FR.PA - Valeo SA

Paris - Paris Prix différé. Devise en EUR
28,56
-0,64 (-2,19 %)
À la clôture : 5:35PM CET
Le graphique des titres n’est pas pris en charge par votre navigateur actuel
Clôture précédente29,20
Ouverture29,48
Offre0,00 x 0
Vente0,00 x 0
Var. jour28,48 - 29,60
Sur 52 semaines23,06 - 37,02
Volume1 357 023
Volume moyen966 519
Cap. boursière6,584B
Bêta (mensuel sur 5 ans)S.O.
Rapport P/E (sur 12 mois)26,74
BPA (sur 12 mois)S.O.
Date de bénéficesS.O.
Dividende et rendement à termeS.O. (S.O.)
Date ex-dividendeS.O.
Objectif sur 1 anS.O.
  • Globe Newswire

    Valeo journée Investisseur du 10 décembre

    JOURNÉE INVESTISSEURS VALEO 2019 ·Position de leader dans l’électrification et l’ADAS grâce aux 12 nouvelles plateformes technologiques clés·Forte augmentation de son contenu moyen par véhicule·Surperformance de 5 points environ dans un marché automobile difficile·Augmentation de l’EBITDA à 15 % du chiffre d’affaires en 2022 ·Doublement de la génération de cash flow libre sur la période 2020-2022 vs 2017-2019, à un niveau compris entre 1,3 et 1,5 milliard d’eurosPARIS, le 9 décembre 2019 – Lors de la journée investisseur du 10 décembre, les membres de la Direction de Valeo expliqueront la transformation réussie du Groupe et présenteront les 12 nouvelles plateformes technologiques clés qui permettent de renforcer son leadership dans les domaines de l’électrification et de l’ADAS. Ils décriront également les opportunités de croissance résultant de la forte augmentation du contenu moyen par véhicule, l’organisation et l’efficacité opérationnelle du Groupe ainsi que les objectifs financiers à horizon 2022. Enfin, les deux Pôles d’activité Systèmes de Propulsion et Systèmes de Confort et d’Aide à la conduite, présenteront leurs nouvelles plateformes technologiques, leur positionnement concurrentiel, leur positionnement sur la chaîne de valeur ainsi que leurs principaux succès commerciaux.Jacques Aschenbroich, Président-Directeur Général de Valeo, déclare : « En 2017, nous avions annoncé clairement notre stratégie d’innovation et notre volonté d’investir de façon significative dans de nouvelles plateformes technologiques. Ces investissements - que nous avons poursuivis malgré un marché automobile en retournement - sont maintenant réalisés : ils nous ont permis de transformer en profondeur notre portefeuille de produits et de renforcer notre position de leader dans l’électrification et l’ADAS, les deux segments du marché automobile qui connaîtront la plus forte croissance dans les années à venir.   Ces plateformes technologiques nous confèrent un avantage compétitif en créant d’importantes barrières à l’entrée. Elles nous permettront d’augmenter significativement notre contenu moyen par véhicule et renforceront notre résilience dans un marché incertain, tout en réduisant nos dépenses de R&D et nos investissements en pourcentage de chiffre d’affaires. D’ici 2022, nous visons une surperformance de 5 points par rapport au marché automobile, une amélioration de nos marges ainsi qu’un doublement de notre génération de cash flow libre. »     Ambitions et objectifs L’industrie automobile fait face à 3 révolutions majeures : * l’électrification des motorisations ; * l’assistance à la conduite (ADAS) et la voiture autonome ; * la mobilité digitale.Ces révolutions qui nécessitent des investissements massifs, assureront une forte croissance aux acteurs qui auront fait les bons choix stratégiques et auront su développer les technologies et les gammes de produits adaptées à l’évolution du marché.La stratégie de Valeo initiée depuis plusieurs années et présentée dès 2017, consiste à positionner le Groupe comme le leader sur ces segments de marché qui connaîtront une forte croissance dans les années à venir.Ainsi, Valeo : * s’est progressivement retiré du marché du diesel qui ne représente plus qu’environ 1% de son chiffre d’affaires ; * se positionne comme le leader dans le domaine de l’électrification des motorisations, aussi bien pour le 48 volts que pour les solutions électriques « Haut Voltage » à travers sa co-entreprise avec Siemens, Valeo Siemens eAutomotive ;  * renforce sa position de leader sur le marché de l'assistance à la conduite, en élargissant sa gamme de produits.Pour ce faire, Valeo a développé 12 nouvelles plateformes technologiques clés, qui sont d’ores et déjà opérationnelles, et permettent dès 2019 d’accompagner le lancement de véhicules phares de certains de ses clients, en augmentant significativement son contenu moyen par véhicule.Ces plateformes technologiques constituent, grâce à l’avantage compétitif qu’elles procurent, un moteur de croissance à deux chiffres pour chacune des technologies concernées, mais également le levier - grâce à une offre de produits standardisés et aux économies d’échelle générées - qui permettra à Valeo d’augmenter sa génération de cash en améliorant sa profitabilité, en réduisant ses coûts de recherche et développement et ses investissements.Dans un environnement plus difficile qu’escompté, notamment en 2019, avec une production automobile inférieure de 11,4 % par rapport aux hypothèses retenues lors du précédent plan, Valeo entend combiner ainsi croissance et résilience et se focaliser sur l’amélioration de sa profitabilité et de sa génération de cash flow libre d’ici 2022.Sur la période 2020 / 2022, le Groupe ambitionne, une croissance organique de son chiffre d’affaires de 5 points environ au-delà de celle de la production automobile mondiale.Le Groupe entend, en outre, bénéficier de sa croissance organique et de l'optimisation de ses coûts de recherche et développement et de ses investissements grâce à l'exploitation de ses plateformes technologiques. Valeo compte ainsi améliorer sa profitabilité et porter sa marge d’EBITDA à plus de 15 % de son chiffre d’affaires en 2022, à comparer au taux de marge d’EBITDA de 12,6 % en 2018.Grâce à l’augmentation attendue de l’EBITDA assortie d'une gestion stricte de ses investissements, Valeo ambitionne d’accroître sa génération de cash flow libre sur la période 2020-2022, à un niveau compris entre 1,3 et 1,5 milliard d’euros, équivalent à un doublement par rapport à la période 2017-2019. Cette augmentation permettra ainsi au Groupe de poursuivre sa politique de versement du dividende, de soutenir la croissance de Valeo Siemens eAutomotive et de réduire son endettement financier net.Valeo présentera également les nouveaux objectifs de sa co-entreprise Valeo Siemens eAutomotive (VSeA) qui se place comme un acteur majeur dans le domaine de l’électrification « Haut Voltage » : * un chiffre d’affaires de 1,4 milliard d’euros en 2022, supérieur à 2 milliards d’euros en 2024 ; * un EBITDA à 8 % du chiffre d’affaires en 2022, supérieure à 12 % en 2024 et ; * un cash flow libre à l’équilibre en 2022.Ces objectifs sont établis sur la base des estimations de production automobile publiées par IHS (16 novembre 2019). Les conséquences d’un scénario de production automobile plus pessimiste seront également présentées.Valeo ré-affirme son ambition de croissance et de création de valeur en lien avec les transformations de la mobilité et son engagement en faveur du développement durable. À ce titre, le Groupe est reconnu par les principales agences d'évaluation extra-financières (MSCI, RobecoSAM et CDP) comme l'un des leaders mondiaux au sein du secteur des équipementiers automobile.Un webcast aura lieu le 10 décembre à partir de 11h (heure de Paris,) qui pourra être suivi sur le site internet de Valeo : www.valeo.com. Prochain rendez-vousRésultats annuels 2019 : le 20 février 2020Glossaire financier * L'EBITDA correspond à la marge opérationnelle avant amortissements, pertes de valeur (comprises dans la marge opérationnelle) et effet des subventions publiques sur actifs non courants, et (ii) aux dividendes nets reçus des sociétés mises en équivalence. * Le cash flow libre correspond aux flux nets de trésorerie des activités opérationnelles, après neutralisation de la variation des cessions de créances commerciales non récurrentes et après prise en compte des acquisitions et cessions d’immobilisations incorporelles et corporelles.Déclaration « Safe Harbor »Les déclarations contenues dans ce document, qui ne sont pas des faits historiques, constituent des « déclarations prospectives » (« Forward Looking Statements »). Elles comprennent des projections et des estimations ainsi que les hypothèses sur lesquelles celles-ci reposent, des déclarations portant sur des projets, des objectifs, des intentions et des attentes concernant des résultats financiers, des événements, des opérations, des services futurs, le développement de produits et leur potentiel ou les performances futures. Bien que la Direction de Valeo estime que ces déclarations prospectives sont raisonnables à la date de publication du présent document, les investisseurs sont alertés sur le fait que ces déclarations prospectives sont soumises à de nombreux éléments, risques et incertitudes, difficilement prévisibles et généralement hors du contrôle de Valeo, qui peuvent impliquer que les résultats et événements effectivement réalisés diffèrent significativement de ceux qui sont exprimés ou prévus dans les déclarations prospectives. De tels éléments sont, entre autres, la capacité de l’entreprise à générer des économies ou des gains de productivité pour compenser des réductions de prix négociées ou imposées. Les risques et incertitudes auxquels est exposé Valeo comprennent notamment les risques liés aux enquêtes des autorités de la concurrence tels qu’identifiés dans le Document de référence, les risques liés au métier d’équipementier automobile et au développement de nouveaux produits, les risques liés à l’environnement économique prévalant au niveau régional ou mondial, les risques industriels et environnementaux ainsi que les risques et incertitudes développés ou identifiés dans les documents publics déposés par Valeo auprès de l’Autorité des marchés financiers (AMF), y compris ceux énumérés sous la section « Facteurs de Risques » du Document de référence 2018 de Valeo enregistré auprès de l’AMF le 29 mars 2019 (sous le numéro D.19-0224).La société n’accepte aucune responsabilité pour les analyses émises par des analystes ou pour toute autre information préparée par des tiers, éventuellement mentionnées dans ce document. Valeo n'entend pas étudier, et ne confirmera pas, les estimations des analystes et ne prend aucun engagement de mettre à jour les déclarations prospectives afin d’intégrer tous événements ou circonstances qui interviendraient postérieurement à la publication de ce document.Valeo est un équipementier automobile, partenaire de tous les constructeurs dans le monde. Entreprise technologique, Valeo propose des systèmes et équipements innovants permettant la réduction des émissions de CO2 et le développement de la conduite intuitive. Le Groupe a réalisé en 2018 un chiffre d’affaires de 19,1 milliards d’euros et a consacré 13 % de son chiffre d’affaires première monte à la recherche et au développement. Valeo emploie, au 30 septembre 2019, 115 520 collaborateurs dans 33 pays, dans 189 sites de production, 20 centres de recherche, 39 centres de développement et 15 plates-formes de distribution. Valeo est coté à la Bourse de Paris.     Pièce jointe * CP Investor Day v finale FRF

  • Globe Newswire

    Hausse de 8 % du chiffre d’affaires à 4 772 millions d’euros, Surperformance de 8 points par rapport à la production automobile

    Hausse de 8 % du chiffre d’affaires à 4 772 millions d’eurosSurperformance de 8 points par rapport à la production automobileConfirmation de la guidance hors impact ponctuel de la grève chez General Motors aux Etats-UnisJacques Aschenbroich, Président-Directeur Général de Valeo, a déclaré : « Conformément à nos prévisions, notre surperformance s’est accélérée au troisième trimestre, dans tous nos Pôles d’activité et dans toutes les régions de production y compris en Chine. Cette accélération résulte d’un mix clients et produits redevenu favorable et de l’entrée progressive en production de contrats dans les domaines des caméras, des systèmes liés à l’électrification et de l’éclairage. Dans la continuité du plan d’actions engagé au premier semestre, nous poursuivons la mise en œuvre du programme de réduction de nos coûts de plus de 100 millions d’euros et nous portons la réduction de nos investissements à environ 200 millions d’euros. Cela contribuera à l’amélioration de notre marge opérationnelle et à la génération de cash flow libre au second semestre. Nous confirmons notre guidance hors impact de la grève chez General Motors. »       Au cours du 1er trimestre 2019PARIS, le 24 octobre 2019. Le chiffre d’affaires consolidé s’élève à 4 772 millions d’euros au 3ème trimestre, en hausse de 8 % (publié) et de 6 % à périmètre et taux de change constants (1).Le chiffre d’affaires première monte s’établit à 4 046 millions d’euros. Il est en hausse de 7 % (publié) et de 5% à périmètre et taux de change constants  (1), ce qui équivaut à une surperformance de 8 points, en accélération au 3ème trimestre (3 points au 1er trimestre et 4 points au 2ème trimestre).  Tous les Pôles d’activité surperforment le marché, bénéficiant de la mise en production de nombreuses innovations à fort contenu technologique (caméras et autres produits liés à l’ADAS, systèmes liés à l’électrification et systèmes d’éclairage), notamment en Europe, en Chine et en Amérique du Nord, régions dans lesquelles la surperformance s’accélère. Par ailleurs, Valeo continue de bénéficier d’une répartition équilibrée de ses activités entre les principales régions de production automobile et les principaux clients constructeurs.Le chiffre d’affaires du marché du remplacement est en baisse de 3 % à périmètre et taux de change constants (1), du fait du ralentissement des affaires en Europe et de la fermeture des activités en Iran.Les ventes « divers » incluant les ventes d’outillages, progressent fortement (+ 46 %) confortant le scénario d’une poursuite au 4ème trimestre, d’une surperformance supérieure à celle du premier semestre.Au cours des 9 premiers mois, le chiffre d’affaires consolidé s’élève 14 548 millions d’euros et le chiffre d’affaires première monte (12 266 millions d’euros) affiche une baisse de 1 % à périmètre et taux de change constants (1), soit une performance supérieure de 5 points à celle de la production automobile.Perspectives 2019 : Valeo réitère ses objectifs 2019, hors impact ponctuel de la grève chez General Motors, dans un contexte de baisse de 6 % de la production automobile (contre - 4 % envisagés précédemment) : * l’accélération de la surperformance au cours de l’année, tirée notamment par la mise en production de projets dans les domaines des caméras, des systèmes liés à l’électrification et de l’éclairage ; * la poursuite de la mise en œuvre du programme annoncé en février, portant sur une réduction de plus de 100 millions d’euros des coûts et une réduction d’environ 200 millions d’euros  des investissements (contre plus de 100 millions d’euros précédemment), dont l’impact est attendu principalement au second semestre ; * une croissance de l’EBITDA en valeur ; * une marge opérationnelle hors quote-part dans les résultats des sociétés mises en équivalence (en % du chiffre d’affaires) comprise entre 5,8 % et 6,5 %, hors impact ponctuel de la grève chez General Motors en Amérique du Nord ; * la ligne « quote-part dans les résultats des sociétés mises en équivalence » dont l’impact sur le compte de résultat de Valeo devrait être du même ordre de grandeur (en millions d’euros) au second semestre qu’au premier semestre, dû à la coentreprise Valeo Siemens eAutomotive et à l’environnement difficile en Chine ; * une poursuite de la génération de cash flow libre au second semestre.Le coût ponctuel des grèves chez General Motors, est estimé à ce jour à environ 160 millions d’euros de chiffre d’affaires et environ 50 millions d’euros de marge opérationnelle.Activité « commandes sous volant »Dans le cadre de la revue régulière de ses activités, le Groupe a décidé de se désengager de l’activité de sa ligne de produits « commandes sous volant », pour laquelle il ne prendra plus de nouvelle commande.Nomination de Gilles Michel en qualité d’Administrateur Référent de ValeoLe Conseil d’administration de Valeo a décidé à l'unanimité de nommer Gilles Michel en qualité d’administrateur référent de Valeo pour la durée de son mandat d'administrateur restant à courir (Assemblée Générale appelée à statuer sur les comptes de l’exercice se terminant au 31 décembre 2021) en remplacement de Georges Pauget. À ce titre, Gilles Michel sera investi des pouvoirs les plus étendus pour accomplir sa mission.Par ailleurs, Gilles Michel remplace Georges Pauget en qualité de Président du Comité des rémunérations et de Président du Comité de gouvernance, nominations et responsabilité sociale d'entreprise.Georges Pauget demeure administrateur de Valeo.Jacques Aschenbroich, au nom du Conseil d’administration, remercie Georges Pauget pour son implication sans faille et le travail de grande qualité fourni dans le cadre de ses fonctions d'administrateur référent et de Président du Comité des rémunérations et de Président du Comité de gouvernance, nominations et responsabilité sociale d'entreprise. Production automobile mondialeProduction automobile (en variation annuelle)1er semestre 20193ème trimestre 2019Janvier – septembre IHS + CPCA*IHS + CPCA*IHS + CPCA* Europe et Afrique\- 5 %  0 %\- 4 % Asie, Moyen-Orient et Océanie\- 10 %\- 6 %\- 9 % dont Chine- 16 %- 6 %- 13 % dont Japon\+ 3 %\+ 7 %\+ 4 % dont Corée du Sud + 1 %- 1 % + 1 % dont Inde\- 7 %\- 20 %\- 12 % Amérique du Nord\- 3 %  0 %\- 2 % Amérique du Sud\- 3 %\- 5 %\- 4 % TOTAL\- 7 %\- 3 %\- 6 % * Sur la base des estimations de production automobile IHS publiées le 16 octobre 2019 – CPCA pour la ChineLa production automobile mondiale est en baisse de 3 % au troisième trimestre compte tenu de la persistance de conditions de marché difficiles en Chine (- 6 %).Evolution du chiffre d’affairesAu 3ème trimestre 2019, le chiffre d’affaires consolidé est en hausse de 8 % (publié) et de 6 % à périmètre et taux de change constants (1).Les variations des taux de change du troisième trimestre ont un impact positif de 2 % en raison, principalement, de l’appréciation du dollar américain et du yen japonais face à l’euro.Les changements de périmètre ont un impact négligeable sur la période.Chiffre d’affaires (en millions d’euros)En % du CA 9 mois 20191er semestre3ème trimestre 20192018Var. à pcc*Var.20192018Var. à pcc*Var. Première monte84 %8 2208 375- 3 %- 2 %4 0463 781+ 5 %\+ 7 % Remplacement10 %1 0051 041- 4 %\- 4 %477482- 3 %\- 1 % Divers6 %551447+ 21 %+ 23 %249171+ 42 %+ 46 % Total100 %9 7769 863\- 2 %\- 1 %4 7724 434\+ 6 %\+ 8 % Chiffre d’affaires (en millions d’euros)En % du CA 9 mois 2019Janvier - Septembre 20192018Var. à pcc*Var. Première monte84 %12 26612 156- 1 %\+ 1 % Remplacement10 %1 4821 523\- 3 %\- 3 % Divers6 %800618+ 27 %+ 29 % Total100 %14 54814 2970  %\+ 2%  * A périmètre et taux de change constants(1)Le chiffre d’affaires première monte s’établit à 4 046 millions d’euros. Il est en hausse de 7 % (publié) et de 5 % à périmètre et taux de change constants (1) ce qui équivaut à une surperformance de 8 points, en accélération au 3ème trimestre (3 points au 1er trimestre et 4 points au 2ème trimestre).Le chiffre d’affaires du marché du remplacement est en baisse de 3 % à périmètre et taux de change constants (1), du fait du ralentissement des affaires en Europe et de la fermeture des activités en Iran.Les ventes « divers » incluant les ventes d’outillages, progressent fortement (+ 46 %) confortant le scénario d’une poursuite au 4ème trimestre, d’une surperformance supérieure à celle du 1er semestre.Au cours des 9 premiers mois, le chiffre d’affaires consolidé s’élève 14 548 millions d’euros et le chiffre d’affaires première monte (12 266 millions d’euros) affiche une baisse de 1 % à périmètre et taux de change constants (1), soit une performance supérieure de 5 points à celle de la production automobile.Evolution du chiffre d’affaires première monte par région de destinationChiffre d’affaires première monte  (en millions d’euros)1er semestre3ème trimestreJanvier - Septembre  20192018Var. à pcc *Surperf. vs. IHS/ CPCA ** 20192018Var. à pcc *Surperf. vs. IHS/ CPCA **20192018Var. à pcc *Surperf. vs. IHS/ CPCA ** Europe et Afrique4 0254 132- 2 %+ 3 pts1 7951 709\+ 5 %+ 5 pts5 8205 841 0 %+ 4 pts Asie et Moyen-Orient et Océanie2 3812 583- 11 %\- 1 pt1 2861 246- 1 %\+ 5 pts3 6673 829- 7 %\+ 2 pts  ·dont Chine8611 076- 19 %\- 3 pts519488\+ 5 %\+ 11 pts1 380 1 564- 11 %  + 2 pts  ·dont Japon637654\- 8%\- 11 pts325329\- 9%\- 16 pts962983\- 8%\- 12 pts  ·dont Corée du Sud651595\+ 1%\- 1 pt320303\+ 4%\+ 5 pts971898\+ 1%0  pt  ·dont Inde89105\- 15%\- 8 pts4150\- 22%\- 2 pts130155\- 17%\- 5 pts Amérique du Nord16241 462+ 6 %+ 9 pts862731+ 14 %+ 14 pts2 4862 193+ 9 %+ 11 pts Amérique du Sud190198+ 3 %\+ 6 pts10395\+ 9 %\+ 14 pts293293+ 5 %\+ 9 pts TOTAL8 2208 375- 3 %+ 4 pts4 0463 781\+ 5 %+ 8 pts12 26612 156- 1 %+ 5 pts * A périmètre et taux de change constants (1). ** Sur la base des estimations de production automobile IHS publiées le 16 octobre 2019 – CPCA pour la ChineAu 3ème trimestre 2019, le chiffre d’affaires première monte est en hausse de 5 % à périmètre et taux de change constants, soit une croissance supérieure de 8 points à celle de la production automobile mondiale (estimations IHS/CPCA) : * en Europe (y compris Afrique), (44 % du chiffre d’affaires première monte), le chiffre d’affaires première monte à périmètre et taux de change constants (1) est en hausse de 5 %, soit une surperformance de 5 points par rapport à la production automobile grâce aux lancements de production dans les domaines des caméras, des systèmes liés à l’électrification et de l’éclairage. * en Asie (32 % du chiffre d’affaires première monte), le chiffre d’affaires première monte à périmètre et taux de change constants (1) est en baisse de 1%, soit une surperformance de 5 points par rapport à la production automobile : * en Chine, le chiffre d’affaires première monte à périmètre et taux de change constants (1) est en hausse de 5 %, soit une surperformance de 11 points par rapport à celle de la production automobile grâce à des démarrages dans les domaines des caméras et de l’éclairage ;  * au Japon, le chiffre d’affaires première monte à périmètre et taux de change constants (1) est en baisse de 9 % soit une sous performance de 16 points par rapport à la production automobile, principalement liée à un mix client défavorable en particulier dans l’activité thermique ; * en Amérique du Nord (21 % du chiffre d’affaires première monte), le chiffre d’affaires première monte à périmètre et taux de change constants  (1) est en hausse de 14 %, soit une performance supérieure de 14 points à celle de la production automobile compte tenu des démarrages de production dans les domaines de l’éclairage et des solutions thermiques. * en Amérique du Sud (3 % du chiffre d’affaires première monte),  le chiffre d’affaires première monte à périmètre et taux de change constants (1) s’inscrit en hausse de 9 %, soit une performance supérieure de 14 points à celle de la production automobile. Répartition géographique équilibrée des activités de ValeoL’évolution de la répartition du chiffre d’affaires première monte entre les quatre principales régions de production, à l’issue des 9 premiers mois de l’année par rapport à la même période en 2018, se présente comme suit : * hausse de 3 points en Amérique du Nord, à 21 % du chiffre d’affaires première monte ; * stabilité du chiffre d’affaires en Europe, à 48 % du chiffre d’affaires première monte ; * stabilité du chiffre d’affaires en Amérique du Sud, à 2 % du chiffre d’affaires première monte ; * baisse de 3 points du chiffre d’affaires en Asie, à 29 % du chiffre d’affaires première monte.Portefeuille clients de Valeo équilibréL’évolution de la répartition du chiffre d’affaires première monte entre les clients du Groupe, au cours des 9 premiers mois de l’année 2019 par rapport à la même période en 2018, se présente comme suit : * hausse de 1 point de la part des clients allemands, à 31 % du chiffre d’affaires première monte ; * hausse de 1 point de la part des clients américains, à 19 % du chiffre d’affaires première monte ; * stabilité de la part des clients asiatiques, à 32 % du chiffre d’affaires première monte ; * baisse de 1 point de la part des clients français, à 13 % du chiffre d’affaires première monte.Evolution du chiffre d’affaires par Pôle d’activitéChiffre d’affaires des Pôles d’activité (en millions d’euros)1er semestre3èmetrimestre 20192018Var. CA OEM *Var. CASurperf vs IHS / CPCA **20192018Var. CA OEM *Var. CASurperf vs IHS / CPCA ** Systèmes de Confort et d’Aide à la Conduite1 9381 899- 1 %+ 2 %+ 6 pts967905\+ 5 %\+ 7 %+ 8 pts Systèmes de Propulsion2 5652 664- 4 %- 4 %+ 3 pts1 2491 190\+ 6 %\+ 5 %+ 9 pts Systèmes Thermiques2 3302 341- 4 %- 1 %+ 3 pts1 1301 076\+ 1 %\+ 5 %+ 4 pts Systèmes de Visibilité3 0143 030- 4 %\- 1 %+ 3 pts1 4581 296\+ 8 %\+ 13 %+ 11 pts Chiffre d’affaires des Pôles d’activité (en millions d’euros)Janvier - Septembre 20192018Var. CA OEM *Var. CASurperf vs IHS / CPCA ** Systèmes de Confort et d’Aide à la Conduite2 9052 804\+  1 %+ 4 %+ 7 pts Systèmes de Propulsion3 8143 854- 1 %- 1 %+ 5 pts Systèmes Thermiques3 4603 417- 3 %\+ 1 %+ 3 pts Systèmes de Visibilité4 4724 3260  %\+ 3 %+ 6 pts   * A périmètre et taux de change constants (1).  ** Sur la base des estimations de production automobile IHS publiées le 16 octobre 2019 - CPCA pour la ChineLa croissance du chiffre d’affaires des Pôles d’activité varie en fonction de leur mix produit, géographique et client et de la part relative du marché du remplacement dans leur activité.Au 3ème trimestre, tous les Pôles d’activité surperforment de manière significative la production automobile : * le Pôle d’activité Systèmes de Visibilité enregistre la surperformance la plus importante (+ 11 points), compte tenu des démarrages de production en Amérique du Nord avec des clients américains dans le domaine de l’éclairage et une légère amélioration de l’activité en Europe et en Chine ; * le Pôle d’activité Systèmes de Propulsion enregistre une surperformance de 9 points grâce principalement à des lancements dans le domaine de l’électrification de la chaine de traction, essentiellement en Europe ; * la surperformance du chiffre d’affaires première monte du Pôle d’activité Systèmes de Confort et d’Aide à la Conduite (+ 8 points) est tirée par les nombreux lancements en Europe, notamment dans le domaine de la caméra frontale auprès de clients allemands et français et un mix clients favorable en Chine ; * La surperformance de 4 points du Pôle d’activité Systèmes Thermiques est imputable principalement à un mix clients défavorable en Asie notamment auprès de Nissan et Subaru au Japon. En Europe et en Amérique du Nord, le Pôle d’activité bénéficie de démarrages en production avec respectivement des clients français et américains.Faits marquants En octobre 2019, Valeo et Dana Incorporated annoncent avoir mis en place une collaboration à l’échelle mondiale portant sur la commercialisation de systèmes complets de transmission en 48 V pour véhicules hybrides et électriques. Les premiers d’entre eux arriveront sur le marché début 2020 sur des voitures fabriquées en série par un constructeur européen majeur.Cette nouvelle offre vient renforcer le positionnement stratégique de Valeo dans le domaine du 48 volts ; elle vise à l’électrification complète de véhicules légers – véhicules urbains à 3 roues et 4 roues – ou à l’hybridation de véhicules jusqu’à 2,5 tonnes, sous la forme d’un système composé d’un moteur électrique et d’un onduleur fournis par Valeo et du système de transmission électrique Spicer® Electrified™ mis au point par Dana.En avril 2019, pour la troisième année consécutive, Valeo arrive en tête du palmarès de l’Institut National de la Propriété Industrielle (INPI) avec 1 355 brevets publiés en 2018 (contre 1 110 en 2017), confortant sa place d’entreprise la plus innovante de France. Valeo s’est également classée comme la première entreprise française déposante de brevets à l’Office Européen des Brevets (OEB), avec 784 brevets déposés en 2018 (18ème mondial). Ces deux classements soulignent la volonté de Valeo de protéger son innovation, pierre angulaire de sa stratégie.En janvier 2019, Valeo conclut un partenariat stratégique avec Meituan pour les véhicules de livraison autonomes. Valeo annonce avoir conclu un accord de coopération stratégique dans le domaine de la livraison autonome du dernier kilomètre avec Meituan, première plateforme chinoise d'e-commerce pour les services de livraison de repas à domicile. Les deux parties associeront leurs efforts pour concevoir des véhicules autonomes assurant la livraison du dernier kilomètre.En janvier 2019, lors de sa sixième participation consécutive au salon du CES de Las Vegas, Valeo présente :\- Une expérimentation dans les rues de Las Vegas de son véhicule Valeo Drive4U, première voiture autonome uniquement équipée de capteurs Valeo déjà produits en série (ultra-sons, caméras, lasers, radars, LiDARs), et d'l’intelligence artificielle ;- Valeo Drive4U® Remote qui permet le contrôle à distance d’un véhicule autonome dans des moments où une assistance se révèle nécessaire (voire obligatoire) ;- Valeo Voyage XR capable de faire entrer virtuellement une personne - basée en un lieu fixe - à bord du véhicule autonome pendant son trajet. Sur la base de cette innovation, Valeo a conçu une forme nouvelle de communication autorisant un voyageur « immobile », muni d’un casque de réalité virtuelle, à se télétransporter dans une automobile en mouvement ;- Valeo XtraVue Trailer qui consiste à rendre invisible une remorque ou une caravane dans le rétroviseur du véhicule tractant l’attelage ;- Valeo PictureBeam Monolithic, système d’éclairage de haute définition, fruit d’un partenariat entre Valeo et CREE, leader américain dans la fabrication de LEDs. Le dispositif génère un faisceau de haute définition sur la route, sans ne jamais éblouir les autres usagers et projette des informations et des images sur la chaussée.Prochain rendez-vousRésultats annuels 2019 : le 20 février 2020. Glossaire financier * À périmètre et taux de change constants (ou à pcc) : l'effet de change se calcule en appliquant au chiffre d’affaires de la période en cours le taux de change de la période précédente. L'effet périmètre se calcule en (i) éliminant le chiffre d'affaires, sur la période en cours, des sociétés acquises au cours de la période, (ii) en intégrant, sur la période précédente, le chiffre d'affaires en année pleine des sociétés acquises au cours de la période précédente, (iii) en éliminant le chiffre d'affaires, sur la période en cours et sur la période comparable, des sociétés cédées lors de la période en cours ou de la période comparable. * La marge opérationnelle y compris la quote-part dans les résultats des sociétés mises en équivalence correspond au résultat opérationnel avant autres produits et charges. * L'EBITDA correspond (i) à la marge opérationnelle avant amortissements, pertes de valeur (comprises dans la marge opérationnelle) et effet des subventions publiques sur actifs non courants, et (ii) aux dividendes nets reçus des sociétés mises en équivalence. * Le cash flow libre correspond aux flux nets de trésorerie des activités opérationnelles, après neutralisation de la variation des cessions de créances commerciales non récurrentes et après prise en compte des acquisitions et cessions d’immobilisations incorporelles et corporelles.Déclaration « Safe Harbor » Les déclarations contenues dans ce document, qui ne sont pas des faits historiques, constituent des « déclarations prospectives » (« Forward Looking Statements »). Elles comprennent des projections et des estimations ainsi que les hypothèses sur lesquelles celles-ci reposent, des déclarations portant sur des projets, des objectifs, des intentions et des attentes concernant des résultats financiers, des événements, des opérations, des services futurs, le développement de produits et leur potentiel ou les performances futures. Bien que la Direction de Valeo estime que ces déclarations prospectives sont raisonnables à la date de publication du présent document, les investisseurs sont alertés sur le fait que ces déclarations prospectives sont soumises à de nombreux éléments, risques et incertitudes, difficilement prévisibles et généralement hors du contrôle de Valeo, qui peuvent impliquer que les résultats et événements effectivement réalisés diffèrent significativement de ceux qui sont exprimés ou prévus dans les déclarations prospectives. De tels éléments sont, entre autres, la capacité de l’entreprise à générer des économies ou des gains de productivité pour compenser des réductions de prix négociées ou imposées. Les risques et incertitudes auxquels est exposé Valeo comprennent notamment les risques liés aux enquêtes des autorités de la concurrence tels qu’identifiés dans le Document de référence, les risques liés au métier d’équipementier automobile et au développement de nouveaux produits, les risques liés à l’environnement économique prévalant au niveau régional ou mondial, les risques industriels et environnementaux ainsi que les risques et incertitudes développés ou identifiés dans les documents publics déposés par Valeo auprès de l’Autorité des marchés financiers (AMF), y compris ceux énumérés sous la section « Facteurs de Risques » du Document de référence 2018 de Valeo enregistré auprès de l’AMF le 29 mars 2019 (sous le numéro D.19-0224).La société n’accepte aucune responsabilité pour les analyses émises par des analystes ou pour toute autre information préparée par des tiers, éventuellement mentionnées dans ce document. Valeo n'entend pas étudier, et ne confirmera pas, les estimations des analystes et ne prend aucun engagement de mettre à jour les déclarations prospectives afin d’intégrer tous événements ou circonstances qui interviendraient postérieurement à la publication de ce document. Valeo est un équipementier automobile, partenaire de tous les constructeurs dans le monde. Entreprise technologique, Valeo propose des systèmes et équipements innovants permettant la réduction des émissions de CO2 et le développement de la conduite intuitive. Le Groupe a réalisé en 2018 un chiffre d’affaires de 19,1 milliards d’euros et a consacré 13 % de son chiffre d’affaires première monte à la recherche et au développement. Valeo emploie, au 30  septembre 2019, 115 520 collaborateurs dans 33 pays, dans 189 sites de production, 20 centres de recherche, 39 centres de développement et 15 plates-formes de distribution. Valeo est coté la Bourse de Paris.      * * * 1 Cf. Glossaire financier Pièce jointe * CP Chiffre d'affaires T3 2019

  • Globe Newswire

    Valeo maintient le cap et confirme ses objectifs 2019

    Valeo maintient le cap et confirme ses objectifs 2019Surperformance de 4 points par rapport à la production automobile, en accélération au cours du semestreMarge opérationnelle (1) de 514 millions d’euros, soit 5,3 % du chiffre d’affaires, en augmentation de 0,5 point par rapport au deuxième semestre 2018Résultat net (2) de 162 millions d’euros, soit 1,7 % du chiffre d’affaires, après prise en compte de charges exceptionnelles de 30 millions d’eurosGénération de cash flow libre (2) de 237 millions d’euros, en augmentation de 90 % par rapport au deuxième semestre 2018, correspondant à un cash conversion rate (2) de 19 %Prises de commandes (2) de 11,1 milliards d’euros, équivalent à 1,3 fois les ventes première monte.Jacques Aschenbroich, Président-Directeur Général de Valeo, a déclaré :  « Dans un marché automobile en baisse de 7 % au premier semestre, nous avons démontré notre capacité à accélérer notre surperformance, qui est de 4 points et à améliorer notre rentabilité après le point bas enregistré au second semestre 2018. Malgré une baisse globale du marché de l’ordre de 4 % en 2019, l’ensemble des actions lancées pour réduire structurellement nos coûts et nos investissements nous permet de confirmer notre objectif de marge opérationnelle (hors la quote-part dans les résultats des sociétés mises en équivalence), ce qui implique une marge opérationnelle au moins égale à 6,3 % au second semestre et la poursuite de la génération de cash flow libre. Valeo confirme ainsi le renforcement de son positionnement stratégique sur les segments à forte croissance et le financement de sa politique de dividendes.»Paris, le 24 juillet 2019, le chiffre d’affaires consolidé de Valeo s’élève à 9 776 millions d’euros sur le semestre, en retrait de 1 % par rapport à la même période en 2018.Le chiffre d’affaires première monte s’établit à 8 220 millions d’euros. Il est en baisse de 3 % à périmètre et taux de change constants (2) ce qui équivaut à une surperformance de 4 points par rapport à la production automobile mondiale. La surperformance s’accélère au cours du semestre (+ 3 points au 1er trimestre, + 4 points au 2ème trimestre). Le chiffre d’affaires, est en particulier, affecté par la forte baisse de la production automobile en Chine qui est de - 16 % (estimation IHS/CPCA (3)) sur le premier semestre.Tous les Pôles d’activité surperforment le marché, bénéficiant de la mise en production de nombreuses innovations à fort contenu technologique (caméras et autres produits liés à l’ADAS, systèmes électriques et systèmes d’éclairage LED), notamment en Europe et en Amérique du Nord, régions dans lesquelles la surperformance accélère par rapport au second semestre 2018 (en Europe, la surperformance passe de 1 point au second semestre 2018 à 3 points au premier semestre 2019, et en Amérique du Nord, elle passe de 3 points à 9 points). Valeo continue de bénéficier d’une répartition équilibrée de ses activités entre les principales régions de production automobile et les principaux clients constructeurs.Le chiffre d’affaires du marché du remplacement, en baisse de 4 % à périmètre et taux de change constants (2), pâtit du ralentissement des affaires en Chine, en Europe et en Turquie et de la fermeture de ses activités en Iran.Les ventes « divers » incluant les ventes d’outillages, progressent fortement (+ 23 %) confortant le scénario d’une amélioration progressive de la surperformance au cours de l’année.Face à un environnement économique et géopolitique particulièrement instable, Valeo a poursuivi la mise en œuvre du plan de réduction de ses coûts et de ses investissements, qui s’est traduit par une baisse en pourcentage de chiffre d’affaires, de ses coûts administratifs et commerciaux (- 0,1 point à 4,7 % du chiffre d’affaires) et par une baisse de ses frais de recherche et développement en pourcentage de chiffre d’affaires de 0,5 point par rapport au second semestre 2018, qui répondent aux défis de l’électrification de la chaîne de traction et du véhicule autonome et connecté.Ainsi, malgré la faiblesse de la production automobile, en baisse de 7 % sur la période, Valeo a enregistré une marge opérationnelle (1) (hors la quote-part dans les résultats des sociétés mises en équivalence) de 514 millions d’euros, soit 5,3 % de son chiffre d'affaires, en augmentation de 0,5 point par rapport au second semestre 2018.La quote-part dans les résultats des sociétés mises en équivalence s’élève à - 107 millions d’euros au cours du semestre. Elle tient compte de la moindre rentabilité des filiales chinoises ainsi que de la quote-part de la perte enregistrée par Valeo Siemens eAutomotive qui supporte les dépenses nécessaires au développement de son carnet de commandes.Après prise en compte des autres produits et charges pour un montant de 30 millions d’euros, du coût de l’endettement financier net de 37 millions d’euros et d’un taux effectif d’imposition de 29,3 %, (respectivement 38 millions d’euros, 34 millions d’euros et 40,4 % sur le second semestre 2018), le résultat net part du Groupe (1)  s’élève à 162 millions d’euros, soit 1,7 % du chiffre d'affaires, en augmentation de 0,7 point par rapport au second semestre 2018.L’EBITDA (1) s’établit à 1 218 millions d’euros, soit 12,5 % du chiffre d'affaires, en augmentation de 1 point par rapport au second semestre 2018 et ce, après prise en compte de l’impact d’IFRS 16 (+ 0,4 point).La génération de cash flow libre (1) s’élève à 237 millions d’euros correspondant à un cash conversion rate (1) de 19 %. Elle résulte principalement de la diminution du besoin en fonds de roulement, qui contribue positivement à la génération de cash flow libre à hauteur de 262 millions d’euros et du contrôle des flux d’investissement d’immobilisations corporelles à 598 millions d’euros, en baisse de 10 % par rapport au second semestre 2018.L’endettement financier (1) net s’élève à 2 877 millions d’euros au 30 juin 2019 (ratio de « leverage » de 1,26 et ratio de « gearing » de 64 %), en hausse de 629 millions d’euros par rapport au 31 décembre 2018, après la prise en compte du paiement des dividendes (330 millions d’euros) et de l’impact de la norme IFRS 16 (442 millions d’euros).Au 1er semestre, les prises de commandes (1) atteignent un montant total de 11,1 milliards d’euros, dont 42 % d’innovations soit 1,3 fois les ventes premières monte.PerspectivesGrâce à la mise en œuvre du programme de réduction des coûts et des investissements, à l’évolution favorable du prix des matières premières et à l’entrée en production de nouveaux contrats, Valeo confirme sa guidance malgré la baisse du marché automobile en 2019 plus forte que prévue qui devrait être de l’ordre de 4 % (contre - 1 à 0 % précédemment) : * une surperformance supérieure à celle du second semestre 2018, en augmentation progressive au cours de l’année, tirée notamment par la mise en production de projets dans les domaines des caméras, des systèmes électriques et de transmission, et de l’éclairage ; * la poursuite de la mise en œuvre du programme annoncé en février, portant sur une réduction de plus de 100 millions d’euros des coûts et une réduction de plus de 100 millions d’euros des investissements, dont l’impact est attendu principalement au second semestre ; * une croissance de l’EBITDA (3) en valeur ; * une marge opérationnelle hors quote-part dans les résultats des sociétés mises en équivalence (en % du chiffre d’affaires) comprise entre 5,8 % et 6,5 %, en fonction de l’évolution de la production automobile et de l’évolution des prix des matières premières et des composants électroniques ;                          En outre, Valeo se fixe pour objectif une poursuite de la génération de cash flow libre (1) au second semestre.Enfin, la ligne « quote-part dans les résultats des sociétés mises en équivalence » devrait avoir un impact sur le compte de résultat de Valeo, du même ordre de grandeur (en millions d’euros) au second semestre qu’au premier semestre, dû à la coentreprise Valeo Siemens eAutomotive et à la faiblesse de l’activité des filiales chinoises. Les résultats du 1er semestre 2019 ci-dessous sont établis en application des normes IFRS :  1er semestre 20192nd semestre 2018Variation1er semestre 2018 Prises de commandes ([4]) Valeo (hors Valeo Siemens eAutomotive)(en md€)11,110,2na14,0        Chiffre d’affaires(en m€)9 7769 261+ 6 %9 863 Chiffre d’affaires 1ère monte(en m€)8 2207 771\+ 6 %8 375        Marge brute(en m€)1 7541 676\+ 5 %1 998  (en % du CA)17,9 %18,1 %\- 0,2 pt20,3 % Frais de R&D(en m€)(785)(786)- 0,1 %(774)  (en % du CA)8 %8,5 %\- 0,5 pt 7,8 % Frais commerciaux et administratifs(en m€)(455)(442)+ 3 %(469)  (en % du CA)4,7 % 4,8 %\- 0,1 pt 4,8 % Marge opérationnelle hors la quote-part dans les résultats des sociétés mises en équivalence(en m€)514448\+ 15 %755  (en % du CA)5,3 %4,8 %+ 0,5 pt7,7 % Quote-part dans les résultats des sociétés mises en équivalence(en m€)(107)(83)\- 29 %(28)  (en % du CA)1,1 %0,9 %- 0,2 pt0,3 % Marge opérationnelle (1) y compris la quote-part dans les résultats des sociétés mises en équivalence(en m€)407365\+ 12 %727  (en % du CA)4,2 %3,9 %+ 0,3 pt7,4 % Résultat net part du Groupe (1)(en m€)16293\+ 74 %453  (en % du CA)1,7 %1,0 %+ 0,7 pt4,6 % Résultat net de base par action(en euros)0,680,39\+ 74 %1,91 Résultat net hors éléments non récurrents(en m€)192136\+ 41 %463  (en % du CA)1,9 %1,5 %\+ 0,4 pt4,7 % Résultat net de base par action hors éléments non récurrents(en €)0,800,55\+ 45 %1,95        ROCE (1) 12 %19 %na26 % ROA (1) 8 %12 %na17 %        EBITDA (1)   (en m€)1 2181 069\+ 14 %1 341 (en % du CA)12,5 %11,5 %\+ 1 pt13,6 % Variation du besoin en fonds de roulement opérationnel *(en m€)262228na(141) Flux d’investissements corporels et incorporels(en m€)(998)(1 030)\- 3 %(995) Cash flow libre (1) **(en m€)237125\+ 90 %36 Cash conversion rate (1) 19 %12 %na3 % Endettement financier net incluant l’impact IFRS 16 (1) (en m€)2 8772 248\+ 629m€2 291 * Variation du besoin en fonds de roulement neutralisée de la variation des cessions de créances clients non récurrentes pour un montant de - 6 millions d'euros au 1er semestre 2019 et + 10 millions d'euros au 1er semestre 2018. ** Compte tenu de la prise en compte de l’application d’IFRS 16 dans la définition du cash flow libre afin d’y intégrer le remboursement du principal du passif locatif, l’impact de la norme sur cet indicateur est marginal, de l’ordre de 5 millions d’euros..Évolution de la production automobile mondialeAu 1er semestre 2019, la production automobile est, selon IHS / CPCA(5), en baisse de 7 % par rapport au 1er semestre 2018.La production automobile pâtit de la chute de l’activité en Chine (- 16 %) et d’une baisse de la production en Europe (- 5 %) et en Amérique du Nord (- 3 %).Production automobile2ème trimestre1er semestre  (en variation annuelle)IHS + CPCA*IHS + CPCA* Europe et Afrique- 6 %- 5 % Asie, Moyen-Orient et Océanie- 11 %- 10 % dont Chine- 19 %- 16 % dont Japon+ 6 %+ 3 % dont Corée du Sud+ 3 %+ 1 % dont Inde- 12 %- 7 % Amérique du Nord- 2 %\- 3 % Amérique du Sud- 2 %- 3 % TOTAL- 8 %- 7 %                       * Estimations de production automobile IHS publiées le 16 juillet 2019 – CPCA pour la Chine.Évolution du chiffre d’affairesAu 1er semestre 2019, le chiffre d’affaires est en baisse de 2 %, à périmètre et taux de change constants ([6]).Les variations des taux de change du semestre ont un impact positif de 1,7 % en raison, principalement, de l’appréciation du dollar américain et du yen japonais face à l’euro.Les changements de périmètre ont un impact négatif de 0,3 % suite à la cession de l’activité actionneurs hydrauliques passifs finalisée le 31 mars 2018.Chiffre d’affaires (en millions d’euros)En % du CA total S1-20192ème trimestre1er semestre 20192018Var. à pcc*Var.20192018Var. à pcc*Var. Première monte84 %4 0994 221- 4 %- 3 %8 2208 375- 3 %- 2 % Remplacement10 %504518- 4 %\- 3 %1 0051 041- 4 %\- 4 % Divers6 %332243+ 35 %+ 37 %551447+ 21 %+ 23 % Total100 %4 9354 982\- 2 %\- 1 %9 7769 863\- 2 %\- 1 % * A périmètre et taux de change constants (2).Au 1er semestre 2019, le chiffre d’affaires première monte est en baisse de 3 % à périmètre et taux de change constants ce qui équivaut à une surperformance de 4 points par rapport à la production automobile mondiale. La surperformance est en accélération au cours du 1er semestre (+ 3 points au 1er trimestre, + 4 points au 2ème trimestre), soutenue par l’entrée en production d’innovations à fort contenu technologique.Le chiffre d’affaires sur le marché du remplacement enregistre une baisse de 4 % à périmètre et taux de change constants. Il pâtit du ralentissement des affaires en Chine, en Europe et en Turquie et de la fermeture de ses activités en Iran.Le chiffre d’affaires « Divers », (6 % du chiffre d’affaires total) affiche une hausse de 21 % à périmètre et taux de change constants liée principalement à la vente d’outillages.Évolution du chiffre d’affaires première monte par régionChiffre d’affaires première monte2ème trimestre1er semestre (par destination, en millions d’euros)20192018Var. à pcc*Surperf. vs. IHS / CPCA**20192018Var. à pcc*Surperf. vs. IHS / CPCA** Europe et Afrique1 9962 060- 3 %+ 3 pts4 0254 132- 2 %+ 3 pts Asie, Moyen-Orient et Océanie1 1931 320- 12 %- 1 pt2 3812 583- 11 %- 1 pt Dont Chine411550- 22 %0 pt8611 076- 19 %- 3 pts Dont Japon306320- 9 %- 15 pts637654- 8 %\- 11 pts Dont Corée du Sud365321+ 2 %- 6 pts651595+ 1 %- 1 pt Dont Inde4253- 22 %- 10 pts89105- 15 %\- 8 pts Amérique du Nord812745\+ 6 %+ 8 pts1 6241 462+ 6 % + 9 pts Amérique du Sud9896+ 8 %+ 10 pts190198+ 3 %+ 6 pts TOTAL4 0994 221- 4 %+ 4 pts8 2208 375- 3 %+ 4 pts * A périmètre et taux de change constants ([7]).                ** Sur la base des estimations de production automobile IHS publiées le 16 juillet 2019 – CPCA (2) pour la Chine.Au 1er semestre 2019, le chiffre d’affaires première monte, en baisse de 3 % à périmètre et taux de change constants (1), affiche une surperformance de 4 points par rapport à la production automobile mondiale telle qu’estimée par IHS et CPCA : * en Europe (y compris Afrique), le chiffre d’affaires première monte (à périmètre et taux de change constants) affiche une baisse de 2 %, soit une surperformance de 3 points par rapport à la production automobile (estimation IHS) ; l’activité en Europe enregistre une accélération de la surperformance (3 points au 1er semestre 2019 contre 1 point au 2ème semestre 2018), bénéficiant de l’entrée en production de plusieurs projets notamment dans les systèmes de Propulsion, les caméras et autres capteurs liés à l’ADAS et les systèmes d’éclairage LED ; * en Chine, le chiffre d’affaires première monte (à périmètre et taux de change constants) est en baisse de 19 %, soit une performance 3 points inférieure à celle de la production automobile (estimation CPCA) ; il affiche une performance en ligne avec celle du marché au deuxième trimestre ; * au Japon, le chiffre d’affaires première monte (à périmètre et taux de change constants) est en baisse de 8 %, soit une performance inférieure de 11 points à celle de la production automobile (estimation IHS) liée à l’exposition du Groupe auprès de Nissan et Subaru ; * en Amérique du Nord, le chiffre d’affaires première monte (à périmètre et taux de change constants) est en hausse de 6 %, soit une surperformance de 9 points par rapport à celle de la production automobile (estimation IHS), en forte accélération par rapport au second semestre 2018 (+ 3 points), soutenue par la vigueur de l’ensemble des activités, en particulier Éclairage, Thermique et Vision (caméras) ; * en Amérique du Sud, le chiffre d’affaires première monte (à périmètre et taux de change constants) s’inscrit en hausse de 3 %, soit une performance supérieure de 6 points à celle de la production automobile (estimation IHS). Répartition géographique équilibrée des activités de ValeoL’évolution de la répartition du chiffre d’affaires première monte entre les quatre principales régions de production au cours du 1er semestre 2019 par rapport à la même période en 2018 se présente comme suit : * hausse de 3 points en Amérique du Nord, à 20 % du chiffre d’affaires première monte ; * stable en Europe, à 49 % du chiffre d’affaires première monte ; * stable en Amérique du Sud, à 2 % du chiffre d’affaires première monte ; * baisse de 3 points en Asie, à 29 % du chiffre d’affaires première monte.Portefeuille clients de Valeo équilibréL’évolution de la répartition du chiffre d’affaires première monte entre les clients du Groupe au cours du 1er semestre 2019 par rapport à la même période en 2018 se présente comme suit : * hausse de 2 points de la part des clients américains, à 19 % du chiffre d’affaires première monte ; * hausse de 1 point de la part des clients allemands, à 31 % du chiffre d’affaires première monte ; * baisse de 1 point de la part des clients asiatiques à 31 % du chiffre d’affaires première monte ; * baisse de 1 point de la part des clients français, à 14 % du chiffre d’affaires première monte.Évolution du chiffre d’affaires par Pôle d’activitéLe chiffre d’affaires des Pôles d’activité varie en fonction de leur mix produit, géographique et client et de la part relative du marché du remplacement dans leur activité.Chiffre d’affaires des Pôles d’activité * (en millions d’euros)2ème trimestre1er semestre 20192018Var. CA OEM ** Var. CASurperf vs IHS / CPCA ***20192018Var. CA OEM **Var. CASurperf vs IHS / CPCA *** Systèmes de Confort et d’Aide à la Conduite974961- 2 %+ 1 %+ 6 pts1 9381 899- 1 %+ 2 %+ 6 pts Systèmes de Propulsion1 2991 338- 5 %- 3 %+ 3 pts2 5652 664- 4 %- 4 %+ 3 pts Systèmes Thermiques1 1871 201- 5 %- 1 %+ 3 pts2 3302 341- 4 %- 1 %+ 3 pts Systèmes de Visibilité1 5121 516- 4 %0 %+ 4 pts3 0143 030- 4 %- 1 %+ 3 pts * Incluant les ventes intersecteurs. ** À périmètre et taux de change constants  ( [8]).  *** Sur la base des estimations de production automobile IHS publiées le 16 juillet 2019 – CPCA (2) pour la Chine.Le Pôle d’activité Systèmes de Confort et d’Aide à la Conduite affiche une surperformance de 6 points par rapport à la production automobile mondiale (estimations IHS / CPCA), la plus élevée des quatre Pôles d’activité de Valeo. La croissance du Pôle est soutenue par le dynamisme des ventes de capteurs et de caméras dans le domaine de l’assistance à la conduite.Les Pôles d’activité Systèmes de Propulsion, Systèmes Thermiques et Systèmes de Visibilité affichent une surperformance de leur chiffre d’affaires première monte à périmètre et taux de change constants homogène à 3 points. Marge opérationnelle(9) à 5,3 % du CA (hors la quote-part dans les résultats des sociétés mises en équivalence)   1er semestre 2019 2nd semestre 2018Variation1er semestre 2018        Chiffre d’affaires(en m€)9 7769 261\+ 6 %9 863 Marge brute(en m€)1 7541 676+ 5 %1 998  (en % du CA)17,9 %18,1 %- 0,2 pt20,3 % Marge opérationnelle hors la quote-part dans les résultats des sociétés mises en équivalence((en m€)514448+ 15 %755  (en % du CA)5,3 %4,8 %+ 0,5 pt7,7 % Quote-part dans les résultats des sociétés mises en équivalence(en m€)(107)(83)- 29 %(28)  (en % du CA)1,1 % 0,9 %- 0,2 pt0,3 % Marge opérationnelle y compris la quote-part dans les résultats des sociétés mises en équivalence (1)(en m€)407365+ 12 %727  (en % du CA)4,2 %3,9 %+ 0,3 pt7,4 % Résultat net part du Groupe (1)(en m€))16293+ 74 %453  (en % du CA)1,7 %1,0 %+ 0,7 pt4,6 % La marge brute s’élève à 1 754 millions d’euros, soit 17,9 % du chiffre d’affaires, en baisse de 0,2 point par rapport au second semestre 2018, résultant principalement de : * l’impact de la croissance (+ 0,3 point) comprenant les effets prix, volume et inflation ; * l’amélioration des coûts fixes (+ 0,1 point) ; * l’inefficience opérationnelle (- 0,3 point) ; * la baisse des ventes de R&D (- 0,3 point).Face à un environnement économique et géopolitique particulièrement instable, Valeo a poursuivi la mise en œuvre de son plan de réduction des coûts et des investissements, qui s’est traduit par une baisse en pourcentage du chiffre d’affaires de ses coûts administratifs et commerciaux (- 0,1 point à 4,7 % du chiffre d’affaires) et par une baisse de ses frais de recherche et développement en pourcentage du chiffre d’affaires de 0,5 point par rapport au second semestre 2018, à 785 millions d’euros principalement concentrés sur l’électrification de la chaîne de traction et le véhicule autonome et connecté.La marge opérationnelle hors quote-part dans les résultats des sociétés mises en équivalence s’élève à 514 millions d’euros, soit 5,3 % du chiffre d’affaires, en hausse de 0,5 point par rapport au second semestre 2018.La quote-part dans les résultats des sociétés mises en équivalence s’élève à - 107 millions d’euros, au cours du semestre. Cette ligne est affectée par la moindre rentabilité des filiales chinoises ainsi que par la quote-part de la perte enregistrée par Valeo Siemens eAutomotive, qui supporte les dépenses nécessaires au développement de son carnet de commandes. Valeo Siemens eAutomotive est également pénalisée par le ralentissement de ses ventes en Chine.La marge opérationnelle y compris la quote-part dans les résultats des sociétés mises en équivalence se monte à 407 millions d’euros soit 4,2 % du chiffre d’affaires.Le résultat opérationnel s’élève à 377 millions d’euros, soit 3,9 % du chiffre d’affaires. Il tient compte des autres produits et charges pour un montant global négatif de 30 millions d’euros.Après prise en compte du coût de l’endettement financier net  à 37 millions d’euros, d’un taux effectif d’impôt de 29,3 %, le résultat net part du Groupe s’élève à 162 millions d’euros, soit 1,7 % du chiffre d’affaires en hausse de 0,7 point par rapport au second semestre 2018.La rentabilité des capitaux employés (ROCE (1)) ainsi que et la rentabilité des actifs (ROA (1)) s’établissent respectivement à 12 % et 8 %.EBITDA (10) par Pôle d’activité EBITDA (en millions d’euros et en % du chiffre d’affaires par Pôle d’actitvité)1er semestre 20192nd semestre 2018Variation1er semestre 2018 Systèmes de Confort et d’Aide à la Conduite282245\+ 15 %283 14,6 %13,1 %\+ 1,5 pts14,9 % Systèmes de Propulsion319305\+ 5 %369 12,4 %12,3 %\+ 0,1 pt13,9 % Systèmes Thermiques262207\+ 27 %288 11,2 %9,3 %\+ 1,9 pts12,3 % Systèmes de Visibilité324257\+ 26 %385 10,7 %9,3 %\+ 1,4 pts12,7 % Groupe1 2181 069\+ 14 %1 341 12,5 %11,5 %\+ 1 pt13,6 % Au 1er semestre 2019, l’EBITDA s’établit à 1 218 millions d’euros, soit 12,5 % du chiffre d'affaires, en augmentation de 1 point par rapport au second semestre 2018 et ce, après prise en compte de l’impact de l’IFRS 16 (+  0,4 point).L'ensemble des Pôles d'activité affiche une progression de leur profitabilité par rapport au second semestre 2018.Génération de cash flow libre (1) (En millions d’euros)1er semestre 20192nd semestre 20181er semestre 2018 EBITDA1 2181 0691 341      Variation du besoin en fonds de roulement opérationnel *262228(141) Coûts sociaux et de restructuration(10)(13)(18) Impôts(152)(129)(138) Provisions pour retraites(1)(34)(1) Remboursements du principal du passif locatif**(46)N/AN/A Autres postes opérationnels(36)34(12) Flux d’investissements corporels et incorporels(998)(1 030)(995)      Cash flow libre (1)**23712536 Cash conversion rate (1)19 %12 %3 %      Frais financiers nets(56)(5)(53) Autres éléments financiers(447)(169)(532)      Cash flow net (1)(266)(49)(549) * Variation du besoin en fonds de roulement neutralisée de la variation des cessions de créances clients non récurrentes pour un montant de - 6 millions d'euros au 1er semestre 2019 et + 10 millions d'euros au 1er semestre 2018. ** Compte tenu de la prise en compte de l’application d’IFRS 16 dans la définition du cash flow libre afin d’y intégrer le remboursement du principal du passif locatif, l’impact de la norme sur cet indicateur est marginal, de l’ordre de 5 millions d’euros.. Au 1er semestre 2019, la génération de cash flow libre (1) s’élève à 237 millions d’euros, résultant principalement : * de la diminution du besoin en fonds de roulement qui contribue positivement à la génération de cash flow libre à hauteur de 262 millions d’euros ; cette diminution résulte notamment de la baisse de l’activité du Groupe en Chine et de la réduction des stocks d’outillages ; * du contrôle des flux d’investissements d’immobilisations corporelles qui s’élèvent à 598 millions d’euros contre 661 millions d’euros au second semestre 2018.En conséquence, la conversion de l’EBITDA ([11]) en cash flow libre (cash conversion rate (1)) s’établit à 19 %.Le cash flow net (1) est négatif à hauteur de 266 millions d’euros, tenant compte : * des frais financiers nets versés de 56 millions d’euros ; * et des flux liés aux autres éléments financiers pour un montant total de 447 millions d’euros dont principalement 330 millions d’euros au titre du paiement des dividendes.Endettement financier net (1) (2)L’endettement financier net est de 2 877 millions d’euros au 30 juin 2019, en hausse de 629 millions d’euros par rapport au 31 décembre 2018, après la prise en compte du paiement des dividendes et des passifs locatifs reconnus suite à l’application de la norme IFRS 16 dont le solde s’élève à 442 millions d’euros au 30 juin 2019.Après prise en compte de la norme IFRS 16, le ratio de « leverage » (l’endettement financier net rapporté à l’EBITDA) s’établit à 1,26 fois le montant de l’EBITDA et le ratio de « gearing » (endettement financier net rapporté aux capitaux propres hors intérêts minoritaires) à 64 % des capitaux propres.L’échéance moyenne de la dette financière brute à long terme s’établit à 4,1 ans au 30 juin 2019 (contre 4,6 ans au 31 décembre 2018).Prises de commandes (1)Au 1er semestre, les prises de commandes atteignent un montant total de 11,1 milliards d’euros, dont 42 % d’innovations soit 1,3 fois les ventes premières monte.Les prises de commandes de Valeo sont équilibrées entre les différentes régions de production avec en : * Asie, 33 % des prises de commandes ; * Chine, 17 % des prises de commandes dont 24 % auprès des constructeurs chinois locaux ; * Europe (et Afrique), 47 % des prises de commandes ; * Amérique du Nord, 17 % des prises de commandes. Faits marquants En avril 2019, Valeo a été informé du franchissement par Bpifrance du seuil de 5 % de son capital à la suite de l'acquisition d'actions sur le marché. Dans ce contexte, en juin 2019, le Conseil d’administration de Valeo a soutenu favorablement la nomination de Bpifrance au Conseil de Valeo, représentée par Madame Stéphanie Frachet.En juin 2019, l’agence de notation extra-financière ISS ESG a classé Valeo à la première place des entreprises les plus performantes en développement durable au niveau mondial, dans la catégorie équipementiers automobiles (64 entreprises évaluées). ISS ESG a notamment salué la qualité et la diversité du portefeuille de produits Valeo comme, par exemple, le système 48 volts, les solutions de gestion thermique des batteries ou encore les systèmes d’éclairage dernière génération qui contribuent tous à la réduction des émissions de CO2 des véhicules. L’agence de notation a, par ailleurs, souligné la qualité de la gouvernance du Groupe avec un Conseil d’administration composé de membres indépendants, ainsi que des résultats positifs d’une politique transversale de développement durable, prenant en compte les aspects sociaux, sociétaux (chaîne des fournisseurs, engagements multilatéraux) et environnementaux, partout où le Groupe est implanté.En avril 2019, pour la troisième année consécutive, Valeo arrive en tête du palmarès de l’Institut National de la Propriété Industrielle (INPI) avec 1 355 brevets publiés en 2018 (contre 1 110 en 2017), confortant sa place d’entreprise la plus innovante de France. Valeo s’est également classée comme la première entreprise française déposante de brevets à l’Office Européen des Brevets (OEB), avec 784 brevets déposés en 2018 (18ème mondial). Ces deux classements soulignent la volonté de Valeo de protéger son innovation, pierre angulaire de sa stratégie.En avril 2019, à l’occasion du salon international de l’automobile de Shanghai (Shanghai Autoshow 2019), Valeo a dévoilé ses dernières technologies favorisant le développement du véhicule électrique, autonome et connecté. Le Groupe y a notamment présenté son prototype de véhicule urbain 100 % électrique, fonctionnant à basse tension (48V), ainsi que son chargeur réversible, une innovation majeure faisant du véhicule un maillon du réseau électrique. Valeo a également exposé ses solutions de gestion thermique et de confort des véhicules électriques, permettant d’optimiser l’autonomie des véhicules électriques, en toute saison et quelles que soient les conditions météorologiques.En février 2019, Valeo s’est vu décerner le label « Global Top Employer » pour la cinquième année consécutive et rejoint ainsi les 14 entreprises dans le monde récompensées pour leurs bonnes pratiques en matière de ressources humaines. Valeo s’est également vu attribuer le label « Top Employer » en Europe, en Asie-Pacifique et en Amérique du Nord, avec respectivement 13, 5 et 3 pays labélisés.Prochains rendez-vousChiffre d’affaires du 3ème trimestre 2019, le 24 octobre 2019.Journée investisseurs, le 10 décembre 2019. Glossaire financier * Les prises de commandes de Valeo correspondent aux commandes matérialisant l’attribution des marchés à Valeo (y compris les coentreprises intégrées à hauteur de la quote-part d’intérêt de Valeo dans ces sociétés) par des constructeurs sur la période et valorisées sur la base des meilleures estimations raisonnables de Valeo en termes de volumes, prix de vente et durée de vie. Les éventuelles annulations de commandes sont également prises en compte. Agrégat non audité. * À périmètre et taux de change constants (ou à pcc) : l'effet de change se calcule en appliquant au chiffre d’affaires de la période en cours le taux de change de la période précédente. L'effet périmètre se calcule en (i) éliminant le chiffre d'affaires, sur la période en cours, des sociétés acquises au cours de la période, (ii) en intégrant, sur la période précédente, le chiffre d'affaires en année pleine des sociétés acquises au cours de la période précédente, (iii) en éliminant le chiffre d'affaires, sur la période en cours et sur la période comparable, des sociétés cédées lors de la période en cours ou de la période comparable. * La marge opérationnelle y compris la quote-part dans les résultats des sociétés mises en équivalence correspond au résultat opérationnel avant autres produits et charges. * Le résultat net part du Groupe hors éléments non récurrents correspond au résultat net part du Groupe retraité des autres produits et charges nets d’impôts et des produits et charges non récurrents nets d’impôts inclus dans la marge opérationnelle, y compris la quote-part dans les résultats des sociétés mises en équivalence. * Le ROCE, ou la rentabilité des capitaux employés, correspond à la marge opérationnelle (y compris la quote-part dans les résultats des sociétés mises en équivalence) rapportée aux capitaux employés (y compris la participation dans les sociétés mises en équivalence), hors goodwill. * Le ROA, ou la rentabilité des actifs, correspond au résultat opérationnel rapporté aux capitaux employés (y compris la participation dans les sociétés mises en équivalence), goodwill inclus. * L'EBITDA correspond (i) à la marge opérationnelle avant amortissements, pertes de valeur (comprises dans la marge opérationnelle) et effet des subventions publiques sur actifs non courants, et (ii) aux dividendes nets reçus des sociétés mises en équivalence. * Le cash flow libre correspond aux flux nets de trésorerie des activités opérationnelles après prise en compte des acquisitions et cessions d’immobilisations incorporelles et corporelles et des remboursements du principal du passif locatif et après neutralisation de la variation des cessions de créances commerciales non récurrentes. * Le cash conversion rate correspond à la conversion de l’EBITDA en cash flow libre. * Le cash flow net correspond au cash flow libre après prise en compte (i) des flux d'investissement relatifs aux acquisitions et cessions de participations et à la variation de certains éléments inscrits en actifs financiers non courants, (ii) des flux sur opérations de financement relatifs aux dividendes versés, aux ventes (rachats) d’actions propres, aux intérêts financiers versés et reçus, et aux rachats de participations sans prise de contrôle et (iii) de la variation des cessions de créances commerciales non récurrentes. * L’endettement financier net comprend l’ensemble des dettes financières à long terme, les dettes liées aux options de vente accordées aux détenteurs de participations ne donnant pas le contrôle, les crédits à court terme et découverts bancaires sous déduction des prêts et autres actifs financiers à long terme, de la trésorerie et équivalents de trésorerie ainsi que la juste valeur des instruments dérivés sur risque de change et sur risque de taux associés à l'un de ces éléments. Déclaration « Safe Harbor »Les déclarations contenues dans ce document, qui ne sont pas des faits historiques, constituent des « déclarations prospectives » (« Forward Looking Statements »). Elles comprennent des projections et des estimations ainsi que les hypothèses sur lesquelles celles-ci reposent, des déclarations portant sur des projets, des objectifs, des intentions et des attentes concernant des résultats financiers, des événements, des opérations, des services futurs, le développement de produits et leur potentiel ou les performances futures. Bien que la Direction de Valeo estime que ces déclarations prospectives sont raisonnables à la date de publication du présent document, les investisseurs sont alertés sur le fait que ces déclarations prospectives sont soumises à de nombreux éléments, risques et incertitudes, difficilement prévisibles et généralement hors du contrôle de Valeo, qui peuvent impliquer que les résultats et événements effectivement réalisés diffèrent significativement de ceux qui sont exprimés ou prévus dans les déclarations prospectives. De tels éléments sont, entre autres, la capacité de l’entreprise à générer des économies ou des gains de productivité pour compenser des réductions de prix négociées ou imposées. Les risques et incertitudes auxquels est exposé Valeo comprennent notamment les risques liés aux enquêtes des autorités de la concurrence tels qu’identifiés dans le Document de référence, les risques liés au métier d’équipementier automobile et au développement de nouveaux produits, les risques liés à l’environnement économique prévalant au niveau régional ou mondial, les risques industriels et environnementaux ainsi que les risques et incertitudes développés ou identifiés dans les documents publics déposés par Valeo auprès de l’Autorité des marchés financiers (AMF), y compris ceux énumérés sous la section « Facteurs de Risques » du Document de référence 2018 de Valeo enregistré auprès de l’AMF le 29 mars 2019 (sous le numéro D.19-0224).La société n’accepte aucune responsabilité pour les analyses émises par des analystes ou pour toute autre information préparée par des tiers, éventuellement mentionnées dans ce document. Valeo n'entend pas étudier, et ne confirmera pas, les estimations des analystes et ne prend aucun engagement de mettre à jour les déclarations prospectives afin d’intégrer tous événements ou circonstances qui interviendraient postérieurement à la publication de ce document. * * * 1 Marge opérationnelle hors la quote-part dans les résultats des sociétés mises en équivalence. 2 Cf. Glossaire financier, page 12. 3 CPCA : China Passenger Car Association.2 Cf. Glossaire financier, page 12.3 Cf. glossaire financier, page 12.4 Cf. glossaire financier, page 12.5 CPCA : China Passenger Car Association.6 Cf. glossaire financier, page 12.7 Cf. glossaire financier, page 12. 2 CPCA : China Passenger Car Association.8 Cf. glossaire financier, page 12. 2 CPCA : China Passenger Car Association.9 Cf. glossaire financier, page 12.10 Cf. Glossaire financier, page 12.11 Cf. Glossaire financier, page 12.2  Les chiffres sont présentés en application de la norme IFRS 16. Pièce jointe * Communique de presse - Resultats du 1er semestre 2019

  • Globe Newswire

    AI for Humanity: French industry engages on Artificial Intelligence

    PRESS RELEASE July 3rd, 2019 Paris                                      AI for Humanity: French industry engages on Artificial Intelligence * In line with the French government's AI for Humanity strategy, the Ministry of Economy and Finance and eight of France's global industry players — Air Liquide, Dassault Aviation, EDF, Renault, Safran, Thales, Total and Valeo — today signed a manifesto on Artificial Intelligence for Industry. * In the manifesto, the eight global companies put forward a common strategic vision of AI. * The signatories have agreed to conduct a joint review between now and September 2019, to share findings with policymakers and establish a coordinated plan of action with the French AI ecosystem by the end of the year, and to encourage the participation of all public and private stakeholders who share this common strategic vision of AI.Leveraging AI to drive growth and create jobs for industry All eight companies depend on innovation to drive their growth and are engaged in a far-reaching digital transformation. They have come together to define a common strategic foundation for AI with a view to establishing leadership positions in their respective markets at international level. The companies will work together on issues related to the development of the AI technologies that meet the requirements of their industries, and in particular the Big Data technologies that are critical to their competitive performance. The aim is to reach critical mass more quickly in priority fields of research.Trusted, explainable and certifiable AIIn the manifesto on Artificial Intelligence for Industry, the signatories identify themes of common interest, with specific reference to the use of AI in industrial environments: trust, explainability and even certifiability; embedded systems (i.e. autonomous electronic systems used to perform a task); AI for design, simulation, development, testing and logistics; AI for maintenance and Industry 4.0; and issues related to very high performance, reliability, robustness, and more generally the use of AI in critical systems.The manifesto: industry engagement with the principle of open innovation As the digital transformation gains pace, and with increasing international competition and growing cybersecurity requirements, the signatories call for coordinated action, first by industry players, and also by industry and the academic community, and by industry and policymakers. The objective of this open innovation approach is to share research and development capabilities and raise awareness of the uses of AI in industry while at the same time supporting the recruitment of the best talent in France.Once the joint review has been conducted, the signatories will share the findings with policymakers with a view to defining concrete policy measures by the end of 2019 to be coordinated at the national level across the entire French AI ecosystem. All public and private stakeholders who share this common strategic vision of AI will thus be encouraged to join this initiative.Through this manifesto, the signatories from industry seek to develop a collective response to the need for sovereign AI capabilities in terms of both economic sovereignty (technological independence of French companies operating internationally) and national sovereignty (one of the four priorities identified in the Villani report).To read more about AI for Humanity, please visit https://www.aiforhumanity.fr/en/About Air LiquideA world leader in gases, technologies and services for Industry and Health, Air Liquide is present in 80 countries with approximately 66,000 employees and serves more than 3.6 million customers and patients. Oxygen, nitrogen and hydrogen are essential small molecules for life, matter and energy. They embody Air Liquide’s scientific territory and have been at the core of the company’s activities since its creation in 1902.Air Liquide’s ambition is to be a leader in its industry, deliver long term performance and contribute to sustainability. The company’s customer-centric transformation strategy aims at profitable growth over the long term. It relies on operational excellence, selective investments, open innovation and a network organization implemented by the Group worldwide. Through the commitment and inventiveness of its people, Air Liquide leverages energy and environment transition, changes in healthcare and digitization, and delivers greater value to all its stakeholders.Air Liquide’s revenue amounted to 21 billion euros in 2018 and its solutions that protect life and the environment represented more than 40% of sales. Air Liquide is listed on the Euronext Paris stock exchange (compartment A) and belongs to the CAC 40, EURO STOXX 50 and FTSE4Good indexes.About Dassault AviationWith over 10,000 military and civil aircraft delivered in more than 90 countries over the last century, Dassault Aviation has built up expertise recognized worldwide in the design, development, sale and support of all types of aircraft, ranging from the Rafale fighter, to the high-end Falcon family of business jets and military drones. In 2018, Dassault Aviation reported revenues of €5.1 billion. The company has 11,500 employees.https://www.dassault-aviation.com/en/ Twitter: @Dassault_OnAirAbout EDF A key player in energy transition, the EDF Group is an integrated electricity company, active in all areas of the business: generation, transmission, distribution, energy supply and trading, energy services. A global leader in low-carbon energies, the Group has developed a diversified generation mix based on nuclear power, hydropower, new renewable energies and thermal energy. The Group is involved in supplying energy and services to approximately 39.8 million customers(1), 29.7million of which are in France. It generated consolidated sales of €69 billion in 2018. EDF is listed on the Paris Stock Exchange.(1)The customers were counted at the end of 2018 per delivery site; a customer can have two delivery points: one for electricity and another for gas.About Groupe RenaultGroupe Renault has manufactured cars since 1898. Today it is an international multi-brand group, selling close to 3.9 million vehicles in 134 countries in 2018, with 36 manufacturing sites, 12,700 points of sales and employing more than 180,000 people.To address the major technological challenges of the future, while continuing to pursue its profitable growth strategy, Groupe Renault is focusing on international expansion. To this end, it is drawing on the synergies of its five brands (Renault, Dacia, Renault Samsung Motors, Alpine and LADA), electric vehicles, and its unique alliance with Nissan and Mitsubishi Motors. With a 100% Renault owned team committed to the Formula 1 World Championship since 2016, the brand is involved in motorsports, a real vector for innovation and awareness.About SafranSafran is an international high-technology group, operating in the aircraft propulsion and equipment, space and defense markets. Safran has a global presence, with more than 92,000 employees and sales of 21 billion euros in 2018. Working alone or in partnership, Safran holds world or European leadership positions in its core markets. Safran undertakes Research & Development programs to meet fast-changing market requirements, with total R&D expenditures of around 1.5 billion euros in 2018.Safran is listed on the Euronext Paris stock exchange, and is part of the CAC 40 and Euro Stoxx 50 indicesFor more information: www.safran-group.com / Follow @Safran on Twitter.About ThalesThe people who make the world go round – they rely on Thales. Our customers come to us with big ambitions: to make life better, to keep us safer. Combining a unique diversity of expertise, talents and cultures, our architects design and deliver extraordinary high technology solutions. Solutions that make tomorrow possible, today. From the bottom of the oceans to the depths of space and cyberspace, we help our customers think smarter and act faster, mastering ever greater complexity at every decisive moment along the way. With 80,000 employees in 68 countries, Thales reported sales of €19 billion in 2018, on a pro forma basis including Gemaltowww.thalesgroup.com / Twitter : @ThalesgroupAbout TotalTotal is a major energy player that produces and markets fuels, natural gas and low-carbon electricity. Our 100,000 employees are committed to better energy that is safer, more affordable, cleaner and accessible to as many people as possible. Active in more than 130 countries, our ambition is to become the responsible energy major.About ValeoValeo is an automotive supplier, partner to all automakers worldwide. As a technology company, Valeo proposes products and systems that contribute to the reduction of CO2 emissions and to the development of autonomous driving. Innovation is central to the Group’s strategy, with 2 billion euros invested in Research and Development in 2018.Already the world’s leading manufacturer of driving assistance sensors, Valeo is now on track to become one of the major players in automotive-focused artificial intelligence, recording 1 billion euros in order intake for AI-enabled products in 2018. Leveraging a team of 200 AI experts, in 2017 the Group opened Valeo.ai, the first global fundamental research center fully dedicated to AI for automotive applications.  PRESS CONTACTSAir Liquide +33 (0)1 40 62 58 49 media@airliquide.comDassault Aviation Corporate Communications Mathieu Durand +33 (0)1 47 11 85 88 mathieu.durand@dassault-aviation.comEDF +33 (0)1 40 42 46 37 service-de-presse@edf.frGroupe Renault Vanessa LOURY +33 (0)1 76 84 52 94 vanessa.loury@renault.comSafran Quitterie de BREBISSON quitterie.de-brebisson@safrangroup.com T +33 (0)1 40 60 84 40Thales Alice Pruvot +33(0)1 57 77 89 52 alice.pruvot@thalesgroup.comTotal Media Relations: +33 1 47 44 46 99 l presse@total.com l @TotalPress Investor Relations: +44 (0)207 719 7962 l ir@total.comValeo 43 rue Bayen 75017 Paris Press contact 07 64 56 85 48 | 06 81 73 83 41 press-contact.mailbox@valeo.comAttachment * AI for Humanity: French industry engages on Artificial Intelligence

  • Globe Newswire

    Assemblée Générale 2019 de Valeo - Communiqué de Presse

      Assemblée Générale 2019 de Valeo

  • Globe Newswire

    Valeo annonce une opération d’actionnariat salarié

    Valeo annonce une opération d’actionnariat salariéParis, le 2 mai 2019 \- Valeo annonce le lancement d’une offre de souscription d’actions réservée aux salariés. Environ 94 000 salariés du Groupe sont éligibles à l’Offre déployée dans 21 pays.Les principales modalités de cette opération sont décrites ci-après.EMETTEUR Valeo, Société anonyme au capital de 240 253 100 euros, ayant son siège social au 43, rue Bayen – 75017 Paris Cedex 17 – France, RCS Paris 552 030 967 (la « Société ») Cotation : Euronext Paris (France) Code ISIN : FR0013176526 FROBJECTIFS DE L’OPERATION Ce plan s’inscrit dans la politique de déploiement de l’actionnariat salarié de Valeo, tant en France qu’à l’international, afin d’associer les salariés aux résultats du Groupe.CADRE DE L’OPERATION – TITRES OFFERTS L’offre est réalisée en application des articles L. 3332-18 et suivants du Code du travail, dans le cadre du Plan d’Epargne de Groupe (PEG) et du Plan d’Epargne de Groupe International (PEGI) de Valeo. La souscription des actions est mise en œuvre en application de la 18ème résolution de l’Assemblée générale des actionnaires du 23 mai 2017. Les souscripteurs à l’international bénéficieront d’une attribution gratuite d’actions réalisée sur le fondement de la 12ème résolution de l’Assemblée générale des actionnaires du 23 mai 2018. L’offre de souscription d’actions porte sur un montant maximum de 1,000,000 actions Valeo, d’une valeur nominale de 1 euro par action.  Les actions porteront jouissance courante et seront entièrement assimilées aux actions existantes dès leur émission.MODALITÉS DE SOUSCRIPTIONBénéficiaires de l’offre L’offre est ouverte aux salariés ayant une ancienneté d’au moins trois mois, acquise de manière consécutive ou non, entre le 1er janvier 2018 et le dernier jour de la période de souscription avec une société du Groupe Valeo adhérente au PEG ou au PEGI, selon le cas. L’offre est déployée sur le périmètre composé de pays suivants : France, Allemagne, Belgique, Brésil, Chine, Corée du Sud, Egypte, Espagne, Etats-Unis, Hongrie, Inde, Indonésie, Irlande, Italie, Malaisie, Mexique, Pologne, République Tchèque, Roumanie, Thaïlande et Turquie. L’offre est également ouverte en France aux anciens salariés retraités et pré-retraités ayant conservé des avoirs dans le PEG depuis leur départ du groupe. Formule de souscription Les salariés pourront souscrire les actions soit par l’intermédiaire du fonds commun de placement d’entreprise « Shares4U Relais 2019 » ayant vocation à fusionner dans le FCPE « Valeorizon » après accord du Conseil de surveillance du FCPE et agrément de l’AMF, soit dans certains pays, par souscription d’actions en direct. L’investissement du salarié suivra l’évolution du cours de l’action Valeo, à la hausse comme à la baisse. La souscription des actions permet aux salariés souscrivant dans le cadre du PEG de bénéficier d’un abondement de leur employeur.  En dehors de la France, les salariés se verront attribuer des actions gratuites conditionnelles régies par le règlement du plan arrêté par la Société. Les actions attribuées gratuitement sont des actions existantes de Valeo rachetées par la Société. Mode de conservation des actions – Exercice des droits de vote La souscription est réalisée par l’intermédiaire d’un fonds commun de placement d’entreprise ou, dans certains pays, en actionnariat direct. Les droits de vote afférents aux titres détenus dans les FCPE seront exercés par le Conseil de surveillance du FCPE. Les droits de vote afférents aux titres détenus en direct seront exercés par le souscripteur.Prix de souscription Le prix de souscription est fixé à 23,72 euros. Il correspond à la moyenne des cours d’ouverture de l’action Valeo sur les 20 séances de bourse entre le 29 mars 2019 et le 29 avril 2019, inclus, après application d’une décote de 20 %.Période de souscription Les bénéficiaires de l’offre pourront souscrire à l’offre du 2 mai 2019 (inclus) au 15 mai 2019 (inclus).Indisponibilité Sous réserve d’aménagements prévus pour certains pays, les parts de FCPE ainsi que les actions souscrites en direct seront bloquées sur une période de 5 ans telle que prévue par le PEG (jusqu’au 31 mai 2024 inclus)  et le PEGI (jusqu’au 30 juin 2024 inclus), sauf survenance de l’un des cas de déblocage anticipé prévus par les articles L. 3332-25 et R. 3324-22 du Code du travail, et tels qu’applicables dans les différents pays de déploiement de l’offre. AUGMENTATION DE CAPITAL ET COTATION DES ACTIONS L’augmentation du capital et la livraison des actions Valeo dans le cadre de l’offre devraient intervenir le 27 juin 2019. Une demande de cotation des actions Valeo émises dans le cadre de la présente offre sur Euronext Paris sera effectuée dès que possible après l’augmentation de capital sur la même ligne de cotation que les actions existantes.MENTION SPECIFIQUE Le présent communiqué ne constitue pas une offre de vente ou une sollicitation pour la souscription d’actions Valeo. L’offre est strictement réservée aux bénéficiaires mentionnés dans ce communiqué et sera mise en place dans les seuls pays où une telle offre aura fait l’objet d’un enregistrement ou d’une notification auprès des autorités locales compétentes et/ou à la suite de l’approbation d’un prospectus par les autorités locales compétentes, ou en considération d’une exemption à l’obligation d’établir un prospectus ou de procéder à un enregistrement ou une notification de l’offre. Plus généralement, l’offre sera uniquement réalisée dans les pays où toutes les procédures d’enregistrements et/ou les notifications requises auront été effectuées et les autorisations nécessaires auront été obtenues.CONTACT Pour toute question relative à l’offre, les bénéficiaires pourront s’adresser à leur responsable ressources humaines et/ou à toute autre personne tel que précisé dans les documents sur l’offre mis à leur disposition.Ce communiqué constitue le document requis pour répondre aux conditions d’exemption de publication d’un prospectus telles que définies par la Directive Prospectus Européenne 2003/71/CE modifiée, transposée en droit interne de chaque état membre de l’Union Européenne, et concernant le droit français, en application des articles 212-4, 5° et 212-5, 6° du Règlement Général de l’AMF et de l’article 19 de l’Instruction AMF DOC-2016-04, telle que modifiée.Pièce jointe * Valeo - CP Shares4U 2019

  • Globe Newswire

    Valeo announces an employee share offering

    Valeo announces an employee share offeringParis, May 2, 2019 \- Valeo announces the launch of a share subscription offering reserved for employees. Around 94 000 Group employees are eligible to the offering proposed in 21 countries.The main terms of this offering are described below.ISSUER Valeo, a French Société Anonyme with a share capital of EUR 240,253,100 having its registered office at 43, rue Bayen – 75017 Paris Cedex 17 – France, and registered in the trade registry of Paris under number 552 030 967 (the “Company”) Listed on Euronext Paris (France) ISIN code: FR0013176526 FRPURPOSE OF THE OFFERING This plan is part of the development of the employee shareholding policy of Valeo in France and abroad with the goal to involve employees in the performance of the Group.CONTEXT OF THE OFFER – SECURITIES OFFERED The offer is proposed pursuant to Articles L. 3332-18 et seq. of the French Labor Code, in the context of the French group savings plan (plan d’épargne de groupe, PEG) and the international group savings plan (plan d’epargne de groupe international, PEGI) of Valeo. The subscription of shares is made on the basis of the Company’s shareholder’s authorisation given by the 18th resolution of the extraordinary general meeting of shareholders of May 23, 2017.  Employees subscribing to the offering outside of France will benefit from the grant of shares for free based on the 12th resolution of the extraordinary general meeting of shareholders of May 23, 2018. The share subscription offering covers a maximum of 1,000,000 Valeo shares with a nominal value of EUR 1 per share. The shares will bear immediate dividend entitlements and will be fully fungible with existing shares upon their issuance.SUBSCRIPTION TERMSBeneficiaries of the offering The offering is proposed to employees having a seniority of at least three months, achieved consecutively or not, between January 1, 2018 and the last day of the subscription period with a Valeo Group company member of the PEG or the PEGI, as the case may be.  The scope of implementation of the offering comprises the following countries: France, Belgium, Brazil, China, Czech Republic, Egypt, Germany, Hungary, India, Indonesia, Ireland, Italy, Malaysia, Mexico, Poland, Romania, South Korea, Spain, Thailand, Turkey and USA.  The offer is also open in France to the employees on retirement or pre-retirement having kept assets in the PEG since their departure from the group. Subscription formula Employees may subscribe shares either through the company shareholding fund (fonds commun de placement d’entreprise, FCPE) “Shares4U Relais 2019” intended to merge with the FCPE “Valeorizon” after the approval of the Supervisory board of the FCPE and of the AMF, or, in some countries, through direct shareholding. The employee’s investment will fluctuate in the same manner as the price of the Valeo share, both increasing or decreasing. The subscription of shares allows employees subscribing in context of the PEG to benefit from a matching contribution of their employer. Outside of France, employees will be awarded conditional shares for free according to the terms and conditions of the plan rules adopted by the Company. The free shares are existing shares of Valeo which have been repurchased by the Company. Custody of shares – Exercise of voting rights Subscription is carried out through an FCPE or, in certain countries, by direct shareholding. When the shares are subscribed through an FCPE, the voting rights are exercised by the Supervisory Board (conseil de surveillance) of the FCPE. With regard to the shares subscribed for directly, the voting rights are exercised by the subscribers.Subscription price The subscription price is set at 23.72 euros.  It corresponds to the average of opening prices of Valeo shares on 20 trading days from March 29, 2019 to April 29, 2019 inclusive, after a discount of 20%.Subscription period The beneficiaries may subscribe to the offering from May 2, 2019 (inclusive) to May 15, 2019 (inclusive). Lock-up of the shares Subject to specific provisions applicable in certain countries, the FCPE units as well as the shares subscribed directly will be subject to a lock-up period of 5 years as provided for in the PEG (up to May 31, 2024 inclusive) and the PEGI (up to June 30, 2024 inclusive), except early exit event provided for in Articles L. 3332-25 and R. 3324-22 of the French Labor Code, and as applicable in different countries of implementation of the offering. CAPITAL INCREASE AND LISTING OF SHARES The capital increase and the delivery of Valeo shares under the offer should take place on June 27, 2019. An application for listing on Euronext Paris of the Valeo shares issued in the context of this offering will be filed as soon as possible following the capital increase on the same line of listing as the existing shares.LEGAL NOTICE This press release should not be considered as a form of canvassing or solicitation for the subscription of Valeo shares. The offering is strictly reserved to the beneficiaries mentioned in this press release and will be implemented only in countries where such an offering has been registered or notified to the competent local authorities and/or following the approval of a prospectus by the competent local authorities or in consideration of exemption from the requirement to prepare a prospectus or to proceed to registration or notification of the offering. More generally, the offering will only be conducted in countries where all procedures of registering and/or notifications have been completed and the necessary authorizations have been obtained.CONTACT For any questions regarding the offering, beneficiaries may contact their Human Resources manager and/or any other person as indicated in the documentation relating to the offering provided to beneficiaries.This press release represents the document required to qualify for the exemption from the requirement to publish a prospectus as defined in the EU Prospectus Directive 2003/71/EC, as amended, transposed in internal law of the member states of the European Union and, with respect to French law, to Articles 212-4, 5° and 212-5, 6° of the General Regulations of the French Autorité des marchés financiers (AMF) and Article 19 of the AMF Instruction DOC-2016-04, as amended.                                                                                                                    Attachment * Valeo - PR Shares4U 2019

  • Globe Newswire

    Valeo - chiffre d'affaires du 1er trimestre 2019

    Chiffre d’affaires de 4 841 millions d’euros au 1er trimestreSurperformance de 4 points par rapport au marchéConfirmation des objectifs 2019 Jacques Aschenbroich, Président-Directeur Général de Valeo, a déclaré : «Notre surperformance par rapport à la production s’est accélérée au premier trimestre, conformément à notre plan de marche, dans un marché automobile difficile. Cette surperformance devrait continuer à s’accélérer tout au long de l’année, dans nos quatre Pôles d’activité et dans chacune de nos zones géographiques, grâce à la mise en production d’innovations à fort contenu technologique. Face à un environnement économique et géopolitique particulièrement instable, nous poursuivons la mise en œuvre du plan de réduction de nos coûts et de nos investissements et nous confirmons nos objectifs 2019.»Au cours du 1er trimestre 2019 * Chiffre d’affaires consolidé de 4 841 millions d’euros, en baisse de  1%, - 3% à périmètre et taux de change constants (1) * Chiffre d’affaires première monte de 4 121 millions d’euros, en baisse de 1%, - 3 % à périmètre et taux de change constants soit une surperformance de 4 points par rapport à la production automobile mondiale * Chiffre d’affaires du marché du remplacement en baisse de 4% en données reportées ainsi qu’à périmètre et taux de change constantsPerspectives 2019: guidance inchangéeDans un contexte : * de volatilité de la production automobile mondiale (estimée entre 0 et - 1 % sur l’année par rapport à 2018) avec une baisse au 1er semestre (du fait de la conjoncture en Chine) et une progression au 2nd semestre ; * d’incertitudes concernant le prix des matières premières et des composants électroniques ;Les objectifs 2019 restent inchangés : * une surperformance supérieure à celle du 2nd semestre 2018, en augmentation progressive au cours de l’année grâce à l’entrée en production de nouveaux contrats notamment dans les domaines des caméras, des systèmes électriques et de transmission, et de l’éclairage ; * la mise en œuvre du programme annoncé en février, portant sur une réduction de plus de 100 millions d’euros des coûts et une réduction de plus de 100 millions d’euros des investissements ; * une croissance de l’EBITDA (1) en valeur ; * une génération de cash flow libre (1) supérieure à 2018 ; * une marge opérationnelle hors quote-part dans les résultats des sociétés mises en équivalence (en % du chiffre d’affaires) comprise entre 5,8 % et 6,5 %, en fonction de l’évolution de la production automobile et de l’évolution des prix des matières premières et des composants électroniques ; * une ligne « quote-part dans les résultats des sociétés mises en équivalence » dont l’impact sur le compte de résultat de Valeo en 2019 devrait être, comme déjà annoncé, du même ordre de grandeur qu’en 2018. PARIS, France, le 25 avril 2019 – A l’issue de la réunion de son Conseil d’administration qui s’est tenue ce jour, Valeo présente le chiffre d’affaires du 1er trimestre 2019 :Production automobile mondialeProduction automobile (en variation annuelle)1er trimestre 2019 IHS* Europe et Afrique\- 4 % Asie, Moyen-Orient et Océanie\- 9 % dont Chine- 13% dont Japon\+ 1% dont Corée du Sud   0% dont Inde\- 3% Amérique du Nord\- 2 % Amérique du Sud\- 5 % TOTAL\- 7% * Estimations de production automobile IHS publiées le 16 avril 2019 La production automobile mondiale est en baisse de 7% affectée principalement par : * La chute de 13% de la production automobile en Chine, liée à la faiblesse des immatriculations ainsi qu’à un mouvement de déstockage au sein du secteur ; * La baisse de 4% de la production automobile en Europe sur la période.Evolution du chiffre d’affairesChiffre d’affaires (en millions d’euros)En % du CA total T1 20191er trimestre 20192018VarVar. à pcc* Première monte85 %4 1214 154- 1 %- 3 % Remplacement10 %501523- 4 %- 4 % Divers5 %219204+ 7 %+ 5 % Total100 %4 8414 881- 1 %- 3 % * A périmètre et taux de change constants(1)Le chiffre d’affaires, au cours du 1er trimestre 2019, est en baisse de 1%, -3% à périmètre et taux de change constants : * Le chiffre d’affaires première monte est en baisse de 1%, - 3 % à périmètre et taux de change constants ; * Le chiffre d’affaires sur le marché du remplacement enregistre une baisse de 4% à périmètre et taux de change constants ; * Le chiffre d’affaires « Divers », composé principalement des ventes d’outillages liées au démarrage de nouveaux projets et aux contributions clients relatives aux projets de Recherche et Développement, affiche une hausse de 5% à périmètre et taux de change constants.Les variations des taux de change du trimestre ont un impact positif de 2% en raison principalement de la dépréciation de l’euro face au dollar américain, au yen japonais et au won coréen.Les changements de périmètre ont un impact négligeable sur le premier trimestre. Evolution du chiffre d’affaires première monte par régionChiffre d’affaires première monte  (en millions d’euros)1er trimestre  20192018Var. à pcc *Surperf. vs. IHS** Europe et Afrique2 0292 072- 2 %+ 2 pts Asie et Moyen-Orient et Océanie1 1881 263- 9 %0 pt * dont Chine450526- 16 %\- 3 pts * dont Japon331334\- 7%\- 8 pts * dont Corée du Sud286274\+ 1%\+ 1 pt * dont Inde4752-8%\- 5 pts Amérique du Nord812717+ 5 %+ 7 pts Amérique du Sud92102- 1 %\+ 4 pts TOTAL4 1214 154- 3 %+ 4 pts * A périmètre et taux de change constants (1). ** Sur la base des estimations de production automobile IHS publiées le 16 avril 2019 Au 1er trimestre 2019, le chiffre d’affaires première monte est en baisse de 3% à périmètre et taux de change constants, soit une croissance de 4 points supérieure à celle de la production automobile mondiale (estimations IHS) : * en Europe (y compris Afrique), (49 % du chiffre d’affaires première monte), le chiffre d’affaires première monte à périmètre et taux de change constants (1) est en baisse de 2 %, soit une surperformance de 2 points par rapport à la production automobile ; * en Asie (29 % du chiffre d’affaires première monte), le chiffre d’affaires première monte à périmètre et taux de change constants (1) est en baisse de 9%, en ligne avec la production automobile en raison d’un mix clients défavorable en Chine et au Japon : * en Chine, le chiffre d’affaires première monte à périmètre et taux de change constants (1) est en baisse de 16 %, soit une sous-performance de 3 points par rapport à celle de la production automobile ;  * au Japon, le chiffre d’affaires première monte à périmètre et taux de change constants (1) est en baisse de 7% (sous performance de 8 points) ; *  en Corée du Sud, le chiffre d’affaires première monte à périmètre et taux de change constants (1) est en hausse de 1%, soit une surperformance de 1 point par rapport à la production automobile liée en particulier à un effet de base favorable par rapport à la même période en 2018 durant laquelle la performance avait été affectée par les tensions géopolitiques entre la Chine et la Corée du Sud. * en Amérique du Nord (20 % du chiffre d’affaires première monte), le chiffre d’affaires première monte à périmètre et taux de change constants (1) est en hausse de 5 %, soit une performance supérieure de 7 points à celle de la production automobile grâce à un mix produits et clients favorable ; * en Amérique du Sud (2 % du chiffre d’affaires première monte),  le chiffre d’affaires première monte à périmètre et taux de change constants (1) s’inscrit en baisse de 1 %, soit une performance supérieure de 4 points à celle de la production automobile. Répartition géographique équilibrée des activités de ValeoL’évolution de la répartition du chiffre d’affaires première monte entre les quatre principales régions de production, au cours du 1er trimestre 2019 par rapport à la même période en 2018, se présente comme suit : * baisse de 1 point en Europe, à 49% du chiffre d’affaires première monte ; * baisse de 2 points du chiffre d’affaires en Asie, à 29% du chiffre d’affaires première monte ; * hausse de 3 points en Amérique du Nord, à 20% du chiffre d’affaires première monte ; * stabilité du chiffre d’affaires en Amérique du Sud, à 2% du chiffre d’affaires première monte.Portefeuille clients de Valeo équilibréL’évolution de la répartition du chiffre d’affaires première monte entre les clients du Groupe, au cours du 1er trimestre 2019 par rapport à la même période en 2018, se présente comme suit : * stabilité de la part des clients asiatiques à 32% du chiffre d’affaires première monte, * hausse de 1 point de la part des clients allemands à 30% du chiffre d’affaires première monte ; * hausse de 1 point de la part des clients américains à 19% du chiffre d’affaires première monte ; * baisse de 1 point de la part des clients français à 14% du chiffre d’affaires première monte.Evolution du chiffre d’affaires par Pôle d’activitéChiffre d’affaires des Pôles d’activité (en millions d’euros)1er trimestre 20192018Var. CAVar.CA OEM*Surperf. vs. IHS** Systèmes de Confort et d’Aide à la Conduite964938\+ 3 %+ 0 %+7 pts Systèmes de Propulsion1 2661 326- 5 %- 4 %\+ 3 pts Systèmes Thermiques1 1431 140- 0 %\- 3 %\+ 4 pts Systèmes de Visibilité1 5021 514- 1 %- 4 %\+ 3 pts TOTAL4 8754 918- 1 %- 3 %\+ 4 pts * A périmètre et taux de change constants (1). ** Sur la base des estimations de production automobile IHS publiées le 16 avril 2019 La croissance du chiffre d’affaires des Pôles d’activité varie en fonction de leur mix produit, géographique et client et de la part relative du marché du remplacement dans leur activité.Portée par son activité première monte, le Pôle d’activité Systèmes de Confort et d’Aide à la Conduite affiche le taux de croissance à périmètre et taux de change constants (1) le plus élevé (+ 3 %), soit une surperformance par rapport à la production automobile mondiale de 7 points. La croissance du Pôle est tirée par le niveau élevé des taux d’options dans les activités d’assistance à la conduite et par un mix clients favorable en Chine.Les Pôles d’activité Systèmes de Propulsion, Systèmes Thermiques et Systèmes de Visibilité enregistrent une croissance de leur chiffre d’affaires première monte à périmètre et taux de change constants en ligne avec celle du Groupe.Faits marquants Le 5 avril 2019 et pour la troisième année consécutive, Valeo est arrivé en tête du palmarès 2018 de l’Institut National de la Propriété Industrielle (INPI) et de l’Office Européen des Brevets. Avec 1 355 brevets déposés auprès de l’INPI (contre 1 100 en 2017) et 784 brevets déposés auprès de l’Office Européen des Brevets, Valeo conforte sa place d’entreprise la plus innovante en France et en Europe. Valeo compte 59 centres de R&D à travers le monde et quelque 20 000 ingénieurs R&D parmi ses quelque 113 000 collaborateurs. L’innovation est le moteur de la croissance du Groupe, puisque les innovations, c’est-à-dire les produits qui n’existaient pas trois ans auparavant, représentent 53% des prises de commandes en 2018 (60% y compris Valeo Siemens eAutomotive).4 janvier 2019 -  Mov'InBlue et Drivy annoncent un partenariat stratégique permettant d'accélérer le développement de services d'autopartage en libre-service. Mov’InBlue, solution de mobilité intelligente créée par Valeo et Capgemini, spécialisée dans les services de mobilité digitale à destination des flottes d’entreprise et des sociétés de location de véhicules, et Drivy, plateforme d’autopartage leader en Europe, annoncent le lancement d’une solution connectée et interopérable de mobilité partagée. Les gestionnaires de flottes peuvent ainsi transformer leurs véhicules en flotte d’autopartage en libre-service sur Drivy.7 janvier 2019 \- Lors de sa sixième participation consécutive au salon du CES de Las Vegas, Valeo présente :\- Une expérimentation dans les rues de Las Vegas de son véhicule Valeo Drive4U, première voiture autonome uniquement équipée de capteurs Valeo déjà produits en série (ultra-sons, caméras, lasers, radars, LiDARs), et d'l’intelligence artificielle ;- Valeo Drive4U® Remote qui permet le contrôle à distance d’un véhicule autonome dans des moments où une assistance se révèle nécessaire (voire obligatoire) ;- Valeo Voyage XR capable de faire entrer virtuellement une personne - basée en un lieu fixe - à bord du véhicule autonome pendant son trajet. Sur la base de cette innovation, Valeo a conçu une forme nouvelle de communication autorisant un voyageur « immobile », muni d’un casque de réalité virtuelle, à se télétransporter dans une automobile en mouvement ;- Valeo XtraVue Trailer qui consiste à rendre invisible une remorque ou une caravane dans le rétroviseur du véhicule tractant l’attelage ;- Valeo PictureBeam Monolithic, système d’éclairage de haute définition, fruit d’un partenariat entre Valeo et CREE, leader américain dans la fabrication de LEDs. Le dispositif génère un faisceau de haute définition sur la route, sans ne jamais éblouir les autres usagers et projette des informations et des images sur la chaussée.8 janvier 2019 - Valeo conclut un partenariat avec Mobileye en vue du développement d'une nouvelle norme de sécurité pour les véhicules autonomes. À l'occasion du CES 2019 de Las Vegas, Valeo a signé un accord de partenariat avec Mobileye en vue du développement et de la promotion d'une nouvelle norme de sécurité pour les véhicules autonomes (VA) basée sur le modèle « Responsibility-Sensitive Safety » (RSS), une modélisation mathématique de la sécurité développée par Mobileye, visant une large adoption par l’industrie.9 janvier 2019 – Valeo conclut un partenariat stratégique avec Meituan pour les véhicules de livraison autonomes. Valeo annonce avoir conclu un accord de coopération stratégique dans le domaine de la livraison autonome du dernier kilomètre avec Meituan, première plateforme chinoise d'e-commerce pour les services de livraison de repas à domicile. Les deux parties associeront leurs efforts pour concevoir des véhicules autonomes assurant la livraison du dernier kilomètre.Prochain rendez-vousAssemblée Générale de Valeo le 23 mai 2019.Résultats du 1er semestre : le 24 juillet 2019.Incidences de l’application de norme IFRS 16Le 13 janvier 2016, l’IASB a publié la norme IFRS 16 « Contrats de location ». La norme IFRS 16 introduit des changements majeurs dans les principes d’évaluation, de comptabilisation et de présentation des contrats de location pour le preneur. L’évaluation des incidences de l’application d’IFRS 16 sur les états financiers du Groupe est en cours de finalisation sur la base du recensement des contrats de location effectué et de l’analyse de leurs principales dispositions.Les incidences potentielles en date de transition à IFRS 16 sur les états financiers consolidés 2019 du Groupe sur une base budgétaire et sur la base des contrats effectifs à la date de transition sont les suivantes :AgrégatsNature de l’impactOrdre de grandeur Immobilisations corporellesAugmentation440 millions d’euros – 480 millions d’euros   Dette financière sur bien loués / Endettement financier net   Augmentation  440 millions d’euros – 480 millions d’euros   EBITDA 2019 *(1)  Amélioration  0,4 à 0,5 points   Résultat financier 2019 *  Dégradation  Charge financière complémentaire d’environ 20 millions d’euros   Résultat avant impôts 2019 *  -  Négligeable             *Estimation des incidences cumulées à fin décembre 2019 des contrats retraités dans le cadre de la transition au 1er janvier 2019 sur la base du budget 2019. Ces informations sont indicatives et les valeurs réelles pourraient être différentes suite à la finalisation des options et à la mise en application effective de cette norme comptable d’une part, et des nouveaux contrats de location qui pourraient être contractés sur l’exercice 2019. Une réconciliation entre les engagements de paiements minimaux futurs au titre des contrats de location simple selon IAS 17 et la dette financière estimée de location qui sera comptabilisée sous IFRS 16 est présentée en note 6.5 des états financiers consolidés inclus dans le document de référence 2018.Glossaire financier * À périmètre et taux de change constants (ou à pcc) : l'effet de change se calcule en appliquant au chiffre d’affaires de la période en cours le taux de change de la période précédente. L'effet périmètre se calcule en (i) éliminant le chiffre d'affaires, sur la période en cours, des sociétés acquises au cours de la période, (ii) en intégrant, sur la période précédente, le chiffre d'affaires en année pleine des sociétés acquises au cours de la période précédente, (iii) en éliminant le chiffre d'affaires, sur la période en cours et sur la période comparable, des sociétés cédées lors de la période en cours ou de la période comparable. * L'EBITDA correspond (i) à la marge opérationnelle avant amortissements, pertes de valeur (comprises dans la marge opérationnelle) et effet des subventions publiques sur actifs non courants, et (ii) aux dividendes nets reçus des sociétés mises en équivalence. * Le cash flow libre correspond aux flux nets de trésorerie des activités opérationnelles, après neutralisation de la variation des cessions de créances commerciales non récurrentes et après prise en compte des acquisitions et cessions d’immobilisations incorporelles et corporelles. * L’endettement financier net comprend l’ensemble des dettes financières à long terme, les dettes liées aux options de vente accordées aux détenteurs de participations ne donnant pas le contrôle, les crédits à court terme et découverts bancaires sous déduction des prêts et autres actifs financiers à long terme, de la trésorerie et équivalents de trésorerie ainsi que la juste valeur des instruments dérivés sur risque de change et sur risque de taux associés à l'un de ces éléments.Déclaration « Safe Harbor » Les déclarations contenues dans ce document, qui ne sont pas des faits historiques, constituent des « déclarations prospectives » (« Forward Looking Statements »). Elles comprennent des projections et des estimations ainsi que les hypothèses sur lesquelles celles-ci reposent, des déclarations portant sur des projets, des objectifs, des intentions et des attentes concernant des résultats financiers, des événements, des opérations, des services futurs, le développement de produits et leur potentiel ou les performances futures. Bien que la Direction de Valeo estime que ces déclarations prospectives sont raisonnables à la date de publication du présent document, les investisseurs sont alertés sur le fait que ces déclarations prospectives sont soumises à de nombreux éléments, risques et incertitudes, difficilement prévisibles et généralement hors du contrôle de Valeo, qui peuvent impliquer que les résultats et événements effectivement réalisés diffèrent significativement de ceux qui sont exprimés ou prévus dans les déclarations prospectives. De tels éléments sont, entre autres, la capacité de l’entreprise à générer des économies ou des gains de productivité pour compenser des réductions de prix négociées ou imposées. Les risques et incertitudes auxquels est exposé Valeo comprennent notamment les risques liés aux enquêtes des autorités de la concurrence tels qu’identifiés dans le Document de référence, les risques liés au métier d’équipementier automobile et au développement de nouveaux produits, les risques liés à l’environnement économique prévalant au niveau régional ou mondial, les risques industriels et environnementaux ainsi que les risques et incertitudes développés ou identifiés dans les documents publics déposés par Valeo auprès de l’Autorité des marchés financiers (AMF), y compris ceux énumérés sous la section « Facteurs de Risques » du Document de référence 2018 de Valeo enregistré auprès de l’AMF le 29 mars 2019 (sous le numéro D.19-0224).La société n’accepte aucune responsabilité pour les analyses émises par des analystes ou pour toute autre information préparée par des tiers, éventuellement mentionnées dans ce document. Valeo n'entend pas étudier, et ne confirmera pas, les estimations des analystes et ne prend aucun engagement de mettre à jour les déclarations prospectives afin d’intégrer tous événements ou circonstances qui interviendraient postérieurement à la publication de ce document. 1 Cf. Glossaire financier Pièce jointe * CP Chiffre d'affaires T1 2019

  • Globe Newswire

    Valeo: Dépôt du Document de Référence 2018

    Valeo : Dépôt du Document de Référence 2018  

  • Globe Newswire

    Valeo : Information afférente au contrat de liquidité

    Paris, le 22 mars 2019 à 18h00Résiliation du contrat de liquidité actuel Il a été mis fin ce jour au contrat de liquidité conclu le 22 avril 2004 avec Kepler Cheuvreux afin d’y substituer un autre prestataire.À la signature de ce contrat, les moyens suivants avaient été affectés au compte de liquidité : * 6.600.000 euros ; *    660.000 actions Valeo.À la date de résiliation de ce contrat, les moyens suivants figuraient au compte de liquidité : * 2.283.143,80 euros ; *    550.000      actions Valeo.Il est rappelé que lors du dernier bilan semestriel de ce contrat de liquidité, le 31 décembre 2018, les moyens suivants figuraient au compte de liquidité : * 997.522,68 euros ; * 591.500 actions Valeo.Par ailleurs, entre le 1er juillet 2018 et le 31 décembre 2018 : * Le nombre de transactions exécutées à l’achat s’est élevé à 73 ; * Le nombre de transactions exécutées à la vente s’est élevé à 76 ; * Le volume échangé à l’achat s’est élevé à 957.339 en nombre de titres et à 36.565.734,69 euros en capitaux ; et * Le volume échangé à la vente s’est élevé à 715.839 en nombre de titres et à 28.569.427,63 euros en capitaux.Signature d’un nouveau contrat de liquiditéÀ compter du 23 mars 2019 et pour une période d'un an renouvelable automatiquement, Valeo a confié à Rothschild  Martin Maurel la mise en œuvre d'un contrat de liquidité relatif à ses actions conforme aux dispositions du cadre juridique en vigueur, et plus particulièrement aux dispositions du Règlement (UE) n° 596/2014 du Parlement européen et du Conseil du 16 avril 2014 sur les abus de marché (MAR), du Règlement délégué (UE) 2016/908 de la Commission du 26 février 2016 complétant le Règlement (UE) n° 596/2014 du Parlement européen et du Conseil par des normes techniques de réglementation sur les critères, la procédure et les exigences concernant l’instauration d’une pratique de marché admise et les exigences liées à son maintien, à sa suppression ou à la modification de ses conditions d’admission, des articles L. 225-209 et suivants du Code de commerce et de la décision AMF n° 2018-01 du 2 juillet 2018 portant instauration des contrats de liquidité sur titres de capital au titre de pratique de marché admise (la « Décision AMF ») et de toutes autres dispositions qui y sont visées.Pour la mise en œuvre de ce contrat, les ressources suivantes ont été affectées au compte de liquidité: * 2.283.143,80 euros ; *    550.000      actions Valeo.La plateforme de négociation sur lesquelles les transactions au titre de ce contrat de liquidité seront effectuées est Euronext Paris.Il est précisé, qu’en application des dispositions de ce contrat, les situations ou les conditions conduisant à sa suspension ou à sa cessation sont les suivantes : l’exécution de ce contrat est suspendue dans les conditions visées à l’article 5 de la Décision AMF. Elle est suspendue en outre à la demande de Valeo pour des raisons techniques, telles que le comptage des actions ayant droit de vote avant une assemblée générale ou le comptage des actions donnant droit au dividende avant son détachement, et ce pour une période qu’il précise. Elle est enfin suspendue de plein droit en cas d’interruption de la cotation des titres de Valeo par décision d’Euronext Paris, pendant toute la durée de cette interruption, ou en cas de non-renouvellement du programme de rachat d’actions de Valeo jusqu’à ce qu’un nouveau programme de rachat d’actions de Valeo soit en vigueur.Le contrat pourra être résilié dans les conditions suivantes : * à tout moment par Valeo, sans préavis, * par Rothschild Martin Maurel avec un préavis d’un mois. Pièce jointe * Communique de presse - Information afferente au contrat de liquidite

  • Globe Newswire

    Valeo: Information relating to the liquidity contract

    Paris, March 22, 2019, at 6pmTermination of the current liquidity contractValeo today terminated the liquidity contract entered into with Kepler Cheuvreux on April 22, 2004 to change provider.At the time of signature of this contract, the following resources were allocated to the liquidity account: * 6,600,000 euros; * 660,000 Valeo shares.At the date of termination of this contract, the following resources were booked to the liquidity account: * 2,283,143.80 euros; * 550,000 Valeo shares.As a reminder, at the time of the last half-yearly review of this liquidity contract, dated December 31, 2018, the following resources were booked to the liquidity account: * 997,522.68 euros; * 591,500 Valeo shares.In addition, between July 1, 2018 and December 31, 2018: * The number of purchase transactions carried out amounted to 73; * The number of sale transactions carried out amounted to 76; * The traded buying volume amounted to 957,339 in number of shares and 36,565,734.69 euros in capital; and * The traded selling volume amounted to 715,839 in number of shares and 28,569,427.63 euros in capital.Signing of a new liquidity contractAs from March 23, 2019, and for a period of one year automatically renewable, Valeo has entrusted Rothschild Martin Maurel with the implementation of a liquidity contract relating to its shares in compliance with the provisions of the legal framework in force, and more particularly with the provisions of Regulation (EU) No. 596/2014 of the European Parliament and of the European Council of April 16, 2014, on market abuse (MAR), Delegated Regulation (EU) No. 2016/908 of the European Commission of February 26, 2016, laying down regulatory technical standards on the criteria, the procedure and the requirements for establishing an accepted market practice and the requirements for maintaining it, terminating it or modifying the conditions for its acceptance, Articles L. 225-209 et seq. of the French Commercial Code and Decision No. 2018-01 of July 2, 2018, of the Autorité des Marchés Financiers (AMF) establishing an accepted market practice in relation to liquidity contracts on shares (the “AMF Decision”) and any other provisions referred to therein.For the implementation of this contract, the following resources have been booked to the liquidity account: * 2,283,143.80 euros; * 550,000 Valeo shares.The trading platform on which transactions under this liquidity contract will be carried out is Euronext Paris.It is specified that, pursuant to the provisions of this contract, the situations or conditions leading to its suspension or termination are the following: the execution of this contract is suspended if the conditions set out in Article 5 of the AMF Decision are met. It is also suspended at Valeo's request for technical reasons, such as the counting of shares with voting rights before a general meeting or the counting of shares with dividend rights before their detachment, for a period specified by Valeo. Finally, it is automatically suspended if the trading of Valeo shares is halted following a decision by Euronext Paris, for the duration of such halt, or in the event of non-renewal of Valeo's share buyback program until a new Valeo share buyback program is in effect. The contract may be terminated under the following conditions: * at any time by Valeo, without notice, * by Rothschild Martin Maurel with a one month's notice.Attachment * Press Release - Information relating to the liquidity contract

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages