Zynga : sanctionné à Wall Street

Le titre Zynga perd 4% ce soir à Wall Street, à 2,52$. Le Groupe a obtenu plus d'autonomie par rapport à son unique client, Facebook. Le spécialiste des jeux sur réseau sociaux a, en effet, renégocié avec Facebook l'accord commercial qui les lie depuis 2010. Zynga, qui rencontre des difficultés à rentabiliser ses jeux sur Facebook, pourra désormais les proposer sur d'autres sites et réseaux en ligne, notamment sur son propre site. La facturation des biens virtuels vendus par Zynga sur Facebook ne se fera plus obligatoirement en 'crédits virtuels' Facebook, et les joueurs ne seront plus obligés de s'identifier à partir de Facebook pour jouer. Revers de la médaille pour Zynga : la société perd son exclusivité sur Facebook, où elle pourra désormais être concurrencée par d'autres éditeurs de jeux en ligne...