La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 569,16
    -97,10 (-1,46 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 083,37
    -74,77 (-1,80 %)
     
  • Dow Jones

    33 290,08
    -533,37 (-1,58 %)
     
  • EUR/USD

    1,1865
    -0,0045 (-0,38 %)
     
  • Gold future

    1 763,90
    -10,90 (-0,61 %)
     
  • BTC-EUR

    30 310,00
    -803,39 (-2,58 %)
     
  • CMC Crypto 200

    888,52
    -51,42 (-5,47 %)
     
  • Pétrole WTI

    71,50
    +0,46 (+0,65 %)
     
  • DAX

    15 448,04
    -279,63 (-1,78 %)
     
  • FTSE 100

    7 017,47
    -135,96 (-1,90 %)
     
  • Nasdaq

    14 030,38
    -130,97 (-0,92 %)
     
  • S&P 500

    4 166,45
    -55,41 (-1,31 %)
     
  • Nikkei 225

    28 964,08
    -54,25 (-0,19 %)
     
  • HANG SENG

    28 801,27
    +242,68 (+0,85 %)
     
  • GBP/USD

    1,3809
    -0,0115 (-0,83 %)
     

Zone euro: recul du PIB moins fort que prévu au premier trimestre

·1 min de lecture

Le PIB de la zone euro a reculé moins fort que prévu au premier trimestre 2021.

Bruxelles (AFP) - Le Produit intérieur brut (PIB) de la zone euro a reculé deux fois moins que prévu au premier trimestre, a annoncé mardi 8 juin l'Office européen des statistiques, tout en confirmant une récession technique sous l'effet des restrictions sanitaires.

Le PIB des 19 pays ayant adopté la monnaie unique a baissé de 0,3% entre janvier et mars, par rapport au trimestre précédent, selon une deuxième estimation d'Eurostat. La première estimation publiée fin avril faisait état d'une chute de 0,6%.

Ce repli fait suite à une baisse de 0,6% au quatrième trimestre 2020, elle aussi un peu moins forte que prévu. Eurostat annonçait jusqu'ici -0,7%.

Un recul du PIB sur deux trimestres consécutifs définit techniquement une récession.

La plupart des experts s'attendent cependant à un fort rebond de la croissance au deuxième trimestre (avril-juin) grâce à la levée progressive des restrictions sanitaires qui ont freiné l'activité notamment dans les services liés aux transports, à l'hôtellerie-restauration et au tourisme.

Le PIB a été revu à la hausse dans les mêmes proportions pour l'ensemble de l'Union européenne. Il a reculé de 0,1% au premier trimestre, par rapport aux trois derniers mois de 2020, contre -0,4% annoncé précédemment.

Sur un an, la baisse du PIB est aussi moins forte qu'anticipé. Le PIB du premier trimestre de la zone euro a reculé de 1,3% par rapport à la même période de l'an passé (contre -1,8% calculé auparavant) et celui de l'UE de 1,2% (contre -1,7%).

Retrouvez cet article sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles