Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 526,55
    +98,03 (+1,32 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 523,31
    +49,54 (+1,11 %)
     
  • Dow Jones

    36 247,87
    +130,49 (+0,36 %)
     
  • EUR/USD

    1,0764
    -0,0034 (-0,31 %)
     
  • Gold future

    2 020,80
    -25,60 (-1,25 %)
     
  • Bitcoin EUR

    40 618,16
    -96,33 (-0,24 %)
     
  • CMC Crypto 200

    914,81
    +18,10 (+2,02 %)
     
  • Pétrole WTI

    71,26
    +1,92 (+2,77 %)
     
  • DAX

    16 759,22
    +130,23 (+0,78 %)
     
  • FTSE 100

    7 554,47
    +40,75 (+0,54 %)
     
  • Nasdaq

    14 403,97
    +63,98 (+0,45 %)
     
  • S&P 500

    4 604,37
    +18,78 (+0,41 %)
     
  • Nikkei 225

    32 307,86
    -550,45 (-1,68 %)
     
  • HANG SENG

    16 334,37
    -11,52 (-0,07 %)
     
  • GBP/USD

    1,2551
    -0,0043 (-0,34 %)
     

XV de France: "Les kinés et le chirurgien sont plutôt contents de l'évolution", Romain Ntamack donne de ses nouvelles

Romain Ntamack retrouve le XV de France le temps d'une soirée. Ce jeudi, à l'occasion du troisième match des Bleus, face à la Namibie, dans cette Coupe du monde à domicile, le grand absent français était présent au Stade Vélodrome pour assister à la partie. Forfait après s’être rompu le ligament croisé antérieur du genou gauche, le joueur de 24 ans en a profité pour donner de ses nouvelles.

>> France-Namibie EN DIRECT

"Cela va me faire du bien de les voir"

Romain Ntamack est en convalescence depuis trois semaines. "Ça se passe bien, je suis content. Les kinés et le chirurgien sont plutôt contents de l'évolution du genou, a indiqué le joueur du Stade Toulousain au micro de France 2, se tenant avec ses béquilles. On ne s'emballe parce que je n'ai pas forcément des échéances importantes qui arrivent. Mais pour l'instant, tout va bien."

Amené à partager la charnière avec Antoine Dupont, Romain Ntamack s'était blessé à la mi-août. Plus d'un mois après, il pourra retrouver ses coéquipiers après la partie. "Cela fait bizarre mais je suis content d'être là. J'ai beaucoup de potes et de vrais amis dans cette équipe, a indiqué Ntamack. C'était l'occasion de venir les voir, ce n'est pas trop loin, je n'ai pas besoin de prendre l'avion, c'était plus simple pour moi avec le genou. Cela me fait plaisir même si j'aurais préféré être avec eux sur le terrain. Cela va me faire du bien de les voir."

Romain Ntamack a eu l'occasion d'entendre son sélectionneur Fabien Galthié, qui lui avait écrit avant le match d'ouverture. "Il m'a répondu à sa manière. Il est solide, en place, s'est amusé le technicien. Ce sont nos enfants, on a perdu un enfant, un champion. Matthieu (Jalibert) se lève, Antoine (Hastoy) prend la place, c'est notre règle, notre capacité à avancer malgré les coups durs. C'est un coup dur pour lui et pour nous. Cela me fait plaisir qu'il partage ce match avec Matthieu (Lartot) et Cédric (Beaudou)."

Victorieuse de ses deux premiers matchs, respectivement face à la Nouvelle-Zélande et l'Uruguay, l'équipe de France est bien partie pour se qualifier en quarts de finale. Jamais titré dans la compétition, le XV de France cherchera à conquérir son premier titre mondial. La finale aura lieu le 28 octobre au Stade de France.

Article original publié sur RMC Sport