La bourse est fermée

Nexity SA (NXI.PA)

Paris - Paris Prix différé. Devise en EUR
Ajouter à la liste dynamique
27,82-0,34 (-1,21 %)
À la clôture : 5:36PM CEST
Plein écran
Clôture précédente28,16
Ouverture28,30
Offre0,00 x 0
Vente0,00 x 0
Var. jour27,34 - 28,30
Sur 52 semaines23,30 - 47,76
Volume109 686
Volume moyen157 009
Cap. boursière1,537B
Bêta (mensuel sur 5 ans)0,79
Rapport P/E (sur 12 mois)15,47
BPA (sur 12 mois)1,80
Date de bénéfices28 juil. 2020
Dividende et rendement à terme2,00 (7,10 %)
Date ex-dividende25 mai 2020
Objectif sur 1 an56,73
  • Globe Newswire

    Nexity : rapport financier semestriel 2020

    Rapport financier semestriel 2019 ci-joint Pièce jointe * RFS 2020 - V28072020_VDEF

  • Globe Newswire

    Nexity - Communiqué de presse résultats semestriels 2020

    NEXITY : RÉSULTATS DU PREMIER SEMESTRE 2020   TRÈS BONNE RÉSISTANCE DE L’ACTIVITÉ COMMERCIALE RÉSULTATS FINANCIERS PONCTUELLEMENT EN BAISSE DANS UN CONTEXTE DE CRISE SANITAIRE     Paris, mardi 28 juillet 2020, 17h45 CET  RÉSULTATS FINANCIERS * Chiffre d’affaires : 1.716 millions d’euros (-7% par rapport au S1 2019) * EBITDA : 163 millions d’euros (-28%), soit 9,5% de taux de marge * Résultat net part du Groupe : 7 millions d’euros * Endettement financier net (avant obligations locatives)1 : 1.381 millions d’euros. * Hausse essentiellement en lien avec la croissance du backlog de l’Immobilier résidentiel (+14%) * Liquidité toujours élevée avec une trésorerie de 873 millions d’euros et 355 millions d’euros de lignes corporate autorisées non utilisées       ACTIVITÉ COMMERCIALE S1 2020 * Réservations de logements neufs en France : 9.451 lots représentant 2.023 millions d’euros (stable en volume et +5% en valeur) ; reprise dynamique des réservations au mois de juin * 7 ouvertures de résidences gérées * Prises de commandes en Immobilier d’entreprise : 219 millions d’euros (+59% par rapport au S1 2019) * Backlog promotion : 5,7 milliards d’euros (+11% par rapport à fin décembre 2019)      TENDANCES * Résilience des métiers et du modèle opérationnel de Nexity * Net rebond de l’activité au mois de juin * Semestre non représentatif de l’année pleine ; nette amélioration attendue pour le S2 2020, sans pour autant retrouver les niveaux du S2 2019  Selon Alain Dinin, Président-Directeur général :« La crise sanitaire qui a démarré en mars dernier avec la mise en place d’un confinement strict a un impact très fort sur l’ensemble de l’économie française, et Nexity n’est naturellement pas épargné. De fortes incertitudes persistent sur les conséquences économiques et sociales de la crise. Néanmoins, nous tirons de cette période les grands enseignements suivants : * Le rôle du logement comme bien public essentiel à la société a été encore plus mis en évidence pendant la période de confinement : l’obligation de construire plus et de mieux loger sera donc encore plus pressante à l’avenir ;   * Le logement est aussi un refuge et un recours naturel pour les investisseurs. Même si le marché français du résidentiel sera en baisse cette année, il est très significatif que Nexity ait réalisé sur ce premier semestre un volume de réservations de logement neuf stable par rapport à l’année précédente, et une croissance en valeur de son chiffre d’affaires réservé ; cela est dû à une baisse, d’ailleurs contenue, de la demande des clients particuliers, compensée par une très forte hausse des réservations réalisées par des investisseurs institutionnels, notamment CDC Habitat ; il n’y a donc pas destruction de la demande, mais substitution de la demande ;   * Le marché français est aujourd’hui dans une situation de pénurie d’offre encore plus aiguë que les années passées. Ce qui est en cause, ce n’est pas tant le changement de majorité dans un nombre important de métropoles et de villes moyennes, ni l’affirmation politique de l’écologie, que l’inefficacité croissante de règles d’urbanisme trop juridiques et trop complexes et c’est une tolérance excessive des pouvoirs publics pour la rétention foncière. Cette pénurie d’offre a pour conséquence que les prix du logement, qui devraient logiquement s’ajuster à la baisse compte tenu de la crise, ne baissent pas ;   * Face à la pire récession depuis près d’un siècle, le gouvernement devrait logiquement s’appuyer sur le logement et sur le bâtiment pour contribuer au plan de relance qui devrait être présenté à la rentrée. Pour être efficace, ce plan devra porter à la fois sur l’offre et sur la demande et faire une place importante à des actions d’efficacité énergétique et environnementale, tant dans le neuf que dans l’ancien ;   * Si le logement offre des perspectives très solides, l’immobilier de bureau devrait être affecté à court terme, avec une phase d’attentisme des investisseurs et des preneurs. Pour autant, même si le télétravail a pris une place plus importante grâce à la crise sanitaire, les scénarios sur une baisse durable du nombre de mètres carrés de bureau ne paraissent pas crédibles. En revanche, la conception et l’usage des bureaux vont se transformer et Nexity est d’ores et déjà prêt avec des offres de services innovantes.Nexity est très bien placé pour tirer parti de toutes ces tendances : très largement leader sur le marché de l’immobilier résidentiel en France, il est un partenaire naturel pour les investisseurs institutionnels. Pionnier en matière d’immobilier durable, Nexity souhaite faire de l’affirmation de l’exigence écologique dans la ville un avantage concurrentiel ; enfin et surtout, face à la modification des usages et aux mutations très rapides de la demande, les métiers de services de Nexity et leur forte intégration avec les métiers de promotion nous apparaissent très clairement comme un avantage concurrentiel. C’est pour cela que j’ai décidé de mettre en place un nouveau Comité exécutif, sur une base élargie à 12 personnes, dont l’objectif est de soutenir la croissance à moyen terme du Groupe.Malgré une crise d’une dureté inouïe, Nexity est resté profitable au premier semestre. L’agilité de son organisation décentralisée, la résilience que lui confère son modèle « asset light », la solidité de son bilan, et les perspectives de croissance à moyen terme de ses métiers, devraient lui permettre de bien traverser cette crise pour mieux rebondir. »  ***Le mardi 28 juillet 2020, le Conseil d’administration de Nexity, réuni sous la présidence d’Alain Dinin, a examiné et arrêté les comptes consolidés résumés du Groupe au 30 juin 2020 qui figurent en annexe du présent communiqué de presse. Les comptes semestriels ont fait l’objet d’un examen limité par les Commissaires aux comptes de la Société.  ACTIVITÉ COMMERCIALE S1 2020CLIENT PARTICULIER Immobilier résidentielL’activité d’Immobilier résidentiel a été très ralentie pendant la période de confinement limitant la possibilité de nos clients de réserver des logements neufs et de signer des actes notariés. Les chantiers de construction, après pratiquement deux mois d’arrêt, ont progressivement repris et sont depuis début juin tous opérationnels. L’activité commerciale a très fortement rebondi en juin, et a retrouvé un niveau comparable à juin 2019. Le nombre élevé des signatures d’actes notariés en juin a permis de rattraper une partie du retard des signatures initialement prévues pendant le confinement.Les conditions financières du marché des crédits immobiliers aux particuliers2, affichent toujours des taux très bas (1,29% en moyenne en juin 2020), et globalement stables, qui soutiennent la demande, mais sont contrebalancées par des conditions d’octroi de crédit plus strictes qu’auparavant (durée maximum du crédit, proportion maximum de la mensualité, vigilance des banques sur les perspectives d’emploi des emprunteurs…), ayant pour conséquence davantage de refus de crédit. De fortes incertitudes demeurent pour la suite de l’année. La récession économique, la hausse du taux de chômage, la baisse de la confiance des ménages comme le moindre accès aux crédits immobiliers pourraient impacter défavorablement la demande de logement des clients particuliers sur les trimestres à venir. En revanche, les annonces des investisseurs institutionnels (CDC Habitat, et in’li) de lancer rapidement un programme massif d’acquisition de logements (50.000 unités) devraient permettre de compenser en partie la baisse des ventes au détail. D’autres investisseurs institutionnels (assureurs, fonds d’investissement, foncières …) montrent un intérêt accru pour le résidentiel comme classe d’actifs. Par ailleurs, la tenue du deuxième tour des élections municipales fin juin est une bonne nouvelle qui a permis de clore la séquence électorale et devrait commencer à atténuer le contexte de pénurie d’offre connu depuis l’an dernier. Cependant, le changement de majorité dans certaines métropoles pourrait provoquer une réévaluation des politiques locales d’urbanisme, dont les impacts sont difficilement quantifiables à ce stade.  Dans ce contexte, Nexity anticipe un marché français du logement neuf3 en nette contraction en 2020 (environ 125.000 unités, -25 % par rapport à 2019), avec une forte baisse du segment des ventes au détail, alors que les ventes en bloc devraient progresser, notamment compte tenu des programmes d’investissement de CDC habitat et in’li. Le Groupe s’attend à continuer à accroître sa part de marché compte tenu de sa forte position dans le marché des ventes en bloc. À fin mars 2020, la part de marché du Groupe s’est élevée à 13,4%, en hausse de 3 points par rapport à celle du 31 mars 2019. La surperformance du Groupe par rapport au marché français reflète le succès de la stratégie multiproduits, multiservices et multimarques (avec notamment la forte croissance de l’activité commerciale d’Edouard Denis), combinée avec un positionnement géographique concentré sur le Grand Paris et les grandes métropoles, où la demande sous-jacente est très dynamique, et avec une offre de produits et de services sans équivalent sur le marché, qui lui permet de répondre aux attentes de toutes les clientèles.   À fin juin 2020, les réservations nettes de logements neufs en France s’élèvent à 9.451 lots et 2.023 millions d’euros TTC, stables en volume et en croissance de 5% en valeur par rapport à fin juin 2019. En intégrant les terrains à bâtir (657 lots) et l’international (239 réservations), l’activité commerciale de l’Immobilier résidentiel (10.347 lots réservés pour 2.115 millions d’euros TTC) est en baisse de 1% en volume et en hausse de 5% en valeur. La croissance du poids des ventes en bloc (52% des réservations du semestre, contre 28% au premier semestre 2019) traduit le transfert de l’activité commerciale vers les bailleurs professionnels, et souligne la capacité de Nexity à adapter son offre afin de répondre à la forte demande de ses clients institutionnels. Les réservations du semestre intègrent 2.686 réservations réalisées suite à l’engagement ferme signé avec CDC Habitat en avril 2020 pour 7.450 logements, et portent sur les projets avec permis de construire purgés. Le solde d’environ 4.800 logements sera enregistré en réservations au fur et à mesure de l’obtention définitive des autorisations.La baisse des réservations des clients particuliers (accédants et investisseurs) s’explique notamment par le net recul de l’activité commerciale pendant le confinement.Le prix moyen TTC des logements réservés par les clients particuliers de Nexity à fin juin 2020, qui s’élève à 242,1 milliers d’euros, est en progression de 6,5% par rapport à fin juin 2019, s’expliquant tant par la hausse des surfaces moyennes par logement (+2,9%) que par le prix moyen TTC au mètre carré (+3,4%), dans un contexte de volumes plus faibles et de pénurie d’offre. Le niveau moyen de pré-commercialisation des opérations constaté au lancement des travaux est très élevé (80% à fin juin 2020). L’offre commerciale de logements est en retrait de 20% par rapport à fin décembre 2019 pour atteindre 7.097 lots à fin juin 2020, en raison d’un délai d’écoulement moyen de l’offre particulièrement rapide de 3,9 mois4 (contre 5,0 mois au S1 2019) et d’un faible niveau de lancements commerciaux (élections municipales et confinement). La part du stock achevé (71 lots) dans l’offre commerciale de logements demeure toujours très faible.À fin juin 2020, le potentiel d’activité en logements neufs5 est en baisse de 5% par rapport à fin 2019 et s’élève à 52.367 lots. Cela représente 10,1 milliards d’euros de chiffre d’affaires potentiel hors taxes. En intégrant les terrains à bâtir et l’international, le potentiel d’activité de l’Immobilier résidentiel représente 12,1 milliards d’euros de chiffre d’affaires potentiel hors taxes. Services immobiliers aux particuliersAdministration de biens La crise sanitaire a peu impacté les activités d’administration de biens (syndic, gérance locative), très résilientes. Le portefeuille de lots en gestion s’élève à plus de 884.000 lots au 30 juin 2020, stable par rapport à fin décembre 2019. Les assemblées générales de copropriétaires devant se tenir au second trimestre ont décalé le renouvellement des mandats de syndic, mais aussi le vote des travaux dans les parties communes des copropriétés.À l’inverse, les activités de transaction (location, vente dans les agences Nexity ou chez Century 21) ont été affectées car pratiquement arrêtées pendant la période de confinement, mais redémarrent de manière très satisfaisante depuis le début du mois de juin 2020.Résidences géréesNexity Studéa gère 124 résidences étudiantes au 30 juin 2020 soit plus de 15.000 logements (stable depuis fin décembre 2019). La résiliation des baux dans les activités de résidences étudiantes a été relativement limitée au second trimestre et plus faible qu’attendu. Le taux d’occupation en juin 2020 s’élève à 83% contre 85% en juin 2019. La campagne de remplissage pour la rentrée universitaire prévue en septembre 2020 a déjà commencé, et se déroule sur un rythme supérieur à l’an dernier, permettant d’espérer un taux de remplissage normatif en septembre.Domitys a ouvert 7 nouvelles résidences depuis le début de l’année, portant à 107 le nombre de résidences gérées (dont 72 ouvertes depuis plus de 2 ans), soit près de 12.500 logements. À fin juin 2020, le taux d’occupation sur 12 mois glissants s’élève à 85%, en légère hausse par rapport à fin décembre 2019 (84%).Pour les résidences ouvertes depuis plus de 2 ans6, le taux d’occupation est resté à des niveaux élevés (toujours supérieur à 95%), et stable par rapport aux périodes précédentes. Grâce aux mesures mises en place durant la crise sanitaire dans les résidences seniors Domitys, un très faible nombre de résidents ont été atteints par la maladie. Ce mode d’hébergement est apparu comme une bonne solution face à l’isolement des personnes âgées restant à leur domicile.Les résidences ouvertes depuis moins de 2 ans et en cours de remplissage ont davantage souffert de la crise sanitaire. En effet, en raison de l’impossibilité d’effectuer des visites, le taux d’occupation est resté stable sur la période. Les ouvertures de nouvelles résidences ont été décalées d’environ 3 mois, et les ouvertures initialement prévues fin 2020 seront reportées sur l’exercice 2021.Activités de distributionLa crise sanitaire a fortement impacté les activités de distribution, avec un volume de réservations très réduit pendant la période de confinement du fait de la fermeture des agences bancaires, premier canal de distribution de ce segment.Au premier semestre 2020, iSelection et PERL ont réalisé 1.623 réservations (en baisse de 29% par rapport au S1 2019). Parmi ces réservations, plus de la moitié ont été réalisées en tant que commercialisateur de logements (pour le compte de promoteurs tiers ou par démembrement dans l’existant), tandis que le solde est constitué de logements produits par le Groupe.CLIENT ENTREPRISE – NEXITY SOLUTIONS ENTREPRISE6 Immobilier d’entrepriseEn raison de la crise sanitaire, la demande placée de bureaux en Île-de-France et le montant global des investissements en immobilier d’entreprise en France au premier semestre 2020 sont en forte baisse. La récession économique va ralentir les décisions d’investissement et de prises à bail, dans un contexte où l’émergence massive du télétravail va entraîner une évolution du rôle et de la conception des bureaux pour rester compétitif et répondre aux nouveaux besoins des utilisateurs. Grâce au déploiement de sa plateforme de services dédiée au Client Entreprise, Nexity Solution Entreprise, le Groupe bénéficie d’une offre de services adaptée aux nouvelles exigences de ses clients entreprises.  Après un arrêt total des chantiers durant la période de confinement et une reprise progressive à partir de mai 2020, tous les chantiers sont désormais opérationnels.Les prises de commandes du premier semestre 2020 s’élèvent à 219 millions d’euros HT, quasi-exclusivement liées à la vente à BNPP REIM de l’immeuble Influence 2.0 à Saint-Ouen (Seine-Saint-Denis)7, occupé par la région Île-de-France, réalisée en avril dans les conditions et le calendrier prévus avant la crise. Le potentiel d’activité de l’Immobilier d’entreprise8 représente 2,8 milliards d’euros de chiffre d’affaires potentiel à fin juin 2020 (-5% par rapport à fin 2019). Il intègre le projet de La Garenne-Colombes (Eco campus tertiaire pour le compte d’Engie) pour environ un milliard d’euros en quote-part Nexity, sous promesse depuis le quatrième trimestre 2019 et dont la vente est prévue fin 2020.Services immobiliers aux entreprisesLes activités de Property management ont été peu impactées par la crise sanitaire. À fin juin 2020, les surfaces sous gestion s’élèvent à 19,4 millions de mètres carrés, stables par rapport à fin 2019.Morning, acteur de référence sur le marché parisien des espaces de coworking, exploite 22 espaces à fin juin 2020 représentant plus de 55.000 mètres carrés et correspondant à environ 6.300 postes de travail. Au 30 juin 2020, le taux d’occupation s’élève à 77%, en hausse par rapport au 30 juin 2019 (71%) du fait de la maturité croissante des sites exploités. Ce taux d’occupation a légèrement baissé pendant le confinement, et n’a pas enregistré une résiliation massive des contrats par les clients de Morning. Il est trop tôt aujourd’hui pour tirer les conséquences de la crise sanitaire sur les espaces de coworking, et la remontée de la courbe du taux d’occupation sera analysée avec une grande vigilance.BACKLOG ET POTENTIEL AU 30 JUIN 2020Le backlog du Groupe à fin juin 2020 s’élève à 5.659 millions d’euros (5.285 millions d’euros pour l’Immobilier résidentiel et 373 millions d’euros pour l’Immobilier d’entreprise). Les réservations du semestre ont alimenté la croissance du backlog (+11% depuis le 31 décembre 2019) alors que sa consommation a été reportée du fait d’un plus faible chiffre d’affaires pendant le confinement (absence d’avancement technique sur les chantiers et de signatures d’actes notariés).Au-delà, le potentiel d’activité promotion à fin juin 2020 s’élève à 14,9 milliards d’euros de chiffre d’affaires (12,1 milliards d’euros pour l’Immobilier résidentiel et 2,8 milliards d’euros pour l’Immobilier d’entreprise) assurant une forte visibilité sur l’activité future du Groupe. GOUVERNANCELe Groupe a été durement affecté par le Covid-19, avec la perte soudaine de Jean-Philippe Ruggieri, son Directeur général, le 23 avril 2020. Alain Dinin, Président, a été nommé Directeur général. Pour accélérer l’évolution des métiers et répondre au mieux à la demande de services additionnels de ses différents Clients, Nexity se dote d’un nouveau Comité exécutif, sur une base élargie à 12 personnes (dont la liste est présentée dans le communiqué de presse publié ce jour) dont l’objectif est de soutenir la croissance à moyen terme du Groupe.Le Conseil d’administration compte désormais un administrateur représentant les salariés actionnaires, avec l’élection de Jean-Paul Belot au cours de l’Assemblée Générale Mixte du 19 mai 2020. Cette Assemblée a adopté l’ensemble des résolutions proposées.RÉSULTATS CONSOLIDÉS S1 2020 – REPORTING OPÉRATIONNEL9En millions d'euros   S1 2020   S1 2019   Var. en M€ Chiffre d'affaires consolidé   1.716,1   1.840,4   (124,3)           EBITDA   163,5   226,4   (62,9) % du chiffre d'affaires   9,5%   12,3%    Résultat opérationnel courant   50,2   125,4   (75,2) Résultat opérationnel   50,2   125,4   (75,2) Résultat financier   (36,0)   (37,4)   1,5 Impôts sur les bénéfices   (5,8)   (31,9)   26,1 Quote-part dans les résultats des entreprises mises en équivalence   (,3)   \-   (0,3) Résultat net   8,2   56,0   (47,9) Participations ne donnant pas le contrôle   (1,6)   (3,8)   2,2 Résultat net part des actionnaires de la société mère   6,6   52,2   (45,7) Résultat net dont part des actionnaires de la société-mère avant éléments non courants   4,6   52,2   (47,7) (en euros)           Résultat net par action   0,12   0,94   (0,82) Résultat net par action avant éléments non courants   0,08   0,94   (0,86) * les éléments non courants comprennent au 30 juin 2020 la variation de la juste valeur de l’ORNANE pour +2 millions d’euros  CHIFFRE D’AFFAIRESLe chiffre d’affaires au premier semestre 2020 s’établit à 1.716 millions d’euros, en baisse de 124 millions d’euros soit -7% par rapport au S1 2019.L’évolution du chiffre d’affaires du premier semestre reflète l’absence d’avancement technique et commercial durant la période de confinement dans les activités de promotion et de distribution, qui se traduit principalement par un report du chiffre d’affaires sur les périodes suivantes. L’activité d’administration de biens a aussi été pénalisée par l’absence de transactions, de recherche de locataires ou d’honoraires sur travaux, ces derniers ne pouvant être votés en l’absence de réunion des assemblées de copropriétaires. L’ensemble de ces facteurs correspondant à l’effet induit par la crise sanitaire du Covid-19, représente une baisse de chiffre d’affaires estimée à environ 430 millions d’euros pour ce premier semestre 2020, se décomposant en 380 millions d’euros pour le Client Particulier et 50 millions d’euros pour le Client Entreprise.Cette baisse a été fortement atténuée par la croissance embarquée de l’activité au 31 décembre 2019, ou effet portefeuille, et qui a représenté une augmentation de l’ordre de 300 millions d’euros de chiffre d’affaires, se décomposant en environ 130 millions d’euros pour le Client Particulier (hausse du backlog de l’Immobilier résidentiel au 31 décembre 2019, progression du parc de résidences gérées pour les activités de services aux particuliers) et environ 170 millions d’euros pour le Client Entreprise (vente en l’état achevé de l’immeuble Influence 2.0 en avril 2020 qui a permis de dégager la totalité du chiffre d’affaires au moment de la vente pour l’Immobilier d’entreprise, et la progression du nombre d’espaces de coworking pour les services aux entreprises).En millions d'euros   S1 2020   S1 2019   Écart % Client Particulier   1.361,8   1.611,0   \- 15,5% Immobilier résidentiel*   949,9   1.181,9   \- 19,6% Services immobiliers aux particuliers   411,9   429,0   \- 4,0% Administration de biens (y compris franchise)   158,3   178,6   \- 11,4% Résidences gérées   160,6   145,2   \+ 10,6% Activités de distribution   92,9   105,2   \- 11,7% Client Entreprise   354,3   228,5   \+ 55,0% Immobilier d'entreprise*   304,9   186,3   \+ 63,7% Services immobiliers aux entreprises   49,4   42,2   \+ 16,8% Autres activités   0,0   0,9   \- 99,9% Chiffre d'affaires   1.716,1   1.840,4   \- 6,8% * Les chiffres d'affaires de l'Immobilier résidentiel et de l'Immobilier d'entreprise sont reconnus selon la méthode de l'avancement pour les VEFA et les contrats de promotion immobilière, c'est-à-dire calculés sur la base des ventes notariées et au prorata de l'avancement de l’ensemble des coûts stockables engagés.Le chiffre d’affaires de l’Immobilier résidentiel diminue de 232 millions d’euros soit une baisse de 20% par rapport au S1 2019. Cette évolution s’explique principalement par l’impact négatif de la crise sanitaire. Le chiffre d’affaires du mois de juin a permis de compenser cette tendance avec la forte reprise des chantiers, et des signatures d’actes à des niveaux très satisfaisants. Le chiffre d’affaires de la filiale allemande pantera acquise en mars 2020 est non significatif sur la période. Le chiffre d’affaires des Services immobiliers aux particuliers ressort à 412 millions d’euros au 30 juin 2020, (-4% par rapport au S1 2019). Les impacts de la crise sanitaire sur les activités d’Administration de biens (transaction notamment) et de distribution ont été partiellement compensés par la croissance du parc de résidences gérées. La croissance du chiffre d’affaires de l’Immobilier d’entreprise (+119 millions d’euros, soit +64% par rapport au S1 2019) résulte principalement de la vente en l’état achevé de l’immeuble Influence 2.0 à Saint-Ouen (93)10, occupé par la région Île-de-France pour un montant supérieur à 200 millions d’euros. La totalité du chiffre d’affaires a alors été constaté au moment de la vente en avril 2020. Le chiffre d’affaires des Services immobiliers aux entreprises s’établit à 49 millions d’euros, en croissance de 7 millions d’euros, s’expliquant principalement par la progression du chiffre d’affaires de Morning (+6 millions d’euros). Chiffre d’affaires – normes IFRSEn normes IFRS, le chiffre d’affaires au premier semestre 2020 s’établit à 1.607 millions d’euros, en baisse de 8% par rapport au S1 2019. Ce chiffre d’affaires exclut celui des co-entreprises en application de la norme IFRS 11, qui impose la comptabilisation par mise en équivalence des co-entreprises intégrées proportionnellement dans le reporting opérationnel.EBITDA11L’EBITDA de Nexity atteint 163 millions d’euros à fin juin 2020 (contre 226 millions d’euros au S1 2019), soit une baisse de 28%, et un taux de marge de 9,5% (-2,8 points par rapport au S1 2019). La baisse du chiffre d’affaires s’est répercutée sur celle de l’EBITDA des activités de promotion immobilière à travers la réduction du volume de marge brute réalisée. Cette baisse est amplifiée par le poids des charges de structure qui n’ont pas été refacturées aux programmes immobiliers pendant la période du confinement. Pour les activités de services, la baisse du chiffre d’affaires, moins prononcée, impacte plus fortement la rentabilité compte tenu du poids des charges fixes dans ces activités.Nexity a engagé un programme de maîtrise de ses frais généraux avec une revue systématique de tous les engagements et des actions immédiates sur la masse salariale avec notamment le gel sélectif des embauches.   S1 2020   S1 2019 En millions d'euros   EBITDA   Taux de marge en % du CA   EBITDA   Taux de marge en % du CA Client Particulier   109,6   8,1%   208,9   13,0% Immobilier résidentiel   26,9   2,8%   97,8   8,3% Services immobiliers aux particuliers   82,7   20,1%   111,1   25,9% Administration de biens (y compris franchise)   24,2   15,3%   48,1   27,0% Résidences gérées   54,6   34,0%   56,0   38,6% Activités de distribution   3,9   4,1%   7,0   6,6% Client Entreprise   60,8   17,2%   27,0   11,8% Immobilier d'entreprise   53,4   17,5%   21,3   11,4% Services immobiliers aux entreprises   7,5   15,1%   5,7   13,5% Autres activités   (7,0)   na   (9,5)   na TOTAL Groupe   163,5   9,5%   226,4   12,3% L’EBITDA de l’Immobilier résidentiel atteint 27 millions d’euros, en forte baisse par rapport au S1 2019                (-71 millions d’euros), compte tenu de la baisse du chiffre d’affaires, et de l’impact de l’arrêt des chantiers et des ventes, qui n’ont plus permis d’incorporer les frais de gestion aux stocks des opérations. Le taux de marge d’EBITDA du métier passe de 8,3% à 2,8%.Le taux de marge brute (avant prise en compte des charges non stockables) reste stable par rapport au S1 2019. Le niveau de marge brute pourrait être impacté au second semestre 2020 en fonction de l’éventuelle hausse du prix de revient des opérations liée aux surcoûts de redémarrage des travaux, et de l’évolution du mix client en faveur des ventes en bloc, dont les niveaux de marge sont plus faibles.L’EBITDA des Services aux particuliers est en retrait d’environ 28 millions d’euros, dont environ la moitié provient de la baisse du chiffre d’affaires, et le solde d’une base de comparaison élevée, le S1 2019 intégrait la plus-value dégagée en 2019 avec la cession du réseau de franchises Guy Hoquet l’Immobilier. Le taux de marge d’EBITDA reste élevé, à 20,1% (contre 25,9% au S1 2019).L’EBITDA du Client Entreprise est en forte progression (+34 millions d’euros par rapport au S1 2019), principalement tiré par l’activité d’Immobilier d’entreprise (vente de l’immeuble Influence 2.0 et bon déroulement des projets en cours). Le taux de marge de l’Immobilier d’entreprise à 17,5%, en hausse de 6,1 points par rapport au S1 2019, est ponctuellement élevé et ne reflète pas les anticipations du Groupe sur un niveau normatif de l’ordre de 9%.RÉSULTAT OPÉRATIONNELLe résultat opérationnel courant12 s’élève au 30 juin 2020 à 50 millions d’euros contre 125 millions d’euros au 30 juin 2019.Le passage de l’EBITDA au résultat opérationnel courant (-113 millions d’euros) tient principalement compte de l’amortissement des droits d'utilisation des actifs loués (IFRS 16) d’un montant de 82 millions d’euros (contre 76 millions d’euros au S1 2019).L’évolution du résultat opérationnel courant (-75 millions d’euros par rapport au S1 2019), est en ligne avec la baisse de l’EBITDA (-63 millions d’euros). AUTRES ÉLÉMENTS DU COMPTE DE RÉSULTATLe résultat financier ressort à -36 millions d'euros, contre -37 millions d’euros au S1 2019, soit une charge nette quasi équivalente malgré la hausse de l’endettement moyen.  Les impôts évalués sur la base du taux d’impôt prévisionnel de l’exercice s’élèvent à 5,8 millions d’euros (contre 31,9 millions d’euros au S1 2019) compte tenu de la baisse du résultat imposable. Le taux effectif d’impôt sur les sociétés (hors CVAE13) ressort à 34,4% au premier semestre 2020 contre 32,7% au S1 2019. Le résultat net part du Groupe s’élève à 7 millions d’euros au 30 juin 2020, contre 52 millions d’euros au 30 juin 2019.En retraitant les éléments non courants (variation de la juste valeur de l’ORNANE), le résultat net avant éléments non courants part du Groupe s’élève à 5 millions d’euros contre 52 millions d’euros au S1 2019. Cette évolution s’explique principalement par l’impact du confinement sur les activités du premier semestre. Le résultat du second semestre devrait être en progression compte tenu du redémarrage de l’activité, mais sans retrouver pour autant le niveau du second semestre 2019.  FLUX DE TRÉSORERIE ET BESOIN EN FONDS DE ROULEMENT (BFR)En millions d'euros   S1 2020   S1 2019 Capacité d'autofinancement avant coût du financement et impôts 160,2   206,6         Capacité d'autofinancement après coût du financement et impôts 119,4   142,1 Variation du BFR lié à l'activité (hors impôts)   (231,5)   (209,4) Variation du BFR d'impôts, dividendes des mises en équivalence et autres 11,0   (23,5) Flux de trésorerie liés aux activités opérationnelles   (101,1)   (90,8) Flux de trésorerie liés aux investissements opérationnels   (31,7)   (26,2) Cash-flow libre   (132,9)   (117,0) Flux de trésorerie liés aux investissements financiers   (42,7)   13,9 Remboursement des obligations locatives   (90,1)   (81,7) Dividende payé par Nexity SA   (109,8)   (138,2) Flux de trésorerie liés aux opérations de financement (hors dividendes) 140,2   67,6 Variation de trésorerie   (235,3)   (255,3) La capacité d’autofinancement avant coût du financement et impôts, qui s’élève à 160 millions d’euros à fin juin 2020, est en baisse de 46 millions d’euros par rapport au S1 2019, principalement en raison de la baisse de l’EBITDA sur la période.Les investissements opérationnels augmentent à 32 millions d’euros contre 26 millions d’euros au S1 2019, la croissance étant principalement due aux investissements informatiques du Groupe. À fin juin 2020, le cash-flow libre14 généré par Nexity s’élève à -133 millions d’euros contre -117 millions d’euros à fin juin 2019 en raison notamment de la progression du BFR (+232 millions d’euros contre +209 millions d’euros au S1 2019). Le cash-flow libre négatif au semestre s’explique par la saisonnalité des activités de promotion, dont les encaissements sont élevés en fin d’année.Les flux de trésorerie liés aux investissements financiers s’élèvent à -43 millions d’euros au premier semestre 2020, avec notamment l’acquisition de pantera en Allemagne. Au premier semestre 2019, le montant positif de 14 millions d’euros intégrait notamment les cessions de Guy Hoquet l’Immobilier et Nexity Conseil et Transaction nettes de l’acquisition d’Accessite. Les flux de trésorerie liés aux opérations de financement (140 millions d’euros) correspondent à la variation nette des emprunts (169 millions d’euros net), au coût des rachats d’actions propres (-20 millions d’euros) et au rachat de minoritaires (-9 millions d’euros sur la période).(en millions d'euros)   30 juin 2020   31 décembre 2019   Var. en M€ Client Particulier   1.081   875   206 Immobilier résidentiel   1.068   862    Services immobiliers aux particuliers   12   12    Client Entreprise   109   90   18 Immobilier d'entreprise   106   84    Services immobiliers aux entreprises   3   6    Autres activités   92   24   68 Total BFR hors impôt   1.281   989   292 Impôts sur les sociétés   28   30   -2 Besoin en fonds de roulement (BFR)   1.309   1.019   290 Au 30 juin 2020, le besoin en fonds de roulement (BFR) d’exploitation (1.281 millions d’euros) augmente de 292 millions d’euros par rapport à son niveau de décembre 2019 ; cette variation intègre l’augmentation du BFR apportée par la croissance externe en Allemagne (60 millions d’euros).Pour le Client Particulier, la progression du BFR dans l’Immobilier résidentiel (BFR en progression de 206 millions d’euros) est en cohérence avec la croissance liée au dynamisme des réservations des années précédentes et reflète le chiffre d'affaires futur. La croissance du BFR à l’international représente 56 millions d’euros. Hors International, le BFR est en croissance de 19% par rapport à fin décembre 2019. Le niveau de BFR rapporté au backlog reste comparable à ses niveaux historiques. Le BFR n’a été que faiblement impacté par le confinement, les flux de recettes et de dépenses ayant eu des évolutions symétriques.Pour le Client Entreprise, le BFR est en hausse maîtrisée de 18 millions d’euros, principalement en raison de la hausse du BFR de l’Immobilier d’entreprise (+22 millions d’euros). Pour les Autres activités, le BFR est en hausse de 68 millions d’euros principalement dû à la variation du BFR de Villes & Projets qui regroupe l’essentiel des prises de positions foncières (Land Bank15 ).Le BFR d’impôts est stable au 30 juin 2020 à 28 millions d’euros.DROITS D’UTILISATION DES ACTIFS LOUÉSLes droits d’utilisation des actifs loués s’élèvent au 30 juin 2020 à 803 millions d’euros (-25 millions d’euros par rapport à fin 2019). La variation s’explique par les amortissements et dépréciations de la période plus importants que les nouvelles prises à bail, compte tenu du report de l’activité pendant le confinement.GOODWILLSL’augmentation du goodwill au cours du premier semestre (+66 millions d’euros) tient compte principalement de l’acquisition de la majorité du capital de pantera, promoteur immobilier résidentiel en Allemagne16.La crise sanitaire, bien qu’exceptionnelle et brutale, ne remet pas en cause les modèles économiques de Nexity. Les tests de dépréciation réalisés au 31 décembre 2019 démontrent des valeurs d’actualisation des flux futurs de trésorerie (méthode des DCF) très largement supérieures à la valeur des Unités Génératrices de Trésorerie (UGT). Les analyses de sensibilité réalisées au 30 juin n’ont pas remis en cause la valeur des goodwills.STRUCTURE FINANCIÈRELa situation de trésorerie du Groupe demeure très solide, avec, au 30 juin 2020, une trésorerie globale de 873 millions d’euros à laquelle s’ajoutent 355 millions d’euros de lignes de crédit confirmées et non tirées. La liquidité élevée conforte le Groupe dans sa capacité à traverser la crise sanitaire.Les capitaux propres consolidés (part des actionnaires de la société-mère) s’établissent à 1.654 millions d’euros à fin juin 2020, en baisse de 5% par rapport à fin décembre 2019 (1.747 millions d’euros), le dividende versé sur la période étant supérieur au résultat du semestre. En millions d'euros   30 juin 2020   31 décembre 2019   Var. en M€ Emprunts obligataires (yc intérêts courus et frais de mise en place)   992   1.018   (26) Emprunts sur établissements de crédit et autres   1.263   1.002   260 Trésorerie nette et autres   (873)   (1.102)   229 Endettement financier net avant obligations locatives   1.381   918   463           Obligations locatives   887   908   (21) Total endettement net   2.268   1.826   442 La progression de l’endettement financier net avant obligations locatives (IFRS 16) pour 463 millions d’euros s’explique principalement par : * La progression du BFR (+226 millions d’euros) hors impact de la croissance externe ; * L’effet année pleine du versement du dividende et des programmes de rachat d’actions effectués en début d’année 2020 (+130 millions d’euros) ; * L’intégration de pantera (+124 millions d’euros) se décomposant en 64 millions d’euros de goodwill et 60 millions d’euros de BFR.Les obligations locatives (IFRS 16) s’élèvent à 887 millions d’euros contre 908 millions d’euros au 31 décembre 2019.Au 30 juin 2020, l’endettement net atteint 2.268 millions d’euros contre 1.826 millions d’euros au 31 décembre 2019 (+442 millions d’euros). L’endettement net du Groupe avant obligations locatives s’élève à 1.381 millions d’euros contre 918 millions d’euros au 31 décembre 2019. Nexity respecte la totalité de ses engagements contractuels au titre de ses crédits obligataires et corporate. Le Groupe a obtenu de l’ensemble de ses prêteurs crédit et obligataires, d’être exonéré de son engagement de respecter la limite de 3,5, relative au ratio de levier jusqu’à l’arrêté des comptes de l’exercice 202117. Au 30 juin 2020, Nexity respecte toujours le seuil de 3,5 sur son ratio de levier.Au 30 juin 2020, la maturité de la dette s’élève à 3,0 ans avec un coût moyen de la dette de 2,4% contre 2,3% à fin 2019.TENDANCESBien que la reprise soit dynamique depuis le début du mois de juin, la crise sanitaire du Covid-19 a généré une forte dégradation des résultats du Groupe. Celle-ci a été partiellement compensée par la croissance embarquée des années précédentes. L’activité commerciale du premier semestre montre la résilience de l’Immobilier résidentiel. Les enjeux commerciaux des prochains trimestres (signature des actes, obtention des autorisations administratives, notamment sur le projet de La Garenne-Colombes…) seront des jalons essentiels pour sécuriser la performance de Nexity cette année.Ce semestre n’est pas représentatif de l’année pleine ; une nette amélioration est attendue pour le second semestre 2020, sans pour autant retrouver les niveaux du second semestre 2019. Compte tenu des incertitudes persistantes en matière sanitaire, économique et sociale, Nexity ne donne pas d’autres « guidances » d’activité commerciale et de résultat. Les fondamentaux solides du marché, associés à la croissance démographique des prochaines années, devraient permettre de soutenir la croissance rentable du Groupe en ligne avec ses critères de marge et de ratio de levier.  CALENDRIER FINANCIER & INFORMATIONS PRATIQUESChiffre d’affaires et activité commerciale T3 2020 (après Bourse) Mercredi 28 octobre 2020 Résultats annuels 2020 (après Bourse) Mercredi 24 février 2021 Chiffre d’affaires et activité commerciale T1 2021 (après Bourse) Mercredi 28 avril 2021 Assemblée générale 2021 Mercredi 19 mai 2021 Une conférence téléphonique sur les résultats semestriels 2020 se tiendra aujourd’hui en anglais à 18:30 CET, accessible avec le code 6960763 aux numéros suivants :-  Appel de France +33 (0)1 70 72 25 50 -  Appel du reste de l'Europe +44 (0)330 336 9125 -  Appel des USA +1 720 452 9217 La présentation accompagnant cette conférence sera disponible sur le site Internet du Groupe à partir de 18:15 CET et pourra être suivie à l’adresse suivante : https://orange.webcasts.com/starthere.jsp?ei=1342668&tp_key=f49a67a7e4Possibilité de réécouter la conférence téléphonique sur http://www.nexity.fr/immobilier/groupe/finance à partir du lendemain.Le rapport financier semestriel 2020 a été déposé ce jour auprès de l’Autorité des Marchés Financiers et peut être consulté sur le site internet du Groupe.Avertissement  ACCOMPAGNER TOUTES LES VIES IMMOBILIÈRES, C’EST L’AMBITION DE NEXITY Pour les particuliers, les entreprises ou les collectivités, Nexity propose la plus large gamme de conseils et d’expertises, de produits, de services ou de solutions afin de mieux prendre en compte les besoins de nos clients et répondre à toutes leurs préoccupations. Nos métiers - transaction, gestion, conception, promotion, aménagement, conseil et tous les services associés - sont désormais organisés pour les servir et les accompagner. Premier acteur de référence de notre secteur, nous sommes résolument engagés envers tous nos clients mais aussi vis-à-vis de notre environnement et de toute la société.  Nexity est coté au SRD et au Compartiment A d’Euronext Membre des Indices : SBF80, SBF120, CACMid60, CAC Mid & Small et CAC All Tradable Mnemo : NXI - Code Reuters : NXI.PA - Code Bloomberg : NXI:FPCode ISIN : FR0010112524 ______   CONTACT Domitille VIELLE – Directrice des Relations Investisseurs / +33 (0)1 85 55 19 34 – investorrelations@nexity.fr Géraldine BOP – Directrice adjointe des Relations Investisseurs / +33 (0)1 85 55 18 43 – investorrelations@nexity.fr Les données, hypothèses et estimations sur lesquelles la Société a pu raisonnablement se fonder pour déterminer ses objectifs sont susceptibles d’évoluer ou d’être modifiées en raison des incertitudes liées notamment à l’environnement économique, financier et concurrentiel. En outre, il ne peut pas être exclu que certains risques décrits au chapitre 2 du document d’enregistrement universel déposé auprès de l’AMF sous le numéro D.20-0280 en date du 9 avril 2020, tel que modifié par un amendement déposé auprès de l’AMF en date du 28 avril 2020, puissent avoir un impact sur les activités du Groupe et la capacité de la Société à réaliser ses objectifs. La Société ne prend donc aucun engagement ni ne donne aucune garantie sur la réalisation des objectifs et ne s’engage pas à publier ou communiquer d’éventuels rectificatifs ou mises à jour de ces éléments.  ANNEXE 1 : REPORTING OPÉRATIONNELRéservations Immobilier résidentielRéservations (lots et M€)   S1 2020   S1 2019   Écart % Logement (France)   9.451   9.486   \- 0,4% Terrains à bâtir   657   817   \- 19,6% International   239   173   x 1,4 Total réservations (nombre de lots)   10.347   10.476   \- 1,2% Logement (France)   2.023   1.923   \+ 5,2% Terrains à bâtir   55   66   \- 16,9% International   36   16   x 2,3 Total réservations (M€ TTC)   2.115   2.006   \+ 5,4% Évolution de la répartition des réservations de logements neufs par clients - France   S1 2020   S1 2019 Clients accédants   1.567   17%   2.259   24% dont :  - primo-accédants   1.369   14%   1.856   20%   - autres accédants   198   2%   403   4% Investisseurs individuels   2.992   32%   4.585   48% Bailleurs professionnels   4.892   52%   2.642   28% dont :  - investisseurs institutionnels   3.414   36%   832   9%   - bailleurs sociaux   1.478   16%   1.810   19% Total   9.451   100%   9.486   100% Services immobiliers aux particuliersAdministration de biens - portefeuille de lots en gestion   juin-20   décembre-19   Variation \- Syndic   709.000   709.000   0,0% \- Gestion locative   175.000   175.000   0,0% Réseau de franchise - Century 21             \- Nombre d'agences   889   898   \- 1,0% Résidences gérées - Étudiants \- Studéa             \- Nombre de résidences en exploitation   124   124   0 \- Taux d'occupation 12 mois glissants   93,5%   94,7%   \- 1,2 pt Résidences gérées - Seniors - Domitys             \- Nombre total de résidences en exploitation   107   100   \+ 7 dont nombre de résidences de plus de 2 ans (France)   72   58   \+ 14 \- Taux d'occupation 12 mois glissants   84,9%   84,2%   \+ 0,7 pt Activités de distribution - iSelection et PERL   juin-20   juin-19     \- Réservations totales   1.623   2.277   \- 28,7% \- Réservations pour compte de tiers   913   1.369   \- 33,3% SÉRIES TRIMESTRIELLES Réservations Immobilier résidentiel   2020   2019   2018 Nombre de lots, en unités   T2 T1   T4 T3 T2 T1   T4 T3 T2 T1 Logements neufs (France)   5.794 3.657   7.794 4.557 5.603 3.883   6.600 4.757 4.634 3.618 Terrains à bâtir   297 360   836 435 559 258   812 336 576 339 International   74 165   307 161 137 36   170 80 75 40 Total (nombre de lots)   6.165 4.182   8.937 5.153 6.299 4.177   7.582 5.173 5.285 3.997 Valeur, en M€ TTC                           Logements neufs (France)   1.231 792   1.529 909 1.150 773   1.327 922 951 715 Terrains à bâtir   25 30   76 35 46 20   63 28 51 28 International   11 26   47 37 13 3   15 7 6 4 Total (M€ TTC)   1.267 847   1.652 981 1.209 797   1.405 956 1.008 747 Chiffre d'affaires   2020   2019   2018 En millions d'euros   T2 T1   T4 T3 T2 T1   T4 T3 T2 T1 Client Particulier   659,4 702,4   1.562,0 840,8 849,4 761,6   1.470,3 764,3 712,3 603,1 Immobilier résidentiel   459,0 490,9   1.251,9 615,2 629,4 552,5   1.133,8 545,3 524,2 445,1 Services immobiliers aux particuliers   200,4 211,5   310,1 225,6 219,9 209,1   336,5 219,0 188,1 158,0 Administration de biens (yc franchise)   76,8 81,6   90,2 90,0 91,7 86,9   91,5 91,6 91,8 84,9 Résidences gérées   76,4 84,2   92,5 78,5 73,3 71,9   68,9 70,1 21,3 22,5 Activités de distribution   47,3 45,7   127,3 57,1 54,9 50,3   176,1 57,3 75,0 50,6 Client Entreprise   269,9 84,4   132,0 123,2 109,6 118,9   167,3 174,2 154,4 84,7 Immobilier d'entreprise   247,6 57,3   102,0 96,1 88,0 98,3   146,1 157,6 138,7 69,6 Services immobiliers aux entreprises   22,2 27,1   30,0 27,1 21,6 20,6   21,2 16,6 15,8 15,1 Autres activités   (0,0) 0,0   0,0 (0,0) 0,4 0,5   0,9 1,5 1,4 0,5 Chiffre d'affaires   929,3 786,8   1.694,0 964,0 959,4 881,1   1.638,5 940,1 868,1 688,3    Backlog – Carnet de commandes   2020   2019   2018 En millions d'euros, hors taxes   S1 T1   12M 9M S1 T1   12M 9M S1 T1 Immobilier résidentiel - Logement   5.095 4.623   4.455 4.328 4.321 4.109   3.979 4.065 3.724 3.451 Immobilier résidentiel - Terrains à bâtir   191 173   185 182 172 160   182 188 201 182 Backlog Immobilier résidentiel   5.285 4.796   4.640 4.510 4.493 4.269   4.161 4.253 3.924 3.634 Backlog Immobilier d'entreprise   373 398   456 401 269 222   308 379 332 409 Total Backlog Groupe   5.659 5.194   5.095 4.911 4.762 4.491   4.469 4.632 4.256 4.042 SÉRIES SEMESTRIELLES EBITDA   2020   2019   2018 En millions d'euros   S1   12M S2 S1   12M S2 S1 Client Particulier   109,6   539,7 330,8 208,9   477,4 326,2 151,2 Immobilier résidentiel   26,9   303,6 205,8 97,8   283,6 194,7 88,9 Services immobiliers aux particuliers   82,7   236,1 125,0 111,1   193,8 131,5 62,3 Administration de biens (y compris franchise) 24,2   84,8 36,6 48,1   67,4 38,5 28,9 Résidences gérées   54,6   119,9 63,9 56,0   70,0 51,9 18,1 Activités de distribution   3,9   31,4 24,4 7,0   56,3 41,1 15,2 Client Entreprise   60,8   61,8 34,8 27,0   71,7 33,8 37,9 Immobilier d'entreprise   53,4   42,8 21,5 21,3   64,8 27,4 37,4 Services immobiliers aux entreprises   7,5   18,9 13,2 5,7   6,9 6,4 0,5 Autres activités   (7,0)   (28,6) (19,1) (9,5)   (26,0) (23,1) (2,9) GROUPE   163,5   572,9 346,5 226,4   523,0 336,8 186,2 Résultat opérationnel courant   2020   2019   2018 En millions d'euros   S1   12M S2 S1   12M S2 S1 Client Particulier   18,7   357,8 232,8 124,9   353,4 241,4 112,0 Immobilier résidentiel   9,7   264,6 184,4 80,1   246,4 171,5 74,8 Services immobiliers aux particuliers   9,0   93,2 48,4 44,8   107,0 69,9 37,1 Administration de biens (y compris franchise) 11,2   54,3 19,6 34,7   44,8 25,6 19,2 Résidences gérées   (5,0)   4,1 (0,3) 4,4   8,9 4,4 4,4 Activités de distribution   2,8   34,8 29,1 5,7   53,4 39,9 13,5 Client Entreprise   48,4   42,2 25,2 16,9   64,0 28,5 35,5 Immobilier d'entreprise   52,0   40,5 20,5 20,0   62,9 25,5 37,5 Services immobiliers aux entreprises   (3,6)   1,6 4,7 (3,1)   1,1 3,0 (2,0) Autres activités   (16,9)   (46,7) (30,2) (16,5)   (44,7) (33,0) (11,6) GROUPE   50,2   353,2 227,8 125,4   372,7 236,9 135,8 COMPTE DE RÉSULTAT CONSOLIDÉ AU 30 JUIN 2020 (en millions d'euros) 30/06/2020 IFRS Retraitement des co-entreprises 30/06/2020 Reporting opérationnel Retraitement des Éléments non courants* 30/06/2020 Reporting opérationnel avant éléments non courants 30/06/2019 Reporting opérationnel avant éléments non courants Chiffre d'affaires 1.606,8 109,3 1.716,1 \- 1.716,1 1.840,4 Charges opérationnelles (1.453,6) (99,0) (1.552,6) \- (1.552,6) (1.614,0) Dividendes reçus d'entreprises mises en équivalence 1,6 (1,6) \- \- \- \- EBITDA 154,7 8,7 163,5 \- 163,5  226,4 Loyers (90,1) \- (90,1)   (90,1)  (81,7) EBITDA après loyers 64,6 8,7 73,3 \- 73,3  144,7 Retraitement des loyers  90,1 \-  90,1   90,1   81,7 Amortissement des droits d'utilisation des actifs loués (82,3) \- (82,3) \- (82,3) (75,9) Amortissement et dépréciation des immobilisations (23,9) \- (23,9) \- (23,9) (20,4) Dotations nettes aux provisions  0,7 (0,0)  0,6 \-  0,6  2,0 Paiements en actions (7,6) \- (7,6) \- (7,6) (6,5) Déstockage frais financiers affectés aux opérations \- \- \- \- \- (0,1) Dividendes reçus d'entreprises mises en équivalence (1,6)  1,6   \- \- \- Résultat opérationnel courant 40,0 10,2 50,2 \- 50,2  125,4 Résultat opérationnel 40,0 10,2 50,2 \- 50,2  125,4 Quote-part du résultat net d'entreprises mises en équivalence  4,2 (4,2)     \- \- Résultat opérationnel après quote-part du résultat net d'entreprises mises en équivalence 44,2 6,0 50,2 \- 50,2  125,4 Coût de l'endettement financier net (22,8) (1,0) (23,9) \- (23,9) (20,4) Autres charges et produits financiers  2,3 (2,1)  0,3 (2,0) (1,7) (4,7) Charges d'intérêts sur obligations locatives (12,4) \- (12,4)   (12,4) (12,3) Résultat financier (32,9) (3,1) (36,0) (2,0) (38,0) (37,5) Résultat des activités courantes avant impôts 11,4 2,9 14,3 (2,0) 12,3  88,0 Impôts sur les bénéfices (2,9) (2,9) (5,8) \- (5,8) (31,9) Quote-part des résultats des autres entreprises mises en équivalence (0,3) \- (0,3) \- (0,3)   Résultat net de l'ensemble consolidé 8,2 0,0 8,2 (2,0) 6,2  56,0 dont participations ne donnant pas le contrôle  1,6 \-  1,6 \-  1,6  3,8 dont part des actionnaires de la société mère 6,6 0,0 6,6 (2,0) 4,6  52,2 (en euros)             Résultat net par action 0,12   0,12   0,08 0,94 * Les éléments non courants comprennent au 30 juin 2020 la variation de la juste valeur de l’ORNANE pour +2 millions d’euros  BILAN CONSOLIDÉ SIMPLIFIÉ AU 30 JUIN 2020ACTIF (en millions d'euros)   30/06/2020 IFRS   Retraitement des co-entreprises   30/06/2020 Reporting opérationnel   31/12/2019 Reporting opérationnel Goodwills   1.664,3   \-   1.664,3   1.598,0 Autres immobilisations   1.098,9   0,4   1.099,3   1.114,6 Titres mis en équivalence   45,0   (44,1)   0,9   1,5 Total actifs non courants   2.808,1   (43,6)   2.764,5   2.714,2 BFR net   1.094,2   215,2   1.309,3   1.019,4 Total de l'actif   3.902,3   171,6   4.073,9   3.733,6             PASSIF (en millions d'euros)   30/06/2020 IFRS   Retraitement des co-entreprises   30/06/2020 Reporting opérationnel   31/12/2019 Reporting opérationnel Capital et Réserves   1.647,7   0,0   1.647,7   1.586,0 Résultat de la période   6,6   (0,0)   6,6   160,7 Capitaux propres part des actionnaires de la société-mère   1.654,3   0,0   1.654,3   1.746,7 Participations ne donnant pas le contrôle   12,0   (0,0)   12,0   10,6 Capitaux propres de l'ensemble   1.666,3   0,0   1.666,3   1.757,3 Endettement net   2.109,9   158,5   2.268,4   1.825,9 Provisions   98,7   2,2   100,9   102,2 Impôts différés nets   27,4   11,0   38,3   48,3 Total du passif   3.902,3   171,6   4.073,9   3.733,6 ENDETTEMENT NET AU 30 JUIN 2020 (en millions d'euros) 30/06/2020 IFRS Retraitement  des co-entreprises 30/06/2020  Reporting opérationnel   31/12/2019  Reporting opérationnel Emprunt obligataire (yc intérêts courus et frais de mise en place) 992,0 \- 992,0   1 017,8 Emprunts sur établissements de crédit et autres 1.214,8 49,4 1.264,2   1 002,3 Emprunts sur établissements de crédit et autres 2.206,8 49,4 2.256,2   2.020,1             Autres dettes et autres créances financières (164,8) 163,3 (1,5)    6,5             Trésorerie et équivalents de trésorerie (839,3) (89,5) (928,8)   (1203,2) Banques créditrices (découverts bancaires) 20,3 35,3 55,6    94,6 Trésorerie nette et autres (819,0) (54,3) (873,3)   (1108,6)             Total endettement financier net avant obligations locatives 1.223,0 158,5 1.381,4    918,0             Obligations locatives 886,9 - 886,9   907,9             Total endettement net 2.109,9 158,5 2.268,4   1.825,9 TABLEAU DES FLUX DE TRÉSORERIE SIMPLIFIÉ AU 30 JUIN 2020(en millions d'euros) 30/06/2020 IFRS 6 mois Retraitement  des  co-entreprises 30/06/2020 Reporting opérationnel   30/06/2019 Reporting opérationnel Résultat net des sociétés intégrées  8,1 (0,0)  8,1    56,0 Élimination des charges et produits sans incidence sur la trésorerie  107,2  4,1  111,3    86,1 Capacité d'autofinancement après coût du financement et impôts  115,3  4,1  119,4    142,1 Élimination des charges (produits) d'intérêt nettes  35,2  1,0  36,2    32,7 Élimination de la charge d'impôt (y compris impôts différés)  1,8  2,9  4,6    31,7 Capacité d'autofinancement avant coût du financement et impôts  152,3  7,9  160,2    206,6 Incidence de la variation du BFR liée à l'activité (189,4) (42,2) (231,5)   (209,4) Dividendes reçus des sociétés mises en équivalence  1,6 (1,6) \-   (2,7) Intérêts versés (16,9) (1,1) (18,0)   (16,2) Impôts payés (13,1)  1,3 (11,8)   (69,0) Flux de trésorerie liés aux activités opérationnelles (65,6) (35,6) (101,1)   (90,7) Flux de trésorerie liés aux Investissements opérationnels (nets) (31,7) \- (31,7)   (26,2) Cash-flow libre (97,3) (35,6) (132,9)   (116,9) Acquisitions de filiales et autres variations du périmètre (39,8) (0,5) (40,3)    16,2 Autres investissements financiers nets (1,7) (0,7) (2,4)   (2,2) Flux de trésorerie liés aux opérations d'investissement financiers (41,5) (1,1) (42,7)    13,9 Dividendes payés aux actionnaires de la société mère (109,8) \- (109,8)   (138,2) Autres flux avec les actionnaires minoritaires (9,5) \- (9,5)   (19,3) Acquisition et cession d'actions propres (22,7)   (22,7)   (20,0) Remboursement des obligations locatives (90,1) \- (90,1)   (81,7) Variation des dettes et créances financières (nets)  144,3  28,8  173,1    106,8 Flux de trésorerie liés aux opérations de financement (87,8)  28,8 (59,0)   (152,4) Incidence de la variation des taux de change (0,7) \- (0,7)    0,1 Variation de trésorerie (227,4) (8,0) (235,3)   (255,3) ANNEXE 2 : REPORTING PROMOTION – SERVICESPour compléter l’analyse de sa performance opérationnelle, le Groupe présente également une ventilation de ses activités par métier en distinguant les activités de Promotion immobilière (Immobilier résidentiel et Immobilier d’entreprise) et celles des Services (administration de biens y compris franchise, résidences gérées, activités de distribution et services immobiliers aux entreprises).Chiffre d'affairesEn millions d'euros   S1 2020   S1 2019   Écart % Promotion*   1.254,8   1.368,2   \- 8,3% Immobilier résidentiel   949,9   1.181,9   \- 19,6% Immobilier d'entreprise   304,9   186,3   \+ 63,7% Services   461,3   471,3   \- 2,1% Administration de biens, franchises, Property management   189,8   220,9   \- 14,0% Résidences gérées, Bureaux partagés   178,5   145,2   \+ 22,9% Distribution   92,9   105,2   \- 11,7% Autres activités   0,0   0,9   \- 99,9% Chiffre d'affaires Groupe   1.716,1   1.840,4   \- 6,8% * Les chiffres d'affaires de l'Immobilier résidentiel et de l'Immobilier d'entreprise sont reconnus selon la méthode de l'avancement pour les VEFA et les contrats de promotion immobilière, c'est-à-dire calculés sur la base des ventes notariées et au prorata de l'avancement de l’ensemble des coûts stockables engagés.EBITDA   S1 2020   S1 2019 En millions d'euros   EBITDA   Taux de marge en % du CA   EBITDA   Taux de marge en % du CA Promotion   80,3   6,4%   119,1   8,7% Immobilier résidentiel   26,9   2,8%   97,8   8,3% Immobilier d'entreprise   53,4   17,5%   21,3   11,4% Services   90,2   19,5%   116,8   24,8% Administration de biens, franchises, Property management   23,0   12,1%   49,7   22,5% Résidences gérées, Bureaux partagés   63,3   35,5%   60,2   41,4% Distribution   3,9   4,1%   7,0   6,6% Autres activités   (7,0)   na   (9,5)   na EBITDA Groupe   163,5   9,5%   226,4   12,3%  Résultat opérationnel courant   S1 2020   S1 2019 En millions d'euros   Résultat opérationnel courant   Taux de marge en % du CA   Résultat opérationnel courant   Taux de marge en % du CA Promotion   61,8   4,9%   100,2   7,3% Immobilier résidentiel   9,7   1,0%   80,1   6,8% Immobilier d'entreprise   52,0   17,1%   20,0   10,7% Services   5,4   1,2%   41,7   8,9% Administration de biens, franchises, Property management   7,2   3,8%   33,8   15,3% Résidences gérées, Bureaux partagés   (4,6)   -2,6%   2,3   1,6% Distribution   2,8   3,0%   5,7   5,4% Autres activités   (16,9)   na   (16,5)   na Résultat opérationnel courant Groupe   50,2   2,9%   125,4   6,8%  ANNEXE 3 : NORMES IFRSCOMPTE DE RÉSULTAT CONSOLIDÉ AU 30 JUIN 2020(en millions d'euros)   30/06/2020 IFRS   30/06/2019 IFRS Chiffre d'affaires   1.606,8   1.745,8 Charges opérationnelles   (1.453,6)   (1.535,6) Dividendes reçus d'entreprises mises en équivalence    1,6    5,0 EBITDA    154,7    215,2 Loyers   (90,1)   (80,6) EBITDA après loyers    64,6    134,6 Retraitement des loyers    90,1    80,6 Amortissement des droits d'utilisation des actifs loués   (82,3)   (75,9) Amortissement et dépréciation des immobilisations   (23,9)   (20,4) Dotations nettes aux provisions    0,7    1,9 Paiements en actions   (7,6)   (6,5) Déstockage frais financiers affectés aux opérations   \-   (0,1) Dividendes reçus d'entreprises mises en équivalence   (1,6)   (5,0) Résultat opérationnel courant    40,0    109,2 Résultat opérationnel    40,0    109,2 Quote-part du résultat net d'entreprises mises en équivalence    4,2    8,6 Résultat opérationnel après quote-part du résultat net d'entreprises mises en équivalence    44,2    117,8 Coût de l'endettement financier net   (22,8)   (19,7) Autres charges et produits financiers    2,3   (2,8) Charges d'intérêts sur obligations locatives   (12,4)   (12,3) Résultat financier   (32,9)   (34,8) Résultat des activités courantes avant impôts    11,4    83,0 Impôts sur les bénéfices   (2,9)   (27,0) Quote-part des résultats des autres entreprises mises en équivalence   (0,3)   \- Résultat net de l'ensemble consolidé    8,2    56,0 dont participations ne donnant pas le contrôle    1,6    3,8         dont part des actionnaires de la société mère    6,6    52,2 (en euros)      Résultat net par action   0,12   0,94            BILAN CONSOLIDÉ SIMPLIFIÉ AU 30 JUIN 2020ACTIF (en millions d'euros)   30/06/2020 IFRS   31/12/2019 IFRS Goodwills   1.664,3   1.598,0 Autres immobilisations   1 098,9   1.114,3 Titres mis en équivalence    45,0    39,9 Total actifs non courants   2.808,1   2.752,3 BFR net   1 094,2    842,8 Total de l'actif   3.902,3   3.595,0         PASSIF (en millions d'euros)   30/06/2020 IFRS   31/12/2019 IFRS Capital et Réserves   1.647,7   1.586,0 Résultat de la période    6,6    160,7 Capitaux propres part des actionnaires de la société-mère   1.654,3   1.746,7 Participations ne donnant pas le contrôle    12,0    10,6 Capitaux propres de l'ensemble   1.666,3   1.757,3 Endettement net   2 109,9   1 700,4 Provisions    98,7    100,0 Impôts différés nets    27,4    37,3 Total du passif   3.902,3   3.595,0 ENDETTEMENT NET CONSOLIDÉ AU 30 JUIN 2020 (en millions d'euros)   30/06/2020 IFRS   31/12/2019 IFRS Emprunt obligataire (yc intérêts courus et frais de mise en place) 992,0   1 017,8 Emprunts sur établissements de crédit et autres   1.214,8    941,5 Emprunts sur établissements de crédit et autres   2.206,8   1.959,3           Autres dettes et autres créances financières   (164,8)   (120,4)           Trésorerie et équivalents de trésorerie   (839,3)   (1116,7) Banques créditrices (découverts bancaires)   20,3    70,4 Trésorerie nette et autres   (819,0)   (1046,3)           Total endettement financier net avant obligations locatives   1.223,0    792,5           Obligations locatives   886,9   907,9           Total endettement net   2.109,9   1 700,4 TABLEAU DES FLUX DE TRÉSORERIE SIMPLIFIÉ AU 30 JUIN 2020(en millions d'euros) 30/06/2020 IFRS   30/06/2019 IFRS Résultat net des sociétés intégrées 8,1    56,0 Élimination des charges et produits sans incidence sur la trésorerie 107,2    78,1 Capacité d'autofinancement après coût du financement et impôts 115,3    134,1 Élimination des charges (produits) d'intérêt nettes 35,2    32,0 Élimination de la charge d'impôt (y compris impôts différés) 1,8    26,8 Capacité d'autofinancement avant coût du financement et impôts 152,3    193,0 Incidence de la variation du BFR liée à l'activité (189,4)   (162,6) Dividendes reçus des sociétés mises en équivalence 1,6    5,0 Intérêts versés (16,9)   (15,5) Impôts payés (13,1)   (62,7) Flux de trésorerie liés aux activités opérationnelles (65,6)   (42,9) Flux de trésorerie liés aux Investissements opérationnels (nets) (31,7)   (26,2) Cash-flow libre (97,3)   (69,1) Acquisitions de filiales et autres variations du périmètre (39,8)    16,2 Autres investissements financiers nets (1,7)   (2,2) Flux de trésorerie liés aux opérations d'investissement financiers (41,5)    14,0 Dividendes payés aux actionnaires de la société mère (109,8)   (138,2) Autres flux avec les actionnaires minoritaires (9,5)   (19,3) Acquisition et cession d'actions propres (22,7)   (20,0) Remboursement des obligations locatives (90,1)   (81,7) Variation des dettes et créances financières (nets) 144,3    82,3 Flux de trésorerie liés aux opérations de financement (87,8)   (176,9) Incidence de la variation des taux de change (0,7)    0,1 Variation de trésorerie (227,4)   (231,9)  GLOSSAIREAdministration de biens (ADB) : comprend d’une part, la gestion pour le compte de clients particuliers de biens immobiliers mis en location (gestion pour le compte du propriétaire de l’ensemble de la relation avec le locataire, vente du bien le cas échéant) et d’autre part, la gestion des parties communes d’immeubles collectifs (en tant que syndic) pour le compte des copropriétaires. Cela inclut également les activités de courtage.Backlog promotion (ou carnet de commandes) : représente le chiffre d’affaires futur du Groupe déjà sécurisé, exprimé en euros, pour les activités de promotion (Immobilier résidentiel et Immobilier d’entreprise). Le backlog comprend les réservations non actées et la partie du chiffre d’affaires restant à dégager sur les actes notariés déjà signés (partie restant à construire) Cash-flow libre : représente la génération de cash par les activités opérationnelles après paiement des impôts, des charges financières, prise en compte des variations du BFR, des dividendes des mises en équivalences et des investissements nets opérationnels et avant remboursement des obligations locativesCo-entreprises : entités sur lesquelles le Groupe exerce un contrôle conjoint en vertu d’un accord contractuel. Il s’agit principalement d’opérations de promotion immobilière (en Immobilier résidentiel ou en Immobilier d’entreprise) réalisées avec un autre promoteur (copromotion) EBITDA : l’excédent brut d’exploitation défini par Nexity est égal au résultat opérationnel courant avant amortissement et dépréciation des immobilisations, dotations nettes aux provisions, charges de paiements en actions, déstockage des frais financiers affectés aux opérations, majoré des dividendes reçus des entreprises comptabilisées par mises en équivalence et ayant une nature opérationnelle dans le prolongement de l’activité du Groupe. Les amortissements intègrent les droits d’utilisation des actifs loués calculés en application d’IFRS 16, et l’impact de la neutralisation des marges internes sur la cession d’un actif par les sociétés de promotion, suivi de la prise à bail par une société du GroupeEBITDA après loyers : EBITDA diminué des charges comptabilisées pour les loyers qui sont retraitées pour l’application de la norme sur les contrats de location (IFRS 16)Gearing (ou ratio de structure) : correspond au rapport de l’endettement net sur les capitaux propres de l’ensemble Land Bank (ou réserve foncière) : représente le montant des opérations en France où le Groupe a acquis une charge foncière, avant l’obtention d’un permis de construire, et le cas échéant, d’autres autorisations administratives, exprimé en montant comptabilisé dans le besoin en fonds de roulement Marché Malone : Marché du logement neuf en France correspondant à l’addition des ventes au détail (source : Commissariat Général au Développement Durable) et des ventes en bloc (source : FPI - Fédération des Promoteurs immobiliers)Potentiel d’activité: représente le volume total à une date donnée (exprimé en nombre de logements et/ou en chiffre d’affaires hors taxes), des projets futurs en Immobilier résidentiel (logements neufs, terrains à bâtir et international) et en Immobilier d’entreprise, validés en Comité, tous stades de montage confondus, y compris Villes & Projets ; le potentiel comprend l’offre commerciale actuelle, l’offre future (tranches non commercialisées sur des fonciers acquis et l’offre non lancée associée aux terrains sous promesse foncière) Prises de commandes - Immobilier d’entreprise : prix de vente HT des contrats définitifs pour les opérations d’Immobilier d’entreprise, exprimés en euro sur une période donnée (actes notariés ou contrat de promotion) Reporting opérationnel : comptes IFRS avec présentation des co-entreprises en intégration proportionnelle. Cette présentation est utilisée par le management car elle reflète mieux la réalité économique des activités Réservations en valeur - Immobilier résidentiel (ou chiffre d’affaires réservé) : prix de vente TTC des contrats de réservations des opérations de promotion immobilière exprimés en euro sur une période donnée, net de l’ensemble des désistements constatés sur la période Résidences ouvertes depuis plus de 2 ans (Domitys) : résidences ouvertes depuis le 1er janvier 2018Résultat opérationnel courant : le résultat opérationnel courant reprend l’ensemble des éléments constituant le résultat opérationnel retraité des éléments inhabituels, anormaux et peu fréquents. En particulier, les pertes de valeur des goodwills sont exclues du résultat opérationnel courantRésultat net avant éléments non courants : représente le résultat net part du Groupe retraité des éléments ne rentrant pas dans l’activité courante par exemple : variation de la juste valeur d’ORNANE ou des éléments constitutifs du résultat opérationnel non courant (éventuelle perte de valeur des goodwills, réévaluation des titres mis en équivalence suite à la prise de contrôle). * * *  Les indicateurs et données financières, y compris prospectifs, commentés dans ce communiqué, sont issus du reporting opérationnel, avec la présentation des co-entreprises en intégration proportionnelle.[1] L’endettement net total atteint 2.268 millions d’euros dont 887 millions d’euros d’obligations locatives (IFRS 16)2 Source : Observatoire Crédit Logement juin 20203 Cf. Glossaire en page 254 Délai d’écoulement : offre commerciale / réservations des 12 derniers mois, exprimé en mois5 Cf. Glossaire en page 256 Source des données de marché : Immostat7 Voir Communiqué de presse du 17 avril 20208 Cf. Glossaire en page 259 Cf. glossaire en page 2510 Voir Communiqué de presse du 17 avril 202011 Cf. glossaire en page 2512 Cf. glossaire en page 2513 Cotisation sur la valeur ajoutée des entreprises14 Cf. glossaire en page 2515 Cf. glossaire en page 2516 Cf. communiqué de presse du 6 mars 202017 Cf. communiqué de presse du 4 juin 2020  Pièce jointe * 20200728_CP_resultats_S12020_VDEF

  • Globe Newswire

    Nexity : Press release 2020 half-year results

    NEXITY: RESULTS FOR THE FIRST HALF OF 2020   VERY GOOD RESISTANCE OF BUSINESS ACTIVITY FINANCIAL PERFORMANCE TEMPORARILY LOWER AMID THE PUBLIC HEALTH CRISIS     Paris, Tuesday, 28 July 2020, 5:45 p.m. CET  FINANCIAL PERFORMANCE * Revenue: €1,716 million (down 7% from H1 2019) * EBITDA: €163 million (down 28%), equating to an EBITDA margin of 9.5% * Group share of net profit: €7 million * Net financial debt (before lease liabilities)1: €1,381 million. * Increase mainly due to the growth in Residential Real Estate backlog (up 14%) * Still high liquidity with €873 million in cash and €355 million in undrawn authorised corporate credit lines       BUSINESS ACTIVITY IN H1 2020 * New home reservations in France: 9,451 units worth €2,023 million (remaining stable in volume and up 5% in value); dynamic upturn in reservations in June * 7 openings of serviced residences * Commercial Real Estate order intake: €219 million (up 59% from H1 2019) * Development backlog: €5.7 billion (up 11% from end-December 2019)      TRENDS * Resilience of Nexity’s business lines and business model * Substantial recovery in activity in June * Half-year period not representative of the full year; Sharp improvement expected in H2 2020, although not returning to the same level as in H2 2019          Alain Dinin, Chairman and CEO of Nexity, commented:“The public health crisis that began in March with the implementation of a strict lockdown had a very heavy impact on the entire French economy, and Nexity was naturally not spared from this trial. Strong uncertainties persist about the economic and social consequences of the crisis. Nevertheless, we have drawn the following key conclusions from this period: * The role of housing as an essential public good for society became even more clear during the lockdown period: the need to build more and better housing will therefore become even more pressing in the future.   * Housing is also a safe haven and a natural recourse for investors. Although the French residential housing market will contract this year, it is very significant that Nexity’s new home reservations for the first half of the year were stable with respect to last year, and that our expected revenue from reservations grew in value. This was due to a decline – albeit a limited one – in demand from individual clients, offset by a major surge in reservations by institutional investors, in particular CDC Habitat. In other words, demand didn’t disappear – it merely changed forms.   * Today, the French market is faced with a supply shortage even more severe than in prior years. The cause of this shortage is not so much the shift in power in a large number of cities and medium-sized towns, nor the rise of green politics, but rather the growing inefficiency of overly legalistic, overly complex urban planning rules and an excessive tolerance among public authorities for land hoarding. The consequence of this supply shortage is that housing prices – which should logically adjust downwards given the crisis – have not gone down.   * Faced with the worst recession in nearly a century, the government should logically include housing and construction in the stimulus package to be presented this autumn. In order to work, this package must address both supply and demand, and place a major emphasis on initiatives to improve environmental performance and energy efficiency in both new and existing housing.   * While housing offers very solid prospects, the office space market is expected to be affected in the short term, with a ‘wait and see’ phase for investors and users. Nevertheless, although remote working has grown more prevalent with the public health crisis, scenarios predicting a lasting drop in office floor space do not appear credible. However, how offices are designed and used is going to change, and Nexity is ready to meet this need with innovative offers and services.Nexity is very well placed to benefit from all these trends: as the clear leader in the French residential real estate market, we are a natural partner for institutional investors. As a pioneer in green real estate, Nexity aims to use the renewed call for sustainable cities as a competitive advantage. Lastly, and most importantly, in light of changing usage patterns and very rapid fluctuations in demand, we view Nexity’s services businesses – and their close integration with our development business lines – as a very clear competitive advantage. That’s why I have decided to put in place a new Executive Committee, on a broadened basis of 12 members, whose aim is to support the Group’s medium-term growth.Despite the shocking brutality of the crisis, Nexity remained profitable in the first half of the year. The agility of our decentralised organisation, the resilience offered by our ‘asset-light’ model, the solidity of our balance sheet and the medium-term growth prospects for our business lines should enable us to weather this crisis and emerge from it even stronger than before.”***At its meeting on Tuesday, 28 July 2020, chaired by Alain Dinin, Nexity’s Board of Directors reviewed and approved the Group’s condensed consolidated financial statements for the half-year period ended 30 June 2020, which can be found in the annexes of this press release. The half-year financial statements were subject to a limited review by the Statutory Auditors of the Company. BUSINESS ACTIVITY IN H1 2020INDIVIDUAL CLIENTS Residential Real EstateWith the lockdown period limiting the possibility of clients reserving new homes and signing notarial deeds of sale, the Residential Real Estate business slowed sharply. After nearly two months of inactivity, construction sites gradually resumed operations and have all been fully operational since the beginning of June. Business activity recovered very strongly in June, returning to a level comparable to June 2019. The high number of notarial deeds of sale signings in June helped recoup a portion of the delayed signings that had been initially planned during the lockdown period.Financial conditions in the residential mortgage market2 still featured very low interest rates (1.29% on average in June 2020), and remained stable overall, supporting demand, but were offset by stricter credit approval conditions than previously (maximum loan term, maximum monthly repayments, greater scrutiny by banks of borrowers’ employment prospects, etc.), resulting in more credit applications being turned down. Deep uncertainties remain for the rest of the year. The economic recession, rising unemployment, declining consumer confidence and reduced access to mortgage loans could adversely affect the demand for housing among individual clients in the upcoming quarters. However, announcements by institutional investors (CDC Habitat and in’li) regarding the launch of a massive housing acquisition programme (50,000 units) should help to partially offset the decline in retail sales. Other institutional investors (insurers, investment funds, property companies, etc.) are showing increased interest in the residential sector as an asset class. Moreover, the conclusion of the second round of local elections in France at the end of June was good news as it brought the electoral period to a close and should begin to alleviate the shortage of supply experienced since last year. However, changes in local government in some metropolitan areas could prompt a reassessment of local urban planning policies, the consequences of which are difficult to quantify at this stage.In this context, Nexity anticipates a sharp downturn in the French market for new homes3 in 2020 (around 125,000 units, down 25% compared to 2019), with a sharp decline in the retail sales sector, while bulk sales are expected to grow, particularly in view of the CDC Habitat and in’li investment programs. The Group expects to further increase its market share given its strong position in the bulk sales market. At end-March 2020, the Group’s market share stood at 13.4%, up 3 points compared to 31 March 2019. The Group’s outperformance relative to the French market reflected the success of its multi-product, multi-service and multi-brand strategy (including strong growth in business activity at Edouard Denis); its geographical positioning, which is concentrated in Greater Paris and major cities, where underlying demand is very buoyant; and its unrivalled offering of products and services, which enables the Group to meet  all client expectations.At end-June 2020, net new home reservations in France totalled 9,451 units for €2,023 million including VAT, remaining stable in volume and up 5% by value with respect to end-June 2019. After including Subdivisions (657 units) and International sales (239 reservations), business activity for Residential Real Estate (10,347 units reserved, for €2,115 million including VAT) was down 1% in volume and grew 5% in value. The higher proportion of bulk sales (52% of reservations in the first half of 2020, compared to 28% in the first half of 2019) reflects the shift in business activity towards professional landlords, and underlines Nexity’s ability to adapt its offering to meet strong demand from its institutional clients. Reservations for the first half of the year included 2,686 reservations made following the firm commitment signed with CDC Habitat in April 2020 for 7,450 housing units, and concern projects with building permits that have been cleared. The balance of around 4,800 housing units will be gradually recognised in reservations as final planning permissions are secured.The drop in reservations by individual clients (first-time buyers and investors) is mainly due to the sharp decline in business activity during the lockdown period.The average price including VAT of new homes reserved by Nexity’s individual clients at end-June 2020 was €242.1 thousand, up 6.5% compared to end-June 2019, due both to the increase in the average floor area per home (up 2.9%) and the average price per square meter including VAT (up 3.4%), amid a context of lower volumes and supply shortage. The average level of pre-selling booked at the start of construction work was very high (80% at end-June 2020). The supply of homes for sale dropped back 20% from its end-December 2019 level to stand at 7,097 units at end-June 2020, due to a particularly swift average take-up period of 3.9 months4 (compared with 5.0 months in H1 2019) and few new sales launches (due to local elections and lockdown). Unsold completed stock (71 units) as a proportion of the total supply for sale remained very low.At end-June 2020, the business potential for new homes5 was down 5% from year-end 2019 and came to 52,367 units. This represented potential revenue of €10.1 billion excluding VAT. Including subdivisions and international operations, the business potential of Residential Real Estate represents €12.1 billion in potential revenue excluding VAT. Real Estate Services to IndividualsProperty Management for Individuals The public health crisis had little effect on the Property Management for Individuals business (condominium management, rental management), which remained very resilient. The portfolio of units under management amounted to over 884,000 units at 30 June 2020, remaining stable with respect to end-December 2019. Annual meetings of condominium owners that should have been held during the second quarter delayed not only the renewal of managing agent mandates, but also the vote on construction work to be carried out in condominium common areas.Brokerage activities (lettings and sales by Nexity agencies and Century 21 franchises) were affected,  as they were virtually brought to a standstill during the lockdown period but have resumed with a very satisfactory performance since the beginning of June 2020.Serviced residencesNexity Studéa had 124 student residences under management at 30 June 2020, totalling more than 15,000 units (remaining stable since end-December 2019). Lease terminations in the student residence business were relatively limited in the second quarter and lower than expected. The occupancy rate in June 2020 was 83%, compared to 85% in June 2019. The campaign to boost occupancy rates for the start of the academic year scheduled for September 2020, has already begun, and is proceeding at a better pace than last year, allowing us to hope for a normative occupancy rate in September.Domitys opened 7 new residences since the beginning of the year, increasing its portfolio of serviced residences to 107 (including 72 residences that have been open for more than two years), corresponding to nearly 12,500 residential units. At end-June 2020, the rolling 12-month occupancy rate was 85%, representing a slight increase relative to end-December 2019 (84%).For residences that have been open for more than two years6, the occupancy rate remained high (still above 95%), and stable compared to previous periods. Thanks to the measures implemented at Domitys senior residences during the public health crisis, only a very small number of residents were affected by the virus. This type of accommodation appeared to be a good solution to the problem of isolation faced by seniors remaining at home.Residences that have been open for less than two years and still being filled were more severely affected by the public health crisis. Due to the inability to arrange visits, the occupancy rate remained stable over the period. The opening of a number of new residences has been postponed by approximately three months, and residences initially planned to open at end-2020 will be postponed until financial year 2021.Distribution activitiesThe public health crisis had a major impact on distribution activities, with very low reservation volumes during the lockdown period due to closures of banks, the leading distribution channel in this sector.In the first half of 2020, iSelection and PERL recorded 1,623 reservations (down 29% compared to H1 2019). More than half of these reservations were homes distributed on behalf of third-party developers or through the division of ownership of existing property, with the rest made up of homes produced by the Group.COMMERCIAL CLIENTS – NEXITY ENTERPRISE SOLUTIONS6 Commercial Real EstateAs a result of the public health crisis, take-up of office space in the Paris region and the overall amount of investment in commercial real estate in France during the first half of 2020 decreased sharply. The economic recession will slow investment and leasing decisions, with the large-scale adoption of remote working leading to a shift in the role and design of offices to remain competitive and meet new user needs. Thanks to the rollout of its services platform dedicated to Commercial Clients, Nexity Solution Entreprise, the Group benefits from a tailored service offering to meet the new requirements of commercial clients. After construction sites were brought to a complete standstill during the lockdown period and the gradual resumption of activity from May 2020, all sites are now operational.Order intake for the first half of 2020 amounted to €219 million excluding VAT, virtually all of which was related to the sale to BNP Paribas REIM of the Influence 2.0 building in Saint-Ouen (Seine-Saint-Denis)7, occupied by the Île-de-France Region, completed in April under the conditions and within the timetable set before the crisis. Business potential for Commercial Real Estate8 totalled €2.8 billion at end-June 2020 (down 5% from year-end 2019). This includes the La Garenne-Colombes project (an eco-business park for Engie) for approximately one billion euros (Nexity’s share), which has been secured under a purchase agreement since Q4 2019 and is scheduled to be sold at the end of 2020.Real Estate Services to CompaniesThe Property Management for companies business was only slightly affected by the public health crisis. At end-June 2020, the volume of units under management totalled 19.4 million sq.m, stable with respect to year-end 2019.At end-June 2020, Morning – a leading player in the Paris coworking space market – operated 22 coworking spaces totalling more than 55,000 sq.m and corresponding to around 6,300 workstations. At 30 June 2020, the occupancy rate was 77%, higher than at 30 June 2019 (71%), due to a higher number of sites under operation becoming mature. The occupancy rate fell slightly during the lockdown period and did not translate into a large-scale termination of contracts by Morning’s clients. It is currently still too early to draw any conclusions about the consequences of the public health crisis on coworking spaces, and the rise in the occupancy rate curve will be closely monitored.BACKLOG AND BUSINESS POTENTIAL AT 30 JUNE 2020The Group’s backlog at end-June 2020 stood at €5,659 million (€5,285 million for Residential Real Estate and €373 million for Commercial Real Estate). Reservations in the first half fuelled backlog growth (up 11% since 31 December 2019), while its consumption was postponed due to lower revenue during lockdown (lack of technical progress on construction sites and notarial deeds of sale signings).Furthermore, development business potential at end-June 2020 totalled over €14.9 billion in revenue (€12.1 billion for Residential Real Estate and €2.8 billion for Commercial Real Estate), providing the Group with high visibility on its future business levels. GOVERNANCEThe Group was severely affected by Covid-19, with the sudden loss of Jean-Philippe Ruggieri, its Chief Executive Officer, on 23 April 2020. Alain Dinin, the Chairman, was appointed as Chief Executive Officer. To accelerate the development of its business lines and optimally meet demand for additional services from its different Clients, Nexity has formed a new Executive Committee, on a broadened basis of 12 members (listed in the press release published today), whose aim is to support the Group’s medium-term growth.The Board of Directors now has a director representing employee shareholders, with the election of Jean-Paul Belot at the Combined Shareholders’ Meeting of 19 May 2020. All the resolutions submitted for approval at this Shareholders’ Meeting were adopted.H1 2020 CONSOLIDATED RESULTS – OPERATIONAL REPORTING9(in millions of euros) H1 2020 H1 2019 Change in €m Consolidated revenue 1,716.1 1,840.4 (124.3)         EBITDA 163.5 226.4 (62.9) % of revenue 9.5% 12.3%   Current operating profit 50.2 125.4 (75.2) Operating profit  50.2 125.4 (75.2) Net financial income/(expense) (36.0) (37.4) 1.5 Income tax (5.8) (31.9) 26.1 Share of profit/(loss) from equity-accounted investments (0.3) - (0.3) Net profit 8.2 56.0 (47.9) Non-controlling interests (1.6) (3.8) 2.2 Net profit/(loss) attributable to equity holders of the parent company 6.6 52.2 (45.7) Net profit attributable to equity holders of the parent company before non-recurring items 4.6 52.2 (47.7) (in euros)       Net earnings per share 0.12 0.94 (0.82) Net earnings per share before non-recurring items 0.08 0.94 (0.86) * Non-recurring items at 30 June 2020 included the fair value adjustment of the ORNANE bond issue for a positive impact of €2 million REVENUERevenue for the first half of 2020 was €1,716 million, down €124 million or 7% compared to H1 2019.The change in revenue for the first half reflects the lack of technical and commercial progress during the lockdown with respect to development and distribution activities, which mainly resulted in revenue being pushed back to subsequent periods. The Property Management for Individuals business was also affected by the inability to conduct brokerage activities, find tenants or collect fees on construction work, as the latter cannot be approved without convening a co-owners’ meeting. All of these factors, corresponding to the effects brought about by the Covid-19 public health crisis, resulted in a drop in revenue estimated at around €430 million for the first half of 2020, comprising €380 million for Individual Clients and €50 million for Commercial Clients.This drop was strongly offset by the growth in business activity carried over from 31 December 2019, or the portfolio effect, which accounted for an increase of approximately €300 million in revenue, comprising around €130 million for Individual Clients (increase in the Residential Real Estate backlog as of 31 December 2019; increase in the number of serviced residences for Real Estate Services to Individuals) and around €170 million for Commercial Clients (the sale of the completed Influence 2.0 building in April 2020, with all of the revenue for this programme being recognised by Commercial Real Estate upon the sale; and the increase in the number of coworking spaces for Real Estate Services to Companies).(in millions of euros) H1 2020 H1 2019 % Change Individual Clients 1,361.8 1,611.0 -15.5% Residential Real Estate*  949.9 1,181.9 -19.6% Real Estate Services to Individuals 411.9 429.0 -4.0% Property Management for Individuals (including franchises) 158.3 178.6 -11.4% Serviced residences 160.6 145.2 +10.6% Distribution activities 92.9 105.2 -11.7% Commercial Clients 354.3 228.5 +55.0% Commercial Real Estate* 304.9 186.3 +63.7% Real Estate Services to Companies 49.4 42.2 +16.8% Other Activities 0.0 0.9 -99.9% Revenue 1,716.1 1,840.4 -6.8% * Revenue generated by Residential Real Estate and Commercial Real Estate from VEFA off-plan sales and CPI development contracts is recognised using the percentage-of-completion method, i.e. on the basis of notarised sales and pro-rated to reflect the progress of all inventoriable costs.Revenue for the Residential Real Estate division was down €232 million or 20% relative to H1 2019. This change was mainly due to the negative impact of the public health crisis. Revenue for June offset this trend with the sharp upturn in activity on construction sites and a highly satisfactory number of deeds signed. Revenue generated by the German subsidiary pantera, acquired in March 2020, was not significant over the period. Revenue from Real Estate Services to Individuals amounted to €412 million as of 30 June 2020 (down 4% compared to H1 2019). The effects of the public health crisis on the Property Management for Individuals business (brokerage in particular) and distribution activities were slightly offset by growth in the number of serviced residences. Revenue growth in Commercial Real Estate (up €119 million or 64% compared to H1 2019) mainly arose from the sale of the completed Influence 2.0 building in Saint-Ouen (Seine-Saint-Denis),10 occupied by the Paris Regional Council, for more than €200 million. All the revenue was recognised upon the sale in April 2020. Revenue from Real Estate Services to Companies amounted to €49 million (up €7 million), mainly driven by the increase in revenue from Morning (up €6 million). Revenue under IFRSIn IFRS terms, revenue in the first half of 2020 totalled €1,607 million, down 8% relative to H1 2019. This figure excludes revenue from joint ventures, in accordance with IFRS 11, which requires joint ventures – proportionately consolidated in the Group’s operational reporting – to be accounted for using the equity method.EBITDA11Nexity generated EBITDA of €163 million in the period to end-June 2020 (compared with €226 million in H1 2019), representing a decline of 28% and an EBITDA margin of 9.5% (down 2.8 points from H1 2019). The decrease in revenue translated into a decline in EBITDA for the real estate development businesses through the reduction in the gross margin. This decline was amplified by the weight of overhead costs that were not rebilled to real estate development programmes during the lockdown period. For the services businesses, the decline in revenue was less pronounced but hit profitability harder due to the high level of fixed costs in these businesses.Nexity launched a program to control its overhead costs with a systematic review of all commitments and immediate payroll measures, including a selective hiring freeze.   H1 2020 H1 2019 (in millions of euros) EBITDA EBITDA margin as % of revenue EBITDA EBITDA margin as % of revenue Individual Clients 109.6 8.1% 208.9 13.0% Residential Real Estate 26.9 2.8% 97.8 8.3% Real Estate Services to Individuals 82.7 20.1% 111.1 25.9% Property Management for Individuals (including franchises) 24.2 15.3% 48.1 27.0% Serviced residences 54.6 34.0% 56.0 38.6% Distribution activities 3.9 4.1% 7.0 6.6% Commercial Clients 60.8 17.2% 27.0 11.8% Commercial Real Estate 53.4 17.5% 21.3 11.4% Real Estate Services to Companies 7.5 15.1% 5.7 13.5% Other Activities (7.0) N/A (9.5) N/A TOTAL – GROUP 163.5 9.5% 226.4 12.3% EBITDA for Residential Real Estate amounted to €27 million, down sharply compared to H1 2019 (down €71 million), due to the drop in revenue and the impact of the halt in construction and sales, which no longer allowed for management costs to be incorporated into operating inventories. The business line’s EBITDA margin went from 8.3% to 2.8%.The gross margin (before taking non-inventory expenses into account) remained stable compared to H1 2019. The gross margin could be affected in the second half of 2020 depending on the possible increase in the cost price of operations linked to the additional costs of restarting work, and the change in the customer mix in favour of bulk sales, for which margin levels are lower.EBITDA for Real Estate Services to Individuals was down by around €28 million, about half of which was due to the drop in revenue, and the rest from a high basis of comparison, as H1 2019 included the capital gains generated in 2019 from the disposal of the Guy Hoquet l’Immobilier franchise network. The EBITDA margin remained high at 20.1% (versus 25.9% in H1 2019).EBITDA for Commercial Clients increased significantly (up €+34 million compared to H1 2019), mainly driven by the Commercial Real Estate business (sale of the Influence 2.0 building and good progress on ongoing projects). The EBITDA margin for Commercial Real Estate – 17.5%, up 6.1 points compared to H1 2019 – is exceptionally high and does not reflect the Group’s expectations of a normative level of around 9%.OPERATING PROFITCurrent operating profit12 came to €50 million for H1 2020, compared with €125 million for H1 2019.The difference between EBITDA and current operating profit (a negative difference of €113 million) mainly resulted from the depreciation of right-of-use assets (under IFRS 16) in the amount of €82 million (compared with €76 million in H1 2019).The change in current operating profit (down €75 million compared with H1 2019) was in line with the decrease in EBITDA (down €63 million). OTHER INCOME STATEMENT ITEMSThe net financial expense was €36 million, versus €37 million in H1 2019, remaining virtually stable despite the increase in average debt.Taxes estimated on the basis of the projected tax rate for the financial year came to €5.8 million (compared to €31.9 million in H1 2019) on account of the decrease in taxable income. The effective tax rate (excluding the CVAE levy13) stood at 34.4% in the first half of 2020, compared with 32.7% in H1 2019. The Group share of net profit came to €7 million for H1 2020, versus €52 million for H1 2019.Restated to exclude non-recurring items (change in fair value of the ORNANE bond issue), the Group share of net profit before non-recurring items was €5 million, compared with €52 million in H1 2019. This change was mainly due to the impact of the lockdown on business activity in the first half of the year. Income for the second half of the year is expected to be higher given the upturn in activity but will not likely reach the same level as in the second half of 2019. CASH FLOWS AND WORKING CAPITAL REQUIREMENT (WCR)(in millions of euros) H1 2020 H1 2019 Cash flow from operating activities before interest and tax expenses160.2 206.6       Cash flow from operating activities after interest and tax expenses119.4 142.1 Change in operating working capital (excluding tax)  (231.5) (209.4) Changes in tax-related working capital, dividends from equity-accounted investments and other11.0 (23.5) Net cash from/(used in) operating activities (101.1) (90.8) Net cash from/(used in) operating investments (31.7) (26.2) Free cash flow (132.9) (117.0) Net cash from/(used in) financial investments (42.7) 13.9 Repayment of lease liabilities (90.1) (81.7) Dividends paid by Nexity SA (109.8) (138.2) Net cash from/(used in) financing activities, excluding dividends140.2 67.6 Change in cash and cash equivalents (235.3) (255.3) Cash flow from operating activities before interest and tax expenses totalled €160 million in the period to end-June 2020, down €46 million relative to H1 2019, mainly as a result of the decrease in EBITDA over the period.Operating investments rose to €32 million (versus €26 million in H1 2019), with most of this increase due to the Group’s IT investments. Nexity’s free cash flow14 in the period to end-June 2020 was a net outflow of €133 million, compared with a net outflow of €117 million in the period to end-June 2019, due in particular to the increase in WCR (€232 million compared with €209 million in H1 2019). The negative free cash flow during the half-year period resulted from the seasonality of development activities, which see high cash inflows at the end of the year.Net cash used in financial investments totalled €43 million in the first half of 2020, comprising the acquisition of pantera in Germany in particular. In the first half of 2019, the net inflow of €14 million included the disposals of Guy Hoquet l’Immobilier and Nexity Conseil et Transaction, net of the acquisition of Accessite. Net cash from financing activities (€140 million) comprised the net change in borrowings (a net inflow of €169 million), the cost of share buybacks (an outflow of €20 million) and minority buyouts (an outflow of €9 million over the period).(in millions of euros) 30 June 2020 31 December 2019 Change in €m Individual Clients 1,081 875 206 Residential Real Estate  1,068 862   Real Estate Services to Individuals 12 12   Commercial Clients 109 90 18 Commercial Real Estate 106 84   Real Estate Services to Companies 3 6   Other Activities 92 24 68 Total WCR excluding tax 1,281 989 292 Corporate income tax 28 30 -2 Working Capital Requirement (WCR) 1,309 1,019 290 Operating Working Capital Requirement (WCR) at 30 June 2020 was €1,281 million, up €292 million from its level in December 2019; this change included the increase in WCR generated by external growth in Germany (€60 million).For Individual Clients, the rise in WCR in Residential Real Estate (WCR up €206 million) is in line with growth linked to the brisk pace of reservations in previous years and reflects future revenue. The increase in WCR outside France came to €56 million. Excluding international operations, WCR rose by 19% compared to end-December 2019. The WCR-to-backlog ratio was comparable to its historical levels. WCR was only slightly affected by the lockdown, as revenue and expenditure flows exhibited symmetrical trends.For Commercial Clients, overall WCR increased slightly (€18 million), mainly due to the increase in WCR for Commercial Real Estate (up €22 million). For Other Activities, WCR was up €68 million, mainly due to the change in WCR for Villes & Projets, which comprises most of the Group’s new land positions (land bank15).Tax-related WCR was stable at 30 June 2020, at €28 million.RIGHT-OF-USE ASSETSRight-of-use assets amounted to €803 million at 30 June 2020 (down €25 million compared with year-end 2019). This change arose from depreciation and impairment for the period exceeding the amount of new leases, due to the halt in business activity during the lockdown.GOODWILLThe increase in goodwill in the first half of the year (up €66 million) mainly reflected the acquisition of a majority stake in pantera AG, a residential real estate developer in Germany16.The public health crisis, though exceptional and severe, does not call into question Nexity’s business models. The impairment tests carried out at 31 December 2019 showed that the discounted future cash flows (DCF method) are much higher than the value of the cash-generating units (CGUs). The sensitivity analyses carried out at 30 June did not call into question the value of goodwill.FINANCIAL STRUCTUREThe Group’s cash position remains very strong, with €873 million in total cash at 30 June 2020, plus €355 million in confirmed credit lines not drawn down. The Group’s high liquidity bolsters its capacity to withstand the public health crisis.Nexity’s consolidated equity (attributable to equity holders of the parent company) was €1,654 million at end-June 2020, down 5% with respect to end-December 2019 (€1,747 million), as the dividend paid during the period was higher than net profit for the half-year period.(in millions of euros) 30 June 2020 31 December 2019 Change in €m Bond issues (incl. accrued interest and arrangement fees) 992 1,018 (26) Loans and borrowings 1,263 1,002 260 Net cash and cash equivalents (873) (1,102) 229 Net financial debt before lease liabilities 1,381 918 463         Lease liabilities 887 908 (21) Total net debt 2,268 1,826 442 The €463 million increase in net financial debt before lease liabilities (IFRS 16) mainly resulted from: * The increase in WCR (€226 million) excluding the impact of external growth; * The full-year impact of the dividend payment and share buybacks carried out in early 2020 (€130 million); * The consolidation of pantera (€124 million), comprising €64 million in goodwill and €60 million in WCR.Lease liabilities (IFRS 16) amounted to €887 million, versus €908 million at 31 December 2019.Net debt amounted to €2,268 million at 30 June 2020, compared with €1,826 million at 31 December 2019 (up €442 million). The Group’s net debt before lease liabilities amounted to €1,381 million, compared with €918 million at 31 December 2019. Nexity is in compliance with all of its contractual commitments with respect to its bond debt and corporate credit lines. The Group has secured an exemption from all of its creditors and bondholders from its undertaking to respect its 3.5x leverage ratio threshold; this exemption will apply until the approval of the 2021 financial statements17. At 30 June 2020, Nexity was still in compliance with the 3.5x limit on its leverage ratio.At 30 June 2020, the average maturity of the Group’s debt was 3.0 years and the average cost of borrowing was 2.4%, compared with 2.3% at year-end 2019.TRENDSAlthough the recovery has been strong since the beginning of June, the Covid-19 public health crisis has led to a sharp downturn in the Group’s results. This was partially offset by growth carried over from previous years. Business activity in the first half shows the resilience of Residential Real Estate. The business challenges in the upcoming quarters (including signing deeds and obtaining planning permissions, particularly for the La Garenne-Colombes project) will be key milestones in securing Nexity’s performance at year-end.This half-year period is not representative of the full year; a sharp improvement is expected in the second half of 2020, although not returning to the same level as in H2 2019. Given the persistent public health-related, economic and social uncertainties, Nexity will not give any other guidance for business activity and results. However, solid market fundamentals combined with demographic growth over the next few years should help drive the Group’s profitable medium-term growth in line with its margin and leverage ratio criteria. FINANCIAL CALENDAR & PRACTICAL INFORMATIONQ3 2020 revenue and business activity (after market close)Wednesday, 28 October 2020 2020 annual results (after market close)Wednesday, 24 February 2021 Q1 2021 revenue and business activity (after market close)Wednesday, 28 April 2021 2021 Shareholders’ MeetingWednesday, 19 May 2021 A conference call on H1 2020 revenue and business activity will be held in English today at 6:30 p.m. CET, which may be joined using access code 6960763 by calling one of the following numbers:-  Calling from France+33 (0)1 70 72 25 50 -  Calling from elsewhere in Europe+44 (0)330 336 9125 -  Calling from the United States+1 720 452 9217 The presentation accompanying this conference will be available on the Group’s website from 6:15 p.m. CET and may be viewed at the following address: https://orange.webcasts.com/starthere.jsp?ei=1342668&tp_key=f49a67a7e4The conference call will be available on replay at https://www.nexity.fr/en/group/finance from the following day.The French version of the 2020 interim financial report was filed with the Autorité des Marchés Financiers (AMF) today and is available on the Group’s website.Disclaimer  AT NEXITY, WE AIM TO SERVE ALL OUR CLIENTS AS THEIR REAL ESTATE NEEDS EVOLVE Nexity offers the widest range of advice and expertise, products, services and solutions for individuals, companies and local authorities, so as to best meet the needs of our clients and respond to their concerns. Our business lines – real estate brokerage, management, design, development, planning, advisory and related services – are now optimally organised to serve and support our clients. As the benchmark operator in our sector, we are resolutely committed to all of our clients, but also to the environment and society as a whole.  Nexity is listed on the SRD and on Euronext’s Compartment A. Nexity is included in the following indices: SBF 80, SBF 120, CAC Mid 60, CAC Mid & Small and CAC All Tradable Ticker symbol: NXI – Reuters: NXI.PA – Bloomberg: NXI:FP ISIN code: FR0010112524 ______   CONTACTS Domitille Vielle – Head of Investor Relations / +33 (0)1 85 55 19 34 – investorrelations@nexity.fr Géraldine Bop – Deputy Head of Investor Relations / +33 (0)1 85 55 18 43 – investorrelations@nexity.fr The information, assumptions and estimates that the Company could reasonably use to determine its targets are subject to change or modification, notably due to economic, financial and competitive uncertainties. Furthermore, it is possible that some of the risks described in Chapter 2 of the Universal Registration Document filed with the AMF under number D.20-0280 on 9 April 2020, as revised by an amendment filed with the AMF on 28 April 2020, could have an impact on the Group’s operations and the Company’s ability to achieve its targets. Accordingly, the Company cannot give any assurance as to whether it will achieve its stated targets, and makes no commitment or undertaking to update or otherwise revise this information. ANNEX 1: OPERATIONAL REPORTINGReservations: Residential Real EstateReservations (units and €m) H1 2020 H1 2019 % Change New homes (France) 9,451 9,486 -0.4% Subdivisions 657 817 -19.6% International 239 173 x1.4 Total reservations (number of units) 10,347 10,476 -1.2% New homes (France) 2,023 1,923 +5.2% Subdivisions 55 66 -16.9% International 36 16 x2.3 Total reservations (€m incl. VAT) 2,115 2,006 +5.4% Breakdown of new home reservations by client – France  H1 2020 H1 2019 Homebuyers 1,567 17% 2,259 24% o/w:  - First-time buyers 1,369 14% 1,856 20%   - Other homebuyers 198 2% 403 4% Individual investors 2,992 32% 4,585 48% Professional landlords 4,892 52% 2,642 28% o/w:  - Institutional investors 3,414 36% 832 9%   - Social housing operators 1,478 16% 1,810 19% Total 9,451 100% 9,486 100% Real Estate Services to IndividualsProperty Management for Individuals – Portfolio of units under management June 2020 December 2019 Change \- Condominium management 709,000 709,000 0.0% \- Rental management 175,000 175,000 0.0% Franchise networks – Century 21       \- Number of agencies 889 898 -1.0% Serviced residences – Students – Studéa       \- Number of residences in operation 124 124 0 \- Rolling 12-month occupancy rate 93.5% 94.7% -1.2 pts Serviced residences – Seniors – Domitys       \- Total number of residences in operation 107 100 +7 o/w: Number of residences opened more than 2 years ago (France) 72 58 +14 \- Rolling 12-month occupancy rate 84.9% 84.2% +0.7 pts Distribution activities – iSelection and PERL June 2020 June 2019   \- Total reservations 1,623 2,277 -28.7% \- Reservations on behalf of third parties 913 1,369 -33.3% QUARTERLY FIGURES Reservations: Residential Real Estate  2020 2019 2018 Number of units Q2Q1 Q4Q3Q2Q1 Q4Q3Q2Q1 New homes (France) 5,7943,657 7,7944,5575,6033,883 6,6004,7574,6343,618 Subdivisions 297360 836435559258 812336576339 International 74165 30716113736 170807540 Total (number of units) 6,1654,182 8,9375,1536,2994,177 7,5825,1735,2853,997 Value (€m incl. VAT)              New homes (France) 1,231792 1,5299091,150773 1,327922951715 Subdivisions 2530 76354620 63285128 International 1126 4737133 15764 Total (€m incl. VAT) 1,267847 1,6529811,209797 1,4059561,008747 Revenue 2020 2019 2018 (in millions of euros) Q2Q1 Q4Q3Q2Q1 Q4Q3Q2Q1 Individual Clients 659.4702.4 1,562.0840.8849.4761.6 1,470.3764.3712.3603.1 Residential Real Estate 459.0490.9 1,251.9615.2629.4552.5 1,133.8545.3524.2445.1 Real Estate Services to Individuals 200.4211.5 310.1225.6219.9209.1 336.5219.0188.1158.0 Property Management for Individuals (including franchises) 76.881.6 90.290.091.786.9 91.591.691.884.9 Serviced residences 76.484.2 92.578.573.371.9 68.970.121.322.5 Distribution activities 47.345.7 127.357.154.950.3 176.157.375.050.6 Commercial Clients 269.984.4 132.0123.2109.6118.9 167.3174.2154.484.7 Commercial Real Estate 247.657.3 102.096.188.098.3 146.1157.6138.769.6 Real Estate Services to Companies 22.227.1 30.027.121.620.6 21.216.615.815.1 Other Activities (0.0)0.0 0.0(0.0)0.40.5 0.91.51.40.5 Revenue 929.3786.8 1,694.0964.0959.4881.1 1,638.5940.1868.1688.3 Backlog  2020 2019 2018 (in millions of euros, excluding VAT) H1Q1 12M9MH1Q1 12M9MH1Q1 Residential Real Estate – New homes 5,0954,623 4,4554,3284,3214,109 3,9794,0653,7243,451 Residential Real Estate – Subdivisions 191173 185182172160 182188201182 Residential Real Estate backlog 5,2854,796 4,6404,5104,4934,269 4,1614,2533,9243,634 Commercial Real Estate backlog 373398 456401269222 308379332409 Total Group backlog 5,6595,194 5,0954,9114,7624,491 4,4694,6324,2564,042 HALF-YEAR / FULL-YEAR FIGURES EBITDA  2020 2019 2018 (in millions of euros) H1 12MH2H1 12MH2H1 Individual Clients 109.6 539.7330.8208.9 477.4326.2151.2 Residential Real Estate 26.9 303.6205.897.8 283.6194.788.9 Real Estate Services to Individuals 82.7 236.1125.0111.1 193.8131.562.3 Property Management for Individuals (including franchises)24.2 84.836.648.1 67.438.528.9 Serviced residences 54.6 119.963.956.0 70.051.918.1 Distribution activities 3.9 31.424.47.0 56.341.115.2 Commercial Clients 60.8 61.834.827.0 71.733.837.9 Commercial Real Estate 53.4 42.821.521.3 64.827.437.4 Real Estate Services to Companies 7.5 18.913.25.7 6.96.40.5 Other Activities (7.0) (28.6)(19.1)(9.5) (26.0)(23.1)(2.9) GROUP 163.5 572.9346.5226.4 523.0336.8186.2 Current operating profit  2020 2019 2018 (in millions of euros) H1 12MH2H1 12MH2H1 Individual Clients 18.7 357.8232.8124.9 353.4241.4112.0 Residential Real Estate 9.7 264.6184.480.1 246.4171.574.8 Real Estate Services to Individuals 9.0 93.248.444.8 107.069.937.1 Property Management for Individuals (including franchises)11.2 54.319.634.7 44.825.619.2 Serviced residences (5.0) 4.1(0.3)4.4 8.94.44.4 Distribution activities 2.8 34.829.15.7 53.439.913.5 Commercial Clients 48.4 42.225.216.9 64.028.535.5 Commercial Real Estate 52.0 40.520.520.0 62.925.537.5 Real Estate Services to Companies (3.6) 1.64.7(3.1) 1.13.0(2.0) Other Activities (16.9) (46.7)(30.2)(16.5) (44.7)(33.0)(11.6) GROUP 50.2 353.2227.8125.4 372.7236.9135.8 CONSOLIDATED INCOME STATEMENT – 30 JUNE 2020(in millions of euros)30/06/2020 IFRSRestatement of joint ventures30/06/2020 Operational reportingRestatement of non-recurring items*30/06/2020 Operational reporting before non-recurring items30/06/2019 Operational reporting before non-recurring items Revenue1,606.8109.31,716.1-1,716.11,840.4 Operating expenses(1,453.6)(99.0)(1,552.6)-(1,552.6)(1,614.0) Dividends received from equity-accounted investments1.6(1.6)---- EBITDA154.78.7163.5-163.5 226.4 Leases(90.1)-(90.1) (90.1) (81.7) EBITDA after leases64.68.773.3-73.3 144.7 Restatement of leases 90.1- 90.1 90.1  81.7 Depreciation of right-of-use assets(82.3)-(82.3)-(82.3)(75.9) Depreciation, amortisation and impairment of non-current assets(23.9)-(23.9)-(23.9)(20.4) Net change in provisions 0.7(0.0) 0.6- 0.6 2.0 Share-based payments(7.6)-(7.6)-(7.6)(6.5) Borrowing costs directly attributable to property developments, transferred from inventory-----(0.1) Dividends received from equity-accounted investments(1.6) 1.6 --- Current operating profit40.010.250.2-50.2 125.4 Operating profit40.010.250.2-50.2 125.4 Share of net profit from equity-accounted investments 4.2(4.2)  -- Operating profit after share of net profit from equity-accounted investments44.26.050.2-50.2 125.4 Cost of net financial debt(22.8)(1.0)(23.9)-(23.9)(20.4) Other financial income/(expenses) 2.3(2.1) 0.3(2.0)(1.7)(4.7) Interest expense on lease liabilities(12.4)-(12.4) (12.4)(12.3) Net financial income/(expense)(32.9)(3.1)(36.0)(2.0)(38.0)(37.5) Pre-tax recurring profit11.42.914.3(2.0)12.3 88.0 Income tax(2.9)(2.9)(5.8)-(5.8)(31.9) Share of profit/(loss) from other equity-accounted investments(0.3)-(0.3)-(0.3)  Consolidated net profit8.20.08.2(2.0)6.2 56.0 Attributable to non-controlling interests 1.6- 1.6- 1.6 3.8 Attributable to equity holders of the parent company6.60.06.6(2.0)4.6 52.2 (in euros)       Net earnings per share0.12 0.12 0.080.94  * Non-recurring items at 30 June 2020 included the fair value adjustment of the ORNANE bond issue for a positive impact of €2 million SIMPLIFIED CONSOLIDATED STATEMENT OF FINANCIAL POSITION –30 JUNE 2020ASSETS (in millions of euros) 30/06/2020 IFRS Restatement of joint ventures 30/06/2020 Operational reporting 31/12/2019 Operational reporting Goodwill 1,664.3 - 1,664.3 1,598.0 Other non-current assets  1,098.9 0.4 1,099.3 1,114.6 Equity-accounted investments 45.0 (44.1) 0.9 1.5 Total non-current assets 2,808.1 (43.6) 2,764.5 2,714.2 Net WCR 1,094.2 215.2 1,309.3 1,019.4 Total assets 3,902.3 171.6 4,073.9 3,733.6           LIABILITIES AND EQUITY (in millions of euros) 30/06/2020 IFRS Restatement of joint ventures 30/06/2020 Operational reporting 31/12/2019 Operational reporting Share capital and reserves  1,647.7 0.0 1,647.7 1,586.0 Net profit for the period 6.6 (0.0) 6.6 160.7 Equity attributable to equity holders of the parent company 1,654.3 0.0 1,654.3 1,746.7 Non-controlling interests 12.0 (0.0) 12.0 10.6 Total equity 1,666.3 0.0 1,666.3 1,757.3 Net debt 2,109.9 158.5 2,268.4 1,825.9 Provisions 98.7 2.2 100.9 102.2 Net deferred tax 27.4 11.0 38.3 48.3 Total liabilities and equity 3,902.3 171.6 4,073.9 3,733.6 NET DEBT AT 30 JUNE 2020 (in millions of euros)30/06/2020 IFRSRestatement  of joint ventures30/06/2020  Operational reporting 31/12/2019  Operational reporting Bond issues (incl. accrued interest and arrangement fees)992.0-992.0 1,017.8 Loans and borrowings1,214.849.41,264.2 1,002.3 Loans and borrowings2,206.849.42,256.2 2,020.1        Other financial receivables and payables(164.8)163.3(1.5)  6.5        Cash and cash equivalents(839.3)(89.5)(928.8) (1,203.2) Bank overdraft facilities20.335.355.6  94.6 Net cash and cash equivalents(819.0)(54.3)(873.3) (1,108.6)        Total net financial debt before lease liabilities1,223.0158.51,381.4  918.0        Lease liabilities886.9-886.9 907.9        Total net debt 2,109.9158.52,268.4 1,825.9 SIMPLIFIED STATEMENT OF CASH FLOWS – 30 JUNE 2020(in millions of euros)30/06/2020 IFRS (6-month period)Restatement  of joint ventures30/06/2020 Operational reporting 30/06/2019 Operational reporting Consolidated net profit 8.1(0.0) 8.1  56.0 Elimination of non-cash income and expenses  107.2 4.1 111.3  86.1 Cash flow from operating activities after interest and tax expenses 115.3 4.1 119.4  142.1 Elimination of net interest expense/(income) 35.2 1.0 36.2  32.7 Elimination of tax expense, including deferred tax 1.8 2.9 4.6  31.7 Cash flow from operating activities before interest and tax expenses 152.3 7.9 160.2  206.6 Change in operating working capital(189.4)(42.2)(231.5) (209.4) Dividends received from equity-accounted investments  1.6(1.6)- (2.7) Interest paid(16.9)(1.1)(18.0) (16.2) Tax paid(13.1) 1.3(11.8) (69.0) Net cash from/(used in) operating activities(65.6)(35.6)(101.1) (90.7) Net cash from/(used in) net operating investments(31.7)-(31.7) (26.2) Free cash flow(97.3)(35.6)(132.9) (116.9) Acquisitions of subsidiaries and other changes in scope(39.8) (0.5)(40.3)  16.2 Other net financial investments(1.7)(0.7)(2.4) (2.2) Net cash from/(used in) investing activities(41.5)(1.1)(42.7)  13.9 Dividends paid to equity holders of the parent company(109.8)-(109.8) (138.2) Other payments to/(from) minority shareholders(9.5)-(9.5) (19.3) Net disposal/(acquisition) of treasury shares(22.7) (22.7) (20.0) Repayment of lease liabilities (90.1)-(90.1) (81.7) Change in financial receivables and payables (net) 144.3 28.8 173.1  106.8 Net cash from/(used in) financing activities (87.8) 28.8(59.0) (152.4) Impact of changes in foreign currency exchange rates(0.7)-(0.7)  0.1 Change in cash and cash equivalents(227.4)(8.0)(235.3) (255.3) ANNEX 2: BREAKDOWN BETWEEN DEVELOPMENT AND SERVICESTo offer an additional tool for analysing its operational performance, the Group also provides a breakdown of its revenue by business line, separating its Real Estate Development activities (Residential Real Estate and Commercial Real Estate) from its Services businesses (Property Management for Individuals including franchises, serviced residences, distribution activities and Real Estate Services to Companies).Revenue(in millions of euros) H1 2020 H1 2019 % Change Development* 1,254.8 1,368.2 -8.3% Residential Real Estate 949.9 1,181.9 -19.6% Commercial Real Estate 304.9 186.3 +63.7% Services 461.3 471.3 -2.1% Property Management for Individuals, Franchises, Commercial Property Management 189.8 220.9 -14.0% Serviced Residences, Shared Office Space 178.5 145.2 +22.9% Distribution 92.9 105.2 -11.7% Other Activities 0.0 0.9 -99.9% Total Group revenue 1,716.1 1,840.4 -6.8% * Revenue generated by Residential Real Estate and Commercial Real Estate from VEFA off-plan sales and CPI development contracts is recognised using the percentage-of-completion method, i.e. on the basis of notarised sales and pro-rated to reflect the progress of all inventoriable costs.EBITDA  H1 2020 H1 2019 (in millions of euros) EBITDA EBITDA margin as % of revenue EBITDA EBITDA margin as % of revenue Development 80.3 6.4% 119.1 8.7% Residential Real Estate 26.9 2.8% 97.8 8.3% Commercial Real Estate 53.4 17.5% 21.3 11.4% Services 90.2 19.5% 116.8 24.8% Property Management for Individuals, Franchises, Commercial Property Management 23.0 12.1% 49.7 22.5% Serviced Residences, Shared Office Space 63.3 35.5% 60.2 41.4% Distribution 3.9 4.1% 7.0 6.6% Other Activities (7.0) N/A (9.5) N/A Group EBITDA 163.5 9.5% 226.4 12.3% Current operating profit  H1 2020 H1 2019 (in millions of euros) Current operating profit EBITDA margin as % of revenue Current operating profit EBITDA margin as % of revenue Development 61.8 4.9% 100.2 7.3% Residential Real Estate 9.7 1.0% 80.1 6.8% Commercial Real Estate 52.0 17.1% 20.0 10.7% Services 5.4 1.2% 41.7 8.9% Property Management for Individuals, Franchises, Commercial Property Management 7.2 3.8% 33.8 15.3% Serviced Residences, Shared Office Space (4.6) -2.6% 2.3 1.6% Distribution  2.8 3.0% 5.7 5.4% Other Activities (16.9) N/A (16.5) N/A Group current operating profit 50.2 2.9% 125.4 6.8% ANNEX 3: IFRSCONSOLIDATED INCOME STATEMENT – 30 JUNE 2020(in millions of euros) 30/06/2020 IFRS 30/06/2019 IFRS Revenue 1,606.8 1,745.8 Operating expenses (1,453.6) (1,535.6) Dividends received from equity-accounted investments  1.6  5.0 EBITDA  154.7  215.2 Leases (90.1) (80.6) EBITDA after leases  64.6  134.6 Restatement of leases  90.1  80.6 Depreciation of right-of-use assets (82.3) (75.9) Depreciation, amortisation and impairment of non-current assets (23.9) (20.4) Net change in provisions  0.7  1.9 Share-based payments (7.6) (6.5) Borrowing costs directly attributable to property developments, transferred from inventory - (0.1) Dividends received from equity-accounted investments (1.6) (5.0) Current operating profit  40.0  109.2 Operating profit  40.0  109.2 Share of net profit from equity-accounted investments  4.2  8.6 Operating profit after share of net profit from equity-accounted investments  44.2  117.8 Cost of net financial debt (22.8) (19.7) Other financial income/(expenses)  2.3 (2.8) Interest expense on lease liabilities (12.4) (12.3) Net financial income/(expense) (32.9) (34.8) Pre-tax recurring profit  11.4  83.0 Income tax (2.9) (27.0) Share of profit/(loss) from other equity-accounted investments (0.3) - Consolidated net profit  8.2  56.0 Attributable to non-controlling interests  1.6  3.8       Attributable to equity holders of the parent company  6.6  52.2 (in euros)     Net earnings per share 0.12 0.94       SIMPLIFIED CONSOLIDATED STATEMENT OF FINANCIAL POSITION – 30 JUNE 2020ASSETS (in millions of euros) 30/06/2020 IFRS 31/12/2019 IFRS Goodwill 1,664.3 1,598.0 Other non-current assets  1,098.9 1,114.3 Equity-accounted investments  45.0  39.9 Total non-current assets 2,808.1 2,752.3 Net WCR 1,094.2  842.8 Total assets 3,902.3 3,595.0       LIABILITIES AND EQUITY (in millions of euros) 30/06/2020 IFRS 31/12/2019 IFRS Share capital and reserves  1,647.7 1,586.0 Net profit for the period  6.6  160.7 Equity attributable to equity holders of the parent company 1,654.3 1,746.7 Non-controlling interests  12.0  10.6 Total equity 1,666.3 1,757.3 Net debt 2,109.9 1,700.4 Provisions  98.7  100.0 Net deferred tax  27.4  37.3 Total liabilities and equity 3,902.3 3,595.0 CONSOLIDATED NET DEBT – 30 JUNE 2020 (in millions of euros) 30/06/2020 IFRS 31/12/2019 IFRS Bond issues (incl. accrued interest and arrangement fees)992.0 1,017.8 Loans and borrowings 1,214.8  941.5 Loans and borrowings 2,206.8 1,959.3       Other financial receivables and payables (164.8) (120.4)       Cash and cash equivalents (839.3) (1,116.7) Bank overdraft facilities 20.3  70.4 Net cash and cash equivalents (819.0) (1,046.3)       Total net financial debt before lease liabilities 1,223.0  792.5       Lease liabilities  886.9 907.9       Total net debt  2,109.9 1,700.4 SIMPLIFIED STATEMENT OF CASH FLOWS – 30 JUNE 2020(in millions of euros)30/06/2020 IFRS 30/06/2019 IFRS Consolidated net profit8.1  56.0 Elimination of non-cash income and expenses 107.2  78.1 Cash flow from operating activities after interest and tax expenses115.3  134.1 Elimination of net interest expense/(income)35.2  32.0 Elimination of tax expense, including deferred tax1.8  26.8 Cash flow from operating activities before interest and tax expenses152.3  193.0 Change in operating working capital(189.4) (162.6) Dividends received from equity-accounted investments 1.6  5.0 Interest paid(16.9) (15.5) Tax paid(13.1) (62.7) Net cash from/(used in) operating activities(65.6) (42.9) Net cash from/(used in) net operating investments(31.7) (26.2) Free cash flow(97.3) (69.1) Acquisitions of subsidiaries and other changes in scope(39.8)  16.2 Other net financial investments(1.7) (2.2) Net cash from/(used in) investing activities(41.5)  14.0 Dividends paid to equity holders of the parent company(109.8) (138.2) Other payments to/(from) minority shareholders(9.5) (19.3) Net disposal/(acquisition) of treasury shares(22.7) (20.0) Repayment of lease liabilities (90.1) (81.7) Change in financial receivables and payables (net)144.3  82.3 Net cash from/(used in) financing activities (87.8) (176.9) Impact of changes in foreign currency exchange rates(0.7)  0.1 Change in cash and cash equivalents(227.4) (231.9) GLOSSARYBusiness potential: The total volume of potential business at any given moment, expressed as a number of units and/or revenue excluding VAT, within future projects in Residential Real Estate (New homes, Subdivisions and International) as well as Commercial Real Estate, validated by the Group’s Committee, in all structuring phases, including the programmes of the Group’s urban regeneration business (Villes & Projets); this business potential includes the Group’s current supply for sale, its future supply corresponding to project phases not yet marketed on purchased land, and projects not yet launched associated with land secured under options Current operating profit: Includes all operating profit items with the exception of items resulting from unusual, abnormal and infrequently occurring transactions. In particular, impairment of goodwill is not included in current operating profit Development backlog (or order book): The Group’s already secured future revenue, expressed in euros, for its Residential Real Estate and Commercial Real Estate businesses. The backlog includes reservations for which notarial deeds of sale have not yet been signed and the portion of revenue remaining to be generated on units for which notarial deeds of sale have already been signed (portion remaining to be built) EBITDA: Defined by Nexity as equal to current operating profit before depreciation, amortisation and impairment of non-current assets, net changes in provisions, share-based payment expenses and the transfer from inventory of borrowing costs directly attributable to property developments, plus dividends received from equity-accounted investees whose operations are an extension of the Group’s business. Depreciation and amortisation includes right-of-use assets calculated in accordance with IFRS 16, together with the impact of neutralising internal margins on disposal of an asset by development companies, followed by take-up of a lease by a Group companyEBITDA after leases: EBITDA minus leases recognition and restated under the application of IFRS 16 LeasesFree cash flow: Cash generated by operating activities after taking into account tax paid, financial expenses, changes in WCR, dividends received from companies accounted for under the equity method and net investments in operating assets, and before repayment of lease liabilitiesGearing: Net debt divided by consolidated equity Joint ventures: Entities over whose activities the Group has joint control, established by contractual agreement. Most joint ventures are Residential or Commercial Real Estate developments undertaken with another developer (co-developments) Land bank: The amount of projects in France for which the Group has acquired development rights, before obtaining a building permit and in some cases other planning permissions, expressed as an amount recognised within the working capital MALONE (Marché du Logement Neuf): New home market in France, calculated by adding together the number of retail sales (source: French Commissioner-General for Sustainable Development – CGDD) and bulk sales (source: French Federation of Real Estate Developers – FPI)Net profit before non-recurring items: Group share of net profit restated for non-recurring items such as change in fair value adjustments in respect of the ORNANE bond issue and items included in non-current operating profit (any goodwill impairment losses, remeasurement of equity-accounted investments following the assumption of control) Operational reporting: According to IFRS but with joint ventures proportionately consolidated. This presentation is used by management as it better reflects the economic reality of the Group’s business activities Order intake – Commercial Real Estate: The total of selling prices excluding VAT as stated in definitive agreements for Commercial Real Estate programmes, expressed in euros for a given period (notarial deeds of sale or development contracts) Property Management for Individuals (PMI): Management of rented properties on behalf of individual clients (management for the owner of all relations with the tenant, management of the sale of the property if applicable) as well as the management of the common areas of apartment buildings (as a managing agent) on behalf of condominium owners. This also includes brokerage activitiesReservations by value (or expected revenue from reservations) – Residential Real Estate: The net total of selling prices including VAT as stated in reservation agreements for development programmes, expressed in euros for a given period, after deducting all reservations cancelled during the period Residences open for more than 2 years (Domitys): Residences open since 1 January 2018* * * The financial data and indicators used in this press release – including forward-looking information – are based on Nexity’s operational reporting with joint ventures proportionately consolidated.[1] Net debt totalled €2,268 million, including €887 million in lease liabilities (IFRS 16)2 Source: Observatoire Crédit Logement – June 2020 3 See glossary on page 25 4 Take-up period: Available market supply / Reservations for the last 12 months, expressed in months 5 See glossary on page 256 Source of market data: Immostat 7 See press release of 17 April 2020 8 See glossary on page 25 9 See glossary on page 25 10 See press release of 17 April 2020 11 See glossary on page 25 12 See glossary on page 25 13 Cotisation sur la Valeur Ajoutée des Entreprises (French business value-added tax) 14 See glossary on page 25 15 See glossary on page 25 16 See press release of 6 March 2020 17 See press release of 4 June 2020   Attachment * 20200728_PR_results_H12020_VDEF

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages