Marchés français ouverture 4 h 29 min
  • Dow Jones

    34 035,99
    +305,10 (+0,90 %)
     
  • Nasdaq

    14 038,76
    +180,92 (+1,31 %)
     
  • Nikkei 225

    29 644,10
    +1,41 (+0,00 %)
     
  • EUR/USD

    1,1957
    -0,0019 (-0,16 %)
     
  • HANG SENG

    28 781,41
    -11,73 (-0,04 %)
     
  • BTC-EUR

    52 888,73
    -370,62 (-0,70 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 401,96
    +21,01 (+1,52 %)
     
  • S&P 500

    4 170,42
    +45,76 (+1,11 %)
     

XV de France : Laporte confirme que Galthié est sorti de la bulle sanitaire

·1 min de lecture

Le président de la Fédération française de rugby Bernard Laporte a confirmé que le sélectionneur Fabien Galthié était sorti de la bulle sanitaire du XV de France pour assister à un match de son fils, tout en lui conservant son soutien, dimanche soir sur France 3. Le sélectionneur, soupçonné d'avoir enfreint le protocole sanitaire, fait partie des seize membres de l'équipe de France à avoir contracté le Covid-19, ce qui a entraîné le report du match du Tournoi des six nations France-Écosse prévu initialement ce dimanche.

Au lendemain de la victoire en Italie (50-10), Galthié s'est rendu le 7 février au stade Jean-Bouin, à Paris, pour assister à une rencontre espoirs entre Colomiers, où évolue son fils Mathis, 19 ans, et le Stade français. "Pour moi, il a le droit à partir du moment où il est masqué. Il était dehors. On m'a dit qu'il avait regardé le match à côté de Thomas Lombard (directeur général du Stade français), qui est lui-même testé tous les trois jours et qui portait le masque", a expliqué Laporte sur le plateau de Stade 2. "Je ne vois pas où il y aurait un problème là-dessus. Mais encore une fois, je ne suis pas médecin", a-t-il ajouté.

 

>> LIRE AUSSI -Covid et XV de France : Roxana Maracineanu demande des comptes à la Fédérations

"Je ne suis pas procureur"

Le président de la FFR a en outre réaffirmé son soutien à Galthié. "Pourquoi je ne le soutiendrais pas ? Je ne suis pas procureur. Et ce n'est pas parce que j'aime bien Fabien. Il sait très bien que je ne f...


Lire la suite sur Europe1