La bourse est fermée
  • Dow Jones

    35 336,79
    -575,02 (-1,60 %)
     
  • Nasdaq

    14 581,09
    -312,66 (-2,10 %)
     
  • Nikkei 225

    28 257,25
    -76,27 (-0,27 %)
     
  • EUR/USD

    1,1328
    -0,0083 (-0,72 %)
     
  • HANG SENG

    24 112,78
    -105,25 (-0,43 %)
     
  • BTC-EUR

    36 687,29
    -828,68 (-2,21 %)
     
  • CMC Crypto 200

    990,73
    -18,66 (-1,85 %)
     
  • S&P 500

    4 581,71
    -81,14 (-1,74 %)
     

Yvan Attal jaloux : ses drôles de confidences sur son couple avec Charlotte Gainsbourg

·1 min de lecture

En couple depuis 30 ans, Yvan Attal et Charlotte Gainsbourg continuent de filer le parfait amour. Après toutes ces années, le comédien peine pourtant encore à contrôler sa jalousie, comme il l'expliquait ce lundi 29 novembre au micro de France Inter.

Un amour sans nuages… ou presque. Depuis leur rencontre en 1991, Yvan Attal et Charlotte Gainsbourg ne se sont jamais quittés. Très soudé, le couple n’hésite pas à mélanger vie personnelle et vie professionnelle en collaborant ensemble sur les plateaux de tournage. Une situation qui peut parfois s’avérer difficile à gérer pour le réalisateur qui peut se montrer quelque peu possessif, comme il le relatait ce lundi 29 novembre dans la Bande Originale sur France Inter.

« Souvent les acteurs confondent leur personnage avec la vie réelle »

Si Yvan Attal se réjouit de pouvoir travailler aux côtés de sa femme, il reconnaît cependant que certaines scènes sont plus délicates que d'autres à tourner, comme celles où Charlotte Gainsbourg est amenée à embrasser d’autres personnes. « Vous-même vous avez embrassé des femmes sur un plateau de cinéma, que vous ne pouvez pas trop la ramener non plus, mais je crois que vous avez une extralucidité », précise-t-il à Leïla Kaddour. Mais alors que la journaliste lui demande si « on peut tomber amoureux comme ça », Yvan Attal détaille, incrédule : « Je crois que ça arrive très très souvent. Souvent les acteurs confondent leur personnage avec la vie réelle. Malheureusement ça joue des tours. On tombe là-dedans très facilement, au bout de deux ou trois semaines, le tournage s'arrête. Et au revoir Messieurs-Dames ». Une situation délicate que n’a fort heureusement jamais...

Lire la suite sur Femina.fr

VIDÉO - La minute d'Yvan Attal

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles