La bourse ferme dans 1 h 45 min
  • CAC 40

    6 688,60
    -8,36 (-0,12 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 951,48
    -5,05 (-0,13 %)
     
  • Dow Jones

    33 840,70
    -106,40 (-0,31 %)
     
  • EUR/USD

    1,0516
    +0,0019 (+0,18 %)
     
  • Gold future

    1 788,30
    +7,00 (+0,39 %)
     
  • BTC-EUR

    16 169,35
    -333,96 (-2,02 %)
     
  • CMC Crypto 200

    400,95
    -0,85 (-0,21 %)
     
  • Pétrole WTI

    76,45
    -0,48 (-0,62 %)
     
  • DAX

    14 411,06
    -36,55 (-0,25 %)
     
  • FTSE 100

    7 544,93
    -22,61 (-0,30 %)
     
  • Nasdaq

    11 153,04
    -86,90 (-0,77 %)
     
  • S&P 500

    3 978,29
    -20,55 (-0,51 %)
     
  • Nikkei 225

    27 885,87
    +65,47 (+0,24 %)
     
  • HANG SENG

    19 441,18
    -77,11 (-0,40 %)
     
  • GBP/USD

    1,2189
    -0,0005 (-0,04 %)
     

Bardella élu président du RN après trois mois de faux suspense

AFP/Archives - JULIEN DE ROSA

C'est une page qui se tourne au RN. Un changement va s'opérer à sa tête, permettant à Marine Le Pen de se concentrer sur l'Assemblée, devenu l'épicentre du parti. Après trois mois de campagne, c'est Jordan Bardella qui a été choisi sans grande surprise face à son rival, le maire de Perpignan Louis Aliot.

Pour la première fois depuis sa création, le Rassemblement national (anciennement FN) ne sera plus présidé par un Le Pen. Jordan Bardella a été élu samedi 5 novembre à la présidence du RN, permettant à Marine Le Pen de se concentrer sur l'Assemblée et ses ambitions élyséennes intactes. Une élection sans grand suspense malgré l'exclusion à l'Assemblée d'un député RN pour des propos jugés racistes qui aurait ou venir perturber l'intronisation attendue.

Le RN semblait rattrapé par ses vieux démons lorsque ses députés, Marine Le Pen comprise, ont été les seuls vendredi à rester assis au moment du vote dans l'hémicycle de l'exclusion temporaire de Grégoire de Fournas, élu de Gironde, après la vague d'indignation suscitée par ses propos jugés racistes. La stratégie de banalisation du parti, qu'a promis de poursuivre Jordan Bardella, s'en trouve ébranlée. D'autant que le député sanctionné a régulièrement affiché son soutien au candidat.

Le résultat du vote des adhérents ce samedi matin est venu mettre fin à un faux suspense: après trois mois de campagne, nul n'imaginait que le président par intérim puisse échouer face à son rival, le maire de Perpignan Louis Aliot. "La question, c'est l'ampleur de sa victoire", résume un cadre, alors que l'eurodéputé s'est fixé pour objectif d'obtenir au moins 67,65% des voix, le score obtenu par Marine Le Pen face à Bruno Gollnisch pour succéder à Jean-Marie Le Pen il y a onze ans. Pari gagné: Jordan Bardella a remporté le scrutin avec 84,84% des voix, contre 15,16% pour Louis Aliot.

Epicentre à l'Assemblée nationale

Il s'agit pour Marine Le Pen de se libérer des tâches internes parfois ingrates, alors que l'épicentre du RN se trouve désormais à l'Assemblée nationale, où la députée du Pas-de-Calais rayonne sur un groupe de 89 élus et consolide plus que jamais son assise politique et médiatique. Délestée de l'intendance du RN, notamment de l'épineuse équation financière, elle pourra peaufiner une quatrième candidature à la présidentielle [...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi