Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 724,32
    +97,19 (+1,27 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    5 043,02
    +66,89 (+1,34 %)
     
  • Dow Jones

    40 000,90
    +247,15 (+0,62 %)
     
  • EUR/USD

    1,0910
    +0,0040 (+0,37 %)
     
  • Gold future

    2 416,00
    -5,90 (-0,24 %)
     
  • Bitcoin EUR

    52 989,80
    +481,40 (+0,92 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 209,73
    +11,16 (+0,93 %)
     
  • Pétrole WTI

    82,18
    -0,44 (-0,53 %)
     
  • DAX

    18 748,18
    +213,62 (+1,15 %)
     
  • FTSE 100

    8 252,91
    +29,57 (+0,36 %)
     
  • Nasdaq

    18 398,45
    +115,04 (+0,63 %)
     
  • S&P 500

    5 615,35
    +30,81 (+0,55 %)
     
  • Nikkei 225

    41 190,68
    -1 033,34 (-2,45 %)
     
  • HANG SENG

    18 293,38
    +461,05 (+2,59 %)
     
  • GBP/USD

    1,2990
    +0,0075 (+0,58 %)
     

XV de France: pourquoi ce ne serait pas forcément mieux d’affronter l’Afrique du Sud que l’Irlande en quarts

XV de France: pourquoi ce ne serait pas forcément mieux d’affronter l’Afrique du Sud que l’Irlande en quarts

L'Afrique du Sud au programme des Bleus en quart de finale de la Coupe du monde de rugby ? Si le XV de France n’a pas encore validé son ticket pour les matchs couperets, les joueurs de Fabien Galthié, ont de bonnes chances de croiser la route des champions du monde le dimanche 15 octobre au Stade de France. Bien partis pour terminer premiers de la poule A, les Bleus, s’ils valident cette place, affronteront le deuxième de la poule B, un rang occupé par les Springboks, battus samedi par l’Irlande (13-8) au Stade de France.

Les Tricolores ne se plaindront pas d’éviter le XV du Trèfle. Leaders du classement mondial, les Irlandais sont sur une impressionnante série de 16 victoires de rang. Emmenée par son buteur Johnny Sexton, l’équipe irlandaise a de solides arguments pour inquiéter les Bleus. Mais défier les champions du monde sud-africains n’est pas forcément moins inquiétant.

>> Coupe du monde de rugby: les infos EN DIRECT

Une semaine de récupération en plus pour les Springboks

Dans une Coupe du monde qui pompe beaucoup d’énergie et fait beaucoup de dégâts, à l’image de la blessure d’Antoine Dupont, le calendrier est favorable à l’Afrique du Sud. Car les partenaires de Siya Kolisi pourront valider leur ticket pour les quarts dès dimanche prochain face aux Tonga (21h à Marseille). Ils auront alors deux semaines pour préparer leur quart de finale, contre seulement une pour les Bleus qui affronteront l’Italie le 6 octobre à Lyon. Un temps de récupération précieux que n’auront pas non plus les Irlandais. Le XV du Trèfle doit tenter de valider sa place en quarts le 7 octobre face à l’Ecosse.

PUBLICITÉ

Par ailleurs, si les champions du monde ne brillent pas face aux perches, comme le démontre la faillite de leurs deux buteurs, Manie Libbock et Faf De Klerk, ils pourraient retrouver de l’efficacité dans ce domaine grâce à l’arrivée d’Handré Pollard. Grand artisan de la conquête du titre de champion du monde en 2019, l’ouvreur a été appelé pour remplacer le talonneur Malcolm Marx, forfait sur blessure pour tout le tournoi. Trop juste pour affronter l’Irlande samedi, le joueur de Leicester devrait avoir du temps de jeu face aux Tonga. Et bientôt face aux Bleus ? Nous n’en sommes pas encore là, mais les joueurs de Fabien Galthié sont prévenus. Si les Tricolores ont le vent dans le dos et un possible avantage psychologique depuis leur victoire face aux Sud-africains au mois de novembre 2022 (30-26), la perspective de défier les champions du monde pour une place en demi-finale de Coupe du monde ne doit surtout pas être perçue comme une bonne nouvelle.

Article original publié sur RMC Sport