La bourse est fermée
  • Dow Jones

    34 127,43
    +539,77 (+1,61 %)
     
  • Nasdaq

    13 149,15
    +117,47 (+0,90 %)
     
  • Nikkei 225

    27 448,01
    -699,50 (-2,49 %)
     
  • EUR/USD

    1,2080
    +0,0004 (+0,04 %)
     
  • HANG SENG

    27 718,67
    -512,37 (-1,81 %)
     
  • BTC-EUR

    40 030,27
    -4 847,79 (-10,80 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 303,69
    -84,21 (-6,07 %)
     
  • S&P 500

    4 123,19
    +60,15 (+1,48 %)
     

Zone euro: la croissance du secteur privé au plus haut depuis juillet

·2 min de lecture

L'activité du secteur privé dans la zone euro repart à la hausse et a connu sa plus forte croissance en avril, depuis juillet 2020, notamment grâce à la progression record de l'activité industrielle et un rétablissement dans les services.

L'activité du secteur privé dans la a connu en avril sa plus forte croissance depuis juillet, grâce à une performance record de et un rétablissement dans les services, selon la première estimation vendredi de l'indice PMI composite du cabinet Markit. Cet indice a progressé à 53,7 points en avril, après 53,2 en mars. Un chiffre inférieur à 50 signifie que l'activité se contracte, alors qu'elle progresse à l'inverse si le chiffre est supérieur à ce seuil. Ces chiffres signalent une croissance de l'activité pour le deuxième mois consécutif, après quatre mois de recul.

En particulier, la production dans l'industrie a progressé pour le dixième mois consécutif et a atteint un niveau record (63,4 points) depuis le lancement de cet indicateur en 1997, a souligné Markit dans un communiqué. Les services continuent de sous-performer, victimes des mesures de restrictions contre le Covid-19, encore largement en vigueur à travers l'Europe. Mais ce secteur a tout de même renoué en avril avec la croissance pour la première fois depuis août. Celle-ci est restée modeste, l'indice PMI pour les services atteignant 50,3 points, après 49,6 en mars.

Lire aussi

"L'industrie manufacturière est en plein boom"

"Au cours d'un mois durant lequel les mesures de confinement du virus ont été renforcées face à une nouvelle vague d'infections, l'économie de la zone euro a fait preuve d'une vigueur encourageante", a commenté Chris Williamson, économiste en chef du cabinet d'étude, cité dans le communiqué. "Bien que le secteur des services ait continué à être durement touché, il a renoué avec la croissance, les entreprises s'adaptant à la vie avec le virus et se préparant à des jours meilleurs", a-t-il expliqué.

"L'industrie manufacturière est en plein boom. Le rattrapage des dépenses des ménages, après des mois d'abstinence, le réapprovisionnement des stocks, les investissements dans de nouvelles machines et l'optimisme croissant quant aux perspectives ont contribué à alimenter une hausse record de[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi