organique.Avertissement Ce communiqué contient des informations prospectives sur Orange, notamment des objectifs et tendances, concernant notamment la situation financière, les investissements, les résultats, les activités et la stratégie d’Orange. Bien que nous estimions que ces informations prospectives reposent sur des hypothèses raisonnables, elles sont soumises à de nombreux risques et incertitudes, y compris des problématiques qui nous sont inconnues ou ne sont pas considérées à présent comme substantielles et il ne peut être garanti que les événements attendus auront lieu ou que les objectifs énoncés seront effectivement atteints. Des informations plus détaillées sur les risques potentiels pouvant affecter nos résultats financiers sont disponibles dans le Document de référence déposé le 21 mars 2019 auprès de l'Autorité des marchés financiers et dans le rapport annuel (Form 20-F) enregistré le 16 avril 2019 auprès de la U.S. Securities and Exchange Commission. Sous réserve de la réglementation applicable, Orange ne s’engage nullement à mettre à jour les informations prospectives à la lumière des développements futurs. A propos d'OrangeOrange est l'un des principaux opérateurs de télécommunications dans le monde, avec un chiffre d'affaires de 41 milliards d'euros en 2018 et 148 000 salariés au 30 septembre 2019, dont 88 000 en France. Le Groupe servait 268 millions de clients dans le monde au 30 septembre 2019, dont 209 millions de clients mobile et 21 millions de clients haut débit fixe. Le Groupe est présent dans 27 pays. Orange est également l'un des leaders mondiaux des services de télécommunications aux entreprises multinationales sous la marque Orange Business Services. En mars 2015, le Groupe a présenté son nouveau plan stratégique « Essentiels2020 » qui place l'expérience de ses clients au cœur de sa stratégie, afin que ceux-ci puissent bénéficier pleinement du monde numérique et de la puissance de ses réseaux très haut débit.Orange est coté sur Euronext Paris (symbole ORA) et sur le New York Stock Exchange (symbole ORAN). Pour plus d'informations (sur le web et votre mobile) : www.orange.com, www.orange-business.com ou pour nous suivre sur Twitter : @presseorange. Orange et tout autre produit ou service d'Orange cités dans ce communiqué sont des marques détenues par Orange ou Orange Brand Services Limited.Contacts presse: 01 44 44 93 93 Jean-Bernard Orsoni; jeanbernard.orsoni@orange.com  Tom Wright; tom.wright@orange.com Olivier Emberger; olivier.emberger@orange.com Glossaire * EBITDAaL : résultat d’exploitation, avant dotations aux amortissements des actifs immobilisés, avant effets liés aux prises de contrôle, avant reprise des réserves de conversion des entités liquidées, avant pertes de valeur des écarts d’acquisition et des actifs immobilisés, avant résultat des entités mises en équivalence, après charges d’intérêts sur dettes locatives et dettes liées aux actifs financés, et ajusté des effets des principaux litiges, des charges spécifiques de personnel, de la revue du portefeuille d'actifs immobilisés, de titres et d'activités, des coûts des programmes de restructuration, des coûts d'acquisition et d'intégration et, le cas échéant, d’autres éléments spécifiques systématiquement précisés, qu’il s’agisse de produits ou de charges. L’EBITDAaL ne constitue pas un indicateur financier défini par les normes IFRS et peut ne pas être comparable aux indicateurs dénommés de façon similaire par d’autres entreprises. * eCAPEX : (i) investissements corporels et incorporels hors licences de télécommunication et hors actifs financés, (ii) diminués des prix de cession des actifs immobilisés cédés. Les e-CAPEX ne constituent pas un agrégat financier défini par les normes IFRS et peuvent ne pas être comparables aux indicateurs dénommés de façon similaire par d’autres entreprises. * Cash-Flow organique (télécoms) : flux net de trésorerie généré par l'activité, diminué (i) des remboursements des dettes locatives et des dettes sur actifs financés, et (ii) des acquisitions et produits de cession d'immobilisations incorporelles et corporelles, nets de la variation des dettes de fournisseurs d'immobilisations, (iii) hors effet des litiges décaissés et hors licences de télécommunication décaissées.* * * 1Périmètre délimité de 14 milliards d’euros (excluant la totalité des coûts indirects d’Afrique & Moyen-Orient et des charges de personnel, de réseau et d’IT d’OBS IT&IS) sur une base de coûts indirects totale d’environ 19 milliards d’euros Pièce jointe * CP_Orange_Engage2025_FR_041219

  • Globe Newswire

    Orange: Nombre d'actions et de droits de vote au 31 octobre 2019

    27 novembre 2019Orange : Information relative au nombre total d’actions et de droits de vote prévue par l’article L. 233-8 II du Code de commerce et l’article 223-16 du Règlement général de l’Autorité des Marchés FinanciersEn application de l’article L.225-123 du Code de commerce, il est automatiquement conféré, à compter du 3 avril 2016, un droit de vote double aux actions entièrement libérées inscrites au nominatif depuis deux ans au nom d’un même actionnaire.DateNombre d’actions composant le capitalNombre d’actions auto-détenues privées de droit de voteNombre de droits de vote théoriques [1]Nombre de droits de vote exerçables 31/01/20192 660 056 5997 748 9073 104 057 0253 096 308 118 28/02/20192 660 056 5997 248 2503 103 917 0063 096 688 756 31/03/20192 660 056 5996 927 8853 103 854 9623 096 927 077 30/04/20192 660 056 5997 393 3013 104 104 0703 096 710 769 31/05/20192 660 056 5997 564 5713 099 492 0293 091 927 458 30/06/20192 660 056 5997 293 6013 099 568 3623 092 274 761 31/07/20192 660 056 5997 468 4653 099 542 5933 092 074 128 31/08/20192 660 056 5996 895 3083 099 498 6113 092 603 303 30/09/20192 660 056 5996 894 7243 099 492 0293 092 597 305 31/10/20192 660 056 5998 268 5193 099 015 8903 090 747 371 [1] Calculé, comme prévu au dernier alinéa de l'article 223-11 du Règlement général de l’Autorité des Marchés Financiers, sur la base de l'ensemble des actions auxquelles sont attachés des droits de vote, y compris les actions privées de droit de vote. Ces droits de vote servent de base de calcul pour les franchissements de seuils.  Pièce jointe * Orange: Nombre d'actions et de droits de vote au 31 octobre 2019

  • Globe Newswire

    Orange: total number of shares and voting rights at October 31th, 2019

    27th November 2019Orange: information on the total number of shares and voting rights referred to in Article L.233-8 II of the French Commercial Code and Article 223-16 of the General Regulations of the Autorité des Marchés Financiers. In application of Article L.225-123 of the French Commercial Code (Code de commerce), as from 3 April 2016, a double voting right is automatically granted to fully paid-up shares that have been held in registered form and under a single shareholder name for at least two years.DateNumber of shares Number of treasury shares without voting rights Theoretical number of voting rights [1]Number of voting rights exercisable 01/31/20192,660,056,599  7,748,9073,104,057,0253,096,308,118 02/28/20192,660,056,599  7,248,2503,103,917,0063,096,688,756 03/31/20192,660,056,599  6,927,8853,103,854,9623,096,927,077 04/30/20192,660,056,599  7,393,3013,104,104,0703,096,710,769 05/31/20192,660,056,599  7,564,5713,099,492,0293,091,927,458 06/30/20192,660,056,599  7,293,6013,099,568,362 3,092,274,761 07/31/20192,660,056,599  7,468,4653,099,542,5933,092,074,128 08/31/20192,660,056,599  6,895,3083,099,498,6113,092,603,303 09/30/20192,660,056,599   6,894,7243,099,492,0293,092,597,305 10/31/20192,660,056,599  8,268,5193,099,015,8903,090,747,371 [1] calculated in accordance with the last paragraph of Article 223-11 of the General Regulations, on the basis of all the shares to which voting rights are attached, including shares without voting rights  Attachment * Orange: total number of shares and voting rights at October 31th, 2019

  • Globe Newswire

    Press release: Orange completes the sale of Orange Niger to Zamani Com S.A.S.

    Press Release Paris, 22 November 2019Orange completes the sale of Orange Niger to Zamani Com S.A.S.Today, in line with the agreement signed in August 2019 between Orange MEA S.A. and the minority shareholders of Orange Niger S.A., and following approval by the relevant authorities, Orange MEA S.A. completed the sale of its entire 95.5% stake in Orange Niger to Zamani Com S.A.S. Zamani Com S.A.S. is wholly owned by Mr Mohamed Rissa of Rimbo Invest and Mr Moctar Thiam of Greenline Communications, both minority shareholders of Orange Niger.The company’s services will continue to be marketed under the Orange brand during a transition period.The Africa and Middle East region remains a strategic priority for the Orange Group. However, the market environment in Niger has led Orange to make this decision responsibly, prioritising business continuity for the benefit of the company’s customers and protecting the interests of the women and men working at Orange Niger.Orange would like to thank the employees at Orange Niger for the work accomplished since the subsidiary's creation and the teams who worked on the company takeover project.The value of this transaction is confidential.About Orange Orange is one of the world’s leading telecommunications operators with sales of 41 billion euros in 2018 and 148,000 employees worldwide at 30 September 2019, including 88,000 employees in France. The Group has a total customer base of 268 million customers worldwide at 30 September 2019, including 209 million mobile customers and 21 million fixed broadband customers. The Group is present in 27 countries. Orange is also a leading provider of global IT and telecommunication services to multinational companies, under the brand Orange Business Services. In March 2015, the Group presented its new strategic plan “Essentials2020” which places customer experience at the heart of its strategy with the aim of allowing them to benefit fully from the digital universe and the power of its new generation networks.Orange is listed on Euronext Paris (symbol ORA) and on the New York Stock Exchange (symbol ORAN). For more information on the internet and on your mobile: www.orange.com, www.orange-business.com or to follow us on Twitter: @orangegrouppr. Orange and any other Orange product or service names included in this material are trademarks of Orange or Orange Brand Services Limited.Press contacts Tom Wright: +33 1 44 44 93 93; tom.wright@orange.com Khadija Komara: +33 6 76 45 96 18; khadija.komara@orange.comAttachment * CP_Orange_Niger_cession_221119_VENG

  • Globe Newswire

    Communiqué : Orange finalise la cession d’Orange Niger à Zamani Com S.A.S.

    Communiqué de presse Paris, le 22 novembre 2019 Orange finalise la cession d’Orange Niger à Zamani Com S.A.S.Conformément à l’accord signé en août 2019 entre Orange MEA S.A. et les actionnaires minoritaires de la société Orange Niger S.A., et suite à l’approbation des autorités compétentes, Orange MEA S.A. a finalisé aujourd’hui la cession de l’intégralité de sa participation de 95,5 % dans Orange Niger à Zamani Com S.A.S. La société Zamani Com S.A.S. est détenue à 100 % par Rimbo Invest de Monsieur Mohamed Rissa et Greenline Communications de Monsieur Moctar Thiam, tous deux actionnaires minoritaires de la société Orange Niger.Les services de l’entreprise continueront d’être commercialisés sous la marque Orange pendant une période de transition.La région Afrique et Moyen Orient reste une priorité stratégique pour le Groupe Orange. Toutefois, l’environnement de marché au Niger conduit Orange à prendre cette décision en toute responsabilité en privilégiant la continuité des activités au profit des clients, ainsi que la protection des intérêts des femmes et des hommes d’Orange Niger.Orange tient à remercier les salariés d’Orange Niger pour le travail accompli depuis la création de la filiale ainsi que les équipes qui ont œuvré à ce projet de reprise de la société.La valeur de cette transaction reste confidentielle. A propos d'Orange Orange est l'un des principaux opérateurs de télécommunications dans le monde, avec un chiffre d'affaires de 41 milliards d'euros en 2018 et 148 000 salariés au 30 septembre 2019, dont 88 000 en France. Le Groupe servait 268 millions de clients dans le monde au 30 septembre 2019, dont 209 millions de clients mobile et 21 millions de clients haut débit fixe. Le Groupe est présent dans 27 pays. Orange est également l'un des leaders mondiaux des services de télécommunications aux entreprises multinationales sous la marque Orange Business Services. En mars 2015, le Groupe a présenté son nouveau plan stratégique « Essentiels2020 » qui place l'expérience de ses clients au cœur de sa stratégie, afin que ceux-ci puissent bénéficier pleinement du monde numérique et de la puissance de ses réseaux très haut débit.Orange est coté sur Euronext Paris (symbole ORA) et sur le New York Stock Exchange (symbole ORAN). Pour plus d'informations (sur le web et votre mobile) : www.orange.com, www.orange-business.com ou pour nous suivre sur Twitter : @presseorange. Orange et tout autre produit ou service d'Orange cités dans ce communiqué sont des marques détenues par Orange ou Orange Brand Services Limited.Contacts presse : Tom Wright : +33 1 44 44 93 93 ; tom.wright@orange.com Khadija Komara : \+ 33 6 76 45 96 18 ; khadija.komara@orange.comPièce jointe * CP_Orange_Niger_cession_221119_VF

  • Globe Newswire

    Orange: Résultats financiers au 30 septembre 2019

    Communiqué de presseParis, le 29 octobre 2019Résultats financiers au 30 septembre 2019  Poursuite de la croissance du chiffre d’affaires et de l’EBITDAaLPerformance commerciale solide en France, poursuite de la forte croissance de l’Afrique & Moyen-Orient, progression du chiffre d’affaires des segments Europe et Entreprises.En millions d’euros T3 2019variation à base comparablevariation en données historiques 9M 2019variation à base comparablevariation en données historiques Chiffre d'affaires 10 5770,8 %2,6 % 31 1500,4 %1,9 % EBITDAaL 3 6150,2 %na  9 5730,6 %na eCAPEX (hors licences) 1 7241,0 %na  5 2334,0 %na Cash-Flow opérationnel (EBITDAaL - eCAPEX) 1 891(0,5)%na  4 340(3,2)%na * Au 3ème  trimestre 2019, le chiffre d’affaires du Groupe Orange est en hausse de +0,8% sur un an à base comparable et en progression continue sur 2019. * Cette hausse est  tirée par la croissance toujours très forte de l’Afrique et du Moyen-Orient à +7,6%, et par la solide performance de l'Europe en hausse de +1,4% soutenue par la convergence, et d’Entreprises qui affiche un 4ème trimestre de croissance consécutive à +1,8%. L’ensemble fait plus que compenser une légère érosion en France à -0,4% (qui resterait en croissance à +0,2% sans l’effet des offres de lecture numérique), et la  baisse accentuée en Espagne à -2,5% sous l’effet du glissement du marché vers les segments milieu et bas de marché. * L'EBITDAaL Groupe progresse de +0,2% à base comparable sur le trimestre, et de +0,6% sur 9 mois.  Retraité de l’effet des offres de lecture numérique, la croissance de l’EBITDAaL sur 9 mois aurait été de +1,7%. Sur les activités télécoms, la marge d’EBITDAaL s’améliore de +0,1 point sur 9 mois. * Les eCAPEX sont en croissance de +4,0% à base comparable sur les 9 premiers mois de l’année, du fait de l’accélération du déploiement du FTTH en France avec désormais 14,6 millions de lignes raccordables en progression de +34% sur un an. Conformément aux objectifs, le niveau d’eCapex pour l’année 2019 sera en légère décroissance par rapport au niveau de 2018, en excluant les effets du contrat de partage de réseau en Espagne. * Au 3ème trimestre, la France affiche 90 000 ventes nettes sur les forfaits mobiles et 65 000 sur le fixe haut-débit. La convergence demeure un vecteur fort d’acquisition : 83,5% des nouveaux clients convergents sont nouveaux en fixe ou en mobile. Le succès continu de la Fibre se traduit par 178 000 ventes nettes, un record historique pour un 3ème trimestre. * L'Espagne réalise 12 000 ventes nettes mobiles hors M2M et améliore la tendance sur le fixe par rapport au 2ème trimestre grâce aux nouvelles offres de football, résultat de notre adaptation commerciale à ce marché en évolution. * En Europe la pénétration du nombre de clients convergents rapportés à la base fixe THD progresse de 7 points sur un an pour atteindre 55%. * En Afrique & Moyen-Orient, le déploiement de la 4G se poursuit, permettant d’atteindre  plus de 22 millions de clients à la fin du 3ème trimestre, soit une croissance de 49% sur un an.Perspectives 2019 Orange confirme ses objectifs pour 2019 (hors effets du contrat de partage de réseau avec Vodafone en Espagne signé en avril) : * L'EBITDAaL 2019 connaîtra une hausse, à base comparable, plus modérée qu’en 2018. * Les eCAPEX 2019 seront en légère baisse par rapport à ceux de 2018 à base comparable. * Le Cash-Flow Opérationnel (EBITDAaL - eCAPEX) 2019 sera en croissance par rapport à 2018 à base comparable. * L'objectif d'un ratio dette nette / EBITDAaL des activités télécoms est maintenu autour de 2x à moyen terme.Commentant la publication des résultats du 3ème trimestre 2019, Stéphane Richard, Président-Directeur Général du groupe Orange a déclaré :« Le Groupe a confirmé sa dynamique de croissance au cours de ce troisième trimestre, avec une croissance du chiffre d’affaires de +0,8% et un EBITDAaL en hausse de +0,2%, grâce à nos excellentes performances en Afrique et au Moyen-Orient et à la bonne tenue du marché Entreprises. Si la pression concurrentielle s’accentue en Espagne, elle tend à s’apaiser en France, où le chiffre d’affaires serait en croissance sans l’effet des offres de lecture numérique.Ces résultats viennent confirmer la pertinence de notre stratégie dans les réseaux très haut débit. Sur le fixe, la bonne dynamique commerciale autour de la fibre, soutenue par notre effort d’investissement, se confirme : nous avons atteint ce trimestre plus de 7 millions de clients sur la fibre en Europe, en croissance de +25% par rapport à l’année dernière. En France tout particulièrement, nous avons enregistré 178 000 ventes nettes, un record pour un troisième trimestre. Le lancement de la Livebox 5 début octobre devrait d’ailleurs soutenir cette dynamique. Sur le mobile, Orange compte désormais 65,3 millions de clients 4G, dont 22 millions en Afrique Moyen-Orient. En France, nous sommes fiers d’avoir été reconnus pour la 9e année consécutive meilleur réseau mobile par l’Arcep. Nous avons par ailleurs mené plusieurs expérimentations 5G cette année dans nos pays européens, ce qui nous conforte pour un lancement imminent en Roumanie et dans d’autres pays d’Europe tout au long de l’année prochaine.  Ces résultats nous amènent à confirmer l’ensemble de nos objectifs pour 2019. Orange  donne également rendez-vous à toutes ses parties prenantes le 4 décembre pour la présentation de son nouveau plan stratégique à horizon 2025. Je tiens à remercier l’ensemble des équipes du Groupe qui travaillent chaque jour à la réussite d’Orange. »*                  **Indicateurs-clésDonnées au 30 septembreEn millions d’euros 9M 20199M 2018 à base comparable9M 2018 en données historiquesvariation à base comparablevariation en données historiques Chiffre d'affaires 31 15031 02230 5700,4 %1,9 % France 13 42313 52513 524(0,8)%(0,7)% Espagne 3 9343 9833 974(1,2)%(1,0)% Europe 4 2354 1804 1851,3 %1,2 % Afrique & Moyen-Orient 4 1853 9383 8346,3 %9,1 % Entreprises 5 7165 6585 3141,0 %7,6 % Opérateurs Internationaux & Services partagés 1 1211 1681 132(4,0)%(1,0)% Eliminations intra-Groupe (1 463)(1 430)(1 395)   EBITDAaL (1) 9 5739 517na 0,6 %na dont activités télécoms 9 6879 608na0,8 %na En % du chiffre d'affaires 31,1 %31,0 %na 0,1 ptna dont Orange Bank (115)(92)na(25,7)%na eCAPEX 5 2335 033na 4,0 %na dont activités télécoms 5 2115 003na4,1 %na en % du chiffre d'affaires 16,7 %16,1 %na 0,6 ptna dont Orange Bank 2330na(25,2)%na Cash-Flow opérationnel (EBITDAaL - eCAPEX) 4 3404 484na (3,2)%na (1) Les ajustements de présentation de l’EBITDAaL sont décrits à l’annexe 2.Données trimestriellesEn millions d’euros T3 2019T3 2018 à base comparableT3 2018 en données historiquesvariation à base comparablevariation en données historiques Chiffre d'affaires 10 57710 48810 3070,8 %2,6 % France 4 5484 5684 572(0,4)%(0,5)% Espagne 1 3101 3441 340(2,5)%(2,2)% Europe 1 4461 4261 4111,4 %2,5 % Afrique & Moyen-Orient 1 4471 3441 3107,6 %10,5 % Entreprises 1 9461 9111 7851,8 %9,0 % Opérateurs Internationaux & Services partagés 375385374(2,7)%0,3 % Eliminations intra-Groupe (495)(490)(483)   EBITDAaL (1) 3 6153 608na 0,2 %na dont activités télécoms 3 6523 639na0,4 %na En % du chiffre d'affaires 34,5 %34,7 %na (0,2 pt)na dont Orange Bank (37)(31)na(18,9)%na eCAPEX 1 7241 707na 1,0 %na dont activités télécoms 1 7181 697na1,3 %na en % du chiffre d'affaires 16,2 %16,2 %na 0,1 ptna dont Orange Bank 610na(37,9)%na Cash-Flow opérationnel (EBITDAaL - eCAPEX) 1 8911 901na (0,5)%na (1) Les ajustements de présentation de l’EBITDAaL sont décrits à l'annexe 2.La norme comptable IFRS 16 "Contrats de locations" est appliquée par le Groupe depuis le 1er janvier 2019 selon la méthode rétrospective simplifiée sans retraitement des périodes comparatives. Le compte de résultat et la présentation des informations sectorielles ont été modifiés en conséquence (amortissements des droits d’utilisation des actifs reconnus et charges d’intérêts relatives aux dettes de location au lieu des charges de loyers opérationnelles, accélération de la charge résultant notamment de la composante intérêts).En parallèle, l’application de la norme IFRS 16 a conduit le Groupe à faire évoluer ses indicateurs financiers, avec depuis le 1er janvier 2019, l’EBITDAaL (EBITDA after Leases), les eCAPEX (Economic CAPEX) et l’adaptation du Cash-flow opérationnel (EBITDAaL diminué des eCAPEX). Voir Annexe 4 Glossaire.Les données 2019 et les données 2018 à base comparable sont présentées en norme comptable IFRS 16. Les données historiques 2018 sont présentées en norme comptable IAS 17.Des informations plus détaillées sur les résultats et les indicateurs de performance du Groupe sont disponibles sur le site Internet d’Orange à la rubrique "investisseurs / Résultats et présentations" :www.orange.com Analyse des chiffres-clés du GroupeChiffre d’affairesLe chiffre d’affaires du Groupe Orange s’élève à 10,6 milliards d'euros au 3ème trimestre, en hausse de +0,8% à base comparable, soit en accélération séquentielle par rapport au 2ème trimestre (+0,5%). Retraité de l'effet des offres de lecture numérique, le chiffre d'affaires serait en hausse de +1,1% au 3ème trimestre. Cette dynamique est  tirée par une très forte croissance de l'Afrique Moyen-Orient, une belle performance d’Entreprises et de l'Europe, l’ensemble faisant plus que compenser une légère érosion en France et la baisse accentuée en Espagne.Les principaux services affichent au 3ème trimestre 2019 les performances suivantes :Le chiffre d’affaires de la Convergence – commercialisée dans l'ensemble des pays européens – est de 1,8 milliard d'euros, en croissance de +3,0%. Cette progression permet à Orange de conforter sa position de 1er opérateur convergent en Europe.Le chiffre d’affaires des services mobiles seuls (2,7 milliards d'euros) progresse de +1,0% grâce à la dynamique de l'Afrique Moyen-Orient.Le chiffre d’affaires des services fixes seuls (2,3 milliards d'euros) diminue de -3,5% du fait de la migration vers les services convergents et du recul tendanciel des services fixes bas débit.Le chiffre d'affaires de l'IT et des services d'intégration (0,8 milliard d'euros) affiche une nette accélération de croissance de +10,4% versus +6,8% au 1er semestre 2019. Cette progression est tirée par la Cybersécurité et le Cloud du secteur Entreprises, ainsi que par le marché Entreprises en Pologne.Le chiffre d’affaires des services aux opérateurs (2 milliards d'euros) est en hausse de 1,4%, confirmant l'amélioration de tendance constatée aux 1er et 2ème trimestres. Cette croissance s'explique par les revenus liés à la construction des RIP en France et dans d'autres pays par les revenus des services internationaux.Le chiffre d'affaires des ventes d'équipements (0,7 milliard d’euros) est en baisse de -3,9%, impacté par un ralentissement du marché.Evolution de la base-clientsLa base-clients convergents compte 10,7 millions de clients, en hausse de +4,1%, soutenue par une progression très forte en Europe.La base-clients mobiles compte 209,4 millions de clients, en progression de +4,2%, tirée par l'Afrique Moyen-Orient.La base-clients haut débit fixe totalise 20,5 millions de clients, en hausse de +3,2%, reflétant l'accélération du déploiement du réseau FTTH notamment en France.EBITDAaLL'EBITDAaL Groupe s'élève à 3,6 milliards d’euros au 3ème trimestre en hausse de +0,2% ; sur les 9 premiers mois de l'année, l'EBITDAaL croît de +0,6%. Sans l'impact des promotions sur les offres de lecture numérique, l'EBITDAaL serait en croissance de +1,0% au 3ème trimestre et de +1,7% sur les 9 premiers mois de l’année.L'EBITDAaL des activités télécom est de 3,6 milliards d’euros au 3ème trimestre, en hausse de +0,4% ; sur les 9 premiers mois, cet indicateur progresse de 0,8%. Sans l'impact des promotions sur les offres de lecture numérique, il serait en croissance de +1,2% au 3ème trimestre et de +1,9% sur les 9 premiers mois de l’année.eCAPEXLes eCAPEX du Groupe sont en croissance de +1.0% au 3ème trimestre et de +4.0% sur les 9 premiers mois de l’année. Cette croissance est en lien principalement avec le déploiement du très haut débit fixe et mobile en France.Sur l'année 2019, le Groupe réitère son ambition d’afficher une légère décroissance de ses eCapex en excluant l'impact du partage de réseau avec Vodafone en Espagne.Au 30 septembre 2019, le Groupe totalise 37 millions de foyers connectables au très haut débit fixe, en croissance de +34% en France, de +10% en Espagne et de +26% en Pologne. Le Groupe continue également de renforcer son réseau mobile, avec une couverture 4G supérieure à 99% de la population en France, Belgique et Pologne et d’au moins 95% dans les autres pays d’Europe.Cash-Flow opérationnel Au 3ème trimestre, le Cash-Flow opérationnel du Groupe est en baisse de -0,5%.Cette baisse est notamment due à l'effet des offres de lecture numérique. Hors cet impact, le Cash-Flow opérationnel serait en croissance de +1.0%.Le Groupe réitère son ambition d’afficher une croissance du Cash-Flow opérationnel sur l’ensemble de l’exercice 2019.Evolution du portefeuille d’actifsPas d'évolution significative du portefeuille d'actifs au 3ème trimestre.Dividende 2019Orange versera le 4 décembre prochain un acompte de 0,30 euro par action sur le dividende de l'exercice 20191. Le Conseil d'administration a par ailleurs confirmé qu'il proposera à l'Assemblée générale annuelle 2020 le versement d'un dividende de 0,70 euro par action au titre de l’exercice 2019.Analyse par secteur opérationnelFranceEn millions d’euros T3 2019variation à base comparablevariation en données historiques 9M 2019variation à base comparablevariation en données historiques Chiffre d'affaires 4 548(0,4)%(0,5)% 13 423(0,8)%(0,7)% Services facturés aux clients 2 702(2,0)%(1,9)% 8 077(2,0)%(2,0)% Convergence 1 1023,2 %(2,1)% 3 2553,2 %(2,0)% Mobile seul 585(3,9)%(0,4)% 1 753(4,3)%(1,0)% Fixe Seul 1 015(6,0)%(2,6)% 3 069(5,9)%(2,5)% Services aux opérateurs 1 3933,3 %2,8 % 4 0652,5 %2,4 % Ventes d'équipements 335(4,0)%(4,0)% 912(4,9)%(4,9)% Autres revenus 1194,4 %4,4 % 3683,5 %3,5 % En France, une solide performance commerciale tant sur le mobile que sur le haut débit fixe.En données à base comparable, le chiffre d’affaires de la France est en décroissance de -0,4% au 3ème trimestre. Retraité de l'effet des offres de lecture numérique, il progresserait de +0,2%.Le chiffre d’affaires des services facturés aux clients est en baisse de -2,0% au 3ème trimestre, impacté notamment par l’effet des offres de lecture numérique. Le chiffre d'affaires convergent croit de +3,2%, une hausse alimentée par une croissance de +2,9% de la base de clients convergents, tandis que le chiffre d’affaires du mobile seul baisse de -3,9% et celui du fixe seul de -6%, impacté par les migrations vers la convergence et  la baisse continue des services bas débit.Retraité de l'effet des offres de lecture numérique afin de mieux évaluer la performance sous-jacente, et de la décroissance des revenus du RTC, le chiffre d'affaires des services facturés aux clients progresse de +1,5%, soit un niveau identique à celui du 2ème trimestre. Le chiffre d'affaires convergent croit de +4,8%, le chiffre d’affaires du mobile seul baisse de -3,0% et celui du fixe seul de -0,3%. L'ARPO convergent progresse de +0,82€ à 67,2€, tiré par l’augmentation du nombre de lignes par offre convergente et par l’augmentation de tarifs réalisée à l’automne 2018. Enfin l’ARPO mobile seul, à 17,0€, est stable grâce aux hausses de tarifs réalisées en 2018 (+2€ sur Mobile Zen) et à un meilleur mix au niveau des offres.Le chiffre d'affaires des services aux opérateurs poursuit sa croissance, avec +3,3% au 3ème trimestre, tiré par la construction des RIP qui compense la baisse du dégroupage et de l'itinérance nationale.Le chiffre d'affaires des ventes d'équipements est en baisse de -4,0%, en légère amélioration par rapport au 2ème trimestre (-4,4%), du fait d'un marché des ventes de termineux en fort ralentissement.Les bonnes performances commerciales du 3ème trimestre se traduisent notamment dans les forfaits mobiles qui affichent un solide trimestre d'acquisition avec 90 000 ventes nettes dans un marché resté agressif, en progression par rapport aux 82 000 ventes nettes du 3ème trimestre 2018. La stratégie commerciale centrée sur le foisonnement porte ses fruits puisque le succès commercial d'Open multi-lignes contribue fortement à ces ventes nettes. Le churn mobile s'établit à 12,1%, en baisse de -2,3 points au 3ème trimestre grâce à la bonne performance du churn Sosh et de la convergence.Le haut débit fixe enregistre 65 000 ventes nettes au 3ème trimestre, avec un nouveau record sur la fibre (178 000 ventes nettes) pour un 3ème trimestre. Au 30 septembre 2019, la France compte 14,6 millions de foyers raccordables et un total de 3,1 millions de clients fibre. Le mix haut de marché de la base clients haut débit fixe progresse de 1,1 point au 3ème trimestre.La base clients convergents est en progression de +2,9% et atteint 5,8 millions de clients, ce qui représente 55% de la base de clients grand public.EspagneEn millions d’euros T3 2019variation à base comparablevariation en données historiques 9M 2019variation à base comparablevariation en données historiques Chiffre d'affaires 1 310(2,5)%(2,2)% 3 934(1,2)%(1,0)% Services facturés aux clients 933(4,7)%(4,2)% 2 822(2,7)%(2,5)% Convergence 518(3,9)%(3,9)% 1 567(2,1)%(2,3)% Mobile seul 292(7,0)%(5,4)% 877(5,5)%(4,5)% Fixe Seul 121(3,4)%(3,4)% 3741,0 %1,0 % Services aux opérateurs 24215,7 %14,5 % 66014,4 %13,3 % Ventes d'équipements 136(12,7)%(12,7)% 453(10,6)%(9,3)% L’Espagne préserve sa base clients haut de marché dans un contexte marqué par un glissement vers le low cost. En données à base comparable, le chiffre d’affaires de l'Espagne est en baisse de -2,5% au 3ème  trimestre, dans un contexte de glissement du marché vers le segment low cost.Le chiffre d'affaires facturé aux clients est en baisse de -4,7% au 3ème trimestre et les chiffres d'affaires convergent, mobile seul et fixe seul baissent respectivement de -3,9%, -7% et -3,4%.Le chiffre d’affaires des ventes d'équipements suit également cette tendance du marché avec une baisse de -12,7% au 3ème trimestre.Le chiffre d'affaires des services aux opérateurs poursuit quant à lui sa croissance (+15,7% au 3ème trimestre à comparer à +9,8% au 2ème trimestre), alimenté par un trafic international toujours soutenu. Dans ce contexte, l'objectif de l'Espagne est de préserver la valeur plus que les volumes, et d'exploiter au mieux son portefeuille multimarques pour faire face à l'infléchissement du marché vers les segments à plus faible valeur.Ainsi l'Espagne enregistre au 3ème trimestre 12 000 ventes nettes sur les contrats mobiles hors M2M. Les ventes nettes du très haut débit fixe (fibre) sont de 79 000, en augmentation par rapport au trimestre précédent (71 000). Le lancement des nouvelles offres de football a permis d'inverser les ventes nettes TV qui passent de -41 000 au 2ème trimestre à +47 000 au 3ème trimestre.En ligne avec cette stratégie axée sur la valeur, l'Espagne a procédé début juillet à des augmentations de prix associés à un enrichissement des offres. Ces augmentations ont entrainé une hausse du taux de churn de presque 2 points entre le 2ème et le 3ème trimestre 2019 mais dans le même temps ont permis une croissance séquentielle de l'ARPO convergent de +0,7% pour le porter à 57,9€.EuropeEn millions d’euros T3 2019variation à base comparablevariation en données historiques 9M 2019variation à base comparablevariation en données historiques Chiffre d'affaires 1 4461,4 %2,5 % 4 2351,3 %1,2 % Services facturés aux clients 9313,0 %5,0 % 2 6993,0 %3,2 % Convergence 16031,3 %31,0 % 45336,2 %35,1 % Mobile seul 546(2,2)%(2,4)% 1 611(2,1)%(2,4)% Fixe Seul 160(6,1)%(6,1)% 486(6,9)%(7,8)% IT & services d'intégration 6522,0 %86,2 % 14924,6 %45,9 % Services aux opérateurs 272(4,6)%(4,8)% 802(6,2)%(6,7)% Ventes d'équipements 205(0,7)%(0,9)% 6060,7 %0,2 % Autres revenus 3823,2 %19,0 % 12823,4 %20,4 % Accélération de la croissance du chiffre d'affaires de l'Europe, tiré par la dynamique des services facturés aux clients en hausse grâce à la convergence.En données à base comparable, le chiffre d’affaires de l'Europe (pour rappel la Belgique, le Luxembourg, la Moldavie, la Pologne, la Roumanie et la Slovaquie) est en augmentation de +1,4% au 3ème trimestre, en accélération par rapport au +1,2% du trimestre précédent. Cette hausse provient d'une solide progression des services facturés aux clients mais reste impactée par la baisse des services aux opérateurs.Le chiffre d’affaires des services facturés aux clients progresse de +3,0% au 3ème trimestre, en accélération par rapport au trimestre précédent (+2,5%).Sur ce segment, le chiffre d'affaires convergent conserve une croissance soutenue de +31,3% au 3ème trimestre.Le chiffre d’affaires du mobile seul baisse de -2,2% affecté notamment par les migrations vers la convergence qui représente désormais 18% de la base totale des forfaits mobile. La base mobile contrat hors M2M enregistre 86 000 ventes nettes, soit une meilleure performance que celle du 2ème trimestre.Le chiffre d'affaires du fixe seul est en décroissance de -6,1% au 3ème trimestre, soit une amélioration par rapport au -8,5% du trimestre précédent. Néanmoins, le relais de croissance du haut débit se met en place avec une base clients FTTH qui progresse d’un peu plus de 285 000 clients sur les 12 derniers mois (pour atteindre 983 000 clients).Les services IT et d'intégration continuent d'afficher une forte hausse de leur chiffre d'affaires au 3ème  trimestre à +22,0%, essentiellement grâce à la Pologne.Le chiffre d'affaires des services aux opérateurs baisse de -4,6% au 3ème trimestre mais est en amélioration par rapport aux 2 trimestres précédents (respectivement - 5,8% et -8,1%).Au niveau des pays d'Europe, la Pologne annonce un cinquième trimestre consécutif de hausse de son chiffre d’affaires (+2,5% au 3ème trimestre, en amélioration par rapport aux +2,0% du 2ème trimestre), grâce notamment à l'excellente performance de la convergence (+18,7%).La croissance du chiffre d'affaires de la Belgique et du Luxembourg est de +2,5%, elle aussi en accélération (+1,9% au 2ème trimestre). Le chiffre d'affaires facturé aux clients est en hausse de +7,1% mais le chiffre d'affaires des services aux opérateurs reste en baisse (-11,9%) impacté par l'arrêt de contrats MVNO.Les pays d'Europe centrale voient leur chiffre d’affaires baisser de -0,9% au 3ème trimestre. Même si la performance des services facturés aux clients s'améliore (+3,4% au 3ème trimestre vs +2,5% au 2ème trimestre), cette baisse s'explique par la pression sur les services aux opérateurs.Afrique & Moyen-OrientEn millions d’euros T3 2019variation à base comparablevariation en données historiques 9M 2019variation à base comparablevariation en données historiques Chiffre d'affaires 1 4477,6 %10,5 % 4 1856,3 %9,1 % Services facturés aux clients 1 22010,2 %13,0 % 3 5098,7 %11,5 % Mobile seul 1 0909,9 %13,1 % 3 1328,3 %11,0 % Fixe Seul 12611,9 %11,1 % 36611,7 %15,3 % IT & services d'intégration 471,2 %72,6 % 1020,4 %21,2 % Services aux opérateurs 198(5,5)%(2,7)% 589(5,9)%(3,0)% Ventes d'équipements 2217,9 %23,3 % 6711,9 %16,4 % Autres revenus 7(22,5)%(20,4)% 20(12,3)%(10,0)% Poursuite de la forte croissance de l'Afrique & Moyen-Orient, soutenue par la solide dynamique des services facturés aux clients.En données à base comparable, l'Afrique & Moyen-Orient, premier contributeur à la croissance du Groupe, enregistre au 3ème trimestre une progression de son chiffre d'affaires de +7,6%, en accélération par rapport au trimestre précédent (+5,8%) grâce à la hausse des services facturés aux clients (+10,2%).Cette dynamique résulte principalement de la progression continue des services mobile seul, en hausse de +9,9% au 3ème trimestre grâce à l'excellente performance des relais de croissance que sont la 4G et Orange Money. L’Afrique & Moyen-Orient compte désormais 22,5 millions de clients 4G – soit une hausse de +49% sur un an. De son côté, la base de clients actifs Orange Money 2 (16,6 millions) progresse de +22% sur un an avec un chiffre d’affaires en augmentation de +29%. L’ensemble des pays d'Afrique & Moyen-Orient compte désormais 124,3 millions de clients mobiles, en augmentation de +5,1% sur un an.L’évolution du chiffre d’affaires reste aussi soutenue par la dynamique des services fixes (+11,9% au 3ème trimestre) et notamment aux services haut-débit qui comptent désormais 1,14 million de clients.Les services aux opérateurs sont en retrait de -5,5% au 3ème trimestre (versus -7,5% au 2ème trimestre) compte tenu notamment de la baisse des volumes sur l’entrant national.  Cette forte croissance est portée par tous les pays de la zone (à l'exception du Niger), sachant que 8 pays affichent désormais une croissance à 2 chiffres (versus 4 pays au trimestre précédent). L’ensemble de nos pays contribue à cette croissance du chiffre d'affaires avec 6,9% pour le groupe Sonatel et 7,5% pour le groupe Orange Côte d’Ivoire au 3ème trimestre.EntreprisesEn millions d’euros T3 2019variation à base comparablevariation en données historiques 9M 2019variation à base comparablevariation en données historiques Chiffre d'affaires 1 9461,8 %9,0 % 5 7161,0 %7,6 % Fixe Seul 977(2,0)%(1,5)% 2 956(1,9)%(1,1)% Voix 314(7,9)%(8,1)% 964(7,1)%(7,3)% Données 6631,0 %2,0 % 1 9920,8 %2,2 % IT & services d'intégration 7469,4 %32,9 % 2 0637,0 %28,2 % Mobile (1) 223(3,8)%(3,8)% 697(2,6)%(2,6)% Mobile Seul 174(5,6)%(5,6)% 542(1,5)%(1,5)% Services aux opérateurs 84,3 %4,3 % 262,5 %2,5 % Ventes d'équipements 402,9 %2,9 % 129(7,9)%(7,9)% (1) Les revenus du Mobile incluent les services mobiles et les ventes d’équipements mobiles facturés aux entreprises, et le trafic mobile entrant des entreprises facturé aux autres opérateurs.Le chiffre d'affaires Entreprises est en croissance pour le 4ème trimestre consécutif.En données à base comparable, le chiffre d’affaires du secteur Entreprises augmente de +1,8% au 3ème trimestre - à comparer au +0,7% du 2ème trimestre - affichant ainsi une croissance pour le 4ème trimestre consécutif. Les services IT et d'intégration sont les moteurs de cette croissance.Le chiffre d’affaires de l'IT et des services d’intégration enregistre une forte progression de +9,4% au 3ème trimestre, en accélération par rapport aux +6,6% du trimestre précédent. Cette dynamique illustre d’une part la très forte performance de la Cybersécurité (+17% sur les 9 premiers mois de 2019 en données à base comparable ou +25% en croissance organique**), et d’autre part la croissance des offres Cloud, du fait d’un contrat significatif non récurrent (+16% sur les 9 premiers mois de 2019 en données à base comparable ou +21% en croissance organique**).La data est en croissance de +1,0% soutenue par le développement des offres WAN en France.La performance de l’IT et des services d’intégration et la résilience de la data font plus de compenser la baisse du chiffre d'affaires Mobile (-3,8% au 3ème trimestre) et Voix (-7,9% au 3ème trimestre).* Les revenus du Mobile incluent les services mobiles et les ventes d’équipements mobiles facturés aux entreprises, et le trafic mobile entrant des entreprises facturé aux autres opérateurs.** La croissance organique ne prend pas en compte le chiffre d’affaires des acquisitions des 12 derniers mois. Pour rappel, le calcul des données à base comparable a pour effet de minimiser la croissance du cloud et de la cyberdéfense sur les neuf premiers mois de l’année car elle prend en compte le chiffre d’affaires des nouvelles acquisitions mais en considérant que leur croissance est nulle sur la période.Opérateurs Internationaux & Services PartagésEn millions d’euros T3 2019variation à base comparablevariation en données historiques 9M 2019variation à base comparablevariation en données historiques Chiffre d'affaires 375(2,7)%0,3 % 1 121(4,0)%(1,0)% Services aux opérateurs 270(9,7)%(6,0)% 812(9,4)%(5,2)% Autres revenus 10521,4 %21,1 % 31014,0 %12,0 % En données à base comparable, le chiffre d’affaires des Opérateurs Internationaux et Services Partagés enregistre une baisse de -2,7% au 3ème trimestre, avec le recul des services aux opérateurs internationaux.Parallèlement, la croissance des autres revenus reste en forte accélération, s'établissant à +21,4% au 3ème trimestre, à comparer à +15,9% au 2ème trimestre. Les autres revenus concernent notamment les activités de pose et de maintenance des câbles sous-marins, de contenus (OCS et Orange Studio), de consulting (Sofrecom) et de sécurisation des accès TV (Viaccess).Orange BankLe total des comptes Orange Bank ouverts au 30 septembre est de 344 000.De plus, la distribution de crédit consommation, autre vecteur de conquête clients chez Orange et Groupama, s’est maintenue à un rythme solide, portant le stock de crédits à 122 000. La banque a poursuivi l'enrichissement de son offre avec le lancement du cashback et du crédit affecté (financement en boutiques).Elle a également poursuivi l'amélioration de la qualité de l'application, visible et reconnue par les clients avec une note de 4,5 sur l'Apple Store, en progression continue depuis un an.Calendrier des événements à venir04/12/2019 – Investors  Day13/02/2020 – Publication des résultats annuels 2019Contactspresse : 01 44 44 93 93   Jean-Bernard Orsoni jeanbernard.orsoni@orange.com Tom Wright tom.wright@orange.com Olivier Emberger olivier.emberger@orange.com  communication financière : 01 44 44 04 32 (analystes et investisseurs) Patrice Lambert-de Diesbach p.lambert@orange.com Isabelle Casado isabelle.casado@orange.com Samuel Castelo samuel.castelo@orange.com Didier Kohn didier.kohn@orange.com Aurélia Roussel aurelia.roussel@orange.com Andrei Dragolici andrei.dragolici@orange.com   actionnaires individuels : 0 800 05 10 10 AvertissementCe communiqué peut contenir des informations prospectives sur Orange, notamment des objectifs et tendances, concernant notamment la situation financière, les investissements, les résultats, les activités et la stratégie d’Orange. Bien que nous estimions que ces informations prospectives reposent sur des hypothèses raisonnables, elles sont soumises à de nombreux risques et incertitudes, y compris des problématiques qui nous sont inconnues ou ne sont pas considérées à présent comme substantielles et il ne peut être garanti que les événements attendus auront lieu ou que les objectifs énoncés seront effectivement atteints. Des informations plus détaillées sur les risques potentiels pouvant affecter nos résultats financiers sont disponibles dans le Document de référence déposé le 21 mars 2019 auprès de l'Autorité des marchés financiers et dans le rapport annuel (Form 20-F) enregistré le 16 avril 2019 auprès de la U.S. Securities and Exchange Commission. Sous réserve de la réglementation applicable, Orange ne s’engage nullement à mettre à jour les informations prospectives à la lumière des développements futurs.Annexe 1 : indicateurs utilisés jusqu’au 31 décembre 2018 (en données historiques)En millions d’euros T3 2018 en données historiques 9M 2018 en données historiques Groupe     EBITDA ajusté 3 687 9 671 dont activités télécoms 3 718 9 761 En % du chiffre d'affaires 36,1 % 31,9 % dont Orange Bank (31) (92) CAPEX (hors licences) 1 772 5 141 dont activités télécoms 1 762 5 111 En % du chiffre d'affaires 17,1 % 16,7 % dont Orange Bank 10 30 Cash-Flow opérationnel (EBITDA ajusté - CAPEX) 1 915 4 530 Annexe 2 : tableau de passage des données ajustées aux éléments du compte de résultatDonnées 2019 Au 3ème trimestre Au 30 septembre En millions d’euros Données ajustéesAjustements de présentationCompte de résultat Données ajustéesAjustements de présentationCompte de résultat Chiffre d'affaires 10 577-10 577 31 150-31 150 Achats externes (4 447)-(4 447) (13 010)-(13 010) Autres produits opérationnels 184-184 525-525 Autres charges opérationnelles (84)(1)(85) (278)(7)(285) Charges de personnel (1 947)33(1 914) (6 267)(81)(6 347) Impôts et taxes d'exploitation (326)-(326) (1 533)-(1 533) Résultat de cession d'actifs immobilisés, de titres et d'activités -4040 -108108 Coûts des restructurations -(12)(12) -(63)(63) Dotations aux amortissements des actifs financés (4)-(4) (7)-(7) Dotations aux amortissements des droits d'utilisation (307)-(307) (916)-(916) Pertes de valeur des actifs financés --- --- Pertes de valeur des droits d'utilisation (0)-(0) (0)(24)(25) Intérêts sur les dettes liées aux actifs financés (0)0- (0)0- Intérêts sur les dettes locatives (31)31- (91)91- EBITDAaL 3 61592- 9 57324- Principaux litiges 10(10)- (55)55- Charges spécifiques de personnel 29(29)- (17)17- Revue du portefeuille d'actifs immobilisés, de titres et d'activités 40(40)- 108(108)- Coûts des programmes de restructuration (12)12- (87)87- Coûts d'acquisition et d'intégration (7)7- (17)17- Intérêts sur les dettes liées aux actifs financés -(0)(0) -(0)(0) Intérêts sur les dettes locatives -(31)(31) -(91)(91) Données 2018 historiques Au 3ème trimestre Au 30 septembre En millions d’euros Données ajustéesAjustements de présentationCompte de résultat Données ajustéesAjustements de présentationCompte de résultat Chiffre d'affaires 10 307-10 307 30 570-30 570 Achats externes (4 486)-(4 486) (13 476)-(13 476) Autres produits opérationnels 191-191 515-515 Autres charges opérationnelles (87)(6)(93) (268)(9)(276) Charges de personnel (1 946)(91)(2 037) (6 156)(113)(6 269) Impôts et taxes d'exploitation (294)-(294) (1 514)(31)(1 546) Résultat de cession de titres et d'activités --- --- Coûts des restructurations et d'intégration -(15)(15) -(77)(77) EBITDA ajusté 3 687(113)- 9 671(231)- Principaux litiges (6)6- (38)38- Charges spécifiques de personnel (91)91- (115)115- Revue du portefeuille de titres et d'activités --- --- Coûts des restructurations et d'intégration (15)15- (77)77- EBITDA 3 574-3 574 9 440-9 440 Annexe 3 : indicateurs-clés de performanceEn milliers, en fin de période Au 30 septembre 2019 Au 30 septembre 2018 Nombre de clients des services convergents 10 686 10 266 Nombre de clients des services mobiles (hors MVNO) 209 380 201 190 dontClients avec offres convergentes 18 933 17 828  Clients avec offres mobiles seuls 190 447 183 363 dontClients avec forfaits 73 413 74 455  Clients avec offres prépayées 135 966 126 736 Nombre de clients des services fixes haut débit 20 506 19 866 dontClients avec accès très haut débit (THD) 7 380 5 890 dontClients avec offres convergentes 10 686 10 266  Clients avec offres fixes seuls 9 820 9 600 Nombre de clients de la téléphonie fixe 38 516 40 598 Total Groupe 268 401 261 654 Les données 2018 sont à base comparable.Les indicateurs-clés par pays sont présentés sur le site internet d’Orange, à la rubrique "Investisseurs/ Résultats et présentations", dans le document "Orange Investors data book Q3 2019", directement accessible avec le lien suivant :www.orange.com Annexe 4 : glossaireChiffres clésDonnées à base comparable : des données à méthodes, périmètre et taux de change comparables sont présentées pour la période précédente. Le passage des données historiques aux données à base comparable consiste à conserver les résultats de la période écoulée et à retraiter les résultats de la période correspondante de l’exercice précédent, dans le but de présenter, sur des périodes comparables, des données financières à méthodes, périmètre et taux de change comparables. La méthode utilisée est d’appliquer aux données de la période correspondante de l’exercice précédent, les méthodes et le périmètre de la période écoulée ainsi que les taux de change moyens utilisés pour le compte de résultat de la période écoulée. Les variations en données à base comparable permettent de refléter l’évolution organique de l’activité. Les données à base comparable ne constituent pas des agrégats financiers définis par les normes IFRS et peuvent ne pas être comparables aux indicateurs dénommés de façon similaire par d’autres entreprises.EBITDAaL ou "EBITDA after Leases" (depuis le 1er janvier 2019) : résultat d’exploitation, avant dotations aux amortissements des actifs immobilisés, avant effets liés aux prises de contrôle, avant reprise des réserves de conversion des entités liquidées, avant pertes de valeur des écarts d’acquisition et des actifs immobilisés, avant résultat des entités mises en équivalence, après charges d’intérêts sur dettes locatives et dettes liées aux actifs financés, et ajusté des effets des principaux litiges, des charges spécifiques de personnel, de la revue du portefeuille d'actifs immobilisés, de titres et d'activités, des coûts des programmes de restructuration, des coûts d'acquisition et d'intégration et, le cas échéant, d’autres éléments spécifiques systématiquement précisés, qu’il s’agisse de produits ou de charges. L’EBITDAaL ne constitue pas un indicateur financier défini par les normes IFRS et peut ne pas être comparable aux indicateurs dénommés de façon similaire par d’autres entreprises (voir section 1.5 Indicateurs financiers non définis par les normes IFRS).eCAPEX ou "CAPEX économiques" (depuis le 1er janvier 2019) : (i) investissements corporels et incorporels hors licences de télécommunication et hors actifs financés, (ii) diminués des prix de cession des actifs immobilisés cédés. Les e-CAPEX ne constituent pas un agrégat financier défini par les normes IFRS et peuvent ne pas être comparables aux indicateurs dénommés de façon similaire par d’autres entreprises.Cash-Flow Opérationnel (EBITDAaL – eCAPEX depuis le 1er janvier 2019) : EBITDAaL (voir cette définition) diminué des eCAPEX (voir cette définition). Orange utilise cet indicateur pour mesurer la performance du Groupe à dégager de la trésorerie à travers son activité opérationnelle. Le Cash-Flow Opérationnel ne constitue pas un agrégat financier défini par les normes IFRS et peut ne pas être comparable aux indicateurs dénommés de façon similaire par d’autres entreprises.EBITDA (jusqu’au 31 décembre 2018) : résultat d’exploitation avant dotation aux amortissements, avant effets liés aux prises de contrôle, avant reprise des réserves de conversion des entités liquidées, avant perte de valeur des écarts d’acquisition et des immobilisations, et avant résultat des entités mises en équivalence. L’EBITDA ne constitue pas un agrégat financier défini par les normes IFRS et peut ne pas être comparable aux indicateurs dénommés de façon similaire par d’autres entreprises.EBITDA ajusté (jusqu’au 31 décembre 2018) : EBITDA (voir cette définition) ajusté des effets des principaux litiges, des charges spécifiques de personnel, de la revue du portefeuille de titres et d’activités, des coûts de restructuration et d'intégration, et, le cas échéant, d’autres éléments spécifiques qui seront systématiquement précisés. L’EBITDA ajusté ne constitue pas un agrégat financier défini par les normes IFRS et peut ne pas être comparable aux indicateurs dénommés de façon similaire par d’autres entreprises.CAPEX (jusqu’au 31 décembre 2018) : investissements corporels et incorporels hors licences de télécommunication et hors investissements financés par location-financement. Les CAPEX ne constituent pas un agrégat financier défini par les normes IFRS et peuvent ne pas être comparables aux indicateurs dénommés de façon similaire par d’autres entreprises.Cash-Flow Opérationnel (EBITDA ajusté – CAPEX jusqu’au 31 décembre 2018) : EBITDA ajusté diminué des CAPEX. Orange utilisait cet indicateur pour mesurer la performance du Groupe à dégager de la trésorerie à travers son activité opérationnelle. Le Cash-Flow Opérationnel ne constitue pas un agrégat financier défini par les normes IFRS et peut ne pas être comparable aux indicateurs dénommés de façon similaire par d’autres entreprises.ConvergenceLa base-clients et le chiffre d'affaires facturés aux clients (hors ventes d'équipements) de la Convergence concernent les offres convergentes définies comme la combinaison a minima d’un accès haut débit fixe et d’un forfait mobile, et souscrites par les clients du marché grand public.ARPO Convergent : le chiffre d’affaires trimestriel moyen par offre convergente (ARPO) est calculé en divisant le chiffre d’affaires des services des offres convergentes grand public facturés aux clients généré sur les trois derniers mois (hors ajustements IFRS15) par la moyenne pondérée du nombre d’offres convergentes grand public sur la même période. L’ARPO est exprimé en chiffre d’affaires mensuel par offre convergente.Services Mobile SeulLe chiffre d'affaires des services Mobile Seul concernent les revenus facturés aux clients des offres mobiles hors ceux de la Convergence grand public et hors ventes d'équipements. La base-clients regroupe les clients des forfaits hors Convergence grand public, les forfaits machine-to-machine et les prépayés.ARPO Mobile Seul : le chiffre d’affaires trimestriel moyen Mobile Seul (ARPO) est calculé en divisant le chiffre d’affaires des services Mobile Seul (hors machine-to-machine et hors ajustement IFRS15) généré sur les trois derniers mois par la moyenne pondérée du nombre de clients Mobile Seul (hors machine-to-machine) sur la même période. L’ARPO est exprimé en chiffre d’affaires mensuel par client Mobile Seul.Services Fixe SeulLe chiffre d'affaires des services Fixe Seul inclut le chiffre d'affaires des services fixes hors ceux de la Convergence grand public et hors ventes d'équipements : téléphonie fixe classique, fixe haut débit, solutions et réseaux d’entreprise3. La base-clients est constituée des clients de la téléphonie fixe et du haut débit fixe, hors les clients de la Convergence grand public.ARPO Fixe Seul haut débit : le chiffre d’affaires trimestriel moyen Fixe Seul haut débit (ARPO) est calculé en divisant le chiffre d’affaires des services du Fixe Seul haut débit (hors ajustement IFRS15) généré sur les trois derniers mois par la moyenne pondérée du nombre de clients Fixe Seul haut débit sur la même période. L’ARPO est exprimé en chiffre d’affaires mensuel par client Fixe Seul haut débit.IT & services d'intégrationLe chiffre d'affaires de l'IT et des services d’intégration inclut les revenus des services de communication et de collaboration unifiés (Local Area Network et téléphonie, conseil, intégration, gestion de projet, offres de vidéoconférence), les services d'hébergement et d'infrastructure (dont le cloud computing), les services applicatifs (gestion de la relation clients et autres services applicatifs), les services de sécurité, les services liés au machine-to-machine (hors connectivité), ainsi que les ventes d'équipements liées aux produits et services ci-dessus.Services aux opérateursLe chiffre d'affaires réalisé avec les autres opérateurs inclut (i) les services mobiles aux autres opérateurs qui regroupent le trafic mobile entrant, le roaming visiteurs, le partage de réseaux, l'itinérance nationale et les opérateurs de réseaux virtuels (MVNO), et (ii) les services fixes aux autres opérateurs qui comprennent notamment l'interconnexion nationale, les services aux opérateurs internationaux, les services d'accès à haut et très haut débit (accès fibre, dégroupage de lignes téléphoniques, ventes d'accès xDSL), et la vente en gros de lignes téléphoniques.* * * 1 Le détachement du coupon interviendra le 2 décembre 2019 et la date d'enregistrement est fixée au 3 décembre 2019.2 clients réalisant au moins une transaction par mois3 A l’exception de la France, où l'essentiel des solutions et des réseaux d’entreprise est porté par le secteur Entreprises. Pièce jointe * CP_Orange_Q319_VF

  • Globe Newswire

    Orange Financial results at 30 September 2019

    Press release  Paris, 29 October 2019Financial results at 30 September 2019        Continued growth in revenue and EBITDAaLSolid commercial performance in France, continued strong growth in Africa & Middle East, increased revenues from the Europe and Enterprise segments.In millions of euros 3Q 2019variation comparable basisvariation historical basis 9M 2019variation comparable basisvariation historical basis Revenues 10,5770.8 %2.6 % 31,1500.4 %1.9 % EBITDAaL 3,6150.2 %na  9,5730.6 %na eCAPEX (excluding licenses) 1,7241.0 %na  5,2334.0 %na Operating Cash-Flow (EBITDAaL - eCAPEX) 1,891(0.5)%na  4,340(3.2)%na * Orange Group revenues rose 0.8% year on year on a comparable basis in the third quarter of 2019, continuing its progression during the year. * This increase was driven by the continuation of very strong growth in Africa & Middle East, up 7.6%, the solid performance in Europe, up 1.4% supported by convergence, and by Enterprise, which produced a fourth consecutive quarter of growth, rising 1.8%. Taken together, this more than offset a slight erosion in France of -0.4% (which would have registered growth of 0.2% were it not for the impact of ePresse and audiobook offers), and a more pronounced decline in Spain of -2.5%, due to a general market move towards the middle and low segments. * Group EBITDAaL rose 0.2% on a comparable basis over the quarter, and 0.6% over nine months. Restated for the impact of ePresse and audiobook offers, EBITDAaL growth over the nine months was 1.7%. The EBITDAaL margin on telecoms activities improved by 0.1 percentage points over the nine months. * eCAPEX grew 4.0% on a comparable basis over the first nine months of the year, reflecting the acceleration in FTTH deployment in France, which now has 14.6 million connectable lines, an increase of 34% year on year. In line with objectives, eCapex for 2019 will be slightly lower compared to 2018, excluding the impact of the network sharing agreement in Spain. * In the third quarter, France posted 90,000 net mobile contract additions and 65,000 in fixed broadband. Convergence remains a strong route to customer acquisition: 83.5% of new convergent customers are either new fixed or new mobile customers. The ongoing success of Fibre was demonstrated by the 178,000 net additions, a record for a 3rd quarter. * Spain achieved 12,000 net mobile contract additions, excluding M2M, and improved the trend in fixed compared to the second quarter thanks to new football offers, resulting from the adaptation of our commercial strategy to this evolving market. * In Europe, the percentage of very high-speed fixed broadband customers now taking convergent services rose by 7 percentage points over one year to 55%. * In Africa & Middle East, the deployment of 4G continued, with a total of over 22 million customers secured by the end of the 3rd quarter, a 49% increase year on year.Outlook for 2019 Orange confirms its objectives for 2019 (excluding the effects of the network-sharing contract with Vodafone in Spain, signed in April): * 2019 EBITDAaL growth will be slower than that achieved in 2018 on a comparable basis; * 2019 eCAPEX will be slightly down compared to 2018 on a comparable basis; * Operating Cash Flow (EBITDAaL – eCAPEX) in 2019 will be higher than in 2018 on a comparable basis; * The target ratio of net debt to EBITDAaL for telecoms activities will be maintained at around 2x in the medium term.Commenting on the publication of the 2019 third quarter results, Stéphane Richard, Chairman and CEO of the Orange Group, said:“The Group has confirmed its growth momentum during this third quarter, with revenues up 0.8% and EBITDAaL improving 0.2% thanks to our excellent performance in Africa & Middle East and the resilience of the Enterprise market. While competitive pressures are on the increase in Spain, in France they have somewhat abated and revenue would have increased had it not been for the impact of ePresse and audiobook offers.These results further attest to the relevance of our very high-speed broadband network strategy. In fixed, the strong commercial momentum achieved in fibre, supported by our investments, is clear: we reached more than 7 million fibre customers in Europe this quarter, an increase of 25% compared to last year. This can be seen in France in particular where we achieved 178,000 net additions, a record figure for a third quarter. The launch of the Livebox 5 at the beginning of October should also maintain this momentum.In mobile, Orange now has 65.3 million 4G customers, 22 million of whom are in Africa & Middle East. In France we’re proud to have been named best network by Arcep for the 9th consecutive year. We have also undertaken a number of 5G tests this year in Europe, which gives us confidence in our plans for an imminent launch in Romania and in other European countries throughout next year.These results lead us to confirm all our objectives for 2019. Orange also extends an invitation to all of its stakeholders to join the presentation on 4 December of its new strategic plan up to 2025.Finally I would like to extend my warm thanks to all the Group’s teams who work ceaselessly to deliver Orange’s success.”Key figuresSeptember 30 dataIn millions of euros 9M 20199M 2018 comparable basis9M 2018 historical basisvariation comparable basisvariation historical basis Revenues 31,15031,02230,5700.4 %1.9 % France 13,42313,52513,524(0.8)%(0.7)% Spain 3,9343,9833,974(1.2)%(1.0)% Europe 4,2354,1804,1851.3 %1.2 % Africa & Middle-East 4,1853,9383,8346.3 %9.1 % Enterprise 5,7165,6585,3141.0 %7.6 % International Carriers & Shared Services 1,1211,1681,132(4.0)%(1.0)% Intra-Group eliminations (1,463)(1,430)(1,395)   EBITDAaL (1) 9,5739,517na 0.6 %na o/w telecom activities 9,6879,608na0.8 %na As % of revenues 31.1 %31.0 %na 0.1 ptna o/w Orange Bank (115)(92)na(25.7)%na eCAPEX 5,2335,033na 4.0 %na o/w telecom activities 5,2115,003na4.1 %na as % of revenues 16.7 %16.1 %na 0.6 ptna o/w Orange Bank 2330na(25.2)%na Operating cash-flow (EBITDAaL - eCAPEX) 4,3404,484na (3.2)%na (1) Adjustments to the presentation of EBITDAaL are described in Appendix 2.Quarterly dataIn millions of euros 3Q 20193Q 2018 comparable basis3Q 2018 historical basisvariation comparable basisvariation historical basis Revenues 10,57710,48810,3070.8 %2.6 % France 4,5484,5684,572(0.4)%(0.5)% Spain 1,3101,3441,340(2.5)%(2.2)% Europe 1,4461,4261,4111.4 %2.5 % Africa & Middle-East 1,4471,3441,3107.6 %10.5 % Enterprise 1,9461,9111,7851.8 %9.0 % International Carriers & Shared Services 375385374(2.7)%0.3 % Intra-Group eliminations (495)(490)(483)   EBITDAaL (1) 3,6153,608na 0.2 %na o/w telecom activities 3,6523,639na0.4 %na As % of revenues 34.5 %34.7 %na (0.2 pt)na o/w Orange Bank (37)(31)na(18.9)%na eCAPEX 1,7241,707na 1.0 %na o/w telecom activities 1,7181,697na1.3 %na as % of revenues 16.2 %16.2 %na 0.1 ptna o/w Orange Bank 610na(37.9)%na Operating cash-flow (EBITDAaL - eCAPEX) 1,8911,901na (0.5)%na (1) Adjustments to the presentation of EBITDAaL are described in Appendix 2.The Group adopted IFRS 16 "Leases" on 1 January 2019, according to the simplified retrospective approach, without restatement of prior period comparatives. The income statement and the presentation of segmented information were amended accordingly (depreciation of recognised right-of-use assets and interest expense relating to lease liabilities instead of operating lease expenses with, in particular, increased expenses from the interest component).At the same time, the adoption of IFRS 16 led the Group to adapt its financial indicators with, since 1 January 2019, EBITDAaL (EBITDA after Leases), eCAPEX (Economic CAPEX) and the adaptation of Operating Cash flow (EBITDAaL less eCAPEX). See Appendix 4 Glossary.2019 figures and 2018 figures on a comparable basis are presented according to the IFRS 16 accounting standard. 2018 historical figures are presented according to the IAS 17 accounting standard. More detailed information on the Group's results and performance indicators is available on the Orange website in the "Investors / Results and Presentations" section:www.orange.com Comments on key Group figuresRevenuesOrange Group revenues increased to 10.6 billion euros in the third quarter, up 0.8% on a comparable basis, and accelerating compared to the second quarter (+0.5%). Restated for the impact of ePresse and audiobook offers, revenues rose 1.1% in the third quarter. This momentum is driven by very strong growth in Africa & Middle East, and good performances by Enterprise and Europe, together more than compensating for a slight reduction in France and the more pronounced decrease in Spain.The performance of the main services in the third quarter of 2019 was as follows:Revenues from Convergence – marketed in all European countries – were 1.8 billion euros, up 3.0%. This increase enabled Orange to consolidate its position as the leading convergent operator in Europe.Revenues from mobile only services (2.7 billion euros) rose 1.0%, thanks to the strong performance in Africa & Middle East.Revenues from fixed only services (2.3 billion euros) declined 3.5% as a result of the migration of customers to convergent services and the declining trend in fixed narrowband services.Revenues from IT and integration services (0.8 billion euros) showed a clear acceleration in growth, rising 10.4% versus the 6.8% increase in the first half of 2019. This growth was driven by Cybersecurity and the Cloud in the Enterprise segment, as well as by the Enterprise market in Poland.Wholesale revenues (2 billion euros) rose by 1.4%, confirming the improving trend of the first and second quarters. This increase was due to revenues related to the construction of public initiative networks (PIN) in France and from international services in other countries.Revenues from equipment sales (0.7 billion euros) fell 3.9%, impacted by a slowing market.Customer base growthThere were 10.7 million convergent customers, up 4.1%, thanks to very strong growth in Europe.There were 209.4 million mobile customers, an increase of 4.2%, driven by Africa & Middle East.Fixed broadband customers totalled 20.5 million, up 3.2%, reflecting the acceleration of FTTH network deployment, notably in France.EBITDAaLGroup EBITDAaL rose to 3.6 billion euros in the third quarter, up 0.2%; over the first nine months of the year, EBITDAaL grew 0.6%. Excluding the impact of promotions on ePresse and audiobook offers, EBITDAaL growth was 1.0% in the third quarter and 1.7% over the first nine months of the year.EBITDAaL from telecom activities was 3.6 billion euros in the third quarter, up 0.4%; over the first nine months of the year, this indicator rose 0.8%. Excluding the impact of promotions on ePresse and audiobook offers, growth was 1.2% in the third quarter and 1.9% over the first nine months of the year.eCAPEXGroup eCAPEX increased 1.0% in the third quarter and 4.0% over the first nine months of the year. This increase is primarily linked to the deployment of very high-speed fixed broadband and mobile networks in France.For 2019, the Group reiterated its ambition to post a slight reduction in its eCapex, excluding the impact of the network sharing with Vodafone in Spain.At 30 September 2019, the Group had 37 million households connectable to very high-speed fixed broadband, with increases of 34% in France, 10% in Spain, and 26% in Poland. The Group also continued to improve its mobile network, with more than 99% 4G coverage in France, Belgium and Poland, and at least 95% in its other European countries.Operating Cash-Flow The Group's Operating Cash-Flow declined 0.5% in the third quarter.This was principally due to the impact of ePresse and audiobook offers. Excluding this impact, Operating Cash-Flow was up 1.0%.The Group reaffirmed its ambition to post growth in Operating Cash-Flow for the full year 2019.Changes in asset portfolioThere were no significant changes in the asset portfolio in the third quarter.2019 dividendOn 4 December, Orange will distribute an interim dividend of 0.30 euro per share for 20191. The Board also confirmed that it would propose to the 2020 Annual Shareholders' Meeting the payment of a total dividend of 0.70 euro per share in respect of the full year 2019.Review by operating segmentFranceIn millions of euros 3Q 2019variation comparable basisvariation historical basis 9M 2019variation comparable basisvariation historical basis Revenues 4,548(0.4)%(0.5)% 13,423(0.8)%(0.7)% Retail services 2,702(2.0)%(1.9)% 8,077(2.0)%(2.0)% Convergence 1,1023.2 %(2.1)% 3,2553.2 %(2.0)% Mobile Only 585(3.9)%(0.4)% 1,753(4.3)%(1.0)% Fixed Only 1,015(6.0)%(2.6)% 3,069(5.9)%(2.5)% Wholesale 1,3933.3 %2.8 % 4,0652.5 %2.4 % Equipment sales 335(4.0)%(4.0)% 912(4.9)%(4.9)% Other revenues 1194.4 %4.4 % 3683.5 %3.5 % A solid commercial performance in both mobile and fixed broadband in France.Revenues from France declined 0.4% on a comparable basis in the third quarter. Restated for the effect of ePresse and audiobook offers, revenues grew 0.2%.Retail services revenues fell 2.0% in the third quarter, principally due to the impact of ePresse and audiobook offers. Revenues from convergent offers rose 3.2%, helped by the 2.9% growth in the convergent customer base, while mobile only revenues declined 3.9% and fixed only fell 6%, impacted by customer migration to convergent offers and the steady decline in narrowband services.When restated for the effect of ePresse and audiobook offers and for the decline in revenues from traditional fixed line (PSTN) revenues, retail services revenues rose 1.5%, as they did in the second quarter. Revenues from convergent offers grew 4.8%, while mobile only revenues were down 3.0%, and fixed only revenues declined 0.3%. Convergent ARPO rose 0.82 euros to 67.2 euros, driven by the increase in the number of lines per convergent offer and the price increase in autumn 2018. Mobile only ARPO, at 17.0 euros, was stable thanks to the price increases achieved in 2018 (+2 euros on Mobile Zen) and a better mix of offers.Wholesale revenues continued to grow, with a 3.3% gain in the third quarter, driven by the construction of public initiative networks (PIN), which offset the decline in unbundling and national roaming.Revenues from Equipment sales fell 4.0%, a modest improvement compared to the 4.4% decline in the second quarter, due to significant slowing in sales of handsets.The good commercial performances of the third quarter were reflected in particular in the mobile contract base with solid customer acquisitions in the quarter of 90,000 net additions in a market that remains aggressive, an increase over the 82,000 net additions achieved in the third quarter of 2018. The commercial strategy centred on abundance-offers is bearing fruit, with the commercial success of Open multi-lines contributing strongly to these net additions. Mobile churn was 12.1%, a decline of 2.3 percentage points in the third quarter thanks to the strong churn performance by Sosh and convergent offers.Fixed broadband registered 65,000 net additions in the 3rd quarter, with record sales for fibre for a 3rd quarter (178,000 net adds). At 30 September 2019, France had 14.6 million connectable households and a total of 3.1 million fibre customers. The premium component of the fixed broadband customer base rose 1.1 percentage points in the third quarter.The convergent customer base rose 2.9% to reach 5.8 million customers, representing 55% of the retail customer base.SpainIn millions of euros 3Q 2019variation comparable basisvariation historical basis 9M 2019variation comparable basisvariation historical basis Revenues 1,310(2.5)%(2.2)% 3,934(1.2)%(1.0)% Retail services 933(4.7)%(4.2)% 2,822(2.7)%(2.5)% Convergence 518(3.9)%(3.9)% 1,567(2.1)%(2.3)% Mobile Only 292(7.0)%(5.4)% 877(5.5)%(4.5)% Fixed Only 121(3.4)%(3.4)% 3741.0 %1.0 % Wholesale 24215.7 %14.5 % 66014.4 %13.3 % Equipment sales 136(12.7)%(12.7)% 453(10.6)%(9.3)% Spain maintained its premium customer base against the backdrop of a trend toward low cost.On a comparable basis, Spain's revenues fell 2.5% in the third quarter in the context of a market moving towards the low-cost segment.Retail services revenues declined 4.7% in the third quarter with revenues from convergent, mobile only and fixed only offers falling 3.9%, 7% and 3.4% respectively.Revenues from equipment sales also followed the same market trend with a decrease of 12.7% in the third quarter.Wholesale revenues continued to increase, rising 15.7% in the third quarter, compared to 9.8% in the second quarter, helped by the sustained international traffic.Given this context, Spain's objective is to preserve value rather than volumes and to leverage its multi-brand portfolio to best effect to counter the market trend towards lower-value segments.Spain recorded 12,000 net mobile contract additions excluding M2M in the third quarter. Very high-speed fixed broadband (fibre) net additions were 79,000, an increase compared to the 71,000 of the previous quarter. The launch of the new Football offerings resulted in a turnaround in net additions of TV services, from -41,000 in the second quarter to +47,000 in the third quarter.In line with this value-based strategy, in early July Spain increased prices for its enriched product offering. These increases resulted in a higher churn rate of nearly 2 percentage points between the second and third quarters of 2019. However, they also enabled sequential growth in convergent ARPO of 0.7% to 57.9 euros.EuropeIn millions of euros 3Q 2019variation comparable basisvariation historical basis 9M 2019variation comparable basisvariation historical basis Revenues 1,4461.4 %2.5 % 4,2351.3 %1.2 % Retail services 9313.0 %5.0 % 2,6993.0 %3.2 % Convergence 16031.3 %31.0 % 45336.2 %35.1 % Mobile Only 546(2.2)%(2.4)% 1,611(2.1)%(2.4)% Fixed Only 160(6.1)%(6.1)% 486(6.9)%(7.8)% IT & Integration services 6522.0 %86.2 % 14924.6 %45.9 % Wholesale 272(4.6)%(4.8)% 802(6.2)%(6.7)% Equipment sales 205(0.7)%(0.9)% 6060.7 %0.2 % Other revenues 3823.2 %19.0 % 12823.4 %20.4 % Accelerated revenue growth in Europe, driven by the momentum in retail services which increased due to convergence.On a comparable basis, revenues for Europe (consisting of Belgium, Luxembourg, Moldova, Poland, Romania and Slovakia) rose 1.4% in the third quarter, an acceleration from the 1.2% of the previous quarter. This increase is thanks to solid growth in retail services, but was still impacted by a decline in wholesale services.Retail services revenues grew 3.0% in the third quarter, accelerating compared to the previous quarter (+2.5%).In this segment, revenues from convergent offers continued to grow strongly, up 31.3% in the third quarter.Mobile only revenues declined 2.2%, particularly impacted by the migration of customers to convergent offers, which now represent 18% of the total mobile contract base. The mobile contract base, excluding M2M, recorded 86,000 net additions, an improvement over the second quarter performance.Revenues from fixed only services decreased 6.1% in the third quarter, an improvement compared to the 8.5% decline in the previous quarter. Nonetheless, the broadband growth drivers are in place with a FTTH customer base which grew by a little over 285,000 customers over the last 12 months (reaching a total of 983,000 customers).Revenues from IT and integration services continued to increase strongly, up 22.0% in the third quarter, driven primarily by Poland.Wholesale revenues were down 4.6% in the third quarter which is however an improvement on the two previous quarters (down 5.8% and 8.1% respectively).At the European country level, Poland reported its fifth consecutive quarter of revenue growth (up 2.5% in the third quarter, an increase on the 2.0% posted in the second quarter), principally thanks to the excellent performance of convergence services (up 18.7%).Revenues for Belgium and Luxembourg grew 2.5%, also accelerating from the 1.9% increase in the second quarter. Retail services revenues rose 7.1%, but wholesale revenues continued to decline (-11.9%), impacted by the termination of MVNO contracts.Central European countries saw their revenues decrease 0.9% in the third quarter. Even though the performance of retail services improved (+3.4% in the third quarter compared with +2.5% in the second quarter), the decline came as a result of pressure on wholesale services.Africa & Middle EastIn millions of euros 3Q 2019variation comparable basisvariation historical basis 9M 2019variation comparable basisvariation historical basis Revenues 1,4477.6 %10.5 % 4,1856.3 %9.1 % Retail services 1,22010.2 %13.0 % 3,5098.7 %11.5 % Mobile Only 1,0909.9 %13.1 % 3,1328.3 %11.0 % Fixed Only 12611.9 %11.1 % 36611.7 %15.3 % IT & Integration services 471.2 %72.6 % 1020.4 %21.2 % Wholesale 198(5.5)%(2.7)% 589(5.9)%(3.0)% Equipment sales 2217.9 %23.3 % 6711.9 %16.4 % Other revenues 7(22.5)%(20.4)% 20(12.3)%(10.0)% Continued strong growth in Africa & Middle East, underpinned by the solid performance of retail services.On a comparable basis, Africa & Middle East, the largest contributor to the Group's growth, recorded a third quarter increase in revenues of 7.6%, accelerating compared to the previous quarter (+5.8%) thanks to the increase in retail services (+10.2%).This momentum primarily stems from the continued growth in mobile only services, up 9.9% in the third quarter thanks to the excellent performance of the growth drivers 4G and Orange Money. Africa & Middle East now accounts for 22.5 million 4G customers - an increase of 49% year on year. For its part, the active Orange Money customer base2 (16.6 million) grew 22% year on year, with revenues up 29%. The countries of Africa & Middle East have a combined 124.3 million mobile customers, a 5.1% increase year on year.The increase in revenues was also supported by the momentum of fixed services (up 11.9% in the third quarter) and, notably, by broadband services which now have 1.14 million customers.Wholesale revenues were down 5.5% in the third quarter (compared with a 7.5% decline in the second quarter), primarily taking into account the decline in the volume of direct incoming international traffic.This strong growth was driven by all countries in the region (with the exception of Niger) with eight of the countries delivering double-digit growth (versus four countries the previous quarter). All the countries contributed to the revenue growth, including Sonatel group which rose 6.9% and Orange Côte d’Ivoire group up 7.5% in the third quarter.EnterpriseIn millions of euros 3Q 2019variation comparable basisvariation historical basis 9M 2019variation comparable basisvariation historical basis Revenues 1,9461.8 %9.0 % 5,7161.0 %7.6 % Fixed Only 977(2.0)%(1.5)% 2,956(1.9)%(1.1)% Voice 314(7.9)%(8.1)% 964(7.1)%(7.3)% Data 6631.0 %2.0 % 1,9920.8 %2.2 % IT & Integration services 7469.4 %32.9 % 2,0637.0 %28.2 % Mobile (1) 223(3.8)%(3.8)% 697(2.6)%(2.6)% Mobile Only 174(5.6)%(5.6)% 542(1.5)%(1.5)% Wholesale 84.3 %4.3 % 262.5 %2.5 % Equipment sales 402.9 %2.9 % 129(7.9)%(7.9)% (1) Mobile revenues includes Mobile services and Mobile equipment sales invoiced to businesses and incoming Mobile traffic from businesses invoiced to other carriersEnterprise revenues grew for the fourth consecutive quarter.On a comparable basis, Enterprise revenues increased 1.8% in the third quarter - compared with +0.7% in the second quarter – making it the fourth consecutive quarter of growth. IT and integration services were the engines of this growth.IT and integration services revenues rose strongly, up 9.4% in the third quarter, an acceleration compared to the 6.6% increase in the previous quarter. This momentum illustrates the very strong performance of the Cybersecurity business (up 17% over the first nine months of 2019 on a comparable basis or 25% in terms of organic growth**) as well as the growth in Cloud services resulting from a significant non-recurring contract (up 16% over the first nine months of 2019 on a comparable basis or 21% in terms of organic growth**).Data revenues rose 1.0%, supported by the growth of WAN offers in France.The performance of IT and integration services and the resilience of data more than offset the decrease in Mobile revenues (-3.8% in the third quarter) and Voice (-7.9% in the third quarter).* Mobile revenues include mobile services and mobile equipment sales invoiced to businesses and incoming mobile traffic from businesses invoiced to other carriers.** Organic growth does not take into account the revenue from acquisitions made over the past 12 months. Note that the calculation of data on a comparable basis minimises cloud and cybersecurity growth over the first nine months of the year because it takes into account revenue from new acquisitions but considers that their growth was zero over the period.International Carriers & Shared ServicesIn millions of euros 3Q 2019variation comparable basisvariation historical basis 9M 2019variation comparable basisvariation historical basis Revenues 375(2.7)%0.3 % 1,121(4.0)%(1.0)% Wholesale 270(9.7)%(6.0)% 812(9.4)%(5.2)% Other revenues 10521.4 %21.1 % 31014.0 %12.0 % On a comparable basis, revenues from International Carriers and Shared Services decreased 2.7% in the third quarter, with a decline in international wholesale services.At the same time, growth in other revenues continued to accelerate strongly, rising 21.4% in the third quarter, compared to 15.9% in the second quarter. Other revenues consist mainly of the laying and maintenance of submarine cables, content (OCS and Orange Studio), consulting (Sofrecom) and secure-TV access (Viaccess).Orange BankOrange Bank had 344,000 accounts opened as of 30 September.In addition, the granting of consumer credit, another tool to introduce new customers to Orange and Groupama, maintained its steady pace, with the number of loans increasing to 122,000. The bank continued to enrich its offering with the launch of cashback and personal loans.It also continued to improve its mobile application’s quality, which is visible and recognised by customers with a 4.5 rating on Apple Store, up consistently for the past year.Schedule of upcoming events04/12/2019 – Investor Day13/20/2020 \- Publication of the full-year 2019 resultsContactspress: +33 1 44 44 93 93   Jean-Bernard Orsoni jeanbernard.orsoni@orange.com Tom Wright tom.wright@orange.com Olivier Emberger olivier.emberger@orange.com  financial communication: +33 1 44 44 04 32 (analysts and investors) Patrice Lambert-de Diesbach p.lambert@orange.com Isabelle Casado isabelle.casado@orange.com Samuel Castelo samuel.castelo@orange.com Didier Kohn didier.kohn@orange.com Aurélia Roussel aurelia.roussel@orange.com Andrei Dragolici andrei.dragolici@orange.com DisclaimerThis press release may contain forward-looking statements about Orange, notably on objectives and trends related to Orange’s financial situation, investments, results of operations, business and strategy. Although we believe these statements are based on reasonable assumptions, they are subject to numerous risks and uncertainties, including matters not yet known to us or not currently considered material by us, and there can be no assurance that anticipated events will occur or that the objectives set out will actually be achieved. More detailed information on the potential risks that could affect our financial results is included in the Registration Document filed on 21 March 2019 with the French Financial Markets Authority (AMF) and in the annual report (Form 20-F) filed on 16 April 2019 with the U.S. Securities and Exchange Commission. Forward-looking statements speak only as of the date they are made. Other than as required by law, Orange does not undertake any obligation to update them in light of new information or future developments.Appendix 1: indicators used until 31 December 2018 (historical basis)In millions of euros 3Q 2018 historical basis 9M 2018 historical basis Group     Adjusted EBITDA 3,687 9,671 o/w telecom activities 3,718 9,761 As % of revenues 36.1 % 31.9 % o/w Orange Bank (31) (92) CAPEX (excluding licenses) 1,772 5,141 o/w telecom activities 1,762 5,111 As % of revenues 17.1 % 16.7 % o/w Orange Bank 10 30 Operating Cash-Flow (Adjusted EBITDA - CAPEX) 1,915 4,530 Appendix 2: adjusted data to income statement items2019 data 3rd quarter September 30 In millions of euros Adjusted data,Presentation adjustments,Income statement, Adjusted data,Presentation adjustments,Income statement, Revenues 10,577-10,577 31,150-31,150 External purchases (4,447)-(4,447) (13,010)-(13,010) Other operating income 184-184 525-525 Other operating expense (84)(1)(85) (278)(7)(285) Labour expenses (1,947)33(1,914) (6,267)(81)(6,347) Operating taxes and levies (326)-(326) (1,533)-(1,533) Gains (losses) on disposal of fixed assets, investments and activities -4040 -108108 Restructuring costs -(12)(12) -(63)(63) Depreciation and amortization of financed assets (4)-(4) (7)-(7) Depreciation and amortization of right-of-use assets (307)-(307) (916)-(916) Impairment of financed assets --- --- Impairment of right-of-use assets (0)-(0) (0)(24)(25) Interests expenses on liabilities related to financed assets (0)0- (0)0- Interests expenses on lease liabilities (31)31- (91)91- EBITDAaL 3,61592- 9,57324- Significant litigation 10(10)- (55)55- Specific labour expenses 29(29)- (17)17- Fixed assets, investments and business portfolio review 40(40)- 108(108)- Restructuring program costs (12)12- (87)87- Acquisition and integration costs (7)7- (17)17- Interests expenses on liabilities related to financed assets -(0)(0) -(0)(0) Interests expenses on lease liabilities -(31)(31) -(91)(91) 2018 historical data 3rd quarter September 30 In millions of euros Adjusted data,Presentation adjustments,Income statement, Adjusted data,Presentation adjustments,Income statement, Revenues 10,307-10,307 30,570-30,570 External purchases (4,486)-(4,486) (13,476)-(13,476) Other operating income 191-191 515-515 Other operating expense (87)(6)(93) (268)(9)(276) Labour expenses (1,946)(91)(2,037) (6,156)(113)(6,269) Operating taxes and levies (294)-(294) (1,514)(31)(1,546) Gains (losses) on disposal of fixed assets, investments and activities --- --- Restructuring and integration costs -(15)(15) -(77)(77) Adjusted EBITDA 3,687(113)- 9,671(231)- Significant litigation (6)6- (38)38- Specific labour expenses (91)91- (115)115- Review of the investments and business portfolio --- --- Restructuring and integration costs (15)15- (77)77- Reported EBITDA 3,574-3,574 9,440-9,440 Appendix 3: key performance indicatorsIn thousand, at the end of the period September 30 2019 September 30 2018 Number of convergent customers 10,686 10,266 Number of mobile services customers (excluding MVNOs) 209,380 201,190 o/wCustomers with convergent offers 18,933 17,828  Customers with mobile only offers 190,447 183,363 o/wContract customers 73,413 74,455  Prepaid customers 135,966 126,736 Number of fixed broadband services customers 20,506 19,866 o/wCustomers with very high-speed broadband access 7,380 5,890 o/wCustomers with convergent offers 10,686 10,266  Customers with fixed only offers 9,820 9,600 Number of fixed telephony customers 38,516 40,598 Group total 268,401 261,654 2018 data is on a comparable basis.The key indicators by country are shown in the Investors section of the Orange Group website, orange.com, in the document "Orange Investors data book Q3 2019". This is directly accessible through the following link:www.orange.com/en/Investors/Results-and-presentation/Folder/All-consolidated-results Appendix 4: glossaryKey figuresData on a comparable basis: data based on comparable accounting principles, scope of consolidation and exchange rates are presented for previous periods. The transition from data on an historical basis to data on a comparable basis consists of keeping the results for the period ended and then restating the results for the corresponding period of the preceding year for the purpose of presenting, over comparable periods, financial data with comparable accounting principles, scope of consolidation and exchange rate. The method used is to apply to the data of the corresponding period of the preceding year, the accounting principles and scope of consolidation for the period just ended as well as the average exchange rate used for the income statement for the period ended. Changes in data on a comparable basis reflect organic business changes. Data on a comparable basis is not a financial aggregate as defined by IFRS and may not be comparable to similarly-named indicators used by other companies.EBITDAaL or “EBITDA after Leases” (from January 1, 2019): operating income (i) before depreciation and amortization of fixed assets, effects resulting from business combinations, reclassification of cumulative translation adjustment from liquidated entities, impairment of goodwill and fixed assets, share of profits (losses) of associates and joint ventures, (ii) after interest on debts related to financed assets and on lease liabilities, and (iii) adjusted for significant litigation, specific labor expenses, fixed assets, investments and businesses portfolio review, restructuring programs costs, acquisition and integration costs and, where appropriate, other specific elements. EBITDAaL is not a financial aggregate as defined by IFRS standards and may not be directly comparable to similarly-named indicators in other companies.eCAPEX or “economic CAPEX” (from January 1, 2019): (i) acquisitions of property, plant and equipment and intangible assets, excluding telecommunications licenses and financed assets, (ii) less the price of disposal of property, plant and equipment and intangible assets. eCAPEX is not a financial performance indicator as defined by IFRS standards and may not be directly comparable to indicators referenced by similarly-named indicators in other companies.Operating Cash Flow (EBITDAaL – eCAPEX from January 1, 2019): EBITDAaL (see definition) less eCAPEX (see definition). Orange uses this indicator to measure the performance of the Group in generating cash from its operations. Operating Cash Flow is not a financial aggregate defined by IFRS and may not be comparable to similarly-named indicators used by other companies.Reported EBITDA (until December 31, 2018): operating income before depreciation and amortisation, before impacts related to acquisitions of controlling interests, before reversal of reserves of liquidated entities, before impairment of goodwill and assets, and before income from associates. Reported EBITDA is not a financial aggregate as defined by IFRS standards and may not be directly comparable to similarly-named indicators in other companies.Adjusted EBITDA (until December 31, 2018): reported EBITDA (see definition), adjusted for the impacts of key disputes, specific personnel expenses, the review of the portfolio of shares and operations, restructuring and consolidation costs, and, as applicable, other specific and systematically identified items. Adjusted EBITDA is not a financial aggregate as defined by IFRS standards and may not be directly comparable to similarly-named indicators in other companies.CAPEX (until December 31, 2018): capital expenditure on tangible and intangible assets excluding telecommunication licences and investments through finance leases. CAPEX is not a financial performance indicator as defined by IFRS standards and may not be directly comparable to indicators referenced by similarly-named indicators in other companies.Operating Cash Flow (Adjusted EBITDA – CAPEX until December 31, 2018): Adjusted EBITDA less CAPEX. Orange used this indicator to measure the performance of the Group in generating cash from its operations. Operating Cash Flow is not a financial aggregate defined by IFRS and may not be comparable to similarly-named indicators used by other companies.ConvergenceThe customer base and the revenues invoiced to convergence services customers (excluding equipment sales) was for convergent offers defined as the combination of, at a minimum, a fixed broadband access and a mobile contract subscribed by retail market customers.Convergent ARPO: the average quarterly revenues per convergent offer (ARPO) is calculated by dividing revenues from retail convergent services offers invoiced to customers generated over the past three months (excluding IFRS 15 adjustments) by the weighted average number of retail convergent offers over the same period. ARPO is expressed by monthly revenues per convergent offer.Mobile Only servicesRevenues from Mobile Only services consists of revenues invoiced to customers of mobile offers excluding retail convergence and equipment sales. The customer base includes customers with a contract excluding retail convergence, machine-to-machine contracts and prepaid cards.Mobile Only ARPO: the average quarterly revenues from Mobile Only (ARPO) is calculated by dividing the revenue from Mobile Only services (excluding machine-to-machine and IFRS 15 adjustments) generated over the past three months by the weighted average of Mobile Only customers (excluding machine-to-machine) over the same period. The ARPO is expressed as monthly revenues per Mobile Only customer.Fixed Only servicesRevenues from Fixed Only services include the revenue of fixed services excluding retail convergence and equipment sales: traditional fixed-line telephony, fixed broadband and enterprise solutions and networks3. The customer base consists of fixed-line telephony and fixed broadband customers, excluding retail convergence customers.Fixed Only Broadband ARPO: the average quarterly revenues from Fixed Only Broadband (ARPO) is calculated by dividing the revenue from Fixed Only Broadband services (excluding IFRS 15 adjustments) generated over the past three months by the weighted average of Fixed Only Broadband customers over the same period. ARPO is expressed as monthly revenues per Fixed Only Broadband customer.IT & integration servicesRevenues from IT and integration services include revenue from unified communication and collaboration services (Local Area Network and telephony, consulting, integration, project management and video conferencing offers), hosting and infrastructure services (including cloud computing), application services (customer relations management and other application services), security services, machine-to-machine services (excluding connectivity), as well as equipment sales for the products and services above.WholesaleRevenues from other carriers consists of (i) mobile services to other carriers including incoming traffic, visitor roaming, network sharing, national roaming and Mobile Virtual Network Operators (MVNOs), and (ii) fixed services to other carriers including national networking, services to international carriers, high-speed and very high-speed broadband access (fibre access, unbundling of telephone lines and xDSL access sales) and the sale of telephone lines on the wholesale market.* * * 1 The ex-dividend date is set for 2 December 2019 and the record date for 3 December 2019.2 Customers making at least one transaction per month.3 With the exception of France, where enterprise solutions and networks are listed under the Enterprise business segment. Attachment * CP_Orange_Q319_EN

  • Globe Newswire

    Orange: total number of shares and voting rights at September 30th, 2019

    17th October 2019Orange: information on the total number of shares and voting rights referred to in Article L.233-8 II of the French Commercial Code and Article 223-16 of the General Regulations of the Autorité des Marchés Financiers. In application of Article L.225-123 of the French Commercial Code (Code de commerce), as from 3 April 2016, a double voting right is automatically granted to fully paid-up shares that have been held in registered form and under a single shareholder name for at least two years.DateNumber of shares Number of treasury shares without voting rights Theoretical number of voting rights [1]Number of voting rights exercisable 01/31/20192,660,056,599  7,748,9073,104,057,0253,096,308,118 02/28/20192,660,056,599  7,248,2503,103,917,0063,096,688,756 03/31/20192,660,056,599  6,927,8853,103,854,9623,096,927,077 04/30/20192,660,056,599  7,393,3013,104,104,0703,096,710,769 05/31/20192,660,056,599  7,564,5713,099,492,0293,091,927,458 06/30/20192,660,056,599  7,293,6013,099,568,362 3,092,274,761 07/31/20192,660,056,599  7,468,4653,099,542,5933,092,074,128 08/31/20192,660,056,599  6,895,3083,099,498,6113,092,603,303 09/30/20192,660,056,599  6,894,7243,099,492,0293,092,597,305 [1] calculated in accordance with the last paragraph of Article 223-11 of the General Regulations, on the basis of all the shares to which voting rights are attached, including shares without voting rights  Attachment * Orange: total number of shares and voting rights at September 30th, 2019

  • Globe Newswire

    Orange: Nombre d'actions et de droits de vote au 30 septembre 2019

    17 octobre 2019Orange : Information relative au nombre total d’actions et de droits de vote prévue par l’article L. 233-8 II du Code de commerce et l’article 223-16 du Règlement général de l’Autorité des Marchés FinanciersEn application de l’article L.225-123 du Code de commerce, il est automatiquement conféré, à compter du 3 avril 2016, un droit de vote double aux actions entièrement libérées inscrites au nominatif depuis deux ans au nom d’un même actionnaire.DateNombre d’actions composant le capitalNombre d’actions auto-détenues privées de droit de voteNombre de droits de vote théoriques [1]Nombre de droits de vote exerçables 31/01/20192 660 056 5997 748 9073 104 057 0253 096 308 118 28/02/20192 660 056 5997 248 2503 103 917 0063 096 688 756 31/03/20192 660 056 5996 927 8853 103 854 9623 096 927 077 30/04/20192 660 056 5997 393 3013 104 104 0703 096 710 769 31/05/20192 660 056 5997 564 5713 099 492 0293 091 927 458 30/06/20192 660 056 5997 293 6013 099 568 3623 092 274 761 31/07/20192 660 056 5997 468 4653 099 542 5933 092 074 128 31/08/20192 660 056 5996 895 3083 099 498 6113 092 603 303 30/09/20192 660 056 5996 894 7243 099 492 0293 092 597 305 [1] Calculé, comme prévu au dernier alinéa de l'article 223-11 du Règlement général de l’Autorité des Marchés Financiers, sur la base de l'ensemble des actions auxquelles sont attachés des droits de vote, y compris les actions privées de droit de vote. Ces droits de vote servent de base de calcul pour les franchissements de seuils.  Pièce jointe * Orange: Nombre d'actions et de droits de vote au 30 septembre 2019

  • Globe Newswire

    Orange: total number of shares and voting rights at August 31st, 2019

    12th September 2019Orange: information on the total number of shares and voting rights referred to in Article L.233-8 II of the French Commercial Code and Article 223-16 of the General Regulations of the Autorité des Marchés Financiers. In application of Article L.225-123 of the French Commercial Code (Code de commerce), as from 3 April 2016, a double voting right is automatically granted to fully paid-up shares that have been held in registered form and under a single shareholder name for at least two years.DateNumber of shares Number of treasury shares without voting rights Theoretical number of voting rights [1]Number of voting rights exercisable 01/31/20192,660,056,599  7,748,9073,104,057,0253,096,308,118 02/28/20192,660,056,599  7,248,2503,103,917,0063,096,688,756 03/31/20192,660,056,599  6,927,8853,103,854,9623,096,927,077 04/30/20192,660,056,599  7,393,3013,104,104,0703,096,710,769 05/31/20192,660,056,599  7,564,5713,099,492,0293,091,927,458 06/30/20192,660,056,599  7,293,6013,099,568,362 3,092,274,761 07/31/20192,660,056,599  7,468,4653,099,542,5933,092,074,128 08/31/20192,660,056,599  6,895,3083,099,498,6113,092,603,303 [1] calculated in accordance with the last paragraph of Article 223-11 of the General Regulations, on the basis of all the shares to which voting rights are attached, including shares without voting rights20th May 2019Orange: information on the total number of shares and voting rights referred to in Article L.233-8 II of the French Commercial Code and Article 223-16 of the General Regulations of the Autorité des Marchés Financiers. In application of Article L.225-123 of the French Commercial Code (Code de commerce), as from 3 April 2016, a double voting right is automatically granted to fully paid-up shares that have been held in registered form and under a single shareholder name for at least two years.DateNumber of shares Number of treasury shares without voting rights Theoretical number of voting rights [1]Number of voting rights exercisable 01/31/20192,660,056,599  7,748,9073,104,057,0253,096,308,118 02/28/20192,660,056,599   7,248,2503,103,917,0063,096,688,756 03/31/20192,660,056,599  6,927,8853,103,854,9623,096,927,077 04/30/20192,660,056,599  7,393,3013,104,104,0703,096,710,769 [1] calculated in accordance with the last paragraph of Article 223-11 of the General Regulations, on the basis of all the shares to which voting rights are attached, including shares without voting rightsAttachment * Orange: total number of shares and voting rights at August 31st, 2019

  • Globe Newswire

    Orange: Nombre d'actions et de droits de vote au 31 août 2019

    12 septembre 2019Orange : Information relative au nombre total d’actions et de droits de vote prévue par l’article L. 233-8 II du Code de commerce et l’article 223-16 du Règlement général de l’Autorité des Marchés FinanciersEn application de l’article L.225-123 du Code de commerce, il est automatiquement conféré, à compter du 3 avril 2016, un droit de vote double aux actions entièrement libérées inscrites au nominatif depuis deux ans au nom d’un même actionnaire.DateNombre d’actions composant le capitalNombre d’actions auto-détenues privées de droit de voteNombre de droits de vote théoriques [1]Nombre de droits de vote exerçables 31/01/20192 660 056 5997 748 9073 104 057 0253 096 308 118 28/02/20192 660 056 5997 248 2503 103 917 0063 096 688 756 31/03/20192 660 056 5996 927 8853 103 854 9623 096 927 077 30/04/20192 660 056 5997 393 3013 104 104 0703 096 710 769 31/05/20192 660 056 5997 564 5713 099 492 0293 091 927 458 30/06/20192 660 056 5997 293 6013 099 568 3623 092 274 761 31/07/20192 660 056 5997 468 4653 099 542 5933 092 074 128 31/08/20192 660 056 5996 895 3083 099 498 6113 092 603 303 [1] Calculé, comme prévu au dernier alinéa de l'article 223-11 du Règlement général de l’Autorité des Marchés Financiers, sur la base de l'ensemble des actions auxquelles sont attachés des droits de vote, y compris les actions privées de droit de vote. Ces droits de vote servent de base de calcul pour les franchissements de seuils.20 mai 2019Orange : Information relative au nombre total d’actions et de droits de vote prévue par l’article L. 233-8 II du Code de commerce et l’article 223-16 du Règlement général de l’Autorité des Marchés FinanciersEn application de l’article L.225-123 du Code de commerce, il est automatiquement conféré, à compter du 3 avril 2016, un droit de vote double aux actions entièrement libérées inscrites au nominatif depuis deux ans au nom d’un même actionnaire.DateNombre d’actions composant le capitalNombre d’actions auto-détenues privées de droit de voteNombre de droits de vote théoriques [1]Nombre de droits de vote exerçables 31/01/20192 660 056 5997 748 9073 104 057 0253 096 308 118 28/02/20192 660 056 5997 248 2503 103 917 0063 096 688 756 31/03/20192 660 056 5996 927 8853 103 854 9623 096 927 077 30/04/20192 660 056 5997 393 3013 104 104 0703 096 710 769 [1] Calculé, comme prévu au dernier alinéa de l'article 223-11 du Règlement général de l’Autorité des Marchés Financiers, sur la base de l'ensemble des actions auxquelles sont attachés des droits de vote, y compris les actions privées de droit de vote. Ces droits de vote servent de base de calcul pour les franchissements de seuils.Pièce jointe * Orange: Nombre d'actions et de droits de vote au 31 aout 2019

  • Globe Newswire

    Orange prices its 500 million euros deeply subordinated fixed to reset rate notes

    Press release Paris, 11 September 2019Not for distribution in the United States of AmericaOrange prices its 500 million euros deeply subordinated fixed to reset rate notesOrange S.A. successfully priced its issuance of EUR 500m undated 7.5 year non-call deeply subordinated fixed to reset rate notes with a fixed coupon of 1.75% until the first call date.The notes are scheduled to be admitted to trading on Euronext Paris. It is also expected that rating agencies assign the notes a rating of Baa3/BBB- (Moody's/ S&P) and an equity content of 50%. Proceeds will be used to general corporate purposes, including the potential refinancing of the EUR 500 million outstanding notes of the EUR 1.0bn deeply subordinated fixed to reset rate notes with first call date on February 7th 2020 (ISIN XS1028600473).About OrangeOrange is one of the world’s leading telecommunications operators with sales of 41 billion euros in 2018 and 148,000 employees worldwide at 30 June 2019, including 89,000 employees in France. The Group has a total customer base of 266 million customers worldwide at 30 June 2019, including 207 million mobile customers and 20 million fixed broadband customers. The Group is present in 27 countries. Orange is also a leading provider of global IT and telecommunication services to multinational companies, under the brand Orange Business Services. In March 2015, the Group presented its new strategic plan “Essentials2020” which places customer experience at the heart of its strategy with the aim of allowing them to benefit fully from the digital universe and the power of its new generation networks.Orange is listed on Euronext Paris (symbol ORA) and on the New York Stock Exchange (symbol ORAN). For more information on the internet and on your mobile: www.orange.com, www.orange-business.com or to follow us on Twitter: @orangegrouppr. Orange and any other Orange product or service names included in this material are trademarks of Orange or Orange Brand Services Limited.Press contacts: +33 1 44 44 93 93 Olivier Emberger; olivier.emberger@orange.com Tom Wright; tom.wright@orange.comCAUTION: NOT FOR DISTRIBUTION IN THE UNITED STATES This press release, of a purely informative nature, is not and cannot in any way be construed as an offering to sell any securities, or as a solicitation of any offer to buy securities, in any jurisdiction, including the United States, Japan, Australia, Canada and the United Kingdom. The securities mentioned in this press release have not been and will not be registered pursuant to the US Securities Act of 1933, as modified. They cannot be offered or sold in the United States absent registration or an exemption from registration. No public offer of these securities has been or will be made in the United States or elsewhere.Attachment * PR_Orange_Hybrides_bond_issue_ENG

  • Globe Newswire

    Orange réalise une émission d’obligations hybrides de 500 millions d’euros

    Communiqué de presse Paris, 11 septembre 2019Ne pas diffuser aux Etats-Unis d'AmériqueOrange réalise une émission d’obligations hybrides de 500 millions d’eurosOrange S.A. (la Société) a émis 500 millions d’euros d’obligations hybrides super-subordonnées à durée indéterminée, incluant une première option de remboursement anticipé au gré de la Société après 7,5ème ans. Ces obligations auront  un coupon de 1,75% jusqu’à la 1ère date d’ajustement.Les obligations seront admises aux négociations sur Euronext Paris. Il est également prévu que les agences de notation attribuent aux obligations une note de Baa3/BBB- (Moody's/ S&P) et les considèrent comme des fonds propres à hauteur de 50 %.Le produit de ces obligations sera dédié aux besoins généraux de l'entreprise, y compris le possible refinancement des 500 millions d’euros restant de l’émission d’obligations hybrides super-subordonnées à taux fixe d'un montant de 1 milliard EUR dont la première option de remboursement anticipé est le 7 février 2020 (ISIN XS1028600473).A propos d'OrangeOrange est l'un des principaux opérateurs de télécommunications dans le monde, avec un chiffre d'affaires de 41 milliards d'euros en 2018 et 148 000 salariés au 30 juin 2019, dont 89 000 en France. Le Groupe servait 266 millions de clients dans le monde au 30 juin 2019, dont 207 millions de clients mobile et 20 millions de clients haut débit fixe. Le Groupe est présent dans 27 pays. Orange est également l'un des leaders mondiaux des services de télécommunications aux entreprises multinationales sous la marque Orange Business Services. En mars 2015, le Groupe a présenté son nouveau plan stratégique « Essentiels2020 » qui place l'expérience de ses clients au cœur de sa stratégie, afin que ceux-ci puissent bénéficier pleinement du monde numérique et de la puissance de ses réseaux très haut débit.Orange est coté sur Euronext Paris (symbole ORA) et sur le New York Stock Exchange (symbole ORAN). Pour plus d'informations (sur le web et votre mobile) : www.orange.com, www.orange-business.com ou pour nous suivre sur Twitter : @presseorange. Orange et tout autre produit ou service d'Orange cités dans ce communiqué sont des marques détenues par Orange ou Orange Brand Services Limited.Contacts presse: 01 44 44 93 93Olivier Emberger; olivier.emberger@orange.com Tom Wright; tom.wright@orange.comAVERTISSEMENT : NE PAS DISTRIBUER AUX ETATS-UNISCe communiqué de presse ne constitue pas une offre de vente ou de souscription, ni une sollicitation d'ordres d'achat ou de souscription de valeurs mobilières, en particulier aux États-Unis, au Japon, Canada, Australie, Royaume-Uni. La diffusion de ce document peut dans certains autres pays faire également l’objet d’une réglementation spécifique. Aucune offre de vente ou sollicitation d’ordre d’achat ou de souscription de valeur mobilière ne saurait être effectuée dans un pays ou territoire dans lequel une telle offre ou sollicitation serait contraire à la réglementation en vigueur ou avant son enregistrement ou sa qualification en vertu du droit boursier en vigueur dans ledit pays ou territoire. En particulier, les valeurs mobilières ne peuvent être ni offertes ni cédées aux États-Unis sans enregistrement ou exemption d'enregistrement conformément au U.S. Securities Act de 1933 (tel que modifié).Pièce jointe * CP_Orange_Hybrides_bond_issue_pricing

  • Globe Newswire

    Orange:

    Communiqué de presse Paris, le 10 septembre 2019Publication du document d’enregistrement universel (URD) 2018Orange annonce avoir déposé le 10 septembre 2019 auprès de l'Autorité des marchés financiers (AMF) son document d’enregistrement universel (URD) 2018. Ce document actualise le document de référence 2018 déposé auprès de l’AMF le 21 mars 2019.Le document d’enregistrement universel est disponible sur le site internet de la société à l’adresse suivante : https://www.orange.com/fr/Investisseurs/Information-reglementee.Il peut également être consulté sur le site de l’AMF à l’adresse suivante : http://amf- france.org.Des exemplaires du document d’enregistrement universel sont également disponibles au siège d’Orange.   A propos d'Orange Orange est l'un des principaux opérateurs de télécommunications dans le monde, avec un chiffre d'affaires de 41 milliards d'euros en 2018 et 148 000 salariés au 30 juin 2019, dont 89 000 en France. Le Groupe servait 266 millions de clients dans le monde au 30 juin 2019, dont 207 millions de clients mobile et 20 millions de clients haut débit fixe. Le Groupe est présent dans 27 pays. Orange est également l'un des leaders mondiaux des services de télécommunications aux entreprises multinationales sous la marque Orange Business Services. En mars 2015, le Groupe a présenté son nouveau plan stratégique « Essentiels2020 » qui place l'expérience de ses clients au cœur de sa stratégie, afin que ceux-ci puissent bénéficier pleinement du monde numérique et de la puissance de ses réseaux très haut débit.Orange est coté sur Euronext Paris (symbole ORA) et sur le New York Stock Exchange (symbole ORAN).Pour plus d'informations (sur le web et votre mobile) : www.orange.com, www.orange-business.com ou pour nous suivre sur Twitter : @presseorange.Orange et tout autre produit ou service d'Orange cités dans ce communiqué sont des marques détenues par Orange ou Orange Brand Services Limited.Contacts presse : 01 44 44 93 93 Tom Wright ; tom.wright@orange.com Olivier Emberger ; olivier.emberger@orange.com Pièce jointe * 2019 09 10 CP Publication URD VF

  • Globe Newswire

    Orange issues new bonds for a total notional of 2.5 billion

    Press release Paris, August 28, 2019Not for distribution in the United States of AmericaOrange issues new bonds for a total notional of 2.5 billion across three tranches: a 7-year 0.0% EUR 750 million bond, a 13-year 0.5% EUR 1 billion bond and a 30-year 1.375% EUR 750 million bond.CurrencyFormatTermNotionalCouponRe-offer spread EURFixed rate2026750 million0.000%m/s+ 43 bps EURFixed rate20321 billion0.500%m/s+ 73 bps EURFixed rate2049750 million1.375%m/s+138 bps Credit Agricole CIB, Goldman Sachs International, Barclays, BBVA, Deutsche Bank, ING are acting as Bookrunners.Credit Agricole CIB and Goldman Sachs International are acting as Global Coordinators.With these offerings, Orange pursues its prudent and active balance sheet management. About OrangeOrange is one of the world’s leading telecommunications operators with sales of 41 billion euros in 2018 and 148,000 employees worldwide at 30 June 2019, including 89,000 employees in France. The Group has a total customer base of 266 million customers worldwide at 30 June 2019, including 207 million mobile customers and 20 million fixed broadband customers. The Group is present in 27 countries. Orange is also a leading provider of global IT and telecommunication services to multinational companies, under the brand Orange Business Services. In March 2015, the Group presented its new strategic plan “Essentials2020” which places customer experience at the heart of its strategy with the aim of allowing them to benefit fully from the digital universe and the power of its new generation networks.Orange is listed on Euronext Paris (symbol ORA) and on the New York Stock Exchange (symbol ORAN). For more information on the internet and on your mobile: www.orange.com, www.orange-business.com or to follow us on Twitter: @orangegrouppr. Orange and any other Orange product or service names included in this material are trademarks of Orange or Orange Brand Services Limited. Press contacts: +33 1 44 44 93 93 Olivier Emberger; olivier.emberger@orange.com Tom Wright; tom.wright@orange.comCAUTION: NOT FOR DISTRIBUTION IN THE UNITED STATESThis press release, of a purely informative nature, is not and cannot in any way be construed as an offering to sell any securities, or as a solicitation of any offer to buy securities, in any jurisdiction, including the United States, Japan, Australia, Canada and the United Kingdom. The securities mentioned in this press release have not been and will not be registered pursuant to the US Securities Act of 1933, as modified. They cannot be offered or sold in the United States absent registration or an exemption from registration. No public offer of these securities has been or will be made in the United States or elsewhere.Attachment * PR_Orange_emission_obligation VA

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages