La bourse ferme dans 37 min
  • CAC 40

    6 680,53
    -31,95 (-0,48 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 944,26
    -18,15 (-0,46 %)
     
  • Dow Jones

    34 090,19
    -256,84 (-0,75 %)
     
  • EUR/USD

    1,0397
    -0,0008 (-0,07 %)
     
  • Gold future

    1 746,30
    -7,70 (-0,44 %)
     
  • BTC-EUR

    15 544,87
    -494,10 (-3,08 %)
     
  • CMC Crypto 200

    378,41
    -1,88 (-0,50 %)
     
  • Pétrole WTI

    75,57
    -0,71 (-0,93 %)
     
  • DAX

    14 420,78
    -120,60 (-0,83 %)
     
  • FTSE 100

    7 491,98
    +5,31 (+0,07 %)
     
  • Nasdaq

    11 124,27
    -102,08 (-0,91 %)
     
  • S&P 500

    3 989,35
    -36,77 (-0,91 %)
     
  • Nikkei 225

    28 162,83
    -120,20 (-0,42 %)
     
  • HANG SENG

    17 297,94
    -275,64 (-1,57 %)
     
  • GBP/USD

    1,2036
    -0,0055 (-0,45 %)
     

Le bénéfice du géant pharmaceutique GSK bondit à 10,3 milliards de livres

Wikimedia Commons

Un chiffre quasiment multiplié par dix. Le géant pharmaceutique britannique GSK a vu son bénéfice net part du groupe bondir à 10,3 milliards de livres au troisième trimestre, contre 1,2 milliard un an plus tôt, grâce à une scission d'activités. GSK s'est séparé en juillet de son activité de soins de grande consommation qui a fait ses débuts à la Bourse de Londres sous le nom d'Haleon. Cette opération a représenté "un gain total de 9,6 milliards de livres" sur la période, a annoncé le laboratoire mercredi dans un communiqué. Cette somme inclut notamment un dividende de plus de 7 milliards de livres reçu par GSK lors de la scission de cette filiale valorisée au moment de l'opération environ 30 milliards de livres.

GSK en conserve 6% dans un premier temps mais prévoit de se désengager progressivement. Le groupe a précisé mercredi qu'il comptabilise à partir du deuxième trimestre Haleon comme une activité séparée et indique que son bénéfice net ajusté, en excluant notamment les effets de la scission, est de 1,9 milliard de livres sur la période, en hausse de 26%. Le trimestre a été marqué par "une forte croissance dans les médicaments spécialisés, des ventes record pour notre vaccin contre le zona, Shingrix, et une amélioration supplémentaire du résultat opérationnel", a salué Emma Walmsley, la directrice générale, citée dans le communiqué.

Le groupe a vu son chiffre d'affaires progresser de 18% à 7,8 milliards de livres sur la période et revoit à la hausse ses prévisions de ventes (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Sarenza : le e-commerçant est racheté par le groupe Beaumanoir (La Halle, Morgan)
TotalEnergies : fin de la grève dans la raffinerie normande de Gonfreville
Tom&Josette installe ses crèches dans les maisons de retraite
Son entreprise accompagne les citoyens à être plus écolos
Hausse de plus de 50% pour le géant danois du transport Maersk