La bourse est fermée
  • Dow Jones

    32 762,02
    -70,52 (-0,21 %)
     
  • Nasdaq

    12 489,66
    -154,80 (-1,22 %)
     
  • Nikkei 225

    27 999,96
    -249,28 (-0,88 %)
     
  • EUR/USD

    1,0209
    +0,0015 (+0,14 %)
     
  • HANG SENG

    20 003,44
    -42,33 (-0,21 %)
     
  • BTC-EUR

    22 599,60
    -1 018,87 (-4,31 %)
     
  • CMC Crypto 200

    535,71
    -21,64 (-3,88 %)
     
  • S&P 500

    4 119,69
    -20,37 (-0,49 %)
     

Wimbledon : Sans le covid, il serait numéro 1 français

Ugo Humbert, est depuis peu sorti du top 100 au classement ATP. Un événement pour le Français qui n’avait plus connu ça depuis trois ans et demi. Cette mauvaise période d’un an peut s’expliquer par cette pandémie du COVID. Ugo Humbert a eu du mal à se défaire des effets à long terme du vaccin et du virus qu’il a contracté en janvier dernier. Afin de changer de dynamique, Ugo Humbert a annoncé avoir changé sa structure autour de lui en engageant un nouveau coach en remplacement de Nicolas Copin.

Quart de finaliste lors des derniers Jeux olympiques, Ugo Humbert a enchaîné les coups durs. Le joueur français a été touché à deux reprises par le covid, dont il a eu du mal à se débarrasser. Humbert s’est vu dans l’obligation de mettre fin prématurément à sa saison dès le mois de septembre, car il ne se sentait pas dans l’état de jouer au tennis. La fatigue et les douleurs ont eu raison de lui.
Il revient par la suite en hiver, de la plus belle des manières. Lors de sa préparation, il se paye le scalp du joueur russe Daniil Medvedev. Il ne passe pas loin de remporter son match contre Matteo Berrettini. Mais le covid décide de faire son retour, et cela coupe sa belle lancée. Repos forcé de 10 jours.

Un covid qui a entamé la confiance d’Ugo Humbert

Logiquement, Ugo Humbert n’a pas réalisé les meilleurs résultats (15 défaites…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles