La bourse est fermée

Valeo SA (FR.PA)

Paris - Paris Prix différé. Devise en EUR
Ajouter à la liste dynamique
30,92+0,37 (+1,21 %)
À la clôture : 5:35PM CET
Plein écran
Clôture précédente30,55
Ouverture31,39
Offre0,00 x 0
Vente0,00 x 0
Var. jour30,62 - 31,98
Sur 52 semaines10,51 - 34,05
Volume1 366 103
Volume moyen880 395
Cap. boursière7,404B
Bêta (mensuel sur 5 ans)2,09
Rapport P/E (sur 12 mois)S.O.
BPA (sur 12 mois)-4,45
Date de bénéfices18 févr. 2021
Dividende et rendement à terme0,20 (0,66 %)
Date ex-dividende29 juin 2020
Objectif sur 1 an35,53
  • Globe Newswire

    Valeo : Données financières préliminaires du second semestre 2020

    Communiqué de presse - Paris, le 14 janvier 2021Données financières préliminaires du second semestre 2020 : Marge d’Ebitda supérieure à 13,5 % du chiffre d’affaires Génération de cash flow libre record au 2nd semestre, supérieure à 1,3 milliard d’euros, et supérieure à 275 millions d’euros sur l’exercice 2020 Au 4e trimestre, malgré l’accélération de la deuxième vague du Coronavirus, Valeo a enregistré une croissance de 5,3 %, à périmètre et taux de change constants (1), de son chiffre d’affaires première monte qui a atteint 4,2 milliards d’euros pour un chiffre d’affaires total de 5,0 milliards d’euros. Pour l’ensemble du 2nd semestre, grâce à une bonne maîtrise des coûts, en particulier des dépenses de R&D et des frais généraux, et de bonnes performances opérationnelles, la marge d’Ebitda (1) sera supérieure à 13,5 % du chiffre d’affaires (objectif communiqué en octobre 2020 : marge d’Ebitda supérieure à 12 %) ;grâce à un strict contrôle des investissements et des stocks, le cash flow libre (1) atteindra un niveau supérieur à 1,3 milliard d’euros (objectif communiqué en octobre 2020 : cash flow libre supérieur à 600 millions d’euros). Pour l’ensemble de l’année, malgré la profonde crise de la Covid, Valeo aura généré un cash flow libre positif, supérieur à 275 millions d’euros ;l’endettement financier net (1) sera ramené à un niveau inférieur à 3 milliards d’euros à fin 2020, un an en avance par rapport à nos objectifs. Jacques Aschenbroich, Président-Directeur Général de Valeo, a déclaré : « Dans cette période où le marché automobile a été profondément impacté par la COVID 19, les équipes de Valeo, que je remercie pour leur engagement et leur performance, peuvent être fières du travail accompli, tant au niveau de la protection de la santé de tous nos collègues qu’au niveau des résultats qu’elles ont obtenus. Avec une dette ramenée au-dessous de 3 milliards d’euros, avec un an d’avance sur l’objectif, nous avons retrouvé une structure financière robuste qui nous permet d’aborder avec confiance les défis de 2021. » Les résultats définitifs et audités de l’exercice au 31 décembre 2020, ainsi que les perspectives 2021 seront, comme prévu, publiés après le Conseil d’administration du 18 février. Les chiffres préliminaires publiés dans ce communiqué sont non audités. Glossaire financier À périmètre et taux de change constants (ou à pcc) : l'effet de change se calcule en appliquant au chiffre d’affaires de la période en cours le taux de change de la période précédente. L'effet périmètre se calcule en (i) éliminant le chiffre d'affaires, sur la période en cours, des sociétés acquises au cours de la période, (ii) en intégrant, sur la période précédente, le chiffre d'affaires en année pleine des sociétés acquises au cours de la période précédente, (iii) en éliminant le chiffre d'affaires, sur la période en cours et sur la période comparable, des sociétés cédées lors de la période en cours ou de la période comparable. L'EBITDA correspond (i) à la marge opérationnelle avant amortissements, pertes de valeur (comprises dans la marge opérationnelle) et effet des subventions publiques sur actifs non courants, et (ii) aux dividendes nets reçus des sociétés mises en équivalence. Le cash flow libre correspond aux flux nets de trésorerie des activités opérationnelles, après neutralisation de la variation des cessions de créances commerciales non récurrentes, des remboursements du principal locatif et après prise en compte des acquisitions et cessions d’immobilisations incorporelles et corporelles. L’endettement financier net comprend l’ensemble des dettes financières à long terme, les dettes liées aux options de vente accordées aux détenteurs de participations ne donnant pas le contrôle, les crédits à court terme et découverts bancaires sous déduction des prêts et autres actifs financiers à long terme, de la trésorerie et équivalents de trésorerie ainsi que la juste valeur des instruments dérivés sur risque de change et sur risque de taux associés à l'un de ces éléments. Déclaration « Safe Harbor » Les déclarations contenues dans ce document, qui ne sont pas des faits historiques, constituent des « déclarations prospectives » (« Forward Looking Statements »). Elles comprennent des projections et des estimations ainsi que les hypothèses sur lesquelles celles-ci reposent, des déclarations portant sur des projets, des objectifs, des intentions et des attentes concernant des résultats financiers, des événements, des opérations, des services futurs, le développement de produits et leur potentiel ou les performances futures. Bien que la Direction de Valeo estime que ces déclarations prospectives sont raisonnables à la date de publication du présent document, les investisseurs sont alertés sur le fait que ces déclarations prospectives sont soumises à de nombreux éléments, risques et incertitudes, difficilement prévisibles et généralement hors du contrôle de Valeo, qui peuvent impliquer que les résultats et événements effectivement réalisés diffèrent significativement de ceux qui sont exprimés ou prévus dans les déclarations prospectives. De tels éléments sont, entre autres, la capacité de l’entreprise à générer des économies ou des gains de productivité pour compenser des réductions de prix négociées ou imposées. Les risques et incertitudes auxquels est exposé Valeo comprennent notamment les risques liés aux enquêtes des autorités de la concurrence tels qu’identifiés dans le Document d’enregistrement universel, les risques liés au métier d’équipementier automobile et au développement de nouveaux produits, les risques liés à l’environnement économique prévalant au niveau régional ou mondial, les risques industriels et environnementaux, les risques liés à l’épidémie de Covid-19 ainsi que les risques et incertitudes développés ou identifiés dans les documents publics déposés par Valeo auprès de l’Autorité des marchés financiers (AMF), y compris ceux énumérés sous la section « Facteurs de Risques » du Document d’enregistrement universel 2019 de Valeo enregistré auprès de l’AMF le 28 avril 2020 (sous le numéro D.20-0385). La société n’accepte aucune responsabilité pour les analyses émises par des analystes ou pour toute autre information préparée par des tiers, éventuellement mentionnées dans ce document. Valeo n'entend pas étudier, et ne confirmera pas, les estimations des analystes et ne prend aucun engagement de mettre à jour les déclarations prospectives afin d’intégrer tous événements ou circonstances qui interviendraient postérieurement à la publication de ce document. Valeo est un équipementier automobile, partenaire de tous les constructeurs dans le monde. Entreprise technologique, Valeo propose des systèmes et équipements innovants permettant la réduction des émissions de CO2 et le développement de la conduite intuitive. Le Groupe a réalisé en 2019 un chiffre d’affaires de 19,5 milliards d’euros et a consacré 13 % de son chiffre d’affaires première monte à la recherche et au développement. Valeo emploie, au 31 décembre 2019, 114 700 collaborateurs dans 33 pays, dans 191 sites de production, 20 centres de recherche, 39 centres de développement et 15 plateformes de distribution. Valeo est côté la Bourse de Paris. VALEO 43 rue Bayen 75017 Paris www.valeo.com Relations Investisseurs+33 1 40 55 37 93 valeo@relations-investisseurs.comContacts Presse +33 7 64 56 85 48 | +33 6 81 73 83 41 | press-contact.mailbox@valeo.com 1 Cf. glossaire financier Attachment CP - Pre-release 2020 -FR Version AMF corrigée

  • Globe Newswire

    Valeo - Evolution de la gouvernance et plan de succession

    Evolution de la gouvernance et plan de succession Dissociation des fonctions de Président du Conseil d’administration et de Directeur Général à partir de janvier 2022, Jacques Aschenbroich demeurant Président du Conseil d’administration pour la durée restant à courir de son mandat d’administrateur et Christophe Périllat, actuel Directeur des Opérations de Valeo, étant nommé Directeur Général.  Nomination de Christophe Périllat en qualité de Directeur Général Adjoint à compter de ce jour et en qualité de Directeur Général Délégué à l’issue de l’Assemblée générale annuelle devant se tenir en mai 2021. Le Conseil d’administration proposera également à cette assemblée générale la nomination de Christophe Périllat en tant qu’administrateur. Paris, le 27 octobre 2020 - Le Conseil d’administration de Valeo a engagé durant le second semestre 2019, sous le pilotage du Comité de gouvernance, nominations et responsabilité sociale d’entreprise, un travail approfondi en vue d’arrêter un plan de succession de Jacques Aschenbroich. Ce plan a été approuvé à l’unanimité par le Conseil d’administration de Valeo lors de sa réunion du 27 octobre 2020. Il fait suite à la décision du Conseil d’administration, prise dans le cadre du renouvellement du mandat d’administrateur de Jacques Aschenbroich lors de l’assemblée générale du 23 mai 2019 de Valeo, de mettre en œuvre la séparation des fonctions de Président et de Directeur Général. Selon ce plan de succession, Jacques Aschenbroich demeurera, pour la durée restant à courir de son mandat d’administrateur, soit jusqu’en mai 2023, Président du Conseil d’Administration avec des missions spécifiques visant à assurer une transition harmonieuse avec Christophe Périllat, actuel Directeur des Opérations de Valeo, qui lui succédera à partir de janvier 2022 aux fonctions de Directeur Général de la Société. Dans cette perspective, Christophe Périllat est nommé Directeur Général Adjoint de Valeo à compter de ce jour et jusqu’à l’issue de l’Assemblée générale annuelle de mai 2021, date à laquelle le Conseil d’administration le nommera Directeur Général Délégué de Valeo. Le Conseil d’administration proposera par ailleurs à l’assemblée générale de mai 2021 de se prononcer sur la nomination de Christophe Périllat en tant qu’administrateur de Valeo. Biographie de Jacques Aschenbroich Après avoir exercé plusieurs fonctions dans l'Administration et avoir mené une carrière industrielle au sein du Groupe Saint-Gobain, Jacques Aschenbroich a rejoint Valeo le 20 mars 2009 en tant que Directeur Général, avant d'être nommé Président-Directeur Général le 18 février 2016. Il est administrateur de BNP Paribas et de Veolia. Jacques Aschenbroich est Ingénieur du Corps des Mines. Biographie de Christophe Périllat Entré dans le groupe Valeo en 2000, Christophe Périllat a occupé de nombreuses fonctions de direction dans des entités de taille croissante du groupe jusqu'à en devenir le Directeur des Opérations en 2011. Christophe Périllat a auparavant travaillé dans l'industrie aéronautique au sein de l'équipementier Labinal, dans des fonctions de supply chain, de direction d'usine, de projet et de filiale, en France et aux Etats-Unis. Il est administrateur de la société ALD. Christophe Périllat est diplômé de l’École Polytechnique et de l’École des Mines. Il est titulaire de l'EMBA d'HEC. Pièce jointe 2020_10_27_Communiqué de presse Gouvernance_FR

  • Globe Newswire

    Valeo - Chiffre d'affaires du 3ème trimestre 2020

    Chiffre d’affaires de 4,4 milliards d’euros au 3ème trimestreEvolution du chiffre d’affaires première monte en ligne avec le marchéConfirmation d’une surperformance de l'ordre de 5 points sur l'annéeObtention de la notation AAA auprès de l’agence de notation extra-financière MSCI Objectifs financiers revus à la hausse : Marge d'EBITDA (1) au second semestre supérieure à 12 %Génération de cash-flow libre (1) au second semestre supérieure à 600 millions d'euros   Jacques Aschenbroich, Président-Directeur Général de Valeo, a déclaré :  « Dans le contexte de forte reprise de l'activité depuis avril, je tiens tout d'abord à remercier nos équipes, qui, au-delà du strict respect du protocole sanitaire, ont veillé à la continuité des efforts de variabilisation des coûts et ont obtenu d'excellentes performances opérationnelles au moment du redémarrage de toutes nos usines, dans un environnement sanitaire qui reste complexe. Les mesures prises ont permis de baisser les coûts de structure dans tous les pays et tous les métiers du Groupe. La rigueur dans la gestion de nos frais généraux et de nos stocks a eu pour conséquence l'amélioration de notre génération de cash, ce qui permet la poursuite de nos investissements concentrés dans nos plateformes technologiques notamment celles du 48V en France et des caméras frontales en Allemagne et en Chine. Les actions engagées par le Groupe et l'amélioration de l'activité nous permettent de revoir à la hausse nos perspectives de résultats du second semestre 2020 annoncées en juillet dernier et nous rendent confiants dans leur réalisation, sauf bien sûr dégradation significative du marché suite au rebond du COVID 19. » Protection des collaborateurs : notre priorité Le Groupe a mis en place un protocole sanitaire qui permet un fonctionnement normal de tous les sites, en assurant une protection maximale pour tous nos collaborateurs. Ce protocole, audité, s’applique de façon obligatoire et uniforme à l’ensemble des sites de Valeo à travers le monde (usines, centres de R&D et sièges sociaux).Une très forte reprise de l’activité par rapport au 2ème trimestrePerformance du chiffre d’affaires première monte en ligne avec le marché Le chiffre d’affaires consolidé s’élève à 4 389 millions d’euros, en baisse de 6 % à périmètre et taux de change constants (1). Le chiffre d’affaires première monte s’établit à 3 751 millions d’euros, en baisse de 5 % à périmètre et taux de change constants (1), affichant une performance en ligne avec celle du marché : En Europe, le chiffre d’affaires première monte affiche une performance de 5 points supérieure à celle de la production automobile ; Cette performance est tirée par un mix produit favorable dans les domaines du 48V, de l’ADAS et des systèmes d’éclairage ;En Chine, la surperformance qui s’élève à 4 points s’explique par le bon niveau d’activité des systèmes de vision et d’aide au stationnement (Pôle systèmes de Confort et d’Aide à la Conduite) et des systèmes d’éclairage ;En Amérique du Nord, la croissance du chiffre d’affaires première monte est inférieure de 5 points à celle de la production automobile compte tenu d’un effet de base négatif (surperformance de 14 points au 3ème trimestre 2019) et d’un effet mix client défavorable (exposition au Groupe Nissan) ;Au Japon, le Groupe est affecté par un mix client défavorable (exposition au Groupe Nissan) qui se traduit par une sous-performance de 10 points par rapport à la production automobile ;En Corée du Sud, la croissance du chiffre d’affaires première monte est inférieure de 15 points à celle de la production automobile suite à un mix produit temporairement défavorable vis-à-vis de Hyundai. Sur les 9 premiers mois de l’année, le Groupe affiche une performance de 4 points supérieure à celle de la production automobile. Tous les Pôles d’activité surperforment le marché grâce à l’entrée en production et à la montée en cadence de nombreuses innovations à fort contenu technologique (caméras et autres produits liés à l’assistance à la conduite (ADAS), systèmes liés à l’électrification (48V) et systèmes d’éclairage (LED)). Malgré une production automobile perturbée par la crise sanitaire, Valeo conserve une répartition équilibrée de ses activités entre les principales régions de production automobile et les principaux clients constructeurs. Sur l’année 2020, le Groupe confirme son objectif d’une surperformance d’environ 5 points au-delà de la production automobile. Perspectives Valeo a retenu, sur le second semestre, les prévisions de volumes de production publiées par IHS qui excluent tout impact défavorable significatif sur la production automobile, la chaine d’approvisionnement et l’évolution du marché d’une seconde vague de contamination liée au Covid-19. Dans le cadre de ce scénario, à savoir une baisse de la production de 3 % sur le second semestre, le Groupe se fixe les objectifs suivants : Une surperformance de l’ordre de 5 points sur l’année ;Confirmation de la baisse des pertes de la coentreprise Valeo Siemens eAutomotive par rapport au second semestre 2019 (en ligne avec les attentes du Groupe à savoir une légère baisse des pertes sur l’année 2020). Au second semestre, perspectives financières révisées à la hausse : Une marge d’EBITDA (1) supérieure à 12 % du chiffre d’affaires (vs « environ 10 % du chiffre d’affaires ») ;Un cash-flow libre (1) supérieur à 600 millions d’euros (vs « supérieur à 400 millions d’euros »). Publication du 3ème trimestre 2020 Production automobile mondiale Production automobile(en variation annuelle)1er semestre 20203ème trimestre 2020Janvier – septembreIHS + CPCA*IHS + CPCA*IHS + CPCA*Europe et Afrique- 40 %- 8 %- 30 %Asie, Moyen-Orient et Océanie- 28 %- 4 %- 20 %dont Chine- 23 %+ 7 %- 13 %dont Japon- 26 %- 12 %- 22 %dont Corée du Sud- 20 % 0 %- 14 %dont Inde- 51 %- 9 %- 38 %Amérique du Nord- 40 %+ 1 %- 26 %Amérique du Sud- 51 %- 21 %- 41 %TOTAL- 35 %- 5 %- 25 % * Sur la base des estimations de production automobile IHS publiées le 16 octobre 2020 – CPCA pour la Chine (2) Sur le 3ème trimestre, la production automobile mondiale a connu un fort rebond par rapport à celle du 1er semestre particulièrement affectée par la pandémie de Covid-19. En variation annuelle, la production automobile est en baisse de 5 % sur la période (- 35 % au 1er semestre) : en Chine, la production automobile est supérieure à son niveau d’avant crise, en hausse de 7 % par rapport au 3ème trimestre 2019 ;en Amérique du Nord, la production (+ 1 % en variation annuelle) retrouve le niveau qu’elle avait atteint au 3ème trimestre 2019 ;en Europe, la production affiche une reprise moins rapide qu’en Chine et en Amérique du Nord, baissant de 8 % par rapport à la même période en 2019. Evolution du chiffre d’affaires Chiffre d’affaires(en millions d’euros)En % du CA 9 mois 20201er semestre3ème trimestreJanvier – septembre20202019Var. à pcc*Var.20202019Var. à pcc*Var.20202019Var. à pcc*Var.Première monte84 %5 8638 220- 29 %- 29 %3 7514 046- 5 %- 7 %9 61412 266- 21 %- 22 %Remplacement10 %8241 005- 18 %- 18 %448477- 2 %- 6 %1 2721 482- 13 %- 14 %Divers6 %371551- 32 %- 33 %190249- 22 %- 24 %561800- 30 %- 30 %Total100 %7 0589 776- 28 %- 28 %4 3894 772- 6 %- 8 %11 44714 548- 21 %- 21 % * A périmètre et taux de change constants (1) Au 3ème trimestre, le chiffre d’affaires s’établit à 4 389 millions d’euros en baisse de 8 % en variation annuelle. Les variations des taux de change ont un impact négatif de 2,6 % en raison principalement de l’appréciation de l’euro face au dollar américain et au yuan chinois. Les changements de périmètre ont un impact négligeable au 3ème trimestre. Le chiffre d’affaires première monte s’établit à 3 751 millions d’euros. Il est en baisse de 5 % à périmètre et taux de change constants (1). Dans un environnement économique difficile, le chiffre d’affaires du marché du remplacement affiche une baisse limitée à 2 % à périmètre et taux de change constants (1) grâce à la résilience des services de réparation et de maintenance des garagistes qui ont pu poursuivre leur activité. Les ventes « divers » incluant les ventes d’outillages (et celles liées aux contributions clients au titre de la recherche et développement) baissent de 22 % à périmètre et taux de change constants (1) du fait d’un ralentissement des projets clients lié à la crise sanitaire. Evolution du chiffre d’affaires première monte par région Chiffre d’affaires première monte  (en millions d’euros)1er semestre3ème trimestreJanvier - Septembre20202019Var. à pcc*Surperf. vs. IHS / CPCA**20202019Var. à pcc*Surperf. vs. IHS / CPCA**20202019Var. à pcc*Surperf. vs. IHS / CPCA**Europe et Afrique2 7654 025- 31 %+ 9 pts1 7291 795- 3 %+ 5 pts4 4945 820- 23 %+ 7 ptsAsie et Moyen-Orient et Océanie1 9252 381- 20 %+ 8 pts1 1491 286- 7 %- 3 pts3 0743 667- 15 %+ 5 ptsdont Chine797861- 8 %+ 15 pts563519+ 11 %+ 4 pts1 3601 380- 1 %    + 12 ptsdont Japon486637- 27 %- 1 pt243325- 22 %- 10 pts729962- 25 %- 3 ptsdont Corée du Sud498651- 22 %- 2 pts259320- 15 %- 15 pts757971- 20 %- 6 ptsdont Inde4789- 45 %+ 6 pts3541- 8 %+ 1 pt82130- 34 %+ 4 ptsAmérique du Nord1 0701 624- 36 % + 4 pts803862- 4 %- 5 pts1 8732 486- 25 %+ 1 ptAmérique du Sud103190- 35 %+ 16 pts70103- 10 %+ 11 pts173293- 26 %+ 15 ptsTOTAL5 8638 220- 29 %+ 6 pts3 7514 046- 5 %0 pt9 61412 266- 21 %+ 4 pts * A périmètre et taux de change constants (1)** Sur la base des estimations de production automobile IHS publiées le 16 octobre 2020 - CPCA pour la Chine. Au 3ème trimestre, le chiffre d’affaires première monte est en baisse de 5 % à périmètre et taux de change constants (1), soit une performance en ligne avec celle de la production automobile mondiale (estimations IHS/CPCA) : en Europe (y compris Afrique), le chiffre d’affaires première monte à périmètre et taux de change constants (1) est en baisse de 3 %, soit une performance de 5 points supérieure à celle du marché tirée par un mix produit favorable dans les domaine du 48V, de l’ADAS et des systèmes d’éclairage ;en Asie, le chiffre d’affaires première monte à périmètre et taux de change constants (1) est en baisse de 7 %, équivalent à une performance inférieure de 3 points à celle de la production automobile : en Chine, le chiffre d’affaires première monte à périmètre et taux de change constants (1) est en hausse de 11 % et affiche une performance de 4 points supérieure à celle du marché tirée par les ventes de des systèmes de vision et d’aide au stationnement (Pôle systèmes de Confort et d’Aide à la Conduite) et de systèmes d’éclairage ;au Japon, le chiffre d’affaires première monte à périmètre et taux de change constants (1) est en baisse de 22 %, soit une sous-performance de 10 points liée à un mix client défavorable (exposition au Groupe Nissan) ;en Corée du Sud, le chiffre d’affaires première monte à périmètre et taux de change constants (1) est en baisse de 15 %, soit une sous-performance de 15 points liée un mix produit temporairement défavorable vis-à-vis de Hyundai ; en Amérique du Nord, le chiffre d’affaires première monte à périmètre et taux de change constants (1) est en baisse de 4 %, soit une performance inférieure de 5 points à celle de la production automobile, compte tenu d’un effet de base négatif (surperformance de 14 points au 3ème trimestre 2019) et d’un effet mix client défavorable (exposition au Groupe Nissan) ;en Amérique du Sud, le chiffre d’affaires première monte à périmètre et taux de change constants (1) s’inscrit en baisse de 10 %, soit une performance supérieure de 11 points à celle de la production automobile, tirée par les ventes du Pôle Systèmes Thermiques. Au cours des 9 premiers mois de l’année, le chiffre d’affaires première monte est en baisse de 21 % à périmètre et taux de change constants (1) ce qui équivaut à une surperformance de 4 points par rapport à la production automobile. Portefeuille clients de Valeo équilibré La répartition du chiffre d’affaires première monte entre les clients du Groupe est stable par rapport à la même période en 2019 et se présente comme suit : clients asiatiques à 32 % du chiffre d’affaires première monte ;clients allemands à 31 % du chiffre d’affaires première monte ;clients américains à 19 % du chiffre d’affaires première monte ;clients français à 13 % du chiffre d’affaires première monte. Répartition géographique équilibrée des activités de Valeo L’évolution de la répartition du chiffre d’affaires première monte entre les quatre principales régions de production, au cours des 9 premiers mois de l’année par rapport à la même période en 2019, se présente comme suit : hausse de 2 points en Asie, à 31 % du chiffre d’affaires première monte, liée à la forte reprise de l’activité en Chine ;stabilité en Amérique du Nord, à 21 % du chiffre d’affaires première monte ;baisse de 1 point en Europe, à 47 % du chiffre d’affaires première monte ;baisse de 1 point en Amérique du Sud, à 1 % du chiffre d’affaires première monte. Evolution du chiffre d’affaires par Pôle d’activité Chiffre d’affaires des Pôles d’activité* (en millions d’euros)1er semestre3èmetrimestre20202019Var. CA OEM **Var. CASurperf vs IHS / CPCA ***20202019Var. CA OEM **Var. CASurperf vs IHS / CPCA ***Systèmes de Confort et d’Aide à la Conduite****1 3801 810- 24 %- 24 %+ 11 pts873920- 3 %- 5 %+ 2 ptsSystèmes de Propulsion1 8972 565- 27 %- 26 %+ 8 pts1 1491 249- 7 %- 8 %- 2 ptsSystèmes Thermiques1 5602 330- 33 %- 33 %+ 2 pts1 0171 130- 5 %- 10 %0 ptSystèmes de Visibilité2 1693 014- 30 %- 28 %+ 5 pts1 3221 458- 5 %- 9 %0 pt Chiffre d’affaires des Pôles d’activité *(en millions d’euros)Janvier - Septembre20202019Var. CA OEM **Var. CASurperf vs IHS / CPCA ***Systèmes de Confort et d’Aide à la Conduite****2 2532 730-  17 %- 18 %+ 8 ptsSystèmes de Propulsion3 0463 814- 21 %- 20 %+ 4 ptsSystèmes Thermiques2 5773 460- 24 %- 26 %        + 1 ptSystèmes de Visibilité3 4914 472- 21 %- 22 %+ 4 pts * Incluant les ventes intersecteurs.** À périmètre et taux de change constants (1) *** Sur la base des estimations de production automobile IHS publiées le 16 octobre 2020 – CPCA(2) pour la Chine.**** Hors activité Commandes sous volant La croissance du chiffre d’affaires des Pôles d’activité varie en fonction de leur mix produit, géographique et client et de la part relative du marché du remplacement dans leur activité. Le Pôle d’activité Systèmes de Confort et d’Aide à la Conduite affiche la surperformance la plus élevée par rapport à la production automobile mondiale (+ 2 points). La surperformance du Pôle est tirée par le niveau élevé du contenu par véhicule (taux d’options) dans les activités d’assistance à la conduite et par un mix géographique favorable. Le Pôle d’activité Systèmes de Propulsion sous-performe le marché de 2 points compte tenu d’un effet mix client défavorable en Amérique du Nord et au Japon et d’un effet mix produit temporairement défavorable en Corée du Sud vis-à-vis du Groupe Hyundai. La situation en Corée du Sud devrait légèrement s’améliorer dès le 4ème trimestre 2020 grâce à la montée en cadence des ventes de 48V au Groupe Hyundai. Les Pôles d’activité Systèmes Thermiques et Systèmes de Visibilité enregistrent une performance de leur chiffre d’affaires première monte en ligne avec celle de la production conséquence d’un mix client défavorable lié à leur exposition au Groupe Nissan et d’un effet de base négatif au sein du Pôle Systèmes de Visibilité (surperformance de 11 points au 3ème trimestre 2019). Activité Commandes sous volant Le Groupe a décidé, en 2019, de se désengager de sa ligne de produits « Commandes sous volant » (TCM). Ci-dessous, le tableau de réconciliation entre le chiffre d’affaires consolidé et le chiffre d’affaires hors activité TCM sur le 3ème trimestre :   GroupeActivité TCMhors TCM     Chiffre d’affaires(en m€)4 389-554 334Chiffre d’affaires 1ère monte(en m€)3 751-493 702 Faits marquants Le 27 octobre 2020, Valeo annonce : la dissociation des fonctions de Président du Conseil d’administration et de Directeur Général à partir de janvier 2022, Jacques Aschenbroich demeurant Président du Conseil d’administration pour la durée restant à courir de son mandat d’administrateur et Christophe Perillat, actuel Directeur des Opérations de Valeo, étant nommé Directeur Général ;la nomination de Christophe Perillat en qualité de Directeur Général Adjoint à compter de ce jour et en qualité de Directeur Général Délégué à l’issue de l’Assemblée générale annuelle devant se tenir en mai 2021 ; le Conseil d’Administration proposera également à cette assemblée générale la nomination de Christophe Perillat en tant qu’administrateur. Le 30 septembre 2020, Valeo a signé un accord majoritaire de compétitivité et de performance collective, avec les organisations syndicales CFE-CGC et FO. La signature de cet Accord de Compétitivité et de Performance Collective va permettre de réduire les coûts et donc de préserver la compétitivité des activités françaises du Groupe, sans toucher à l’Emploi. Valeo a en effet pris l’engagement ferme de ne procéder à aucune fermeture de sites et aucun licenciement économique contraint en France dans les deux ans à venir. Le 24 septembre 2020, Valeo a annoncé avoir mis au point le plus puissant dispositif au monde de stérilisation de l’air des habitacles d’autocars et d’autobus. Le système élimine, dès son activation et en un seul passage du flux d’air, plus de 95 % des virus, dont celui du Covid-19, ainsi que les bactéries et les moisissures en suspension. Cette solution de Valeo a été intégrée, en première monte, à des véhicules d’un constructeur brésilien. Elle a été conçue pour s’adapter à tous les types d’autobus et d’autocars, de toutes tailles, qu’ils soient climatisés ou non, et dans toutes les conditions climatiques. Valeo va, dès à présent, commercialiser ces dispositifs en Europe, sur tout le continent américain et sur les marchés asiatiques. En outre, Valeo travaille pour étendre cette technologie aux voitures individuelles. En août 2020, Valeo a été noté AAA par l’agence de notation extra-financière MSCI récompensant la bonne Gouvernance de Valeo ainsi que le bon positionnement du Groupe sur les critères environnementaux, sociaux et sociétaux. Il s’agit de la note la plus élevée dans la grille d’analyse de MSCI. Le 31 juillet 2020, l’agence de notation Standard & Poor’s a revu à la baisse ses notes de la dette long terme et court terme de Valeo de « BBB-/A-3 » à « BB+/B », perspective stable. Notations attribuées à la dette long terme et court terme de Valeo par les agences de notation Moody’s et Standard and Poor’s : Moody’s : notes « Baa3/P3 » de la dette long terme et court terme de Valeo, perspective « négative » ;Standard & Poor’s : notes « BB+/B » de la dette long terme et court terme de Valeo, perspective stable. Prochain rendez-vous Résultats annuels 2020 : le 18 février 2021 Glossaire financier À périmètre et taux de change constants (ou à pcc) : l'effet de change se calcule en appliquant au chiffre d’affaires de la période en cours le taux de change de la période précédente. L'effet périmètre se calcule en (i) éliminant le chiffre d'affaires, sur la période en cours, des sociétés acquises au cours de la période, (ii) en intégrant, sur la période précédente, le chiffre d'affaires en année pleine des sociétés acquises au cours de la période précédente, (iii) en éliminant le chiffre d'affaires, sur la période en cours et sur la période comparable, des sociétés cédées lors de la période en cours ou de la période comparable. Le cash flow libre correspond aux flux nets de trésorerie des activités opérationnelles, après neutralisation de la variation des cessions de créances commerciales non récurrentes, des remboursements nets du principal locatif et après prise en compte des acquisitions et cessions d’immobilisations incorporelles et corporelles. L'EBITDA correspond (i) à la marge opérationnelle avant amortissements, pertes de valeur (comprises dans la marge opérationnelle) et effet des subventions publiques sur actifs non courants, et (ii) aux dividendes nets reçus des sociétés mises en équivalence. Déclaration « Safe Harbor » Les déclarations contenues dans ce document, qui ne sont pas des faits historiques, constituent des « déclarations prospectives » (« Forward Looking Statements »). Elles comprennent des projections et des estimations ainsi que les hypothèses sur lesquelles celles-ci reposent, des déclarations portant sur des projets, des objectifs, des intentions et des attentes concernant des résultats financiers, des événements, des opérations, des services futurs, le développement de produits et leur potentiel ou les performances futures. Bien que la Direction de Valeo estime que ces déclarations prospectives sont raisonnables à la date de publication du présent document, les investisseurs sont alertés sur le fait que ces déclarations prospectives sont soumises à de nombreux éléments, risques et incertitudes, difficilement prévisibles et généralement hors du contrôle de Valeo, qui peuvent impliquer que les résultats et événements effectivement réalisés diffèrent significativement de ceux qui sont exprimés ou prévus dans les déclarations prospectives. De tels éléments sont, entre autres, la capacité de l’entreprise à générer des économies ou des gains de productivité pour compenser des réductions de prix négociées ou imposées. Les risques et incertitudes auxquels est exposé Valeo comprennent notamment les risques liés aux enquêtes des autorités de la concurrence tels qu’identifiés dans le Document d’enregistrement universel, les risques liés au métier d’équipementier automobile et au développement de nouveaux produits, les risques liés à l’environnement économique prévalant au niveau régional ou mondial, les risques industriels et environnementaux, les risques liés à l’épidémie de Covid-19 ainsi que les risques et incertitudes développés ou identifiés dans les documents publics déposés par Valeo auprès de l’Autorité des marchés financiers (AMF), y compris ceux énumérés sous la section « Facteurs de Risques » du Document d’enregistrement universel 2019 de Valeo enregistré auprès de l’AMF le 28 avril 2020 (sous le numéro D.20-0385). La société n’accepte aucune responsabilité pour les analyses émises par des analystes ou pour toute autre information préparée par des tiers, éventuellement mentionnées dans ce document. Valeo n'entend pas étudier, et ne confirmera pas, les estimations des analystes et ne prend aucun engagement de mettre à jour les déclarations prospectives afin d’intégrer tous événements ou circonstances qui interviendraient postérieurement à la publication de ce document. Valeo est un équipementier automobile, partenaire de tous les constructeurs dans le monde. Entreprise technologique, Valeo propose des systèmes et équipements innovants permettant la réduction des émissions de CO2 et le développement de la conduite intuitive. Le Groupe a réalisé en 2019 un chiffre d’affaires de 19,5 milliards d’euros et a consacré 13 % de son chiffre d’affaires première monte à la recherche et au développement. Valeo emploie, au 30 septembre 2020, 109 051 collaborateurs dans 33 pays, dans 189 sites de production, 20 centres de recherche, 43 centres de développement et 15 plates-formes de distribution. Valeo est coté la Bourse de Paris. (1) Cf glossaire financier (2) CPCA : China Passenger Car Association. Pièce jointe CP Chiffre d'affaires T3 2020