Marchés français ouverture 5 h 23 min
  • Dow Jones

    34 393,75
    -85,85 (-0,25 %)
     
  • Nasdaq

    14 174,14
    +104,72 (+0,74 %)
     
  • Nikkei 225

    29 439,30
    +277,50 (+0,95 %)
     
  • EUR/USD

    1,2120
    -0,0003 (-0,02 %)
     
  • HANG SENG

    28 946,44
    +104,31 (+0,36 %)
     
  • BTC-EUR

    33 247,35
    +824,31 (+2,54 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 008,09
    +39,25 (+4,05 %)
     
  • S&P 500

    4 255,15
    +7,71 (+0,18 %)
     

World Logistics Passport (Passeport Logistique Mondial), WLP (PLM) accueille dix nouveaux pays lors de son Sommet mondial inaugural

·8 min de lecture

- La Malaisie, le Kenya, le Paraguay et l'Équateur sont les derniers pays à rejoindre World Logistics Passport.

- Les nouveaux membres rejoignent l'Éthiopie, le Botswana, le Zimbabwe, le Mozambique, le Burkina Faso et la Guinée qui ont rejoint l'organisation au début du mois de juin.

- Les dix nouveaux arrivants portent à 23 le nombre total de pays représentés dans le réseau WLP ; l'aéroport international de Delhi en Inde et la SAAFF en Afrique du Sud font également partie des partenaires, ce qui leur permet de bénéficier des avantages offerts par les négociants du réseau WLP.

- Les dirigeants d'entreprises mondiales et les représentants du réseau World Logistics Passport adoptent une déclaration commune visant à accélérer le commerce mondial et la résilience des échanges avec le soutien du WLP.

DUBAI, ÉAU, 9 juin 2021 /PRNewswire/ -- World Logistics Passport (WLP), une initiative mondiale menée par le secteur privé et conçue pour faciliter le flux du commerce international et ouvrir l'accès aux marchés, accueille aujourd'hui dix nouveaux pays à l'occasion de son Sommet mondial inaugural.

The World Logistics Passport Global Summit will host a mix of CEOs, government ministers and representatives of leading international trade bodies.
The World Logistics Passport Global Summit will host a mix of CEOs, government ministers and representatives of leading international trade bodies.

Se déroulant en ligne à 16 h 00 (Heure normale du Golfe), le sommet accueillera un panel de PDG, de ministres et de représentants d'organismes commerciaux internationaux de premier plan afin de promouvoir la coopération internationale et d'offrir aux entreprises les conditions, les informations et les incitations nécessaires pour exploiter pleinement le potentiel du commerce mondial. Le sommet se terminera par la présentation des dix nouveaux pays qui rejoignent le programme et par une déclaration d'adoption par tous les pays membres du WLP présents.

En tant que premier programme mondial de fidélisation du fret, WLP offre à ses membres l'accès à trois niveaux d'avantages (argent, or et platine) proposés par divers partenaires du WLP, tels que des autorités aéroportuaires, des opérateurs portuaires, des services douaniers et d'autres acteurs qui contribuent à améliorer l'efficacité des chaînes d'approvisionnement. Lorsque le WLP devient pleinement opérationnel dans un pays, ses membres, y compris les négociants et transitaires, peuvent s'attendre à une augmentation annuelle du commerce de l'ordre de 5 à 10 % en moyenne. L'adhésion au WLP est gratuite et ouverte à tous les pays qui répondent aux critères d'admission.

Le Sultan Ahmed bin Sulayem, président du groupe et président-directeur général de DP World, a déclaré : « Le Sommet d'aujourd'hui marque une année exceptionnelle pour le World Logistics Passport, ce club de nations commerciales ayant atteint 23 pays membres en seulement douze mois. Le WLP aide les pays à développer leurs économies et à créer des emplois en facilitant l'accès à de nouveaux marchés et augmentant la résilience de la chaîne d'approvisionnement mondiale. »

Le WLP élargit sa portée en Afrique

La décision de la Kenyan International Freight and Warehousing Association (KIFWA) de rejoindre le WLP en tant que premier partenaire au Kenya marque les prémisses du Kenya en tant que plaque tournante pour l'Afrique de l'Est. Compte tenu de l'amélioration de ses réseaux d'infrastructures et de ses liens commerciaux étroits avec l'Afrique de l'Est et l'Afrique centrale, le Kenya est bien placé pour promouvoir l'engagement des entreprises de la région. Le WLP continue de travailler avec d'autres partenaires potentiels au Kenya, ainsi qu'avec les associations de transitaires et les chambres de commerce des pays voisins afin de les intégrer au réseau.

La South African Association of Freight Forwarders (SAAFF) a également rejoint le WLP en tant que partenaire. Sa participation permettra d'accélérer la montée en puissance de l'Afrique du Sud en tant que plaque tournante, grâce à la capacité de la SAAFF à inciter les principaux transitaires et les entreprises de logistique sud-africaines à devenir membres.

Ces deux développements font suite à l'annonce, au début du mois de juin, de l'adhésion de l'Éthiopie, du Botswana, du Zimbabwe, du Mozambique, du Burkina Faso et de la Guinée au WLP. Grâce à ces nouvelles adhésions, les négociants africains et mondiaux pourront accéder plus facilement aux routes commerciales est-ouest, tout en tirant parti des principaux centres commerciaux d'Afrique australe et orientale.

Le WLP s'étend en Amérique latine

En Amérique latine, le Paraguay et l'Équateur seront désormais en mesure de diversifier leurs exportations, offrant ainsi de nouvelles destinations internationales aux négociants. Le WLP ouvre de nouvelles voies pour les produits exportés par le Paraguay, qui sont à l'heure actuelle principalement destinés à ses voisins, et l'aidera à devenir un fournisseur industriel clé pour la région. En plus de proposer de nouvelles destinations pour ses produits alimentaires, le WLP aidera également le Paraguay à réduire ses coûts d'importation d'énergie et de main-d'œuvre.

La participation au WLP aidera l'Équateur à exploiter son potentiel logistique, à accélérer les programmes d'exportation en place, à accroître la présence mondiale de ses principaux produits d'exportation alimentaires tels que les légumes et les produits de la pêche ainsi qu'à renforcer les liens commerciaux avec les principales plaques tournantes de la région.

Le port Johor de Malaisie et l'aéroport international de Delhi en Inde ont rejoint le WLP en tant que nouveaux partenaires stratégiques en Asie

WLP renforce sa présence en Asie grâce à l'ajout de nouveaux partenaires en Inde et à la création d'un hub WLP en Malaisie.

La participation de l'aéroport international de Delhi, première destination de fret aérien en Inde, permettra aux négociants indiens d'accélérer les exportations vers diverses parties du monde. New Delhi reste une escale clé sur les principales routes de fret aérien transasiatiques, avec plus d'un million de tonnes métriques de marchandises transportées vers plus de 77 destinations internationales.

L'ajout de Johor Port en tant que partenaire fait de la Malaisie l'un des tout derniers hubs à rejoindre le WLP. Le port de Johor reste un maillon essentiel de l'infrastructure maritime du détroit de Johor. Situé à 45 kilomètres de l'aéroport de fret le plus proche, le port a le potentiel pour devenir une plate-forme logistique mondiale.

L'introduction de ces deux nouveaux partenaires au sein du WLP permettra d'accroître l'accès aux routes commerciales en Amérique latine, en Afrique et en Asie, de mettre en place des flux commerciaux robustes et substantiels, tout en favorisant la transition vers des produits manufacturés de grande valeur et un commerce multimodal hautement efficace.

Les partenaires du WLP adoptent une déclaration sur le rôle du WLP dans la construction d'un écosystème commercial robuste et inclusif avec le soutien des partenaires publics et privés

En adoptant la déclaration, les pays et les membres présents au sommet mondial du WLP s'engagent à soutenir les entreprises au niveau mondial par des efforts complémentaires à ceux déjà entrepris par d'autres organisations internationales. La déclaration stipule que les parties :

  • conviennent de l'importance du commerce mondial pour la croissance économique, la résilience et la coopération bilatérale ;

  • reconnaissent les avantages du WLP en tant qu'initiative menée par le secteur privé aidant les entreprises à réduire les coûts et les délais consacrés au commerce international ;

  • proclament que le WLP est inclusif et ouvert à tous les pays et entreprises qui répondent aux exigences minimales ;

  • reconnaissent que le WLP fait partie intégrante de la réponse économique mondiale pour stimuler le commerce international suite à la crise du COVID-19 ;

  • déclarent que le WLP complète les initiatives d'autres organisations internationales, telles que l'OMD (Organisation mondiale des douanes (World Customs Organization, WCO)) et la FIATA.

Présidé par S.A. Cheikh Ahmed bin Saeed al Maktoum, président-directeur général du groupe Emirates, le sommet réunira une liste mondiale d'orateurs et de panélistes représentant des leaders des secteurs privé et public, notamment :

  • S.E. Amadou Hott, Ministre chargé de l'Économie, du Plan et de la Coopération Internationale, Sénégal

  • S.E. Marcelo Sampaio, vice-ministre des infrastructures, Brésil

  • S.E. Bakhyt Sultanov, ministre du commerce et de l'intégration, Kazakhstan

  • S.E. Dr. Thani Al Zeyoudi, ministre d'État au commerce extérieur et ministre chargé de l'attraction et de la rétention des talents au ministère de l'économie, Émirats arabes unis.

  • Pranab Kumar Das, directeur de la conformité et de la facilitation, Organisation mondiale des douanes

  • Sanjiv Edward, directeur commercial, Aéroport international de Delhi (Delhi International Airport, DIAL)

  • Elizabeth Getahun, PDG de Panafric Global et présidente de l'association des agents d'expédition et de transport de fret éthiopien

  • Bruno Guella, directeur général, Aéroport libre de Montevideo, Uruguay

  • Basil Pietersen, Président, Fédération internationale des associations de transitaires et assimilés (International Federation of Freight Forwarders Associations, FIATA)

  • Sultan Ahmed bin Sulayem, président du groupe et président-directeur général, DP World

  • Nabil Sultan, vice-président principal de la division, Emirates SkyCargo

Au cours du sommet, les intervenants présenteront en exclusivité les nouvelles données de l'indice mondial de résilience du fret (Global Freight Resilience Index, GFRI). Cette analyse développée par Whiteshield Partners classe les pays en fonction de leurs politiques publiques et de leurs performances en matière de fret.

Singapour arrive en tête du classement GFRI 2021, comme elle l'a fait au cours des cinq dernières années. Elle est suivie par les Pays-Bas et le Danemark, respectivement en deuxième et troisième place. Les 10 premiers pays du GFRI sont à nouveau dominés par les pays européens, ce qui souligne la nécessité de programmes tels que le WLP pour améliorer les capacités et accélérer la résilience à long terme des capacités logistiques et commerciales des pays d'Amérique latine, d'Afrique et d'Asie.

L'indice 2021 survient au moment où nous tirons les leçons du COVID-19, qui a mis à l'épreuve les systèmes logistiques en 2020. Pour répondre aux tendances et faire face aux perturbations, les décideurs politiques peuvent améliorer la résilience du fret en investissant dans l'innovation technologique, en mettant en œuvre des politiques durables et en favorisant une collaboration de qualité avec le secteur privé.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur https://www.worldlogisticspassport.com/wlp-global-summit

Suivez le WLP sur les réseaux sociaux :
Twitter : @WLP_Logistics
LinkedIn : World Logistics Passport

Photo - https://mma.prnewswire.com/media/1527721/World_Logistics_Passport.jpg