Publicité
La bourse ferme dans 1 h 25 min
  • CAC 40

    7 581,09
    -47,71 (-0,63 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 893,40
    -22,07 (-0,45 %)
     
  • Dow Jones

    38 834,90
    +56,76 (+0,15 %)
     
  • EUR/USD

    1,0747
    +0,0003 (+0,03 %)
     
  • Gold future

    2 343,70
    -3,20 (-0,14 %)
     
  • Bitcoin EUR

    60 524,57
    +227,48 (+0,38 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 384,86
    +47,11 (+3,52 %)
     
  • Pétrole WTI

    81,54
    -0,03 (-0,04 %)
     
  • DAX

    18 086,28
    -45,69 (-0,25 %)
     
  • FTSE 100

    8 208,45
    +17,16 (+0,21 %)
     
  • Nasdaq

    17 862,23
    +5,21 (+0,03 %)
     
  • S&P 500

    5 487,03
    +13,80 (+0,25 %)
     
  • Nikkei 225

    38 570,76
    +88,65 (+0,23 %)
     
  • HANG SENG

    18 430,39
    +514,84 (+2,87 %)
     
  • GBP/USD

    1,2724
    +0,0014 (+0,11 %)
     

WRC: Rovanperä obtient un deuxième titre de champion du monde à 23 ans

AFP

Un deuxième sacre mondial de rang pour Kalle Rovanperä. Si le Belge Thierry Neuville (Hyundai) a remporté dimanche 29 octobre le rallye d'Europe centrale, avant-dernière épreuve du championnat du monde des rallyes 2023, le Finlandais a été sacré dans le classement général grâce à sa deuxième place.

Dernier rendez-vous au Japon

À seulement 23 ans, Kalle Rovanperä affiche une précocité inédite dans le championnat du monde des rallyes, étant le plus jeune à totaliser deux titres mondiaux à cet page. "Cette année c'est encore mieux que l'an dernier", a-t-il déclaré, accueilli sur la ligne d'arrivée par son père Harri Rovanperä, lui-même ancien pilote de rallye. "Je me sens vraiment bien mais je ne peux pas dire grand-chose d'autre", a-t-il ajouté avec une sobriété toute finlandaise.

Rovanperä a profité de la sortie de piste samedi d'Elfyn Evans, son coéquipier chez Toyota qui était le seul à pouvoir encore lui contester le titre même si ses chances étaient minces. Il n'a ensuite eu plus qu'à gérer sa course, laissant Neuville filer vers la victoire.

PUBLICITÉ

Le Finlandais a remporté au total 11 rallyes dans cette catégorie dont trois cette saison avec seulement un abandon, paradoxalement chez lui en Finlande lorsqu'il était sorti de la route. L'attention pour la dernière épreuve, au Japon dans trois semaines, se concentrera dorénavant sur la lutte pour la deuxième place entre Evans et Neuville qui ne sont séparés que de 7 points. L'Estonien Ott Tänak (M-Sport Ford) termine troisième et le Français Sébastien Ogier, octuple champion du monde WRC, quatrième.

Article original publié sur RMC Sport