Publicité
Marchés français ouverture 8 h 31 min
  • Dow Jones

    39 150,33
    +15,53 (+0,04 %)
     
  • Nasdaq

    17 689,36
    -32,24 (-0,18 %)
     
  • Nikkei 225

    38 596,47
    -36,53 (-0,09 %)
     
  • EUR/USD

    1,0695
    -0,0011 (-0,11 %)
     
  • HANG SENG

    18 028,52
    -306,78 (-1,67 %)
     
  • Bitcoin EUR

    59 570,47
    -541,98 (-0,90 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 310,22
    -50,11 (-3,68 %)
     
  • S&P 500

    5 464,62
    -8,55 (-0,16 %)
     

Zelensky regrette que "certains pays arabes ferment les yeux" sur le conflit en Ukraine

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a annoncé vendredi être arrivé en Arabie saoudite pour le sommet de la Ligue arabe qui se tient dans la ville côtière de Jeddah, avant une visite attendue au Japon pour une rencontre du G7.

M. Zelensky "a remercié le prince héritier d'Arabie saoudite (Mohammed ben Salmane) pour son soutien à l'intégrité territoriale et à la souveraineté de l'Ukraine", lors d'un entretien bilatéral au cours d'une visite inédite du président ukrainien en Arabie saoudite. Il a également invité M. ben Salmane, dont le pays a récemment coordonné sa politique pétrolière avec Moscou, à se rendre en Ukraine.

Mais, le président ukrainien a regretté que "certains" pays arabes "ferm(ai)ent les yeux" sur l'invasion de son pays par la Russie.

C'est sa première visite dans la région depuis le début de l'invasion russe le 24 février 2022.

PUBLICITÉ

Le déplacement de M. Zelensky en Arabie saoudite n'est pas anodin tant le royaume, plus grand exportateur de brut au monde, a renforcé récemment ses relations avec la Chine et coordonné sa politique pétrolière avec la Russie, en pleine guerre menée par Moscou contre l'Ukraine.

Parmi ses "priorités" face aux dirigeants de l'organisation panarabe, le président ukrainien a notamment évoqué sur son compte twitter "la présentation de notre formule de paix dont la mise en œuvre doit impliquer le plus d'États possibles".

"Une autre priorité est la protection de la communauté musulmane d'Ukraine" en Crimée annexée en 2014 par la Russie, a-t-il aussi appuyé en référence aux Tatars de Crimée. "La Crimée a été la première à souffrir de l'occupation russe, et la plupart de ceux qui subissent la répression en Crimée occupée sont des musulmans", a-t-il écrit.

Après son déplacement en Arabie saoudite, Volodymyr Zelensky est attendu en personne au sommet du G7 à Hiroshima (Japon), où les dirigeants des principales économies occidentales ont déjà annoncé de nouvelles sanctions pour étrangler davantage l'économie russe.

Le président ukrainien vient d'achever une tournée dans plusieurs pays européens pour réclamer davantage d'armes et d'équipements militaires pour appuyer une contre-offensive d'ampleur visant à reconquérir les territoires occupés par la Russie.