La bourse est fermée
  • Dow Jones

    35 258,61
    -36,15 (-0,10 %)
     
  • Nasdaq

    15 021,81
    +124,47 (+0,84 %)
     
  • Nikkei 225

    29 025,46
    +474,56 (+1,66 %)
     
  • EUR/USD

    1,1613
    +0,0012 (+0,10 %)
     
  • HANG SENG

    25 409,75
    +78,75 (+0,31 %)
     
  • BTC-EUR

    52 883,69
    +1 164,16 (+2,25 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 435,89
    -15,74 (-1,08 %)
     
  • S&P 500

    4 486,46
    +15,09 (+0,34 %)
     

“Woodlawn Jane Doe” : une adolescente violée et tuée en 1976 a enfin un nom et un visage

·1 min de lecture

Un mystère résolu. Les faits remontent au 12 septembre 1976 lorsque le corps d'une adolescente est retrouvé près d'un cimetière de Woodlawn, dans le comté de Baltimore. Alors qu'une enquête a rapidement vu le jour, la police américaine n'avait pas pu déterminer l'identité de la jeune femme. Ainsi, elle avait été surnommée "Woodlawn Jane Doe" jusqu'à ce mercredi 15 septembre. Comme l'a rapporté Paris Match ce jour, il a fallu plus de 40 ans pour que l'identité de cette victime soit découverte. Malgré des croquis et des analyses, aucun élément n'avait permis d'en apprendre davantage sur cette adolescente. Au fil des années, les enquêteurs ont eu de nombreux faux espoirs. C'est d'abord un échantillon de sperme qui avait été envoyé à un laboratoire en 2006 mais les résultats n'avaient rien donné. Quelques années plus tard, l'affaire avait été évoquée lors de l'émission America's Most Wanted, afin de trouver un potentiel suspect. Cela a été un nouvel échec. Les enquêteurs n'ont toutefois jamais perdu espoir et les recherches se sont poursuivies au fil des années.

Un rebondissement très attendu. Quelques années plus tard, en 2015, les recherches scientifiques avaient permis d'éventuellement localiser l'endroit où la jeune femme résidait. Du pollen trouvé dans son organisme avait été analysé, ce qui avait révélé qu'elle était peut-être habitante à Boston. L'année d'après, le National Center for Missing and Exploited Children (NDLR (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

Deux très jeunes enfants retrouvés abandonnés dans les herbes hautes, le long d'un fleuve
Elle parie la retraite de son père et finit en prison
Refusé par plus de 40 hôpitaux ! Le coeur d'un septuagénaire a fini par lâcher
Drame dans le métro ! Une suite d'événements anodins précipitent la mort d'une femme avec son chien
Prince George : pourquoi il s'est embrouillé avec le fils du cornemuseur d'Elizabeth II

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles