La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 385,14
    +96,81 (+1,54 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 017,44
    +64,99 (+1,64 %)
     
  • Dow Jones

    34 382,13
    +360,68 (+1,06 %)
     
  • EUR/USD

    1,2146
    +0,0062 (+0,51 %)
     
  • Gold future

    1 844,00
    +20,00 (+1,10 %)
     
  • BTC-EUR

    41 503,86
    -175,73 (-0,42 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 398,33
    +39,77 (+2,93 %)
     
  • Pétrole WTI

    65,51
    +1,69 (+2,65 %)
     
  • DAX

    15 416,64
    +216,96 (+1,43 %)
     
  • FTSE 100

    7 043,61
    +80,28 (+1,15 %)
     
  • Nasdaq

    13 429,98
    +304,99 (+2,32 %)
     
  • S&P 500

    4 173,85
    +61,35 (+1,49 %)
     
  • Nikkei 225

    28 084,47
    +636,46 (+2,32 %)
     
  • HANG SENG

    28 027,57
    +308,90 (+1,11 %)
     
  • GBP/USD

    1,4102
    +0,0050 (+0,36 %)
     

Yamaha développe un puissant moteur électrique pour les hypercars

Marc Zaffagni, Journaliste
·1 min de lecture

Les amateurs d’automobile savent que Yamaha a une longue histoire dans la conception de moteur thermiques pour diverses marques qui remonte aux années 1960 avec le six cylindres en ligne à double arbre à came de la Toyota 2000GT. En 1989, c’est un V6 3 litres conçu par Yamaha qui équipait la Ford Taurus SHO tandis que les Volvo S80 et CX90 ont eu droit à un V8 de 4,4 litres. On retrouve même un moteur Yamaha dans une Lotus Elise ains que dans le coupé Lexus LFA.

Le constructeur japonais vient d’ouvrir un nouveau chapitre de cette aventure automobile en annonçant la création d’un puissant moteur électrique de 350 kW 800V destiné à de futures hypercar. Il développe 496 ch et a la particularité d’intégrer la partie mécanique et électrique (le convertisseur) dans un seul bloc très compact. L’année dernière, Yamaha a lancé des moteurs électriques de 35 et 150 kW destinés aux deux-roues et voitures électriques de série. L’entreprise nippone est également présente sur le segment des vélos électriques.

Ce nouveau moteur se destine au marché des sportives électriques d’exception. Yamaha explique l’avoir conçu pour permettre aux constructeurs d’en coupler plusieurs dans un groupe motopropulseur. Ainsi, on pourra avoir jusqu’à quatre moteurs électriques Yamaha délivrant leur puissance à chaque roue. Le refroidissement pourra se faire par huile ou par air selon les besoins des clients. Yamaha a d’ores et déjà commencé à accepter des commandes pour le développement de prototypes de ce moteur pour des projets d’hypercar électriques.

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura