La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 143,00
    -58,14 (-0,81 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 272,19
    -43,71 (-1,01 %)
     
  • Dow Jones

    35 911,81
    -201,79 (-0,56 %)
     
  • EUR/USD

    1,1416
    -0,0044 (-0,39 %)
     
  • Gold future

    1 817,30
    -4,10 (-0,23 %)
     
  • BTC-EUR

    37 693,20
    -557,96 (-1,46 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 037,76
    +12,03 (+1,17 %)
     
  • Pétrole WTI

    84,27
    +2,15 (+2,62 %)
     
  • DAX

    15 883,24
    -148,36 (-0,93 %)
     
  • FTSE 100

    7 542,95
    -20,90 (-0,28 %)
     
  • Nasdaq

    14 893,75
    +86,95 (+0,59 %)
     
  • S&P 500

    4 662,85
    +3,82 (+0,08 %)
     
  • Nikkei 225

    28 124,28
    -364,82 (-1,28 %)
     
  • HANG SENG

    24 383,32
    -46,48 (-0,19 %)
     
  • GBP/USD

    1,3680
    -0,0030 (-0,22 %)
     

Pour Zemmour, la main-d'œuvre immigrée n'est pas la solution pour les entreprise

·2 min de lecture

EXCLUSIF - Le candidat polémiste a rendu une copie de 6 pages aux questions du mouvement patronal Ethic sur son programme économique. En restant d'une intransigeance absolue sur l'immigration, même si les entreprises souffrent d'une pénurie de main-d'oeuvre. Il se montre par ailleurs "libéral", mais pas tout à fait.

L'organisation patronale , dans le cadre de la présidentielle, a envoyé à tous les candidats déclarés un questionnaire sur les questions économiques. C'est qui a été le premier à répondre, en jouant le jeu de façon très poussée avec livraison d'un document d'une demi-douzaine de pages. Façon pour le candidat polémiste de battre en brèche d'idée qu'il est mal préparé sur ces questions. Le texte est un peu indigeste, mais ce n'est pas la question, sachant qu'Eric Zemmour a revendiqué récemment devant nos confrères de le fait que l'économie était ennuyeuse et que l'essentiel n'était pas là. , ex-éditorialiste invitée de Challenges.fr et présidente d'Ethic, se réjouit qu'Eric Zemmour, qu'elle a déjà reçu à huis clos avec des dirigeants d'entreprises, ait répondu et de façon aussi rapide et complète au questionnaire. Mais elle reste "scotchée" par les réponses du candidat, notamment celle concernant l'immigration, dont, selon elle, "les entreprises ont besoin".

Intransigeance sur l'immigration

Alors qu’Ethic lui demande "que faire de ces salariés sans permis de séjour qui travaillent et qui sont déclarés?", la réponse d'Eric Zemmour est sans appel: "En matière d’immigration, je serai intransigeant. Tous ceux qui n’ont pas de permis de séjour devront quitter le territoire national et donc ils ne pourront certainement pas travailler et être déclarés. Je refuse cette concurrence entre les travailleurs français et les immigrés, pour peser à la baisse sur les salaires." Une prise de position qui ne correspond pas à l’attente des dirigeants d’entreprises réunis dans Ethic qui sont "très troublés de devoir engager officiellement mais illégalement des travailleurs sans papiers car il faut, pour que ces derniers obtiennent des papiers, qu’ils aient travaillé trois ans et présentent 24 bulletins de salaire". Une règle imposée par l’Etat qui selon l’organisation patronale est "totalement schizophrène en contradiction avec l’éthique et la loi". Au moins la réponse du candidat Zemmo[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles