Publicité
Marchés français ouverture 1 h 3 min
  • Dow Jones

    37 735,11
    -248,13 (-0,65 %)
     
  • Nasdaq

    15 885,02
    -290,08 (-1,79 %)
     
  • Nikkei 225

    38 516,47
    -716,33 (-1,83 %)
     
  • EUR/USD

    1,0621
    -0,0005 (-0,04 %)
     
  • HANG SENG

    16 343,33
    -257,13 (-1,55 %)
     
  • Bitcoin EUR

    58 991,42
    -2 630,17 (-4,27 %)
     
  • CMC Crypto 200

    885,54
    0,00 (0,00 %)
     
  • S&P 500

    5 061,82
    -61,59 (-1,20 %)
     

Worldline : le géant français du paiement accuse des pertes massives en 2023

Bouzigos34/Wikimedia Commons

Worldline boucle une année 2023 dans le rouge. Le géant français du paiement a été pénalisé par la forte inflation l'ayant conduit à déprécier son activité principale, les services aux commerçants. La hausse des prix a entraîné «un fort ralentissement des volumes de vente chez les commerçants», a commenté le directeur général de Worldline, Gilles Grapinet, lors d'une conférence de presse. Ceci a grevé la rentabilité du groupe et l'a obligé à passer en perte un ajustement à la baisse de sa valeur comptable.

Le groupe voyait le cours de son action chuter de 16,95% mercredi dans les premiers échanges à la Bourse de Paris, à 10,17 euros, dans le sillage de la publication de ses résultats annuels pour 2023. Un premier semestre «solide» a laissé place à un second semestre marqué par une «dégradation (...) de la consommation en Europe», a relevé M. Grapinet. Outre le «fort ralentissement des volumes de vente chez les commerçants», la forte inflation (4,9% en France l'an dernier selon l'Insee, plus encore sur d'autres marchés du groupe) a engendré «des arbitrages (...) de certaines catégories de consommateurs, délaissant le petit commerce au profit du grand commerce», a souligné M. Grapinet.

Or Worldline réalise une meilleure marge sur sa myriade de «petits» clients que sur les plus gros, comme les acteurs du hard discount par exemple, qui négocient grâce à leur volume d'affaires des coûts très réduits auprès de leurs prestataires de paiements. «Ces dynamiques (...) structurellement défavorables (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Il profite d'un bug du distributeur pour retirer 90 000 euros, sa banque réclame le remboursement
Santé : 5 chiffres sur l’obésité et le surpoids qui progressent en France
«Sans argent, je ne peux pas y arriver», le sprinteur Jerry Leconte lance sa cagnotte pour les JO
Les abricots vont-ils disparaître du Sud de la France à cause de la douceur hivernale ?
Un geste pour les petites retraites ? Les prestations sociales qui vont être revalorisées en avril… Le Flash éco du jour