La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 931,06
    +8,20 (+0,14 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 448,31
    -6,55 (-0,19 %)
     
  • Dow Jones

    31 097,26
    +321,86 (+1,05 %)
     
  • EUR/USD

    1,0426
    -0,0057 (-0,54 %)
     
  • Gold future

    1 812,90
    +5,60 (+0,31 %)
     
  • BTC-EUR

    18 330,55
    -312,67 (-1,68 %)
     
  • CMC Crypto 200

    420,84
    +0,70 (+0,17 %)
     
  • Pétrole WTI

    108,43
    +2,67 (+2,52 %)
     
  • DAX

    12 813,03
    +29,23 (+0,23 %)
     
  • FTSE 100

    7 168,65
    -0,63 (-0,01 %)
     
  • Nasdaq

    11 127,84
    +99,14 (+0,90 %)
     
  • S&P 500

    3 825,33
    +39,95 (+1,06 %)
     
  • Nikkei 225

    25 935,62
    -457,38 (-1,73 %)
     
  • HANG SENG

    21 859,79
    -137,11 (-0,62 %)
     
  • GBP/USD

    1,2103
    -0,0072 (-0,59 %)
     

5 choses à savoir sur Doctolib

·6 min de lecture

Chaque mercredi, Yahoo vous invite à mieux connaître une entreprise. Petits secrets, anecdotes, histoires insolites, ne manquez pas l’occasion d’épater vos amis. Pour ce 82e épisode, on s’intéresse au champion français de l’e-santé : Doctolib.

1 - C’est la start-up la plus valorisée de France

Près de dix ans après sa création, Doctolib bat tous les records. Le poids lourd français de la prise de rendez-vous médicaux en ligne et de la téléconsultation vient de lever 500 millions d’euros (en fonds propres et en dette) pour devenir la "licorne" la plus valorisée de France. Pour rappel, une "licorne" est une start-up valorisée à plus d'un milliard de dollars, non cotée en Bourse et non filiale d'un grand groupe.

Grâce à cette nouvelle levée de fonds spectaculaire qui porte son capital à 5,8 milliards d’euros, la jeune pousse entend bien continuer sur sa lancée et créer 3 500 nouveaux emplois en France, en Allemagne et en Italie d’ici à 2027. La pépite parisienne dépasse le précédent record détenu par Back Market, la marketplace spécialiste des produits électroniques reconditionnés.

"La pandémie nous rappelle depuis deux ans que la santé est l’une des choses les plus précieuses que nous ayons", a tenu à rappeler le PDG et cofondateur de l’entreprise Stanislas Niox-Chateau sur LinkedIn. "Je mesure aussi la chance que nous avons de travailler dans la santé, de développer des services utiles et utilisés, de créer de l’emploi et de participer à la définition, je l’espère, d’une approche humaniste de l’innovation en santé et de l’entreprise", a-t-il poursuivi.

2 Le Covid-19 a largement dopé sa popularité

Quel Français n’a jamais visité au moins une fois Doctolib ces deux dernières années pour prendre un rendez-vous médical ou réserver un créneau de vaccination ? Depuis l’arrivée du Covid-19 dans nos vies, la plateforme s’est définitivement imposée pour devenir le site de référence pour les rendez-vous médicaux ou dans l’organisation de la politique vaccinale. Les chiffres rappellent cette montée en puissance spectaculaire.

SNCF, La Poste, La Redoute… : Retrouvez tous nos épisodes ici

En 2022, Doctolib revendique 60 millions de patients européens réguliers. La France constitue l’essentiel de son marché avec 50 millions d’utilisateurs (soit 75% de la population totale), loin devant l’Allemagne (9 millions). Alors que le vieillissement de la population française s’accélère, Doctolib a la cote chez les seniors : 1 utilisateur sur 5 de Doctolib a plus de 55 ans. Près de 9 patients sur dix vivent hors des cinq plus grandes villes de France. Les professionnels sont, eux aussi, de plus en plus nombreux à faire confiance à la plateforme de prise de rendez-vous médicaux. Plus de 60 000 médecins libéraux et 13 000 dentistes y sont enregistrés.

Depuis deux ans, Doctolib a vu sa notoriété monter en flèche grâce à sa capacité à améliorer le quotidien des Français. Conséquence : Doctolib s’est hissé parmi les quinze entreprises préférées des Français en 2021. La plateforme a fait un bond en avant de 32 places par rapport au précédent classement pour se classer en 11e position.

3 - Comment Doctolib gagne-t-il de l'argent ?

Avec avoir lancé le site La Fourchette (réservation de table de restaurants) qu’il revend à TripAdvisor, Stanislas Niox-Château, sorti de HEC et tennisman aguerri, s’associe à deux jeunes ingénieurs, Jessy Bernal et Ivan Schneider, pour créer Doctolib en 2013. Depuis presque dix ans, l’objectif est toujours le même : dépoussiérer l’univers médical. Une décennie plus tard, le challenge est réussi. Pour gagner de l’argent, le champion français de la santé électronique compte sur ses médecins qui sont aussi ses clients. "On a un seul et unique modèle économique. On se rémunère 129 euros par praticien par mois et 79 euros pour la vidéo-consultation par praticien par mois", indique le très discret Stanislas Niox-Chateau sur Europe 1 dans la France bouge. "Il n'y a aucun autre revenu (...) pour les patients, c'est 100% gratuit, nous n'avons aucun marketing et nous n'avons pas d'accès aux données de santé", précise-t-il.

En Allemagne, son deuxième marché, Doctolib a pourtant fait l’objet d’une vive polémique. Le média allemand Mobilsicher affirme que l’application tricolore a envoyé, pendant plusieurs mois, les données de ses utilisateurs locaux à Facebook et Outbrain, un service de publicité en ligne. La plateforme a depuis indiqué qu’elle avait mis un terme à cette pratique qui ne concernait que les patients allemands. Sollicité par Le Monde, Stanislas Niox-Chateau a "demandé à Outbrain d'effacer toutes les informations" que le site leur a fait remonter.

Stanislas Niox-Château, le patron et cofondateur de Doctolib (Crédit : Reuters/Philippe Wojazer)
Stanislas Niox-Château, le patron et cofondateur de Doctolib (Crédit : Reuters/Philippe Wojazer)

4 - Le 12 juillet 2021, un record de réservations

Souvenez-vous, c’était il y a plus de huit mois. Le 12 juillet dernier, Emmanuel Macron annonçait l’extension du pass sanitaire aux bars, restaurants et trains dès le mois d’août et la fin de la gratuité des tests PCR à l’automne. Juste après l’intervention du président de la République, Olivier Véran a ajouté que les soignants non vaccinés au 15 septembre "ne pourront plus travailler et ne seront plus payés". Cet appel à la vaccination lancé par le chef de l’État et son ministre de la Santé a porté ses fruits.

Pendant plusieurs heures, Doctolib a été submergé de demandes. Selon la plateforme de prise de rendez-vous médicaux, 1,7 million de Français ont réservé leurs deux injections entre l’allocution du président de la République entre le 12 juillet 20 heures et le lendemain,16 heures. Le pic a été atteint aux alentours de 22 heures, avec 20 000 prises de rendez-vous de vaccination chaque minute. Un record !

Des Français devant l'allocution d'Emmanuel Macron le 12 juillet 2021 (Crédit : Reuters/Pascal Rossignol)
Des Français devant l'allocution d'Emmanuel Macron le 12 juillet 2021 (Crédit : Reuters/Pascal Rossignol)

5 - Doctolib met en lumière la charge mentale des femmes

Organiser les repas, faire le ménage, s’occuper des enfants, assurer le bon fonctionnement du foyer… La "charge mentale" pèse toujours plus lourd pour les femmes que pour leur conjoint. Que ce soit lors des préparatifs de Noël ou pour gérer le pass sanitaire de toute la famille, les femmes doivent souvent penser pour tout le foyer.

À l’occasion de la Journée internationale des droits des femmes le 8 mars dernier, Doctolib a rappelé cette fameuse "charge mentale" subie par les femmes au niveau de la santé. Selon des données communiquées par le géant français de l’e-santé et rapporté par RTL, près de 86% des rendez-vous médicaux sont pris par des femmes. Même constat pour les rendez-vous chez le pédiatre : plus de 8 fois sur dix, c’est la femme qui appelle le médecin. Au total, 81% des rendez-vous pris sur Doctolib depuis 2013 sont réalisés par la gente féminine.

VIDÉO - Le Covid-19 circule toujours activement en Europe

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles