Marchés français ouverture 2 h 6 min

Wall Street, gagnée par un vent d'optimisme, monte à l'ouverture

AFP
Wall Street hésite, déçue par les banques

New York (AFP) - Wall Street a ouvert en hausse mardi, poursuivant le rebond enregistré ces derniers jours, porté par un certain optimisme lié aux résultats d'entreprises à venir et au relatif apaisement des tensions commerciales.

Vers 14H20 GMT, l'indice vedette Dow Jones Industrial Average gagnait 0,57% à 24.916,87 points.

Le Nasdaq, à forte composante technologique, prenait 0,05% à 7.760,23 points.

L'indice élargi S&P 500 progressait de 0,27% à 2.791,80 points.

La place new-yorkaise avait déjà terminé en forte progression lundi, menée par les valeurs financières dans le sillage d'un rapport sur l'emploi robuste publié vendredi: le Dow Jones avait pris 1,31% et le Nasdaq 0,88%.

Les trois principaux indices de Wall Street ont clôturé en hausse sept fois lors des neuf précédentes séances.

Alors que les courtiers attendent de pied ferme les résultats d'entreprises pour le deuxième trimestre, le groupe PepsiCo ("3,92%) a déjà dévoilé mardi une baisse de son bénéfice net mais un chiffre d'affaires supérieur aux attentes, poussé par la progression des ventes à l'international.

Ces chiffres "préparent les marchés pour le lancement non officiel de la saison des résultats" vendredi avec les grands noms de la banque, ont affirmé les analystes de Charles Schwab.

Citigroup (-0,64%), JPMorgan Chase ("0,30%) et Wells Fargo (-0,16%) doivent en effet annoncer leurs comptes trimestriels en fin de semaine.

De plus, l'optimisme des marchés était alimenté par le fait que "les commentaires moins nombreux sur les mouvements stratégiques des Etats-Unis et de la Chine encouragent les spéculations sur un apaisement des tensions" commerciales entre les deux pays, a indiqué Karl Haeling de LBBW.

- Obstacle technique -

Le principal obstacle des marchés serait désormais "technique", a affirmé Patrick O'Hare de Briefing.

"L'indice S&P 500 est actuellement dans la partie supérieure d'une fourchette entre 2.600 à 2.800 points et il y est enfermé depuis début février (...) Les courtiers observeront de près toute tentative de dépasser ce niveau", a-t-il noté, l'indice élargi évoluant actuellement près de 2.790 points.

Le marché obligataire évoluait près de l'équilibre: le rendement sur la dette américaine à 10 ans était à 2,855% contre 2,856% lundi à la clôture et celui à 30 ans reculait légèrement à 2,961% contre 2,964% à la précédente clôture.

Parmi les valeurs du jour, Tesla avançait ("1,77% à 324,15 dollars). Le constructeur américain de véhicules électriques haut de gamme a conclu un accord pour construire une gigantesque usine à Shanghai capable de produire 500.000 automobiles par an, ont annoncé mardi les autorités locales.

Le groupe de grande distribution Nordstrom perdait 3,89% à 51,44 dollars alors qu'il a anticipé mardi à l'occasion d'une journée investisseurs une croissance de ses ventes de 3 à 4% par an d'ici 2022. Toutefois, la division des vêtements et des chaussures ne va croître en moyenne que de 1% par an, a indiqué la société.

Les valeurs de l'énergie regroupées au sein d'un sous-indice du S&P 500 progressaient nettement ("1,26%) dans le sillage d'une hausse marquée des cours du pétrole.