La bourse est fermée
  • Dow Jones

    35 227,03
    +646,95 (+1,87 %)
     
  • Nasdaq

    15 225,15
    +139,68 (+0,93 %)
     
  • Nikkei 225

    27 927,37
    -102,20 (-0,36 %)
     
  • EUR/USD

    1,1287
    -0,0031 (-0,27 %)
     
  • HANG SENG

    23 349,38
    -417,31 (-1,76 %)
     
  • BTC-EUR

    44 089,14
    +207,00 (+0,47 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 286,62
    +26,46 (+2,10 %)
     
  • S&P 500

    4 591,67
    +53,24 (+1,17 %)
     

XPRIZE et la Musk Foundation dévoilent les 23 lauréats du Concours étudiant relatif à l’élimination du carbone, doté à hauteur de cinq millions de dollars

·8 min de lecture

Sélectionnées parmi 195 propositions affiliées à des universités, les équipes gagnantes ont présenté de nouveaux concepts et technologies de soutien pour une élimination du dioxyde de carbone applicable à grande échelle

LOS ANGELES, November 10, 2021--(BUSINESS WIRE)--XPRIZE, leader mondial en conception et mise en œuvre de modèles de concours innovants, destinés à résoudre les plus grands défis de la planète, a annoncé aujourd’hui que 23 équipes étudiantes avaient remporté le Concours étudiant d’élimination du carbone, doté de 5 millions USD. Le programme de récompenses, qui fait partie du concours XPRIZE for Carbon Removal de 100 millions USD soutenu par la Musk Foundation, a été lancé en partie pour financer des concepts en phase précoce proposés par la nouvelle génération d’innovateurs travaillant sur l’élimination du carbone, ainsi que pour supprimer les obstacles à l’entrée pour les personnes intéressées par le concours principal.

Les équipes étudiantes participantes ont eu l’opportunité de proposer leurs concepts en vue d’une récompense dans l’une des deux catégories suivantes : Démonstrations d’élimination du dioxyde de carbone, ou Technologies de mesure, de reporting et de vérification. Les équipes étudiantes lauréates peuvent utiliser les fonds pour participer aux phases ultérieures du concours XPRIZE Carbon Removal, ou pour développer des technologies clés de soutien qui permettront d’éliminer le dioxyde de carbone. Les principaux axes des deux catégories sont les suivants :

  • Démonstrations d’élimination du dioxyde de carbone : Récompenses de 250 000 USD pour les équipes étudiantes souhaitant participer au concours XPRIZE Carbon Removal, et récompenses Grand Prix dans les différents domaines d’élimination du carbone : air, terre, roches, océans. Les équipes devaient convaincre les juges que leurs propositions de projet d’élimination du carbone pouvaient faire d’elles des participantes compétitives dans le cadre du concours global. C'était l’axe principal des récompenses étudiantes et la majorité des récompenses vont à cette catégorie.

  • Technologies de mesure, de reporting et de vérification : Récompenses de 100 000 USD pour le développement de technologies ne permettant pas directement d’éliminer le CO2, mais soutenant l’élimination du carbone. Ont été évaluées plusieurs technologies ou méthodologies d’amélioration des normes d’évaluation, ou d’amélioration de la précision, exactitude et durée nécessaires pour les mesures du carbone.

Représentant dix pays et 31 institutions d’enseignement internationales, les lauréats du Concours étudiant relatif à l’élimination du carbone sont les suivants :

Démonstrations d’élimination du carbone :

  • Answer of Biochar (AOB) de l’Université du Nord-Est, Chine (Chine)

  • E-quester de l’Université de Toronto (Canada)

  • BioCORE de l’Université de Munich (Allemagne)

  • Biosorra de l’IESE Business School et de la Fuqua School of Business (Espagne et États-Unis)

  • Bison Underground affiliée à l’Université de l’Oklahoma (États-Unis)

  • Blue Symbiosis de l’ Université de Tasmanie IMAS AMC (Australie)

  • C2 (C-Squared) de Virginia Tech et du Max Planck Institute for Biogeochemistry (Allemagne et États-Unis)

  • Carbon Down Under de l’Université de l’Illinois du Sud, Carbondale (États-Unis)

  • CyanoCapture de l’Université d’Oxford (États-Unis)

  • Holocene Climate de l’Université de Stanford (États-Unis)

  • KFC de l’Université Hohai, de l’Université de Tianjin, de la Shanghai Ocean University, et de la Chinese Academy of Fishery Sciences (Chine)

  • Mississippi State Energy Club - BECReative Energy de l’Université d’État du Mississippi (États-Unis)

  • Monash Carbon Capture and Conversion (BioTech) de l’Université Monash (Australie et Malaisie)

  • SASIITB de l’Indian Institute of Technology, Bombay (Inde)

  • Skyrenu Technologies de l’Université De Sherbrooke et de l’Inrs-Eau Terre Environnement Research Centre (Canada)

  • Sydney Sustainable Carbon de l’Université de Sydney (Australie)

  • Takachar (Safi Organics) de l’Université de Colombie-Britannique, de la Northeastern University et de l’IISC Bangalore (Canada, Inde, Kenya et États-Unis)

  • UW-Madison Civil and Environmental Engineering de l’Université du Wisconsin, Madison (États-Unis)

Technologies de mesure, de reporting et de vérification :

  • ACIDD Project de l’Université de Miami (États-Unis)

  • BJU Global Challenges de l’Université Bob Jones (États-Unis)

  • Environmental Sensing de l’Université du Wyoming (États-Unis)

  • PlantVillage de l’Université d’État de Pennsylvanie (États-Unis)

  • Working Trees de l’Université de Stanford (États-Unis)

Pour être éligibles au Concours étudiant relatif à l’élimination du carbone, les équipes étudiantes devaient compter au moins 50 % de leurs membres actuellement inscrits dans un établissement d’enseignement, avec le soutien d’un conseiller académique ou d’un chef d’entreprise agissant en tant que mentor formel. Dans le cadre du processus de sélection, toutes les propositions ont été évaluées par un panel de juges tiers spécialistes, qui ont examiné l’innovation proposée, sa faculté à atteindre une échelle de plusieurs gigatonnes, les ressources et capacités de l’équipe, ainsi que la faisabilité du projet proposé.

« Nous voulons exercer un impact réellement significatif. Nous voulons atteindre la négativité carbone, pas la neutralité. Le but ultime réside dans l’extraction du carbone applicable à grande échelle, mesurée sur la base du "coût par tonne pleinement pris en compte", c’est-à-dire en prenant en compte l’impact environnemental. Il ne s’agit pas d’un concours théorique ; nous voulons que les équipes construisent de vrais systèmes qui auront un impact mesurable et qui puissent être déployées au niveau de la gigatonne. Quoi qu’il en coûte. En effet, le temps presse », a déclaré précédemment Elon Musk, fondateur et PDG de Tesla et SpaceX.

Lancé au mois d’avril, XPRIZE Carbon Removal est un concours mondial d’une durée de quatre ans, doté de 100 millions USD, qui invite les innovateurs et les équipes des quatre coins de la planète à créer et à faire la démonstration de solutions capables d’extraire le dioxyde de carbone directement de l’atmosphère ou des océans. Pour remporter le grand prix, les équipes devront apporter la preuve d’une solution fonctionnelle à une échelle d’au moins 1 000 tonnes éliminées par an ; modéliser leurs coûts à une échelle de 1 million de tonnes éliminées par an ; et montrer quelle voie il faudra suivre pour atteindre l’échelle de plusieurs gigatonnes par an à l’avenir, de manière validée par une partie tierce.

« Les étudiants universitaires et de deuxième cycle affirment aujourd’hui considérer la crise climatique comme l’un des défis les plus importants de leur génération. C’est pour cette raison que ce concours étudiant est si essentiel. Notre mission consiste à mobiliser, inspirer et guider la nouvelle génération d’entrepreneurs du climat », a déclaré Peter H. Diamandis, fondateur et président exécutif de XPRIZE.

Toute solution négative en carbone est éligible : seront acceptées les solutions basées sur la nature, la capture directe dans l’air ou les océans, la minéralisation ou toute autre méthode susceptible de produire des émissions négatives nettes, de séquestrer le CO2 de manière pérenne et d’ouvrir une voie durable pour qu’à terme on puisse atteindre l’échelle de la gigatonne.

« La crise climatique constitue une menace existentielle qui nécessite à la fois une action immédiate et un engagement à long terme consistant à rééquilibrer le cycle du carbone de notre planète pour les générations futures », a déclaré le Dr Marcius Extavour, vice-président Climat et Environnement chez XPRIZE. « Nous commençons d’ores et déjà à ressentir les impacts de la crise climatique sur notre vie quotidienne, et les données prouvent que nous avons besoin à la fois d’une action immédiate pour la réduction des émissions, et d’une innovation soutenue pour développer des outils supplémentaires tels que l’élimination du carbone. C’est pour cela que ce prix est si important. Il vise à mobiliser et faciliter le développement de solutions applicables à grande échelle, susceptibles de créer une réelle différence dans la stabilisation du climat au cours des prochaines décennies. »

Pour plus d’informations sur le concours XPRIZE Carbon Removal, pour consulter le règlement du prix ou pour vous inscrire, veuillez visiter xprize.org/carbonremoval.

À propos de XPRIZE

XPRIZE est un mouvement mondial positif pour l’avenir, et comptant plus de 1 million de personnes auxquelles s’ajoutent continuellement de nouveaux intégrants, qui délivre des avancées véritablement radicales au profit de l’humanité. XPRIZE inspire et dynamise une communauté mondiale de spécialistes de la résolution des problèmes, afin d’engendrer un impact positif sur notre monde, en proposant des solutions de crowdsourcing dans le cadre de concours à grande échelle, qui ciblent les plus grands défis mondiaux en matière d’exploration, d’environnement et d’équité entre les êtres humains. Parmi ses concours actifs, citons le XPRIZE Carbon Removal, de 100 millions USD avec Elon Musk ; le XPRIZE Feed the Next Billion, de 15 millions USD ; le XPRIZE Rainforest de 10 millions USD ; l’ANA Avatar XPRIZE de 10 millions USD ; le XPRIZE Rapid Reskilling de 5 millions USD ; et le Digital Learning Challenge de 1 million USD. Faites un don, inscrivez-vous, ou rejoignez une équipe sur xprize.org.

À propos de la Musk Foundation

La Musk Foundation crée des subventions destinées à soutenir : la recherche sur les énergies renouvelables et leur défense ; la recherche sur l’exploration humaine de l’espace et sa défense ; la recherche pédiatrique ; l’enseignement des sciences et de l’ingénierie ; et le développement d’une intelligence artificielle sûre pour le bien de l’humanité.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Consultez la version source sur businesswire.com : https://www.businesswire.com/news/home/20211110006376/fr/

Contacts

Caden Kinard, 949-280-0182
caden.kinard@xprize.org

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles