La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 931,06
    +8,20 (+0,14 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 448,31
    -6,55 (-0,19 %)
     
  • Dow Jones

    31 097,26
    +321,83 (+1,05 %)
     
  • EUR/USD

    1,0426
    -0,0057 (-0,54 %)
     
  • Gold future

    1 812,90
    +5,60 (+0,31 %)
     
  • BTC-EUR

    18 380,98
    -1 250,93 (-6,37 %)
     
  • CMC Crypto 200

    420,84
    +0,70 (+0,17 %)
     
  • Pétrole WTI

    108,46
    +2,70 (+2,55 %)
     
  • DAX

    12 813,03
    +29,26 (+0,23 %)
     
  • FTSE 100

    7 168,65
    -0,63 (-0,01 %)
     
  • Nasdaq

    11 127,84
    +99,11 (+0,90 %)
     
  • S&P 500

    3 825,33
    +39,95 (+1,06 %)
     
  • Nikkei 225

    25 935,62
    -457,42 (-1,73 %)
     
  • HANG SENG

    21 859,79
    -137,10 (-0,62 %)
     
  • GBP/USD

    1,2103
    -0,0072 (-0,59 %)
     

Inflation : la "priorité" du nouveau gouvernement sera la "protection" des Français

La "priorité" du nouveau gouvernement sera la "protection des Français contre l'inflation", proche de 5% sur un an en avril, a assuré samedi 21 mai à Paris le numéro 2 de l'exécutif Bruno Le Maire. "Dès demain (dimanche, NDLR) nous allons donc nous atteler (...) à la préparation du projet de loi sur le pouvoir d’achat", a affirmé le ministre de l'Economie et des Finances, reconduit vendredi 20 mai dans ses fonctions avec un portefeuille élargi après un premier quinquennat à Bercy. "Je recevrai dès lundi les acteurs économiques pour étudier avec eux comment ils peuvent aussi participer à la protection des Français contre la hausse des prix", a-t-il ajouté à l'occasion de la passation de pouvoir au ministère des Comptes publics, un portefeuille désormais détenu par Gabriel Attal, qui succède à Olivier Dussopt.

Bruno Le Maire a cité plusieurs leviers pour améliorer le pouvoir d'achat des Français : prime "Macron", hausses de salaires. "L’inflation est évidement notre premier défi politique et économique. Une inflation à près de 5%, c’est toujours trop", a regretté le ministre qui détient le record de longévité à Bercy. "Mais je rappelle qu’elle est à près de 8% en Allemagne, près de 9% en Espagne et plus de 11% aux Pays-Bas", a-t-il immédiatement nuancé. Pour contrer la flambée des prix liée notamment à la guerre en Ukraine, le précédent gouvernement a déjà dépensé 26 milliards. Un budget rectificatif, qui doit inclure des mesures de pouvoir d'achat (augmentation générale des fonctionnaires, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Ce village veut changer de département pour... faire des économies
Pour la Liga, la prolongation de Mbappé au PSG "menace la durabilité économique du football européen", elle porte plainte
Elisabeth Borne assure que la retraite à 65 ans "n'est pas un totem" et fait le voeu de "ne pas mentir" aux Français
Australie : la défaite du Premier ministre Morrison "convient très bien" à Jean-Yves Le Drian
Guerre en Ukraine : Joe Biden signe la loi apportant 40 milliards de dollars d'aide en faveur de Kiev

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles