La bourse ferme dans 3 h 17 min
  • CAC 40

    6 674,95
    +1,85 (+0,03 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 162,44
    +11,04 (+0,27 %)
     
  • Dow Jones

    35 258,61
    -36,15 (-0,10 %)
     
  • EUR/USD

    1,1660
    +0,0042 (+0,36 %)
     
  • Gold future

    1 782,10
    +16,40 (+0,93 %)
     
  • BTC-EUR

    53 372,32
    +708,95 (+1,35 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 452,53
    +0,89 (+0,06 %)
     
  • Pétrole WTI

    83,25
    +0,81 (+0,98 %)
     
  • DAX

    15 496,91
    +22,44 (+0,15 %)
     
  • FTSE 100

    7 206,52
    +2,69 (+0,04 %)
     
  • Nasdaq

    15 021,81
    +124,47 (+0,84 %)
     
  • S&P 500

    4 486,46
    +15,09 (+0,34 %)
     
  • Nikkei 225

    29 215,52
    +190,06 (+0,65 %)
     
  • HANG SENG

    25 787,21
    +377,46 (+1,49 %)
     
  • GBP/USD

    1,3831
    +0,0104 (+0,76 %)
     

Xavier Bertrand promet "une prime au travail" pour les salaires modestes

·2 min de lecture

Pour remplacer la prime d'activité qui "ne marche pas bien", le candidat de droite à la présidentielle a proposé une "prime au travail" versée "directement sur la fiche de paie".

Xavier Bertrand, candidat de droite à la présidentielle, a promis s'il est élu de mettre en place une "prime au travail" pour les salariés touchant jusqu'a 2.000 euros, jeudi soir 30 septembre . Pour "marquer la différence entre celui qui travaille et celui qui choisit de ne pas travailler", Xavier Bertrand a dévoilé "trois mesures" de son programme économique, dont les deux autres grands axes portent sur le régalien et la "république des territoires".

Pour remplacer la prime d'activité qui "ne marche pas bien", il a proposé une "prime au travail" versée "directement sur la fiche de paie". Ainsi le salaire net "se rapprochera du brut", a-t-il promis. Cette prime "individuelle", qui sera "remboursée chaque mois par l'Etat", concernera "tous les salariés jusque en dessous de 2.000 euros", et sera "étendue aux indépendants", a-t-il affirmé.

Lire aussi

Ainsi "quand vous êtes au smic, vous aurez une prime faisant plus de deux mois de salaire en plus" ce qui représente "un 13e et 14e mois". "Plus aucun salarié à temps complet ne touchera moins de 1.500 euros", a-t-il affirmé, un investissement chiffré à "5 milliards d'euros" pour l'Etat. Il s'agit selon lui d'aider "les classes populaires et les classes moyennes" car "ce sont eux qui font le travail et font la France, on a besoin d'eux, on a besoin de leur redonner de l'espoir".

"Appel au rassemblement" lancé aux autres candidats de droite

Xavier Bertrand a également promis de "libérer complètement le temps de travail" avec "une majoration dès la 35e heure" travaillée. "Pas d'impôt, pas de charge. Ca va permettre de travailler plus", a-t-il lancé. Il a aussi prôné un "meilleur partage de la valeur dans notre société" avec dans les entreprises de moins de dix salariés la possibilité d'"une prime sans impôt et sans charge jusqu'à 2.000 euros par an".

Xavier Bertrand a également réitéré son "appel au rassemblement" lancé . Rappelant son engagement de se présenter à la présidentielle en cas de victoire aux régionales, il a ma[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles