La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 931,06
    +8,20 (+0,14 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 448,31
    -6,55 (-0,19 %)
     
  • Dow Jones

    31 097,26
    +321,86 (+1,05 %)
     
  • EUR/USD

    1,0426
    -0,0057 (-0,54 %)
     
  • Gold future

    1 812,90
    +5,60 (+0,31 %)
     
  • BTC-EUR

    18 335,25
    -298,13 (-1,60 %)
     
  • CMC Crypto 200

    420,84
    +0,70 (+0,17 %)
     
  • Pétrole WTI

    108,46
    +2,70 (+2,55 %)
     
  • DAX

    12 813,03
    +29,23 (+0,23 %)
     
  • FTSE 100

    7 168,65
    -0,63 (-0,01 %)
     
  • Nasdaq

    11 127,84
    +99,14 (+0,90 %)
     
  • S&P 500

    3 825,33
    +39,95 (+1,06 %)
     
  • Nikkei 225

    25 935,62
    -457,38 (-1,73 %)
     
  • HANG SENG

    21 859,79
    -137,11 (-0,62 %)
     
  • GBP/USD

    1,2103
    -0,0072 (-0,59 %)
     

ZFE : avoir la bonne vignette Crit’Air et être interdit de circuler, ce sera bientôt possible

Lorsqu’un client pousse la porte de sa concession automobile – de nos jours, ce n’est plus si fréquent – et qu’il ne veut entendre parler que d’une voiture roulant au gazole, les vendeurs qui font bien leur travail les avertissent. "On les prévient qu’ils ne pourront bientôt plus aller à Paris ni dans sa banlieue, s’ils achètent cette motorisation, me confie une amie, dont la famille vend des Citroën depuis quatre générations dans l’est de la France. Mais ils sont déterminés : c’est du diesel qu’ils veulent, et rien d’autre".

Il faut dire que ce carburant, aujourd’hui conspué, a longtemps été salué pour ses vertus. Il y a peu encore nettement moins cher à la pompe que l’essence, il bénéficiait par ailleurs de généreuses subventions, grâce à ses émissions de CO2 réduites. Il y a seulement dix ans, près de trois voitures sur quatre nouvellement immatriculées en France étaient des dCi, HDi et autres TDI ! Résultat, aujourd’hui, 58 % des 37,3 millions de voitures particulières qui circulent sur notre territoire sont des diesels.

>> Notre service - Faites des économies en testant notre comparateur d’Assurances Auto

Parmi elles, plus de 11 millions sont suffisamment récentes pour arborer sur leur pare-brise une vignette Crit’Air 2 et restent les bienvenues dans les Zones à faibles émissions (ZFE), qui n’écarteront « que » les véhicules à vignette 3, 4 et 5 (plus les « non-classés ») à compter de 2025. En tout cas, c’est ce que la loi LOM adoptée en décembre 2019 stipule.

Sauf que la (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Bioéthanol : face à l’explosion de demandes, cette région restreint l’aide à la conversion
Hyundai investit 5,5 milliards de dollars pour les véhicules électriques aux Etats-Unis
Ce nouveau radar pourrait bientôt verbaliser d'autres infractions qu'un excès de vitesse
Risque de feu : Ford procède au rappel de milliers de voitures
Cette marque de voiture symbolique de l’ère soviétique pourrait être relancée

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles