La bourse ferme dans 1 h 7 min
  • CAC 40

    4 734,16
    -81,96 (-1,70 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 071,89
    -33,36 (-1,07 %)
     
  • Dow Jones

    27 568,87
    -116,51 (-0,42 %)
     
  • EUR/USD

    1,1826
    +0,0013 (+0,11 %)
     
  • Gold future

    1 908,20
    +2,50 (+0,13 %)
     
  • BTC-EUR

    11 343,90
    +242,60 (+2,19 %)
     
  • CMC Crypto 200

    266,94
    +5,65 (+2,16 %)
     
  • Pétrole WTI

    39,16
    +0,60 (+1,56 %)
     
  • DAX

    12 067,89
    -109,29 (-0,90 %)
     
  • FTSE 100

    5 736,10
    -55,91 (-0,97 %)
     
  • Nasdaq

    11 431,54
    +72,60 (+0,64 %)
     
  • S&P 500

    3 398,54
    -2,43 (-0,07 %)
     
  • Nikkei 225

    23 485,80
    -8,54 (-0,04 %)
     
  • HANG SENG

    24 787,19
    -131,59 (-0,53 %)
     
  • GBP/USD

    1,3055
    +0,0034 (+0,26 %)
     

YouTube affirme avoir contribué au PIB français à hauteur d'un demi-milliard d'euros

Source AFP
·1 min de lecture
YouTube reverse « plus de la moitié » de ses revenus publicitaires aux youtubeurs.
YouTube reverse « plus de la moitié » de ses revenus publicitaires aux youtubeurs.

YouTube vante ses résultats en France et sa contribution à l'économie française. Selon ses calculs, la plateforme de visionnage de vidéos, propriété de Google, a contribué à l'économie française à hauteur de 515 millions d'euros en 2019. Le géant américain se repose notamment sur les revenus des créateurs et les reversements aux maisons de disques. « En 2019, l'ensemble de l'écosystème créatif de YouTube a contribué de manière approximative à hauteur de 515 millions d'euros au PIB français », et a « soutenu » 15 000 emplois équivalents temps plein, détaille une étude réalisée par le cabinet Oxford Economics à paraître jeudi.

« Nos estimations excluent la contribution économique des propres activités de YouTube et les avantages que les entreprises tirent de l'augmentation des ventes résultant des publicités » sur la plateforme, précise-t-elle, alors que YouTube ne communique pas son chiffre d'affaires national. « C'est une contribution extrêmement importante qui démontre aussi la pérennité du modèle », a déclaré la directrice de YouTube en France Justine Ryst.

Baisse de revenus publicitaires avec la pandémie

YouTube reverse « plus de la moitié » de ses revenus publicitaires aux youtubeurs acceptant la monétisation de leur contenu. Les créateurs peuvent également faire directement sponsoriser leurs vidéos par des marques, une économie externe à la plateforme mais prise en compte dans l'étude d'Oxford Economics. Depuis l'arrivée de YouTube en France en 2005, cet [...] Lire la suite