Marchés français ouverture 5 h
  • Dow Jones

    34 580,08
    -59,72 (-0,17 %)
     
  • Nasdaq

    15 085,47
    -295,83 (-1,92 %)
     
  • Nikkei 225

    27 866,81
    -162,76 (-0,58 %)
     
  • EUR/USD

    1,1294
    -0,0023 (-0,20 %)
     
  • HANG SENG

    23 475,46
    -291,23 (-1,23 %)
     
  • BTC-EUR

    43 430,26
    -404,71 (-0,92 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 260,47
    -181,29 (-12,57 %)
     
  • S&P 500

    4 538,43
    -38,67 (-0,84 %)
     

Xavier Niel et CMA CGM en lice pour racheter La Provence

·2 min de lecture

Les 89% que possédait Bernard Tapie dans le groupe La Provence ont été mis en vente. Pour l'instant, deux candidats sont en lice: Xavier Niel, qui est déjà actionnaire à hauteur de 11%, et la famille Saadé, propriétaire de l'armateur CMA CGM. Les offres doivent être déposées d'ici le 30 novembre prochain.

Les parts du groupe Bernard-Tapie dans La Provence et Corse Matin ont été mises en vente par le liquidateur judiciaire et pour le moment, seuls deux repreneurs sont en lice : , via NJJ Presse, et la famille Saadé, propriétaire de l’armateur CMA CGM dont le siège social est à Marseille. Cette manifestation d’intérêt de la part d’une famille extrêmement discrète et peu encline aux batailles médiatiques est une surprise : le groupe assure vouloir "garantir, sur le long terme, et de sa rédaction, et d’accompagner son développement au service du rayonnement du territoire provençal". Les Saadé évoquent volontiers leur attachement à Marseille et à son quotidien local de référence, qu’ils liraient depuis leur enfance. Leur offre pour les 89% des parts de Bernard Tapie n’a pas encore été déposée, mais on parle de montants pharaoniques, entre 45 et… 200 millions d’euros.

Malgré la puissance financière des Saadé, le combat contre Xavier Niel sera rude : l’entrepreneur est en position de force grâce à ses droits de préemption, au nombre de trois. Tout d’abord, pendant quinze ans, Xavier Niel a le droit de s’aligner sur n’importe quelle offre faite pour les 89% de feu Bernard Tapie, au même prix et aux mêmes conditions proposées – et d’avoir la priorité. Deuxième droit, acquis ad vitam aeternam : tout propriétaire des parts de Bernard Tapie devra avoir l’accord de Xavier Niel pour les revendre. Enfin, si Xavier Niel refuse d’agréer un repreneur, un nouveau droit s’ouvre à lui, également sans limite de temps : celui d’acheter les titres à la valeur à dire d’expert, c’est-à-dire, dans le cas de la Provence, 40 millions d’euros. Si, donc, Xavier Niel refuse l’offre des Saadé, alors il pourra faire une belle affaire, puisque le journal régional a environ 48 millions en caisse aujourd’hui (10 millions environ de compte courant, et 38 millions obtenus pour la vente de son siège à Cogedim en septembre dernier).

Totale liberté éditoriale

Si, à l’inverse de Xavier Niel, les Saadé ne s[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles