Blogs

  • Les entreprises américaines iRobot et Cisco ont planché sur un modèle de robot, doté d'un écran en guise de tête, permettant de participer à la vie de son entreprise tout en restant chez soi. Il s'appelle iRobot Ava 500.

    Voyez plutôt




    Effrayant ou prometteur ?

    Vu sur LeHuffPost France
  • TileVoici un petit objet qui pourrait vous faire gagner un temps précieux, surtout si vous avez tendance à tout laisser trainer, partout et tout le temps.

    Baptisé Tile, ce petit appareil, carré et étanche, communique avec votre smartphone, via Bluetooth 4.0, en émettant une alerte. En téléchargeant une application, disponible sur tous les terminaux IOS (pour le moment), vous pourrez localiser votre objet dans un rayon de 30 à 45 mètres.

    Vous comprendrez mieux en regardant la vidéo


    Au-delà du périmètre de 45 mètres, grâce à un réseau multipoints composé de tous les autres utilisateurs de Tile, vous pourrez retrouver un objet volé. Il faut donc un grand nombre d'utilisateurs pour que le système fonctionne. Heureusement, Tile permet aussi à ses utilisateurs d'accorder un accès (sécurisé) à ses proches, qui devront aussi télécharger l'application.

    Le projet a été financé grâce au Crowdfunding (via Kickstarter), et a rencontré un franc succès. Pour

    Lire la suite »from La technologie au service des étourdis
  • Les deux groupes ont décidé de revenir en Chine malgré deux expériences douloureuses. Un pari bien perçu par les investisseurs : Danone vient de lever 500 millions d'euros d'obligations dans de très bonnes conditions.

    galeries lafayette

    Les investisseurs mondiaux semblent s'inquiéter des derniers chiffres de croissance anticipés en Chine. La Banque Mondiale a ainsi revu le PIB chinois à la baisse pour cette année, à 7,7% contre une première estimation à 8,4%, soit sa plus faible prévision pour le pays depuis 1999. Depuis le début de l'année, ils ont d'ailleurs déjà largement réduit leur exposition sur les fonds chinois, leur préférant aujourd'hui ceux investis sur l'Amérique du Nord.

    Après un échec, Danone retente sa chance
    Si les investisseurs semblent faire la fine bouche envers les actifs chinois et plus largement ceux dédiés aux pays dits émergents, il n'en va pas de même des industriels qui, plus que jamais, mettent le turbo sur cette contrée. Comme en témoigne le retour sur cette zone de deux grands

    Lire la suite »from Danone et Galeries Lafayette résolument chinois
  • EuronextL’allemand Deutsche Börse a encore répété qu’il regardait toutes les opportunités. Pendant ce temps, l’américain Nasdaq pourrait se défaire d’OMX pour se lancer dans d’autres aventures. Euronext cherche toujours un pool d’actionnaires stables pour organiser la sortie de Nyse.

    Au moment où Bruxelles semble adouber le rapprochement de Nyse Euronext avec le spécialiste américain des produits dérivés, ICE, le secteur des opérateurs boursiers ne semble pas pour autant s’être entièrement stabilisé. Le président du directoire de Deutsche Börse, Reto Francioni, a ainsi laissé entendre mardi qu’il était toujours en quête d'acquisitions, malgré l'échec de sa tentative de reprise de NYSE Euronext l'an dernier. Le groupe allemand privilégie, cette fois, une croissance sans recours à une opération de grande ampleur, a-t-il ajouté, tout en spécifiant qu'une consolidation du secteur des opérateurs restait inévitable."Nous continuerons d'étudier des opportunités d'acquisition lorsqu'elles se

    Lire la suite »from Les opérateurs boursiers toujours à l’affût pour se rapprocher
  • Bourse  En 2013, le mois de mai s’est révélé positif pour les actions européennes, contrairement aux années précédentes. Les investisseurs sont pourtant toujours aussi prompts à brûler ce qu’ils ont à nouveau adoré ces derniers temps. Résultats : les indices sont repartis à la baisse depuis quelques jours.

    En Bourse, il existe une série de proverbes que les professionnels se plaisent à égrener, telles des prières susceptibles de les rassurer. L’une d’entre elles est toujours très en vogue dans les salles de marchés : « Sell in may and go away ! ». Autrement dit, en mai, vends tes titres et pars! Si cet adage tient plus de la recette superstitieuse que d’une formule scientifique, elle se vérifie parfois de façon étonnement récurrente. Ainsi l’indice EuroStoxx 50 qui regroupe les 50 plus grosses sociétés européennes a-t-il fini dans le rouge ces trois dernières années : -8,1% en mai 2012, -5% en mai 2011 et -7,35% en mai 2010.

    Sauf que, cette année, le même indice s’est inscrit en hausse de

    Lire la suite »from Bourse: « Sell in may and go away ! » ou comment les adages sont faits pour être démentis.
  • Patrons CAC40Avec un recul de 4 % de leurs rémunérations pour l'année 2012, les patrons du CAC 40 ne sont plus cloués au pilori. Preuve que l'autorégulation et de nouvelles pratiques fonctionnent.

    C'est le journal Les Echos qui en fait le constat dans son édition de ce jeudi : la rémunération globale des patrons du CAC 40 a reculé de 4 % en moyenne au cours de l'année passée. Une baisse justifiée notamment par de moindres bonus, en baisse en raison de résultats moins bons que prévu. Le salaire moyen d'un dirigeant s'établit donc à 2,3 millions d'euros. Ce qui n'a rien d'anormal par rapport à ce qui se pratique ailleurs en Europe. Car il serait incongru de comparer les rémunérations américaines et européennes pour de multiples raisons.

    Le tableau que publie le quotidien économique amène à tirer trois leçons très précises sur les émoluments de nos stars patronales. D'abord sur le fond, l'autorégulation dont certains ont longtemps considéré qu'elle n'était qu'un mythe fonctionne bel et bien. Certains

    Lire la suite »from Le salaire des patrons n’est plus un sujet
  • DowJonesL'incident du Tweet piraté de l'Associated Press montre que, dans un monde où l'information instantanée et les algorithmes dominent, le marché subit la puissance du trading à haute fréquence.

    Le marché a toujours raison, mais il n'a pas raison tous les jours. Cet adage semble fort bien s'appliquer à la journée d'hier où, en Europe, les places boursières se sont emballées alors que venaient de sortir des indicateurs économiques mauvais et, pire encore, inquiétant pour la première fois sur la première économie de l'Europe, l'Allemagne. Choisissant de voir le verre à moitié plein, les investisseurs ont décidé que cela serait la goutte d'eau qui obligerait la BCE à baisser ses taux début mai.

    Chute de 150 points du Dow Jones en trois minutes

    Idem de l'autre côté de l'Atlantique où, entre 13h07 et 13h10, la bourse américaine a été fortement perturbée par un Tweet provenant du compte de l'Associated Press, indiquant que la Maison Blanche avait subi une attaque et que le président était blessé.

    Lire la suite »from Le “hashtag crash” ou comment un Tweet fait flancher le Dow Jones
  • FnacFaute de pouvoir trouver un acheteur pour la Fnac, le groupe PPR va s'en débarrasser aux dépens de ses actionnaires. Un cadeau empoisonné dont chacun se demande comment il sera traité par l'AMF.

    Le conseil d'administration de PPR (bientôt Kering) a validé hier de manière définitive le principe d'une introduction en bourse de la Fnac, que le groupe possède à 100 %. La plupart du temps, lorsque des entreprises mettent des filiales sur le marché, c'est pour leur permettre de se valoriser, de se développer plus facilement voire de trouver une autre vie. Bref, il s'agit en général d'une consécration.

    Un cadeau empoisonné aux actionnaires

    S'agissant de la Fnac, le cas de figure est complètement différent. Après avoir essayé en vain de vendre cette ex-star de la distribution de biens culturels et technologiques, PPR voulant s'en débarrasser à tout prix sans même recevoir un chèque en contrepartie, a décidé de distribuer 95% du capital de la Fnac à ses actionnaires. Ce n'est plus une

    Lire la suite »from Comment l’AMF va gérer le cas Fnac?
  • Moody'sUn Ministre de l'économie sans crédibilité, trois ministres importants du gouvernement en désaccord avec la politique économique. Il ne reste plus aux agences de notation qu'à dégrader la France.

    Depuis un an la France fait, contre toute attente, bonne figure sur les marchés obligataires. Non pas parce qu'elle est plus vertueuse que ce à quoi elle s'était engagée. Bien au contraire ! Mais parce qu'elle a bénéficié successivement des paratonnerres grecs, puis italiens puis chypriotes. A chaque fois que la crise de l'Euro semblait se rallumer dans un de ces trois pays, les investisseurs trouvaient refuge auprès de la dette allemande et de la dette française.

    La Commission a souligné l’écart entre le déficit budgétaire français réel et celui qui lui avait été fixé

    Le problème, c'est que ces paratonnerres sont comme des allumettes ; ils ne servent qu'une fois. Et vient le moment où les investisseurs commencent à regarder la dette française en elle-même et non plus par rapport aux autres

    Lire la suite »from Tout est prêt pour une dégradation de la France

  • assurance vieLe rapport des députés socialistes Dominique Lefebvre et Karine Berger sur l'épargne financière cherche davantage à mieux flécher une partie de l'assurance-vie vers les PME qu'à sanctionner les gros épargnants.

    Le rapport Berger-Lefebvre sur l'épargne financière (du nom de deux députés socialistes désignés par Pierre Moscovici) a deux points communs avec le Monstre du Loch Ness. D'abord, contrairement à ce que l'on a pu croire, il existe bel et bien et il a été publié aujourd'hui avec plus de trois mois de retard sur le calendrier officiel. Ensuite, il ne s'agit pas d'un "Monstre" comme le redoutaient la plupart des assureurs et même certains banquiers. Ce qui témoigne encore de la capacité de persuasion, voire de réécriture, des services du Trésor, devant la prose de deux personnalités bien peu orthodoxes.
    Premier point important : le rapport en question plaide avant tout pour une stabilisation du cadre fiscal de l'épargne sur le quinquennat. Il faut dire qu'après le choc fiscal de

    Lire la suite »from Le rapport Berger : plus de peur que de mal

Pagination

(1 000 articles)

Cours

 
Derniers Cours consultés
Symbole Cours Variation % Var. 
Vos tickers consultés en dernier apparaissent automatiquement ici si vous tapez un ticker dans la case "Entrer un symbole/société" en bas de ce module.
Vous devez activer les cookies sur votre navigateur pour afficher vos cours les plus récents.
 
Connectez-vous pour voir des cours dans vos portefeuilles.
  • Combien ça coute.. un cadeau de Noël

    Combien ça coute.. un cadeau de Noël

    Chaque année, c’est désormais un classique. On apprend que le budget moyen que chaque Français va consacrer à l’achat de cadeaux de Noël est en baisse. 2014 ne fera pas exception à la règle. … Suite »

    économie matin - mar. 23 déc. 2014 16:59 HNEC
  • Combien ça coûte... un guide de voyage

    Combien ça coûte... un guide de voyage

    Bientôt le grand départ pour les vacances de Noël, et un peu de tourisme. Mais au moment de choisir son guide, dilemme. Lequel choisir ? Comment as-t-il été élaboré ? Quelques éléments de réponse... … Suite »

    économie matin - mar. 2 déc. 2014 17:12 HNEC
  • le business du cybercrime

    le business du cybercrime

    Attention, il n’est pas là question de dire qu’être un cybercriminel c’est bien… comme toute activité criminelle elle est punie par la loi avec des amendes et des peines de prison, nous y … Suite »

    économie matin - lun. 1 déc. 2014 17:48 HNEC
  • Si t'as une voiture dans Paris...

    Si t'as une voiture dans Paris...

    La nouvelle taxe du jour fera plaisir aux parisiens qui ont encore une voiture (moins d'un sur deux). Le stationnement résidentiel devrait augmenter de... 300 % en 2015. Il en coûtera désormais 500 … Suite »

    économie matin - mer. 26 nov. 2014 14:12 HNEC