La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 553,86
    +9,19 (+0,14 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 776,81
    +19,76 (+0,53 %)
     
  • Dow Jones

    33 761,05
    +424,38 (+1,27 %)
     
  • EUR/USD

    1,0257
    -0,0068 (-0,66 %)
     
  • Gold future

    1 818,90
    +11,70 (+0,65 %)
     
  • BTC-EUR

    23 948,43
    -181,68 (-0,75 %)
     
  • CMC Crypto 200

    574,64
    +3,36 (+0,59 %)
     
  • Pétrole WTI

    91,88
    -2,46 (-2,61 %)
     
  • DAX

    13 795,85
    +101,34 (+0,74 %)
     
  • FTSE 100

    7 500,89
    +34,98 (+0,47 %)
     
  • Nasdaq

    13 047,19
    +267,27 (+2,09 %)
     
  • S&P 500

    4 280,15
    +72,88 (+1,73 %)
     
  • Nikkei 225

    28 546,98
    +727,65 (+2,62 %)
     
  • HANG SENG

    20 175,62
    +93,19 (+0,46 %)
     
  • GBP/USD

    1,2139
    -0,0064 (-0,52 %)
     

Yvelines : un agent des impôts accusé d’avoir détourné 155 000 euros

Un agent des impôts de 29 ans est soupçonné d’avoir détourné plus de 155 000 euros. (AFP/Getty Images)

Un homme de 29 ans a été arrêté le 29 juin par la Section de Recherches de Versailles et placé sous contrôle judiciaire pour avoir permis le détournement de fonds de l’hôpital de Poissy. Des remboursements vers des personnes physiques ou morales ont été effectués vers des comptes bancaires inconnus.

Le directeur du Centre Hospitalier Intercommunal de Poissy Saint-Germain-en-Laye s’est aperçu début 2021 qu’une fraude massive des comptes de l'établissement était à l'œuvre. Il a porté plainte en avril et aussitôt l’enquête s'est amorcée. Un an plus tard, un homme de 29 ans a été interpellé selon Le Parisien et placé sous contrôle judiciaire en attendant une convocation en novembre prochain.

C’est un agent des impôts qui est donc poursuivi pour détournements de fonds publics. Il aurait touché des remboursements de frais d’hospitalisation ou de consultation en changeant simplement les RIB.

Des achats dans des enseignes de luxe

​​"D’autre part des sommes comptabilisées sur des comptes spécifiques destinées à être reversées à des collectivités locales sont détournées et versées frauduleusement à des personnes physiques", grâce à "des modifications des coordonnées bancaires opérées dans le logiciel de la trésorerie du centre hospitalier", ont indiqué les enquêteurs au Parisien.

Une vingtaine de comptes bénéficiaires ont été relevés par les policiers et après la perquisition du suspect, tous appartiendraient à l’agent des impôts. Tout au long de l'année, il aurait retiré l’argent en espèce et aurait fait des achats dans des enseignes de luxe.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles