La bourse est fermée

5 raisons de s'inquiéter pour l'économie chinoise

Café de la Bourse


La Chine aussi a quelques petits ennuis de santé. L'indice de la Bourse chinoise, le Shanghai Composite Index, a fait mieux que les indices américains en 2009. Depuis quelque temps, il sous-performe nettement. Voici quelques raisons d'être inquiets pour la Chine.



La croissance économique ralentit
La croissance du PIB chinois au premier trimestre est ressortie en-dessous des attentes, à 8,1% annualisé. En 2007, on flirtait avec les 14% de croissance annuelle.

La faiblesse (relative, convenons-en) de la croissance chinoise est à attribuer à la baisse de la demande étrangère, qui a pesé sur les exportations.

L'activité industrielle baisse
Le HSBC Manufacturing PMI, indicateur qui enregistre les intentions des responsables des achats dans le secteur de l'industrie, s'est contracté 7 mois d'affilée. Il est ressorti à 48,7 en mai, sachant qu'en-dessous de 50 on est en présence d'une contraction. Bref, c'est pas trop la fête en ce moment chez les industriels chinois.

Même le PMI officiel du gouvernement chinois est en baisse. Quand on connait la propension du gouvernement à embellir la réalité, ça en dit long. Il est tombé à 50,4 en mai contre 53,3 en avril. Les commandes diminuent et les stocks augmentent.

Les exportations s'essouflent

Le rythme de croissance des exportations est tombé à 4,9% sur un an glissant, contre 8,9% le mois précédent.

Dans le même temps, les importations n'ont augmenté que de 0,3% sur un an, alors que le consensus attendait un bond de 10,9%. Les importations matières premières et non-matières premières ont toutes deux baissé.

Et sachant que les importations alimentent principalement les investissements, le chiffre des importations sert aussi d'indicateur de la croissance des investissements.

La formation brute de capital fixe, indicateur de la dépense publique, ralentit
La formation brute de capital fixe, qui représente plus de la moitié de la croissance du PIB chinois, ralentit. Au mois d'avril, il est ressorti en hausse de 19,2% sur un an glisant, contre 26,1% il y a seulement un an (chiffres Morgan Stanley).

Les prêts délinquants en hausse
D'après S&P, le taux de prêts délinquants chez les banques commerciales chinoises devrait grimper à 5% cette année. Le montant des prêts délinquants a bondi de 4,9% (20 milliards de yuans) au seul quatrième trimestre 2011.


Laurent Curau