Publicité
Marchés français ouverture 7 h 56 min
  • Dow Jones

    39 065,26
    -605,78 (-1,53 %)
     
  • Nasdaq

    16 736,03
    -65,51 (-0,39 %)
     
  • Nikkei 225

    39 103,22
    +486,12 (+1,26 %)
     
  • EUR/USD

    1,0817
    -0,0011 (-0,10 %)
     
  • HANG SENG

    18 868,71
    -326,89 (-1,70 %)
     
  • Bitcoin EUR

    62 578,30
    -1 289,35 (-2,02 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 467,42
    -35,24 (-2,35 %)
     
  • S&P 500

    5 267,84
    -39,17 (-0,74 %)
     

XV de France: Pourquoi les Bleus resteront à 42 alors que les 33 seront annoncés lundi

XV de France: Pourquoi les Bleus resteront à 42 alors que les 33 seront annoncés lundi

Selon la convention signée entre la Fédération française de rugby et la Ligue Nationale de Rugby, mercredi, le XV de France aurait dû relâcher neuf joueurs vers les clubs de Top 14. Mais à la suite d’échanges avec ceux-ci, il a été décidé que les 42 joueurs présents en préparation à Capbreton resteraient bel et bien ensemble (enfin pour certains afin d’affronter les Fidji, pour d’autres pour continuer à se préparer physiquement) et, pour certains, n’iraient pas batailler sur les pelouses du Top 14 qui va vivre sa première journée ce week-end.

"En vertu de la convention, il était prévu qu’hier soir, nous relâchions neuf joueurs. Il y a la règle, mais aussi l’esprit. Et nous devons saluer la compréhension des managers des clubs de Top 14 concernés, que nous avons personnellement contacté et qui nous ont permis de rester dans le dispositif actuel classique de 42 joueurs pour préparer ce match face aux Fidji. Il est important de souligner que le bon sens a prévalu", a voulu remercier Raphaël Ibanez, le manager du XV de France, en préambule de l’annonce de la composition d’équipe ce jeudi matin.

"Cyril est un joueur exceptionnel, sur lequel on compte"

29 joueurs vont donc partir à Nantes: les 23 sélectionnés plus 6 réservistes (Marchand, Aldegheri, Boudehent, Couilloud, Gailleton, Dulin). Et 12 resteront à Capbreton pour continuer à travailler physiquement (Falatea, Romain Taofifenua, Ollivon, Woki, Dumortier, Dupont, Fickou, Penaud, Ramos, Villière, plus Tanga et Baille, blessés). Il manque donc un élément pour porter le nombre à 42: il s’agit du pilier du LOU Sébastien Taofifenua (31 ans, 2 sélections), qui va numériquement remplacer Romain Ntamack et renforcer le poste de pilier gauche qui souffre de l’indisponibilité momentanée de Cyril Baille.

PUBLICITÉ

A son sujet, Fabien Galthié a précisé que "les premiers examens ont prévu une indisponibilité autour de 4 à 6 semaines. Il est avec nous, il se soigne. Vous connaitrez la décision lundi". Il ne fait aucun doute que le Toulousain sera dans la liste des 33. C’est un titulaire indiscutable du mandat de Fabien Galthié et après le traumatisme du forfait de Romain Ntamack, le staff ne peut se séparer d’un tel taulier: "Cyril est un joueur exceptionnel, sur lequel on compte." Par ailleurs, il a été précisé que les délais d’absence de François Cros (adducteurs, 4 à 5 semaines) et Romain Taofifenua (4 semaines) ont été réduits, ce dont Galthié s’est félicité: "François Cros joue ce week-end, Romain Taofifenua sera sur le terrain le week-end prochain. Il est prêt, il aurait pu jouer ce week-end, on a préféré temporiser. On a une cellule santé qui fait un boulot exceptionnel."

Sébastien Taofifenua aligné face à l’Australie?

C’est à prendre en compte pour l’élaboration de la liste des 33 joueurs qui vont disputer le mondial, qui sera annoncée lundi à la mi-journée. Pour autant, il n’y aura pas de départ de joueurs de Capbreton ce jour-là. Pas de cortège de voitures, de billet de train ou d’avion distribués. Les Bleus vont rester à 42, comme la convention le prévoit. Au moins jusqu’à mercredi prochain. "La convention nous permet de garder les joueurs jusqu’à mercredi, précise Fabien Galthié. Donc on sera 42 jusqu’à mercredi. Ensuite, comme on devait le faire cette semaine, on proposera neuf joueurs à relâcher aux clubs concernés". Avant d’ajouter: "après, ce sera de gré à gré", avec les clubs il s’entend.

Il semble évident que ces 9 joueurs seront les "coupés" de la liste des 33. Et qu’il pourra y avoir des postes à renforcer pour l’entraînement, voire plus... Pilier gauche par exemple : garder Sébastien Taofifenua pour affronter l’Australie au Stade de France et ainsi faire souffler Reda Wardi ou Jean-Baptiste Gros, qui, après avoir affronté les Fidji, seront tournés vers le match d’ouverture face à la Nouvelle Zélande où ils sont sûrs, sauf pépin physique, d’être couchés sur la feuille de match. Et en espérant que Baille soit remis six jours plus tard pour affronter l’Uruguay.

Article original publié sur RMC Sport