La bourse ferme dans 5 h 48 min

Albioma (ABIO.PA)

Paris - Paris Prix différé. Devise en EUR
Ajouter à la liste dynamique
41,20+0,80 (+1,98 %)
À partir de 11:26AM CET. Marché ouvert.
Plein écran
Clôture précédente40,40
Ouverture40,50
Offre0,00 x 0
Vente0,00 x 0
Var. jour40,05 - 41,25
Sur 52 semaines22,85 - 50,70
Volume33 448
Volume moyen72 281
Cap. boursière1,286B
Bêta (mensuel sur 5 ans)0,80
Rapport P/E (sur 12 mois)23,15
BPA (sur 12 mois)1,78
Date de bénéfices04 mars 2021
Dividende et rendement à terme0,70 (1,73 %)
Date ex-dividende11 juin 2020
Objectif sur 1 an23,79
  • Globe Newswire

    Albioma : 2020 annual results

    Press release Paris La Défense, 4 March 2021 2020 annual results Net income, Group share up sharply: +25%; Significant growth in EBITDA: +13% Securing future growth: 100% biomass conversion and extension of Albioma Bois-Rouge confirmed, 40 MWp won in photovoltaics and first steps in geothermal energy Structural commitments in favour of the energy transition: an energy mix of over 90% in renewables by 2025 and almost 100% by 2030 Albioma's Board of Directors, chaired by Frédéric Moyne, met on 4 March 2021 and approved the Group's consolidated financial statements for the 2020 financial year. “In 2020 we generated very strong results, with EBITDA up 13% and net income, Group share posting a sharp rise of 25%. These results are thanks to the hard work of Albioma’s teams who I would like to thank and congratulate for their commitment throughout the health crisis. During the year, and despite the difficult context, we also finalised the biomass conversion project of our ALM3 plant in Guadeloupe and commissioned our fourth bagasse plant in Brazil according to schedule. Lastly, we signed various projects in line with our strategy which will contribute significantly to growth over the coming years: conversion and extension of the contract for the Bois-Rouge power plant (completely discontinuing coal) in Reunion Island, winning 40 MWp in solar power and first steps in geothermal energy. All of these measures make us confident in our ability to meet the new objectives that the Group has set for 2025 and 2030: respectively over 90% and nearly 100% renewable energy in our energy mix,” commented Frédéric Moyne, Chairman and Chief Executive Officer of Albioma. Consolidated key figures for 2020 In millions of euros (audited figures)20202019(reported)Change %Revenue506.7505.7+0%EBITDA206.4182.9+13%Net income64.454.2 +19%Net income (Group share)55.344.1+25% Revenue amounted to €506.7 million, stable compared with the previous year. Stripping out the impact of changes in fuel prices (-€13 million) and the currency effect related to the decline of the Brazilian real (-€7.1 million), it was up by 4%. EBITDA for the year rose by 13% to €206.4 million thanks to: the good operational performance of the power plants in all regions despite the COVID-19 pandemic,the full-year effect of the latest riders in relation to the investments to bring the thermal power plants into compliance with the IED Directive,the biomass conversion of unit 3 of Albioma Le Moule (ALM 3), since last November,the increase in the average sales price in Brazil due to new contracts coming into force. Net income, Group share was up 25% to €55.3 million. Highlights Operations: § COVID-19: good management of the health crisis; normal functioning of the thermal and solar plants thanks to the mobilisation of the teams Development: Conversion of French Overseas plants to 100% biomass: Restart of unit 3 of Albioma Le Moule (ALM3) in Guadeloupe, after conversion worksSigning of a contract for Albioma Bois-Rouge (ABR) on Reunion Island for the conversion and the extension of the electricity sales agreement until 2043: complete discontinuation of coal in the plant Obtaining 40 MWp of solar power projects during the last calls for tenders from the French Energy Regulator (Commission de Régulation de l’Énergie - CRE)In Brazil, commissioning of the Group’s fourth power plant, Vale Do Paraná (48 MW)First steps in geothermal energy: acquisition of a plant in Turkey, Gümüşköy (13 MW) Financing & stock market: Issue of the first “Sustainability-Linked Euro PP”Listing: inclusion in the SBF 120 and CAC Mid 60 indices France Thermal biomass Very good availability of the thermal power plants Despite the COVID-19 context, and excluding the shutdown of ALM3 due to conversion work, the availability of the thermal power plants in France reached 91.7% in 2020 (compared with 88.2% in 2019). Total electricity production from the thermal plants in Overseas France was down slightly to 1,940 GWh compared with 2,061 GWh in 2019: excluding ALM3, production was stable compared with 2019. EBITDA for the business totalled €162.3 million, up 18% compared with 2019 (€137.4 million), thanks to the full-year effect of the latest riders in relation to investments to bring the thermal plants in Overseas France up to IED standards and the good availability of the plants. Construction and development of projects 100% biomass for unit 3 of Albioma Le Moule (ALM3) in Guadeloupe Unit 3 of the Le Moule plant in Guadeloupe restarted on 23 November after work was carried out to convert the plant to 100% biomass. The project took longer than initially planned due to the health crisis. This conversion will allow emissions to be reduced by more than 265,000 tonnes of CO2 equivalent (a net reduction of around 87% compared with coal), and will thereby increase the renewable portion of Guadeloupe's energy mix from 20% to 35%. Since its commissioning, 13 GWh was produced at the end of the year, exclusively from biomass. Green light for the 100% biomass conversion of the Albioma Bois-Rouge power plant On 3 December 2020, the CRE approved the compensation from the signing of a rider to the power purchase agreement signed by EDF for the biomass conversion of the Bois-Rouge plant on Reunion Island. Conversion work will begin in 2021 so that the plant can operate exclusively on biomass before the second half of 2023. Priority will be given to locally-available biomass resources (bagasse, forest wood, lagging waste, etc.) alongside imported traceable (in accordance with the EU timber regulation) and sustainable (FSC and PEFC certification required from our suppliers) biomass, in the form of wood pellets. Eventually, the conversion will increase the renewable portion of Reunion Island's energy mix from 35% to 51% and will reduce greenhouse gas emissions by some 640,000 of CO2 equivalent per year, that is an 84% decrease of direct emissions compared with the current operation of the plant. The CRE’s assessment also provides for an investment budget necessary to extend by 15 years the operation of the Group’s two oldest units (ABR1); the power purchase agreement was therefore extended from 2027 to 2043 for ABR1. Solar power Slight increase in production and commissioning of new plants Electricity production from the solar business amounted to 125 GWh, compared with 121 GWh in 2019, up 3%. This mainly stems from the commissioning of new plants (in Reunion Island and Mayotte) which offset the lower level of sunshine, particularly in French Guiana and southern Europe. EBITDA for the business totalled €34.8 million in 2020 compared with €36.3 million in 2019. Project development 40 MWp of Solar power projects secured in 2020 The Group continued to develop its solar power business, winning 40 MWp of projects across all regions. In particular, it won an aggregate capacity of 24.6 MWp in the governmental call for tenders in areas not connected to mains electricity. This capacity is distributed across 44 projects (25 with storage and 19 without storage) located in Reunion Island, Mayotte, French Guiana, Martinique and Guadeloupe. Construction of these projects is scheduled to start in 2021. In mainland France, the Group also won aggregate capacity of 12.2 MWp during recent calls for tenders, distributed across 25 projects (in the Auvergne-Rhône-Alpes, Provence-Alpes-Côte-d’Azur and Occitanie regions). Construction of these projects began in 2020 with commissioning scheduled for 2021 and 2022. 2021 Finance Act: changes in the regulatory environment Article 54 sexies of the 2021 Finance Act voted on 16 December 2020 provides for the possibility of revising tariffs downwards for solar power purchase agreements signed between 2006 and 2010. The implementing regulations specifying the level of the reduction and the terms are not available to date. For the Group, the facilities concerned represent 57 MWp and approximately 6% of revenues. As an indication, a 10% reduction in tariffs would lead to a loss in EBITDA of some €2 to €3 million in a full year. Impairment of the assets concerned could also prove necessary. Brazil Thermal biomass Good operational performances from the plants Production in Brazil was down to 373 GWh after reaching 391 GWh in 2019. EBITDA reached €12 million in 2020 compared with €10.7 million in 2019, thanks to a positive price effect and non-recurring financial income of €2.4 million due to the approval of the judicial recovery plan of our sugar partner adjacent to our Rio Pardo plant, and despite a sharp decline in the real. Project development Commissioning of the Group’s fourth 100% bagasse power plant On 25 December 2020, the 100% bagasse Vale do Paraná plant was commissioned. The biomass-fuelled cogeneration unit, located in the town of Suzanápolis in São Paulo state, is the Group's fourth plant located in Brazil. The new plant is covered by a long-term, inflation-indexed sales agreement that secures electricity sales of 120 GWh until 2046. This is the first Brazilian project for which the Group handled the construction and network connection works as well as the subsequent operation joint venture between Albioma and the Vale do Paraná sugar mill. With an installed capacity of 48 MW, the new plant will be able to export up to 30 MW of renewable electricity to the grid. Turkey Geothermal energy Project development Acquisition of the Gümüşköy power plant (gross capacity of 13 MW) The Group announced in January that it has completed the acquisition of a majority stake (75%) in the geothermal energy producer Gümüşköy (in the Izmir region); the remaining 25% has been acquired by Egesim, an industrial services provider well regarded within the industry in Turkey. The acquisition gives Albioma a bridgehead in a new business characterised by significant technical added value, offering a strong fit with the Group's well-established biomass and solar power businesses. Geothermal power plants extract heat from below the earth's surface and convert it to electricity. This locally-produced, economically competitive energy source is available on a 24/7 basis. Like biomass, geothermal energy production is controllable, which enhances the dependability of electrical networks and facilitates the development of other, intermittent energy sources such as solar power. Commissioned in 2013, the Gümüşköy power plant uses heat from four production shafts to generate electricity under the terms of an operating licence valid until 2040 (with scope to extend for an additional 10-year period). The plant currently exports up to 45 GWh of renewable electricity to the grid annually, with a dollarised feed-in tariff of approximately USD 105/MWh, valid until the end of 2023. With the support of the existing teams which were taken over by Albioma, work will be carried out on the site to increase production. With an installed capacity of more than 1,600 MW, Turkey ranks fourth in the world for installed geothermal capacity, with considerable potential for future development. Joining the SBF 120 index Following the quarterly review of the Euronext Paris indices, the scientific advisory board of the indices decided to include Albioma in the SBF 120 and CAC Mid 60 indices from 19 June 2020. Inclusion in this benchmark index, which covers the 120 largest stocks on the Paris stock exchange in terms of market capitalisation and liquidity, represents a new milestone for Albioma, which can benefit from the positive effects of increased visibility amongst the financial community. Issue of the first "Sustainability-Linked Euro PP" for a total of €100 million for seven and eight years On 7 December 2020, Albioma successfully issued its first Sustainability-Linked Euro PP, for the significant sum of €100 million. This private placement comprises two tranches at 7 and 8 years respectively, subscribed by leading institutional investors. The funds raised were used to refinance the existing Euro PP and will subsequently be used for the Group's general financing needs over the medium term, to support Albioma in carrying out its investment programme. This financing, exceeding the previous Euro PP, which was set up by the Group in 2014, by €20 million and which matured on 8 December 2020, reflects the company's growth dynamic and the strength of its fundamentals. By setting up this funding, Albioma is strengthening its commitment to the energy transition, which is one of the key pillars of its development strategy. In its financing, Albioma is committed to meeting the following targets in terms of its energy mix (for the fully consolidated companies) thanks to the conversion of all of the Group's historic power plants in France’s Overseas departments to 100% biomass (complete discontinuation of coal), in a movement that began in 2018, and the development of new renewable energy projects, particularly in solar and geothermal energy: more than 80% renewable energy by 2023, in line with its previous announcements;more than 90% renewable energy by 2025. The Group's ambition is to achieve a 95% to 100% share of renewable energy in its mix by 2030. Depending on whether the defined targets are met, a margin adjustment mechanism (bonus/malus) that may reach up to 25 basis points will produce a variation in the interest rate applying to the bonds. A strong balance sheet to finance growth Consolidated gross financial debt excluding IFRS 16 was down in line with the repayment of loans relating to commissioned projects (IED and new photovoltaic power plants). It amounted to €901 million at the end of 2020, as compared with €938 million at the end of 2019. Project debt came to €789 million (compared with €834 million at the end of 2019). The net debt / EBITDA ratio over 12 rolling months improved by 3.8 times at 31 December 2020 (compared with 4.3 times at 31 December 2019). The Group’s cash and cash equivalents, including security deposits, amounted to €129 million at 31 December 2020, compared with €165 million at 31 December 2019. Consolidated net financial debt was €772 million (compared with €773 million at the end of 2019). Despite the economic downturn, the Group did not need to apply for any state aid implemented to support companies in difficulty, nor did it draw on its short-term credit lines. The Group still has sufficient resources to pursue its development. Dividends The Board of Directors will submit to the Shareholders' Meeting a proposal to distribute a dividend of €0.80 per share, up 14% compared with 2019, with an option for 50% to be paid in new shares. This proposal is part of a dividend growth policy with a target payout of around 50% of net income, Group share excluding exceptional items. 2021 objectives For 2021, the Group announces targets for EBITDA of €206 to €216 million and net income, Group share of €53 to €59 million (including the acquisition of the Gümüşköy geothermal power plant in Turkey and excluding any possible effects related to the 2021 Finance Act). Outlook The Group aims to commit between €600-€800 million in investments over the period 2021-2025 whilst retaining a sound financial structure. Next on the agenda: revenue for the first quarter of 2021 on 21 April 2021 (after trading). About AlbiomaContactsAlbioma is an independent renewable energy producer, supporting the energy transition with renewable energies (biomass, solar and geothermal).The Group operates in Overseas France, Metropolitan France, Mauritius, Brazil and Turkey.For 25 years it has been developing a unique partnership with the sugar industry, producing renewable energy from bagasse, a fibrous residue of sugar cane.Albioma is also the leading producer of photovoltaic energy in Overseas France, where the Group builds and operates innovative facilities with integrated storage, and in Metropolitan France.The Group recently announced the acquisition of a geothermal power plant in Turkey.Investors Julien Gauthier +33 (0)1 47 76 67 00Media Charlotte Neuvy +33 (0)1 47 76 66 65 presse@albioma.com Albioma is listed on the Euronext Paris exchange (compartment B) - Eligible for SRD, PEA & PEA-PME and forms part of SBF 120 and CAC Mid 60.The Group is listed in the Gaïa Index of responsible midcap companies.www.albioma.com Appendices Simplified consolidated income statement In millions of euros20202019ReportedChange %Revenue506.7505.7+0%EBITDA206.4182.9+13%Depreciation, amortisation, provisions and other(84.0)(74.9)-12%Operating income122.5108.0+13%Net financial income(32.1)(30.2)-6%Tax(26.1)(23.7)-10%Effective tax rate129.3%31.4% Consolidated net income 64.454.2+19%Net income, Group share55.344.1+25%Consolidated earnings per share (in euros)1.781.44 1. The standard tax rate is 28.3% (effective tax rate restated for the impact of non-deductible impairment losses and excluding Brazil). At 31 December 2019, the rate was 31.6% Simplified consolidated balance sheet In millions of euros31 December 202031 December 2019Assets Goodwill1717Intangible assets and property, plant and equipment 11,4051,380Other non-current assets23037Total non-current assets1,4531,434Current assets172164Cash and cash equivalents126161Total assets1,7511,759Equity and liabilities Shareholders' equity, Group share443425Non-controlling interests9095Total equity532521Current and non-current financial liabilities902938Lease liabilities related to right-of-use assets (IFRS 16)3836Other non-current liabilities133121Current liabilities145143Total equity and liabilities1,7511,759 1. Including €28.5 million in right-of-use assets (IFRS 16) 2. Including deferred tax related to right-of-use assets (IFRS 16) Simplified statement of consolidated cash flows In millions of euros20202019Cash flow from operations209.1186.5Change in the working capital requirement(11.9)23.2Tax paid(23.5)(36.9)Net cash flow from operating activities173.6172.8Operating capex(20.8)(17.4)Free cash-flow from operating activities152.8155.5Development capex(107.7)(131.7)Other/Acquisitions/Disposals(1.1)0.2Cash flow from investing activities(108.8)(131.5)Dividends paid to Albioma shareholders(14.0)(13.0)Borrowings (increases)149.3226.3Borrowings (repayments)(171.3)(130.1)Cost of financial debt(31.8)(30.7)Other(8.5)(9.2)Net cash flow from financing activities(76.3)43.3Currency effect on cash (3.7)(1.4)Net change in cash and cash equivalents(35.9)65.8Opening cash and cash equivalents161.195.3Closing cash and cash equivalents125.2161.1 Attachment Albioma_CP_20210304_ENG

  • Globe Newswire

    ALBIOMA : Résultats annuels 2020

    Communiqué de presse Paris La Défense, le 4 mars 2021 Résultats annuels 2020 Résultat net part du Groupe (RNPG) en forte hausse : + 25 % ; Croissance significative de l’EBITDA : +13 % Sécurisation de la croissance future : conversion 100 % biomasse et prolongation d’Albioma Bois-Rouge actées, 40 MWc remportés dans le photovoltaïque et entrée dans la géothermie Engagements structurants en faveur de la transition énergétique : mix énergétique de +90 % de renouvelable en 2025 et de près de 100 % en 2030 Le Conseil d’Administration d’Albioma, réuni le 4 mars 2021 sous la présidence de Frédéric Moyne, a arrêté les comptes consolidés du Groupe pour l’exercice 2020. « Nous affichons pour l’exercice 2020 des résultats très solides, avec un EBITDA en croissance de 13 % et un RNPG en forte hausse de 25 %. Ces résultats sont le fruit du travail des équipes d’Albioma que je tiens particulièrement à remercier et à féliciter pour leur engagement durant toute la crise sanitaire. Malgré un contexte difficile, nous avons également finalisé sur l’exercice le chantier de conversion à la biomasse de notre centrale ALM3 en Guadeloupe, et mis en service dans les délais notre quatrième centrale bagasse au Brésil. Enfin, nous avons signé de nombreux projets en ligne avec notre stratégie qui contribueront significativement à la croissance des années prochaines : conversion et prolongation du contrat de la centrale de Bois-Rouge (abandon total du charbon) à La Réunion, gain de 40 MWc de solaire, entrée dans la géothermie. Toutes ces actions nous rendent confiants dans notre capacité à atteindre les nouveaux objectifs que le Groupe se fixe pour 2025 et 2030 : respectivement plus de 90 % et près de 100 % de renouvelable dans notre mix énergétique. » commente Frédéric Moyne, Président-Directeur Général d’Albioma. Chiffres clés consolidés de l’exercice 2020 En millions d’euros (données auditées) 2020 2019 (publié) Var. % Chiffre d’affaires 506,7 505,7 +0 % EBITDA 206,4 182,9 +13 % Résultat net 64,4 54,2 +19 % Résultat net part du Groupe 55,3 44,1 +25 % Le chiffre d’affaires s’établit à 506,7 millions d’euros, stable par rapport à l’exercice précédent. Hors effet prix des combustibles (-13 millions d’euros) et l’effet change lié à la dégradation du réal brésilien (-7,1 millions d’euros), il est en progression de 4 %. L’EBITDA de l’exercice progresse de 13 %, à 206,4 millions d’euros grâce à : la bonne performance opérationnelle des centrales sur l’ensemble des zones malgré la pandémie de COVID-19,l’effet année pleine des derniers avenants en lien avec les investissements de mise aux normes IED des installations thermiques en Outre-mer,la conversion à la biomasse de la tranche 3 d’Albioma Le Moule (ALM 3), depuis novembre dernier,l’augmentation du prix de vente moyen au Brésil du fait de l’entrée en vigueur de nouveaux contrats. Le résultat net part du Groupe (RNPG) est en hausse de 25 %, à 55,3 millions d’euros. Faits marquants Exploitation : § COVID-19 : bonne gestion de la crise sanitaire ; fonctionnement normal des installations thermiques et solaires grâce à la mobilisation des équipes Développement : Conversion des centrales DOM au 100 % biomasse : Redémarrage de la tranche 3 d’Albioma Le Moule (ALM3) en Guadeloupe, après les travaux de conversionSignature de l’avenant sur Albioma Bois-Rouge (ABR) à La Réunion pour la conversion et la prolongation du contrat de vente d’électricité jusqu’en 2043 : abandon total du charbon dans la centrale Obtention de 40 MWc de projets Solaire lors des derniers appels d’offres de la Commission de Régulation de l’Énergie (CRE)Au Brésil, mise en service de la quatrième centrale du Groupe, Vale Do Paraná (48 MW)Entrée dans la géothermie : acquisition d’une centrale en Turquie, Gümüşköy (13 MW) Financement & bourse : Émission du premier « Sustainability-Linked Euro PP »Cotation : entrée au SBF 120 et CAC Mid60 France Biomasse thermique Très bonne disponibilité des installations thermiques En dépit du contexte COVID-19, et hors ALM3 à l’arrêt compte tenu des travaux de conversion de la centrale, la disponibilité des centrales thermiques en France s’établit à 91,7 % en 2020 (à comparer à 88,2 % en 2019). La production totale d’électricité des installations thermiques de l’Outre-mer français est en léger retrait à 1 940 GWh à comparer à 2 061 GWh en 2019 : hors ALM3, la production reste stable par rapport à 2019. L’EBITDA de l’activité s’établit à 162,3 millions d’euros, en croissance de 18 % par rapport à 2019 (137,4 millions d’euros), grâce à l’effet année pleine des derniers avenants en lien avec les investissements de mise aux normes IED des installations thermiques en Outre-mer et la bonne disponibilité des centrales. Construction et développement des projets 100 % biomasse pour la tranche 3 d’Albioma Le Moule (ALM3) en Guadeloupe La tranche 3 de l’installation du Moule en Guadeloupe a redémarré le 23 novembre à l’issue de travaux visant à la convertir à 100 % à la biomasse. Le chantier s’est déroulé sur une période plus longue que celle initialement prévue du fait de la crise sanitaire. Cette conversion permettra une réduction des émissions de plus de 265 000 tonnes équivalent CO2 (soit une baisse nette de l’ordre de 87 % par rapport à son fonctionnement au charbon), et fera passer la part renouvelable du mix énergétique de la Guadeloupe de 20 à 35 %. Depuis sa remise en service, 13 GWh ont été produits sur la fin de l’année exclusivement à partir de biomasse. Feu vert pour la conversion au 100 % biomasse de la centrale Albioma Bois-Rouge Le 3 décembre 2020, la CRE a validé la compensation induite par la signature d’un avenant au contrat d’achat d’électricité signé par EDF pour la conversion à la biomasse de la centrale de Bois-Rouge à La Réunion. Les travaux de conversion débuteront dès 2021 pour que la centrale fonctionne 100 % à la biomasse au second semestre 2023. Les gisements locaux de biomasse disponible (bagasse, bois forestier, bois d’élagage, etc.) seront valorisés en priorité, et complétés par des importations de biomasse traçable (en conformité avec le règlement bois UE) et durable (standards type FSC ou PEFC exigés de nos fournisseurs) sous forme de granulés de bois. À terme, la conversion fera passer la part renouvelable du mix énergétique de La Réunion de 35 % à 51 % et permettra de réduire les émissions de gaz à effet de serre d’environ 640 000 tonnes équivalent CO2 par an, soit une baisse de 84 % des émissions directes par rapport au fonctionnement actuel de la centrale. La délibération de la CRE prévoit également une enveloppe d’investissements nécessaire à la prolongation de 15 ans de l’exploitation des deux tranches les plus anciennes du Groupe (ABR1) ; le contrat d’achat d’électricité a été en conséquence prolongé de 2027 à 2043 pour ABR1. Solaire Production en légère hausse et mise en service de nouvelles centrales La production d’électricité de l’activité solaire s’est élevée à 125 GWh, à comparer à 121 GWh en 2019, en hausse de 3 %. Celle-ci résulte essentiellement de la mise en service de nouvelles centrales (à La Réunion et à Mayotte), qui a compensé un ensoleillement moindre, notamment en Guyane et en Europe du Sud. L’EBITDA de l’activité ressort à 34,8 millions d’euros en 2020 à comparer à 36,3 millions d’euros en 2019. Développement des projets 40 MWc de projets Solaire sécurisés en 2020 Le Groupe a poursuivi le développement de son activité solaire, avec le gain de 40 MWc de projets sur l’ensemble des zones. Dans le détail, il a notamment remporté une puissance agrégée de 24,6 MWc lors des appels d’offres gouvernementaux dans les zones non interconnectées (ZNI). Cette puissance se répartit sur 44 projets (25 avec stockage et 19 sans stockage), situés à La Réunion, Mayotte, en Guyane, en Martinique et en Guadeloupe. La construction de ces projets est prévue à partir de 2021. En France métropolitaine, le Groupe a également remporté une puissance agrégée de 12,2 MWc lors des derniers appels d’offres, répartie sur 25 projets (Auvergne-Rhône-Alpes, Provence-Alpes-Côte-d’Azur et Occitanie). La construction de ces projets a débuté en 2020 pour des mises en service prévues en 2021 et 2022. Loi de finances 2021 : évolution du contexte règlementaire L’article 54 sexies de la loi de finances 2021 votée le 16 décembre dernier prévoit la possibilité d’une révision à la baisse des tarifs des contrats d’achat solaires signés entre 2006 et 2010. Les textes d’application précisant le niveau de baisse et les modalités ne sont pas connus à ce jour. Pour le Groupe, les installations concernées représentent 57 MWc et environ 6 % du chiffre d’affaires. À titre indicatif, une baisse de 10 % des tarifs conduirait à une perte d’EBITDA de 2 à 3 millions d’euros en année pleine. Une dépréciation des actifs concernés pourrait également s’avérer nécessaire. Brésil Biomasse thermique Bonnes performances opérationnelles des installations La production au Brésil est en retrait à 373 GWh contre 391 GWh en 2019. L’EBITDA est en progression à 12,0 millions d’euros sur l’exercice 2020 contre 10,7 millions d’euros en 2019, grâce à un effet prix positif et au produit exceptionnel de 2,4 millions d’euros obtenu dans le cadre de l’homologation du plan de redressement judiciaire du partenaire sucrier attenant à notre centrale Rio Pardo, et en dépit d’une forte dégradation du réal. Développement des projets Mise en service de la quatrième centrale 100 % bagasse du Groupe Le 25 décembre 2020, la centrale 100 % bagasse Vale do Paraná a été mise en service. Située dans la ville de Suzanápolis dans l’état de São Paulo, l’unité de cogénération biomasse est la quatrième centrale du Groupe implantée au Brésil et bénéficie d’un contrat de vente d’électricité à long terme de 120 GWh sécurisé jusqu’en 2046 et indexé sur l’inflation. Premier projet brésilien pour lequel le Groupe intervient à la fois sur la construction et le raccordement au réseau, en plus de l’exploitation, la centrale est détenue conjointement par Albioma et l’usine Vale do Paraná. D’une puissance installée de 48 MW, la centrale sera en mesure d’exporter jusqu’à 30 MW d’électricité renouvelable sur le réseau. Turquie Géothermie Développement des projets Acquisition de la centrale de Gümüşköy (13 MW bruts) Le Groupe a annoncé en janvier avoir finalisé l’acquisition d’une part majoritaire (75 %) de la société de production d’électricité à partir de géothermie, Gümüşköy (région d’Izmir), les 25 % restant étant acquis par la société Egesim, prestataire industriel reconnu de ce secteur en Turquie. L’acquisition de cette centrale signe l’entrée d’Albioma dans un nouveau métier à forte valeur ajoutée technique, complémentaire à ses métiers historiques de la biomasse et du solaire. Compétitive et locale, la géothermie est une source d’énergie renouvelable disponible 24h/24 et 7j/7 transformant la chaleur venant du sous-sol pour la production d’électricité. À l’instar de la biomasse, la géothermie est une énergie pilotable, qui permet de contribuer à la sécurité des réseaux électriques et facilite le développement d’autres énergies intermittentes comme le solaire. La centrale de Gümüşköy a été mise en service en 2013 et produit de l’électricité à partir d’une licence d’exploitation expirant à l’horizon 2040 (avec possibilité d’extension pour une période de 10 ans supplémentaires) et de 4 puits de production. Aujourd’hui, la centrale exporte jusqu’à 45 GWh d’électricité renouvelable sur le réseau, et bénéficie jusqu’à fin 2023 d’un tarif en obligation d’achat dollarisé d’environ 105 USD/MWh (Feed-in tariff). Avec le soutien des équipes existantes qui ont été reprises par Albioma, des travaux vont être entrepris sur le site, afin d’en augmenter la production. Avec plus de 1600 MW de puissance installée, la Turquie se place au quatrième rang mondial en terme de puissance installée pour la production par géothermie et possède un fort potentiel de développement. Entrée dans l’indice SBF 120 À la suite de la révision trimestrielle des indices d'Euronext Paris, le conseil scientifique des indices a pris la décision d’inclure Albioma dans les indices SBF 120 et CAC Mid 60 à compter du 19 juin 2020. L'entrée dans cet indice de référence, qui regroupe les 120 premières valeurs de la place de Paris en termes de capitalisation boursière et de liquidité, représente une nouvelle étape importante pour Albioma qui peut bénéficier des effets positifs liés à une visibilité accrue auprès de la communauté financière. Émission du premier « Sustainability-Linked Euro PP » pour un montant de 100 millions d’euros à 7 et 8 ans Le 7 décembre 2020, Albioma a réussi l’émission de son premier Sustainability-Linked Euro PP, d’un montant significatif de 100 millions d’euros. Ce placement privé est composé de deux tranches à respectivement 7 et 8 ans, souscrites par des investisseurs institutionnels de premier plan. Les fonds levés ont été utilisés pour refinancer l’Euro PP existant et serviront pour les besoins de financement généraux du Groupe à moyen terme, afin d’accompagner Albioma dans la réalisation de son programme d’investissement. Ce financement, excédant de 20 millions d’euros le précédent Euro PP mis en place par le Groupe en 2014 et qui arrivait à échéance le 8 décembre 2020, témoigne de la dynamique de croissance dans laquelle s’inscrit l’entreprise et de la solidité de ses fondamentaux. Avec la mise en place de ce financement, Albioma renforce son engagement en faveur de la transition énergétique, qui constitue l’un des piliers essentiels de sa stratégie de développement. Ainsi, Albioma s’engage dans le cadre de son financement à atteindre les cibles suivantes d’évolution de son mix énergétique (pour les sociétés consolidées en intégration globale) grâce à la conversion de l’ensemble des centrales historiques du Groupe dans les DOM au 100 % biomasse (abandon total du charbon), dont le mouvement est entamé depuis 2018, et au développement de nouveaux projets ENR, notamment dans le solaire et la géothermie : plus de 80 % d’ENR en 2023, conformément à ses annonces précédentes ;plus de 90 % d’ENR en 2025. Le Groupe a pour ambition d’atteindre d’ici 2030 une part d’énergie renouvelable de son mix entre 95 % et 100 %. En fonction de l’atteinte ou non des objectifs définis, un mécanisme d’ajustement de la marge (bonus/malus) pouvant s’élever jusqu’à 25 points de base fera varier le taux d’intérêt applicable aux obligations. Un bilan solide pour financer la croissance La dette financière brute consolidée hors IFRS16 est en baisse en lien avec les remboursements des emprunts relatifs aux projets mis en service (IED, nouvelles centrales photovoltaïques). Elle s’élève à 901 millions d’euros à fin 2020, contre 938 millions d’euros à la fin de l’exercice 2019. La dette projet est de 789 millions d’euros (contre 834 millions d’euros à fin 2019). Le ratio dette nette/EBITDA 12 mois glissants s’améliore à 3,8 x au 31 décembre 2020 (comparé à 4,3 x au 31 décembre 2019). La trésorerie du Groupe, incluant les dépôts de garantie, s’élève à 129 millions d’euros au 31 décembre 2020 contre 165 millions d’euros au 31 décembre 2019. La dette financière nette consolidée est de 772 millions d’euros (contre 773 millions d’euros à fin 2019). Malgré le contexte économique dégradé, le Groupe n’a pas eu besoin de solliciter d’aides d’État mises en place pour soutenir les entreprises en difficulté, ni de tirer sur ses lignes de crédit court terme. Le Groupe conserve des moyens adaptés à la poursuite de son développement. Dividendes Le Conseil d’Administration proposera à l’Assemblée Générale des actionnaires la distribution d’un dividende de 0,80 euro par action, en hausse de 14 % par rapport à 2019, avec option pour le paiement de 50 % en actions nouvelles. Cette proposition s’inscrit dans le cadre d’une politique de croissance du dividende avec un objectif de distribution de l’ordre de 50 % du résultat net part du Groupe hors exceptionnels. Objectifs 2021 Pour 2021, le Groupe annonce des objectifs d’EBITDA de 206 à 216 millions d’euros et de résultat net part du Groupe de 53 à 59 millions d’euros (y compris l’acquisition de la centrale de géothermie de Gümüşköy en Turquie et hors effets éventuels liés à la Loi de finances 2021). Perspectives Le Groupe envisage d’engager entre 600 et 800 millions d’euros d’investissements sur la période 2021-2025 en conservant une structure financière solide. Prochain rendez-vous : chiffre d’affaires du premier trimestre de l’exercice 2021, le 21 avril 2021 (après bourse). À propos d’Albioma Contacts Producteur d’énergie renouvelable indépendant, Albioma est engagé dans la transition énergétique grâce aux énergies renouvelables (biomasse, solaire et géothermie). Le Groupe est implanté en Outre-Mer français, en France métropolitaine, à l’Île Maurice, au Brésil et en Turquie. Il a développé depuis 25 ans un partenariat unique avec le monde sucrier pour produire de l’énergie renouvelable à partir de la bagasse, résidu fibreux de la canne à sucre. Albioma est aussi le premier producteur d’énergie photovoltaïque en Outre-mer où il construit et exploite des projets innovants avec stockage, ainsi qu’en France métropolitaine. Dernièrement, le Groupe a annoncé l’acquisition d’une centrale de géothermie en Turquie. Investisseurs Julien Gauthier +33 (0)1 47 76 67 00 Médias Charlotte Neuvy +33 (0)1 47 76 66 65 presse@albioma.com Albioma est cotée sur Euronext Paris compartiment B, éligible SRD, PEA, PEA-PME et fait partie du SBF 120 et CAC Mid 60. Le Groupe est également inclus dans le Gaïa-Index, l’indice des valeurs moyennes responsables. www.albioma.com Annexes Compte de résultat consolidé simplifié En millions d’euros 2020 2019 Publié Var. % Chiffre d’affaires 506,7 505,7 +0% EBITDA 206,4 182,9 +13% Dépréciations, amortissements, provisions et autres (84,0) (74,9) -12% Résultat opérationnel 122,5 108,0 +13% Résultat financier (32,1) (30,2) -6% Impôts (26,1) (23,7) -10% Taux d’impôt effectif 1 29,3% 31,4% Résultat net consolidé 64,4 54,2 +19% Résultat net part du Groupe de l’ensemble consolidé 55,3 44,1 +25% Bénéfice net par action de l’ensemble consolidé (en euros) 1,78 1,44 1. Le taux d’impôt normatif ressort à 28,3 % (taux d’impôt effectif retraité des effets des dépréciations non déductibles et hors Brésil). Au 31 décembre 2019, le taux était de 31,6 % Bilan consolidé simplifié En millions d’euros 31/12/2020 31/12/2019 Actif Écarts d'acquisition 17 17 Immobilisations incorporelles et corporelles 1 1 405 1 380 Autres actifs non courants 2 30 37 Total des actifs non courants 1 453 1 434 Actifs courants 172 164 Trésorerie et équivalents de trésorerie 126 161 Total actif 1 751 1 759 Passif Capitaux propres part du Groupe 443 425 Intérêts ne conférant pas le contrôle 90 95 Total des capitaux propres 532 521 Dettes financières courantes et non courantes 902 938 Dettes liées aux droits d’utilisation (IFRS 16) 38 36 Autres passifs non courants 133 121 Passifs courants 145 143 Total passif 1 751 1 759 1. Y compris 28,5 M€ de droits d'utilisation (IFRS 16) 2. Y compris impôts différés liés aux droits d'utilisation (IFRS 16) Tableau simplifié des flux de trésorerie consolidés En millions d’euros 2020 2019 Capacité d'autofinancement 209,1 186,5 Variation du besoin en fonds de roulement (11,9) 23,2 Impôts décaissés (23,5) (36,9) Flux net de trésorerie opérationnelle 173,6 172,8 Capex d'exploitation (20,8) (17,4) Free cash-flow d'exploitation 152,8 155,5 Capex de développement (107,7) (131,7) Autres / Acquisitions / Cessions (1,1) 0,2 Flux de trésorerie d'investissement (108,8) (131,5) Dividendes versés aux actionnaires d’Albioma (14,0) (13,0) Emprunts (augmentations) 149,3 226,3 Emprunts (remboursements) (171,3) (130,1) Coût de l'endettement financier (31,8) (30,7) Autres (8,5) (9,2) Flux net de trésorerie de financement (76,3) 43,3 Effet du change sur la trésorerie (3,7) (1,4) Variation nette de la trésorerie (35,9) 65,8 Trésorerie d'ouverture 161,1 95,3 Trésorerie de clôture 125,2 161,1 Pièce jointe Albioma_CP_20210304

  • Globe Newswire

    ALBIOMA : Nombre total de droits de vote et d’actions composant le capital au 31 janvier 2021

    Communiqué de presse Paris La Défense, le 8 février 2021 Nombre total de droits de vote et d’actions composant le capital au 31 janvier 2021 (articles L. 233-8 (II) du Code de commerce et 223-16 du Règlement général de l’Autorité des Marchés Financiers) DateNombre d’actions composant le capitalNombre de droits de vote théoriquesNombre de droits de vote exerçables131/01/202131 641 91031 641 91031 213 466 Notes 1. Nombre de droits de vote théoriques diminué des droits de vote attachés aux actions auto-détenues dans le cadre d’un programme de rachat d’actions, privées de droit de vote. Prochain rendez-vous : résultats annuels de l’exercice 2020, le 4 mars 2021 (avant bourse). À propos d’AlbiomaContactsProducteur d’énergie renouvelable indépendant, Albioma est engagé dans la transition énergétique grâce aux énergies renouvelables (biomasse, solaire et géothermie).Le Groupe est implanté en Outre-Mer français, en France métropolitaine, à l’Île Maurice, au Brésil et en Turquie.Il a développé depuis 25 ans un partenariat unique avec le monde sucrier pour produire de l’énergie renouvelable à partir de la bagasse, résidu fibreux de la canne à sucre.Albioma est aussi le premier producteur d’énergie photovoltaïque en Outre-mer où il construit et exploite des projets innovants avec stockage, ainsi qu’en France métropolitaine.Dernièrement, le Groupe a annoncé l’acquisition d’une centrale de géothermie en Turquie.Investisseurs Julien Gauthier +33 (0)1 47 76 67 00Médias Charlotte Neuvy +33 (0)1 47 76 66 65 presse@albioma.com Albioma est cotée sur Euronext Paris compartiment B, éligible SRD, PEA, PEA-PME et fait partie du SBF 120 et CAC Mid 60.Le Groupe est également inclus dans le Gaïa-Index, l’indice des valeurs moyennes responsables.www.albioma.com Pièce jointe Albioma_CP_20210208