MB.MI - Mediobanca Banca di Credito Finanziario S.p.A.

Milan - Milan Prix différé. Devise en EUR
10,56
-0,09 (-0,80 %)
À la clôture : 5:38PM CET
Le graphique des titres n’est pas pris en charge par votre navigateur actuel
Clôture précédente10,65
Ouverture10,68
Offre10,51 x 0
Vente10,62 x 0
Var. jour10,49 - 10,79
Sur 52 semaines7,14 - 10,98
Volume8 483 853
Volume moyen4 717 534
Cap. boursière9,179B
Bêta (mensuel sur 3 exercices)1,53
Rapport P/E (sur 12 mois)10,90
BPA (sur 12 mois)0,97
Date de bénéfices6 févr. 2020
Dividende et rendement à terme0,47 (4,42 %)
Date ex-dividende2019-11-18
Objectif sur 1 an10,05
  • Globe Newswire

    WENDEL : Succès d'une émission obligataire de 300 millions d'euros à 7 ans avec un coupon de 1,375 %

    Succès d'une émission obligataire de 300 millions d'euros à 7 ans avec un coupon de 1,375 %

  • Globe Newswire

    Wendel étend la maturité de sa dette

    Wendel étend la maturité de sa dette

  • Reuters

    Mediobanca acquiert 66% de la banque française Messier Maris

    Mediobanca a annoncé jeudi l'acquisition de 66% du capital de la banque d'affaires française Messier Maris & Associés. La transaction, selon un communiqué confirmant une information de Reuters la veille, ...

  • Reuters

    Les valeurs à suivre à Paris et en Europe

    Les valeurs à suivre jeudi à la Bourse de Paris et en Europe où les contrats à terme indiquent une ouverture sans tendance claire : * LVMH a maintenu le cap d'une très solide croissance à deux chiffres ...

  • Reuters

    Mediobanca va prendre 66% de Messier Maris

    La banque d'investissement italienne Mediobanca devrait annoncer jeudi le rachat de 66% du capital de la banque d'affaires française Messier Maris & Associés, a appris Reuters de source proche du dossier. ...

  • Reuters

    Paiements: Nexi valorisé jusqu'à 6,4 milliards d'euros par son projet d'IPO

    Nexi a fixé mardi le prix de son introduction en Bourse de Milan dans une fourchette de 8,5 à 10,35 euros par action, ce qui donnerait au spécialiste italien des paiements une valorisation maximale de ...

  • Reuters

    Nexi valorisé jusqu'à 5,70 milliards d'euros avant son IPO, selon les analystes

    Les analystes de Banca IMI estiment entre 4,84 et 5,70 milliards d'euros la valorisation du spécialiste italien des paiements Nexi avant son introduction en Bourse, selon un rapport consulté par Reuters. ...

  • Globe Newswire

    Résultats 2018

    FINANCIÈRE DE L’ODETCOMMUNIQUE DE PRESSE Résultats de l’exercice 2018(1)Le   14 mars 2019 Bonnes performances des activités opérationnelles du Groupe en 2018M. Vincent Bolloré nommé à l’unanimité Président-directeur général    * Chiffre d’affaires : 23 024 M€, +7 % à périmètre et change constants (+26 % en données publiées([2])), incluant 13 924 M€ de Vivendi, consolidé depuis le 26 avril 2017).   * Bons résultats opérationnels de l’ensemble des secteurs : 1 300 M€, +25 % à périmètre et change constants (+ 17 % en données publiées).   * Bolloré Transport & Logistics : 545 M€ en hausse de 8 % à périmètre et change constants, bénéficiant de la forte croissance des volumes.   * Communication : 940 M€ (+ 29 % à périmètre et taux de change constants) portée par les bonnes performances de Vivendi et de ses principales activités : Universal Music Group (UMG), Groupe Canal + et Havas.   * Stockage d’électricité : résultats en amélioration à ‐152 M€ contre ‐164 M€ en 2017.   * Résultat net : 1 102 M€ contre 2 043 M€ en 2017 qui intégrait 1 012 M€ d’éléments d’impôts exceptionnels favorables concernant Vivendi. Hors ces éléments, le résultat net progresse de 7%| Résultat net part de Groupe : 122 M€ contre 367 M€ compte tenu des éléments favorables de 2017.   * Endettement net stable : 5 040 M€ contre 5 068 M€ au 31 décembre 2017 |Gearing faible : 19 %.   * Proposition de dividende : 1,0 € par action, identique à celui versé au titre de 2017.   * A l’unanimité, le Conseil d’administration de la société Financière de l’Odet a nommé M. Vincent Bolloré, Président-directeur général.    Résultats de l’exercice 2018   Le Conseil d’administration, réuni le 14 mars 2019, a arrêté les comptes de l’exercice 2018.     Le chiffre d’affaires de l’exercice 2018 s’élève à 23 024 millions d’euros en hausse de 7 % à périmètre et taux de change constants (+26 % en données publiées) en raison :   v  de la progression de 9 % des activités transport et logistique : • Bolloré Logistics (+9 %), qui est soutenu par une croissance des volumes maritimes et aériens ; • Bolloré Africa Logistics (+ 9 %) qui bénéficie de l’augmentation des volumes des terminaux portuaires. L’activité ferroviaire progresse grâce à la croissance des trafics de marchandises notamment chez Sitarail ; v  de la hausse de 25 % de l’activité dans la logistique pétrolière consécutive à la hausse des prix des produits pétroliers et d’une légère augmentation des volumes ; v  de la progression des activités communication (+4 %), attribuable principalement à Vivendi (+4 %) qui bénéficie notamment de la croissance d’UMG (+10 %).   En données publiées, le chiffre d’affaires est en hausse de 26 %, compte tenu de + 3 561 millions d’euros de variations de périmètre, principalement liées à l’intégration globale de Vivendi sur l’ensemble de l’année 2018 (contre 8 mois en 2017), et de ‐477 millions d’euros d’effets de change.     L’EBITDA (3) atteint 2 726 millions d’euros, en hausse de 33 % par rapport à 2017 en données publiées.   Le résultat opérationnel s’établit à 1 300 millions d’euros, en progression de 25 % à périmètre et change constants (+17 % en données publiées) :   * progression des activités transport et logistique : 511 millions d’euros, +9 % à périmètre et change constants (+4 % en données publiées) grâce à la bonne marche des terminaux portuaires en Afrique et à la croissance des volumes dans la commission de transport notamment en Asie ; * légère baisse du résultat de la logistique pétrolière à 34 millions d’euros (-5 % à périmètre et change constants) en raison d’incidences sur stocks négatives ; * progression du secteur communication : 940 millions d’euros (+29 % à périmètre et change constants) grâce aux très bonnes performances des principales activités de Vivendi : UMG (+22 %) (4) Groupe Canal+ (+33 %) (4) et Havas (+2%) (4).En 2018, le résultat opérationnel de Vivendi ne comprend plus la contribution de Telecom Italia, reclassée en mise en équivalence non‐opérationnelle (108 millions d’euros en 2017). * réduction des pertes de l’activité Stockage d’Electricité et Solutions à -152 millions d’euros, en amélioration de 7 %, grâce à une bonne maîtrise des dépenses dans l’attente de la sortie d’une version largement améliorée de sa batterie sèche et dans un contexte de poursuite des investissements en recherche et développement dans les batteries solides fonctionnant à température ambiante.    Le résultat financier s’établit à 136 millions d’euros contre 114 millions d’euros en 2017. Il intègre principalement les produits de réévaluation des titres Spotify et Tencent Music (+ 311 millions d’euros). En revanche la plus-value liée à Ubisoft (1,2 milliard d’euro) est comptabilisée en capitaux propres (5) dans les comptes de Vivendi.  En 2017, le résultat financier intégrait 232 millions d’euros de mise à la juste valeur des titres Vivendi suite au changement de méthode de consolidation.     La part dans le résultat net des sociétés mises en équivalence non opérationnelles ressort à 172 millions d’euros contre 115 millions d’euros en 2017. Il intègre la quote‐part des résultats de Telecom Italia chez Vivendi (122 millions d’euros) qui compense la provision pour dépréciation des titres Mediobanca (40 millions d’euros) et le recul de la contribution de Socfin, pénalisée par la baisse des cours de l’huile de palme et du caoutchouc.   Après prise en compte de -506 millions d’euros d’impôts, le résultat net consolidé s’établit à 1 102 millions d’euros, contre 2 043 millions d’euros pour l’exercice 2017, qui intégrait 1 012 M€ d’éléments d’impôts exceptionnels favorables concernant Vivendi. Hors ces éléments, le résultat net progresse de 7 %. Le résultat net part du Groupe ressort à 122 millions d’euros contre 367 millions d’euros en 2017 compte tenu des éléments favorables de 2017.     L’endettement net s’élève à 5 040 millions d’euros contre 5 068 millions d’euros au 31 décembre 2017 compte tenu du renforcement de la participation dans Vivendi représentant un investissement financier de 2,5 milliards d’euros en 2018 et des cessions des participations dans Ubisoft, Fnac Darty et Telefonica pour un montant total de 2,2 milliards d’euros. Les capitaux propres s’établissent à 26 156 millions d’euros (28 529 millions d’euros au 31 décembre 2017 (6)), soit un ratio d’endettement net sur fonds propres (gearing) de 19 % contre 18 % à fin 2017.   Au 28 février 2019, les liquidités du Groupe (7)lignes confirmées non tirées et placements liquides, représentent un montant d’environ 2,2 milliards d’euros pour Financière de l’Odet et 9 milliards d’euros en incluant Vivendi (8).   Assemblée générale du 29 mai 2019   Parmi les résolutions soumises aux votes lors de l’Assemblée générale du 29 mai 2019, les actionnaires seront invités à se prononcer sur la mise en œuvre du projet de transformation de Financière de l’Odet en Société Européenne. Basé en France et présent dans 26 pays européens, Financière de l’Odet génère 56 % de son chiffre d’affaires consolidé en Europe et y emploie actuellement 38 % des effectifs. Le passage à ce nouveau statut permettra de mettre en adéquation la forme sociale de Financière de l’Odet et son ancrage européen tant économique que culturel.   Il sera proposé à l’Assemblée générale de distribuer un dividende de 1,0 euro par action. Le détachement du dividende interviendra le 4 juin 2019 et le paiement sera effectué le 6 juin 2019.   Il sera proposé à l’Assemblée générale de nommer M. Sébastien Bolloré, administrateur de la société Financière de l’Odet.   Renforcement de la participation dans Vivendi : au cours de l’exercice 2018, le Groupe a acquis 6% du capital et exercé des options portant sur 1,6% du capital. Le pourcentage de détention du Groupe est passé de 20 % à 26 % (9). L’investissement supplémentaire en 2018 est de 2,5 milliards d’euros.   Cession de participations : en 2018 Vivendi a cédé pour 2,2 milliards d’euros de participations (Ubisoft, Fnac-Darty, Telefonica). Le solde de la participation dans Ubisoft a été cédé en début 2019 pour 429 millions d’euros.  Le résultat n’intègre pas la plus‐value totale de 1,2 milliard d’euros sur Ubisoft, qui a été comptabilisée pour l’essentiel en capitaux propres dans les comptes de Vivendi.             ***** *** *   Chiffres clés consolidées de Financière de l’Odet (en millions d’euros)  2018   2017*  Variation   Chiffre d'affaires  23 024   18 337   + 26  %   EBITDA (1)  2 726   2 053   \+ 33  %   Amortissements et provisions  (1 426  )  (939  )  + 52  %   Résultat opérationnel  1 300   1 114   \+ 17  % dont MEE opérationnelles (2)23 151     Résultat financier  136   114   + 19  %   Part dans le résultat net des sociétés mises en      équivalence non-opérationnelles  172   115   + 49  %   Impôts  (506  )  700   na   Résultat Net  1 102   2 043   \- 46  %   Résultat Net Part du Groupe  122   367   - 67  %   Minoritaires  979   1 676   - 42  %      Capitaux propres26 156 28 529 (2 373) Dont part du Groupe3 814 4 152 (337)   Endettement net  5 040   5 068   (28  )   Gearing (3)  19  %  18  %  -  (1) EBITDA = RO ‐ dotations aux amortissements et provisions opérationnelles (incluant la part du résultat net des sociétés mise en équivalence opérationnelles) (2) Chez Vivendi essentiellement Telecom Italia au 31/12/2017 et 4 mois de Vivendi mis en équivalence opérationnelle dans les comptes de Bolloré entre le 1er janvier et le 26 avril 2017. La participation dans Telecom Italia est reclassée en mise en équivalence non opérationnelle au 01/01/18.  (3) Gearing = ratio endettement net/ fonds propres(*) Données de décembre 2017 retraitées, voir paragraphe « Comparabilité des comptes » Résultat opérationnel par activité (en millions d’euros)  2018   2017*  Variation Bolloré Transport & Logistics545 527 +3%   Transport et Logistique (1)  511   491   + 4  %   Logistique Pétrolière  34   36   - 6  %   Communication (Havas, Médias, Télécoms, Vivendi) (2)  940   780   \+ 20  %   Stockage d'Électricité et Solutions  (152  )  (164  )  -    Autres (Actifs Agricoles, Holdings) (1)  (33  )  (29  )  -    Total résultat opérationnel Financière de l'Odet  1 300   1 114   \+ 17  % 1. Avant redevances de marque Bolloré 2. Intégrant, en 2018, 12 mois de Vivendi en intégration globale, soit 959 M€ (contre 8 mois de Vivendi en intégration globale et 4 mois en mise en équivalence opérationnelle et 12 mois d’Havas, soit 803,6 M€ en 2017)              (*) Données de décembre 2017 retraitées, voir paragraphe « Comparabilité des comptes »Les procédures d’audit sur les comptes consolidés 2018 ont été effectuées et le rapport de certification sera émis après revue du rapport de gestion.***** *** *<< Comparabilité des comptes Nouvelles normes appliquées au 1er janvier 2018 * IFRS 15 – « Produit des activités ordinaires tiré des contrats conclus avec des clients » * Pas d’impact significatif sur le chiffre d’affaires et sur les résultats opérationnels consolidés * Néanmoins Bolloré a appliqué ce changement de norme comptable à l’exercice 2017 rendant ainsi les données présentées au titre de 2017 comparables. * IFRS 9 – « Instruments financiers » * Conformément à la norme, choix de classification des titres en juste valeur par résultat ou par capitaux propres avec retraitement dans le bilan d’ouverture au 1er janvier 2018. * Impact significatif sur le résultat net de 2018 :La plus-value de 1, 213 millions d’euros réalisée par Vivendi lors de la cession de la participation dans Ubisoft le 20 mars 2018 n’a pu être reconnue en résultat qu’à hauteur de 53 millions d’euros (correspondant à la réévaluation de la participation en 2018). Selon l’ancienne norme IAS 39, elle aurait été comptabilisée en totalité dans le compte de résultat de 2018. * Telecom Italia * Afin de refléter la réduction de son influence sur Telecom Italia, Vivendi comptabilise désormais la quote-part dans le résultat net de Telecom Italia en quote-part de résultat des MEE non opérationnelles. En 2017, elle était comptabilisée en quote-part de résultat des MEE opérationnelles au sein du résultat opérationnel.               * Évolution du périmètre de consolidation * Les travaux relatifs à la reconnaissance des actifs et passifs de Vivendi en juste valeur ont été finalisés au premier semestre 2018, conformément à la norme IFRS 3 – Regroupement d’entreprises. Les comptes 2017 ont été retraités pour prendre en compte les effets de l’allocation définitive. * Havas a été cédé en juillet 2017 à Vivendi et est consolidé en 2018 dans Vivendi. * Devises * Par rapport à 2017, l’euro s’est apprécié vis-à-vis des principales devises.                          2018 2017Variation USD1,181,13(4%) GPB0,890,88(1%) JPY130,41126,65(3%) ZAR15,6115,04(4%) NGN427,23376,21(14%) CDF1 933,591 641,90(18%) * États de passage 2017 * Comptes de résultat retraités décembre 2017En millions d'euros2017 publié2017 retraité Chiffre d'affaires18 325  18 337   Achats et charges externes(12 498)(12 527) Frais de personnel(3 942)(3 942) Amortissements et provisions(948)(939) Autres produits et charges opérationnels34 34  Part dans le résultat net des sociétés mises en équivalence opérationnelles151 151  Résultat opérationnel1 123  1 114   Coût net du financement(131)(131) Autres produits et charges financiers245 245  Résultat financier114  114   Part dans le résultat net des sociétés mises en équivalence non opérationnelles116 116  Impôts sur les résultats724 700      Résultat net consolidé2 076  2 043   Résultat net consolidé, part du Groupe369  367  Intérêts minoritaires1 707  1 676       Résultat net part du Groupe par action (en euros, hors titres d'auto-contrôle)   \- de base86,95 86,39  \- dilué86,29 85,73  * Bilan actif et passif retraités 31 décembre 2017 et 1er janvier 2018(en millions d'euros) 31/12/2017 publié 01/01/2018 retraité       ACTIF     Goodwill 14 431 13 959 Autres immobilisations incorporelles 10 290 9 932 Immobilisations corporelles 3 109 3 108 Titres mis en équivalence 4 587 4 560 Autres actifs financiers non courants 7 826 7 745 Impôts différés 721 730 Autres actifs non courants 523 523 Actifs non courants 41 888  40 557 Stocks et en-cours 1 171 1 172 Clients et autres débiteurs 7 153 7 140 Impôts courants 455 455 Autres actifs financiers courants 109 109 Autres actifs courants 535 535 Trésorerie et équivalents de trésorerie 3 099 3 099 Actifs courants 12 522  12 509 Total Actif 54 009  53 066           (en millions d'euros) 31/12/2017 publié 01/01/2018 retraité       PASSIF     Capital 105 105 Primes liées au capital 88 88 Réserves consolidées 4 002 3 957 Capitaux propres, part du Groupe 4 195 4 150 Intérêts minoritaires 25 101 24 367 Capitaux propres 29 296 28 516 Dettes financières non courantes 7 157 7 157 Provisions pour avantages au personnel 907 907 Autres provisions non courantes 945 945 Impôts différés 2 424 2 338 Autres passifs non courants 475 382 Passifs non courants 11 909  11 730 Dettes financières courantes 1 085 1 085 Provisions courantes 437 437 Fournisseurs et autres créditeurs 10 586 10 583 Impôts courants 237 237 Autres passifs courants 460 478 Passifs courants 12 805  12 820 Total Passif 54 009  53 066 * * * 1 Données de décembre 2017 retraitées, voir paragraphe « Comparabilité des comptes »2 Retraité IFRS 153 EBITDA = RO- dotations aux amortissements et provisions opérationnelles (incluant la part du résultat net des sociétés mises en équivalence opérationnelles).4 Données d’EBITA publiées par Vivendi (voir définitions page 4 du rapport financier 2018 de Vivendi) à taux et périmètre constants. EBITA avant restructuration Groupe Canal+ +22 %.5 Seuls 53 M€ ont été comptabilisés en compte de résultat conformément à la nouvelle norme IFRS 9, appliquée depuis le 1er janvier 2018.6 Données retraitées, voir paragraphe comparabilité des comptes7 Hors Vivendi8 Y compris Havas9 En incluant l’emprunt des titres portant sur 0,9 % du capital et le solde des options d’achat qui représentent 1 % du capital Pièce jointe * 2019 03 14_CP Odet resultats_FR

  • Reuters

    La CDP autorisée à monter à 10% dans Telecom Italia

    L'établissement public italien CDP est autorisé à porter au cours des 12 prochains mois sa participation dans l'opérateur Telecom Italia à 10%, a déclaré vendredi une source proche du dossier. L'action ...

  • Reuters

    Mediobanca prête à investir 2 milliards d'euros dans des acquisitions

    Mediobanca a affecté deux milliards d'euros à des acquisitions en 2019, déclare l'administrateur délégué de la banque d'investissement italienne dans un entretien au quotidien La Stampa publié vendredi. ...

  • Reuters

    Liberbank et Unicaja discutent fusion, leurs actions montent

    Les banques espagnoles Unicaja et Liberbank ont confirmé mercredi avoir eu des discussions en vue d'un éventuel rapprochement, une perspective qui fait bondir leurs actions en Bourse. Unicaja et Liberbank ...

  • Reuters

    Nouveau pacte d'actionnaires chez Mediobanca

    Les principaux actionnaires de Mediobanca ont conclu un nouvel accord pour remplacer le pacte qui les lie actuellement, a annoncé mercredi la banque d'affaires italienne. Cet accord, qui couvre 19,82% ...

  • Globe Newswire

    CREDIT AGRICOLE SA : CA Consumer Finance et Banco BPM renforcent leur partenariat en Italie pour 15 ans

    Communiqué de presse Massy, le 30 novembre 2018. Crédit Agricole Consumer Finance et Banco BPM renforcent leur partenariatdans le crédit à la consommation en Italie pour 15 ans

  • Reuters

    Les actions grimpent, le pétrole et l'Italie en soutien

    Les Bourses européennes ont terminé en nette hausse lundi, le rebond des cours du pétrole et de bonnes nouvelles venues d'Italie favorisant un regain d'appétit pour le risque. À Paris, le CAC 40 a gagné ...

  • Reuters

    Rebond en vue à Wall Street, l'appétit pour le risque revient

    Wall Street est attendue en nette hausse lundi à l'ouverture, l'appétit pour le risque revenant au sortir du week-end de Thanksgiving, tandis que les Bourses européennes sont franchement dans le vert autour ...

  • Reuters

    L'Europe dans le vert avec les futures US et les banques italiennes

    Les principales Bourses européennes entament la semaine sur une note positive, à la faveur de l'orientation favorable des contrats à terme sur les indices américains, d'un rebond des cours du pétrole et ...

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages