Marchés français ouverture 2 h 4 min

Wall Street ouvre en baisse, le commerce continue d'inquiéter

AFP
Traders sur le parquet du New York Stock Exchange le 25 juin 2018 à New York

New York (AFP) - Wall Street a ouvert en baisse lundi, les investisseurs demeurant sur la défensive à propos du dossier commercial entre les Etats-Unis et ses partenaires à l'entame d'une semaine chargée.

Vers 13H45 GMT, son indice vedette, le Dow Jones Industrial Average, baissait de 0,57% à 24.133,88 points.

Le Nasdaq, à forte composante technologique, abandonnait 0,55% à 7.469,11 points.

L'indice élargi S&P 500 lâchait 0,48% à 2.705,41 points.

Ces incertitudes liées aux tensions commerciales ont été observées sur l'ensemble de la semaine dernière, le Dow Jones ayant perdu 1,26%, le Nasdaq 2,37% et le S&P 500 1,33%.

"Durant le week-end, Donald Trump a affirmé qu'il ne reculerait pas sur ses projets de taxes douanières contre la Chine et il a reitéré ses menaces de taxes punitives contre les voitures européennes si l'Union européenne ne modifie pas ses barrières douanières", a commenté Patrick O'Hare de Briefing.

Il y a près de dix jours, le 22 juin dernier, le président américain a menacé d'imposer une taxe douanière de 20% sur les voitures de l'UE importées aux Etats-Unis.

De son côté, l'UE a mis en garde lundi Washington contre les conséquences d'éventuelles taxes américaines.

Dans une lettre aux autorités du pays, la Commission européenne estime que les Etats-Unis risquent des représailles de leurs partenaires commerciaux qui pourraient toucher jusqu'à 294 milliards de dollars de produits américains (soit 19% des exportations américaines en 2017) si Donald Trump mettait sa menace à exécution de taxer les importations de voitures étrangères.

"Les incertitudes commerciales persistent et l'affaiblissement des perspectives de croissance mondiale ressurgit après des données économiques décevantes" notamment en provenance de la Chine, ont expliqué quant à eux les analystes de Charles Schwab.

L'activité du secteur manufacturier en Chine a légèrement ralenti en juin, dans le contexte de tensions commerciales sino-américaines, selon l'indicateur indépendant Caixin publié lundi, après un baromètre officiel montrant une décélération plus marquée.

Outre quelques indicateurs économiques, les investisseurs américains sont dans l'attente cette semaine de la publication du compte-rendu de la dernière réunion de politique monétaire de la banque centrale américaine (Fed) qui avait abouti à une hausse de taux d'intérêt.

Egalement très attendu, le rapport mensuel sur les créations d'emplois, le taux de chômage et les salaires aux Etats-Unis sera dévoilé vendredi.

La semaine sera également marquée par la fermeture des marchés mercredi en raison de la fête nationale d'indépendance dans le pays ("Independence Day").

Le marché obligataire progressait: le rendement sur la dette américaine à 10 ans baissait à 2,846% contre 2,860% vendredi soir, et celui à 30 ans à 2,978% contre 2,989% à la précédente clôture.