La bourse ferme dans 2 h 43 min
  • CAC 40

    6 705,05
    -48,92 (-0,72 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 951,87
    -32,63 (-0,82 %)
     
  • Dow Jones

    34 395,01
    -194,76 (-0,56 %)
     
  • EUR/USD

    1,0444
    -0,0085 (-0,80 %)
     
  • Gold future

    1 797,10
    -18,10 (-1,00 %)
     
  • BTC-EUR

    16 192,25
    -364,00 (-2,20 %)
     
  • CMC Crypto 200

    401,17
    -4,98 (-1,23 %)
     
  • Pétrole WTI

    81,23
    +0,01 (+0,01 %)
     
  • DAX

    14 557,45
    +67,15 (+0,46 %)
     
  • FTSE 100

    7 512,02
    -46,47 (-0,61 %)
     
  • Nasdaq

    11 482,45
    +14,45 (+0,13 %)
     
  • S&P 500

    4 076,57
    -3,54 (-0,09 %)
     
  • Nikkei 225

    27 777,90
    -448,18 (-1,59 %)
     
  • HANG SENG

    18 675,35
    -61,09 (-0,33 %)
     
  • GBP/USD

    1,2150
    -0,0106 (-0,86 %)
     

Qui est Yaël Braun-Pivet, la première femme à présider l'Assemblée ?

Entrée en politique il y a seulement cinq ans, la première femme à présider l'Assemblée "y croit encore" . Ancienne avocate et directrice des centres du Restos du cœur, elle s'accroche à son plaidoyer pour un Parlement renforcé.

Pour la députée des Yvelines élue le 28 juin présidente d'une , c'est maintenant que les choses sérieuses commencent: "Je suis très impatiente." Après le vote en urgence de quelques textes fin juillet et début août, il n'y a pas eu de session extraordinaire en septembre - une première depuis vingt ans. C'est donc ce 3 octobre que les 577 députés font leur retour dans l'hémicycle, avec un débat sur la guerre en Ukraine, où la présidente souhaite se rendre quelques jours plus tôt. Pour la suite, Yaël Braun-Pivet annonce la couleur: "Mon projet est d'ouvrir l'Assemblée pour qu'elle prenne toute sa place dans la vie démocratique." Le défi est de taille, et les avis sur sa capacité à tenir la barre par gros temps sont très partagés. Pour ses détracteurs, elle est inexpérimentée. "Elle n'a pas la stature de Richard Ferrand", glisse-t-on au sein du groupe LREM, récemment rebaptisé Renaissance. Pour ses partisans, "elle est très différente des autres politiques, elle n'est pas déformée".

"Long chemin vers l'égalité"

Celle qui, avant 2017, ne faisait pas de politique, martèle à longueur d'interviews: "Moi, j'y crois encore." Première femme présidente de l'Assemblée nationale dans une législature où la proportion de femmes a reculé. A ce poste, elle est le quatrième personnage de l'Etat au moment même où le deuxième, le Premier ministre, est aussi une femme. "C'est un message pour l'égalité femmes-hommes. Je m'inscris dans ce long chemin vers l'égalité, mais ce n'est pas encore la fin, comme je l'ai rappelé dans mon premier discours", confie Yaël Braun-Pivet.

Dans cette adresse très personnelle, à l'issue du vote qui l'a portée au perchoir, la toute nouvelle présidente de l'Assemblée avait posé un cadre: "Ecouter, dialoguer et décider ensemble." Vœu pieux? Interrogée le 5 septembre sur France Inter sur le scénario d'une dissolution avant le terme de la législature, elle répond: "Je me réjouis de cette Assemblée qui est très diverse." De fait, cela fait déjà quelques mois qu'e[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi