La bourse ferme dans 7 h 41 min
  • CAC 40

    6 728,82
    -13,43 (-0,20 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 970,23
    -7,67 (-0,19 %)
     
  • Dow Jones

    34 429,88
    +34,88 (+0,10 %)
     
  • EUR/USD

    1,0547
    +0,0017 (+0,16 %)
     
  • Gold future

    1 811,20
    +1,60 (+0,09 %)
     
  • BTC-EUR

    16 474,11
    +216,79 (+1,33 %)
     
  • CMC Crypto 200

    411,72
    +10,30 (+2,57 %)
     
  • Pétrole WTI

    80,82
    +0,84 (+1,05 %)
     
  • DAX

    14 481,09
    -48,30 (-0,33 %)
     
  • FTSE 100

    7 558,13
    +1,90 (+0,03 %)
     
  • Nasdaq

    11 461,50
    -20,90 (-0,18 %)
     
  • S&P 500

    4 071,70
    -4,87 (-0,12 %)
     
  • Nikkei 225

    27 820,40
    +42,50 (+0,15 %)
     
  • HANG SENG

    19 518,29
    +842,94 (+4,51 %)
     
  • GBP/USD

    1,2275
    -0,0021 (-0,17 %)
     

L’Assurance maladie submergée par les dossiers et en retard sur le versement des indemnités

Ils seraient des milliers à attendre le versement de leurs indemnités journalières de congé maternité, de congé maladie... sans rien voir apparaître sur leur compte bancaire. Selon RMC ce jeudi 7 juillet, l'Assurance maladie souffrirait de nombreux retards de versement, en particulier pour les usagers d'Île-de-France. Une information confirmée par l'un des agents de cette administration auprès de nos confrères, qui explique que les retards se seraient aggravés depuis la crise sanitaire, avec une augmentation exponentielle des arrêts de travail à indemniser du fait du Covid. L'Assurance maladie a déclaré avoir connaissance de difficultés rencontrées par certaines caisses.

En juin dernier, Clara, 26 ans, témoignait au micro de France 3 Bourgogne Franche-Comté, à propos de retard de paiement d'indemnité de la caisse primaire d'Assurance maladie (CPAM) du Doubs. Cet agent de sécurité a expliqué avoir attrapé le Covid en février. Depuis, elle n'a reçu aucun versement, malgré l'envoi de e-mails et des appels fréquents. "On me demande d'attendre et on me donne de longs délais de paiement, soit août soit septembre ", s'alarme la jeune femme. La CPAM du Doubs estimait en juin que 20.000 dossiers étaient en attente, avec une moyenne de 45 jours de délai. "La 5ème vague de Covid en décembre dernier a multiplié par sept les arrêts-maladie, par rapport à d'habitude", a expliqué Fabienne Jacquemard, la directrice de la caisse, au micro de France 3. Pour la responsable, le problème est loin d'être (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Des chercheurs français veulent utiliser les recommandations YouTube pour mesurer des tendances politiques
Déconjugalisation de l’AAH : l’opposition presse le gouvernement d’agir vite
Arnaques : le gouvernement veut durcir les sanctions
Pouvoir d’achat : voici le paquet de mesures dévoilé par le gouvernement pour lutter contre l’inflation
Il se fait passer pour le fils d’un riche et influent propriétaire indien pendant… 41 ans