Marchés français ouverture 2 h 53 min
  • Dow Jones

    35 064,25
    +271,55 (+0,78 %)
     
  • Nasdaq

    14 895,12
    +114,62 (+0,78 %)
     
  • Nikkei 225

    27 806,97
    +78,87 (+0,28 %)
     
  • EUR/USD

    1,1826
    -0,0011 (-0,09 %)
     
  • HANG SENG

    26 175,91
    -28,78 (-0,11 %)
     
  • BTC-EUR

    34 062,10
    +439,78 (+1,31 %)
     
  • CMC Crypto 200

    992,10
    +16,21 (+1,66 %)
     
  • S&P 500

    4 429,10
    +26,44 (+0,60 %)
     

ZFE : pas de report de l’interdiction des voitures Crit’Air 3

·2 min de lecture

Sénateurs et députés sont tombés d’accord : c’est bien dès le 1er janvier 2025 — et pas 2030, comme un temps espéré — que les voitures classées Crit’Air 3 seront bannies des agglomérations de plus de 150.000 habitants. Pas d’assouplissement dans les ZFE-m.

Les observateurs ne donnaient pas cher de l’issue des débats en commission mixte paritaire. De l’avis général, sénateurs et députés ne parviendraient pas à s’entendre dans les délais impartis sur une version définitive du texte du projet de loi “Climat et résilience”. Et puis, contre toute attente, chacun a mis de l’eau dans son vin. Dans la nuit du 12 au 13 juillet, après neuf heures de débats, un accord était finalement trouvé.

Parmi les quelque trois cents articles de cette ultime mouture du projet de loi sur l’environnement, se trouve la règle de l'instauration dans chaque agglomération de plus de 150.000 habitants d’une ZFE-m. Ces “zones à faibles émissions mobilité” et leur cortège de restrictions de circulation commencent à sérieusement échauffer les esprits, à mesure que la population prend la mesure de leurs conséquences sur sa vie de tous les jours. Trop tard néanmoins pour influer sur la teneur des débats et l’issue des scrutins régionaux et départementaux.

Les sénateurs voulaient 5 ans de répit aux voitures classées Crit’Air 3 : assouplissement rejeté

Fin juin, l’espoir était encore de mise chez les rares Français au courant des ZFE (un sondage Harris Interactive pour le CNPA réalisé le 25 mai montrait que 40 % seulement des personnes interrogées savaient ce qu’est une ZFE). Les (2030 au lieu de 2025). Un petit assouplissement, conçu pour laisser aux automobilistes davantage de temps pour s’adapter à l’interdiction des véhicules classés Crit’Air 3 et plus vieux.

Le projet de loi approuvé le 12 juillet par les sénateurs et les députés revient à la proposition des premiers, autrement dit à une interdiction des vignettes Crit’Air 3 dans les ZFE-m dès le 1er janvier 2025. Rappelons que c’est la loi d’orientation des mobilités votée en novembre 2020 qui fait obligation aux collectivités territoriales de plus de 150.000 habitants d'instaurer leur ZFE-m et d’en fixer les règles avant le 31 décembre 2024.

Il n’empêche que ce projet de loi reste très critiqu[...]

Lire la suite sur challenges.fr

ZFE de Paris : les anciennes autorisées à circuler. Pour de bon.ZFE du Grand Paris : dérogations et sursis à l’interdiction de circulerParticules fines : l’automobile n’est pas la seule dans le collimateur de la loi ClimatPremier coup de plomb dans l’aile des ZFE, repoussées en 2030La fin des voitures à essence et diesel en 2035 menace l'emploi automobile

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles