Marchés français ouverture 7 h 20 min
  • Dow Jones

    30 932,37
    -469,63 (-1,50 %)
     
  • Nasdaq

    13 192,35
    +72,95 (+0,56 %)
     
  • Nikkei 225

    29 588,71
    +622,70 (+2,15 %)
     
  • EUR/USD

    1,2105
    +0,0018 (+0,15 %)
     
  • HANG SENG

    28 980,21
    -1 093,99 (-3,64 %)
     
  • BTC-EUR

    38 442,04
    +449,84 (+1,18 %)
     
  • CMC Crypto 200

    930,23
    -2,91 (-0,31 %)
     
  • S&P 500

    3 811,15
    -18,19 (-0,48 %)
     

WhaTTfornow, un étonnant vélo électrique à double transmission indépendante

Marc Zaffagni, Journaliste
·2 min de lecture

Quand on aime le vélo, que ce soit de route ou tout terrain, on recherche le plaisir dans la satisfaction d’un dénivelé positif avalé au terme d’un effort intense, la sensation grisante de faire corps avec la machine à chaque coup de pédale. Si vous vous reconnaissez dans cette description, alors vous faites peut-être partie des détracteurs du vélo à assistance électrique. De ceux qui considèrent que ce n’est plus vraiment du vélo, ni même du sport. Et s’il existait une solution qui mette tout le monde d’accord ?

C’est le cas justement et nous devons cette innovation à l’entreprise française WhaTTfornow dont l’un des cofondateurs, Chistophe Aubonnet, est à l’origine de la marque de chaussures et vêtements de sport Hoka. Installée à Annecy (Auvergne-Rhône-Alpes), WhaTTfornow planche depuis 2016 sur un étonnant vélo électrique doté d’une double transmission indépendante. Du côté droit du cadre se trouve un groupe mono plateau classique avec dérailleur et cassette. Coté gauche, un moteur électrique intégré juste au-dessus du boitier de pédalier entraine à l’aide d’une courroie une grande couronne montée sur la roue arrière.

WhaTTfornow a déposé quatre brevets pour ses différentes innovations. Ici le VTTAE WhaTTfornow TT Player. © WhaTTfornow
WhaTTfornow a déposé quatre brevets pour ses différentes innovations. Ici le VTTAE WhaTTfornow TT Player. © WhaTTfornow

Le tube de selle profilé cache la batterie

La partie électrique et la partie musculaire sont donc totalement dissociées, notamment grâce à un système de double roue libre qui fait l’objet d’un brevet. Lorsque l’on pédale en musculaire, la partie électrique reste inactive et n’entraine donc aucune résistance au roulement. Et quand le besoin d’un petit coup de pouce se faite sentir, il suffit d’actionner la gâchette au guidon pour bénéficier du couple de 160 Nm que délivre le moteur électrique.

La batterie 200 Wh est intégrée dans le tube de selle profilé à l’allure de mât de voilier qui fait la signature esthétique de ces vélos atypiques. Il cache une tige de selle télescopique qui permet de faire varier la hauteur de l’assise. La...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura