La bourse est fermée
  • Dow Jones

    34 713,41
    -315,24 (-0,90 %)
     
  • Nasdaq

    14 154,02
    -186,23 (-1,30 %)
     
  • Nikkei 225

    27 772,93
    +305,70 (+1,11 %)
     
  • EUR/USD

    1,1310
    -0,0037 (-0,33 %)
     
  • HANG SENG

    24 952,35
    +824,50 (+3,42 %)
     
  • BTC-EUR

    37 747,17
    +646,98 (+1,74 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 013,38
    +18,12 (+1,82 %)
     
  • S&P 500

    4 482,55
    -50,21 (-1,11 %)
     

"Zemmour n'arrive pas à tuer Eric" : les gros doutes des amis proches du candidat présumé après son dérapage

·1 min de lecture

Eric Zemmour est-il à un doigt d'abandonner son projet présidentiel ? A quelques jours d'annoncer officiellement sa candidature, si l'on en croit les dernières informations, l'ancien polémiste de CNews inquiète son camp. La raison ? Son dernier dérapage, à Marseille. En visite dans la cité phocéenne, il a répondu au doigt d'honneur que venez de lui faire une faire... par un autre doigt d'honneur. "Et bien profond", a-t-il ajouté, selon un photographe de l'AFP qui a capturé ce moment. "Madame, ce n'était pas le lieu d'un débat comme je les aime, le temps m'était compté. J'ai donc usé du seul langage que vous et vos camarades 'antifas' comprenez immédiatement : le vôtre, réagissait Eric Zemmour quelques heures plus tard sur son compte Twitter. Toutefois, vous imiter était fort inélégant, j'en conviens bien volontiers."

Pour le camp du probable candidat, ce dernier dérapage est celui de trop. "Zemmour n'arrive pas à tuer Eric", juge l'un de ses amis auprès du Parisien, qui trouve que le probable candidat a "encore un temps d'imprécateur". Selon lui, l'ex-polémiste "est parti de CNews mais continue à faire du CNews" : "Il faut qu'il soit plus pondéré, plus calme, plus solennel, qu'il ait le verbe plus rare". Dans le clan Zemmour, ce doigt d'honneur est la goutte d'eau, après son passage très remarqué au salon de l'armement, ses interviews critiquées et sa venue devant le Bataclan, pour l'anniversaire des attentats. Pour son entourage, l'inquiétude (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

Coronavirus : pourquoi le nouveau variant se nomme Omicron
Doigt d'honneur d'Eric Zemmour : cette justification d'Elisabeth Lévy qui risque de faire tiquer
Coronavirus : où est-on le plus contaminé ?
"Elle a été censurée ?" : cette petite blague de François Hollande face à Laurent Delahousse après un bug technique
Covid-19 : la triste prévision d'Olivier Véran se confirme, la France retient son souffle

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles