La bourse ferme dans 1 h 48 min
  • CAC 40

    7 143,18
    -23,09 (-0,32 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 212,77
    -28,35 (-0,67 %)
     
  • Dow Jones

    33 963,54
    -90,40 (-0,27 %)
     
  • EUR/USD

    1,0862
    -0,0049 (-0,45 %)
     
  • Gold future

    1 894,10
    -36,70 (-1,90 %)
     
  • BTC-EUR

    21 557,56
    -567,40 (-2,56 %)
     
  • CMC Crypto 200

    534,54
    -2,32 (-0,43 %)
     
  • Pétrole WTI

    76,30
    +0,42 (+0,55 %)
     
  • DAX

    15 366,78
    -142,41 (-0,92 %)
     
  • FTSE 100

    7 857,63
    +37,47 (+0,48 %)
     
  • Nasdaq

    12 045,84
    -154,97 (-1,27 %)
     
  • S&P 500

    4 146,97
    -32,79 (-0,78 %)
     
  • Nikkei 225

    27 509,46
    +107,41 (+0,39 %)
     
  • HANG SENG

    21 660,47
    -297,89 (-1,36 %)
     
  • GBP/USD

    1,2142
    -0,0087 (-0,71 %)
     

WhatsApp : il va désormais être possible d'échapper aux coupures Internet et à la censure

IB Photography/Adobe Stock

Rester opérationnel malgré une coupure d'Internet : WhatsApp a annoncé dans une note de blog, le jeudi 5 janvier, avoir déployé une nouvelle fonctionnalité qui permettra de contourner la censure. Il s'agit d'un support proxy qui permet désormais à tous les utilisateurs de la plateforme de pouvoir continuer à l'utiliser, même si la connexion est interrompue. Dans les faits, ces derniers passeront par des serveurs parallèles, mis en place par des associations et des bénévoles, qui relaieront ensuite les données aux serveurs de WhatsApp. Il suffira de choisir, manuellement, un serveur proxy, plus difficile à bloquer pour les potentiels censeurs.

Dans son communiqué, la plateforme du groupe Meta explique que passer par un proxy ne réduit en rien la confidentialité des échanges : "La connexion via un serveur proxy maintient le haut niveau de confidentialité et de sécurité offert par WhatsApp. Les messages personnels seront toujours protégés par le chiffrement de bout en bout, ce qui signifie qu’ils resteront entre les personnes qui communiquent et que personne d’autre ne pourra les voir, ni même les serveurs proxys WhatsApp ou Meta." Le réseau cite le cas de l'Iran où la plateforme, comme Instagram, est bloquée depuis le début des manifestations contre le régime en place, commencées le 16 septembre 2022 après la mort de la jeune Kurde iranienne Mahsa Amini.

Dans d'autres pays comme la Corée du Nord, la Syrie et le Qatar, les utilisateurs ne pouvaient plus, jusqu'à présent, accéder (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Danone assigné en justice par des ONG à cause de sa production de plastique
Comptes rétablis sur Twitter : pourquoi la désinformation pourrait exploser
Etats-Unis : des géants de la tech accusés d'"atteintes" à la santé mentale des élèves
Goldman Sachs va supprimer des centaines de postes, mais moins qu'évoqué
CAC 40 : les dividendes et rachats d'actions versés aux actionnaires en 2022 ont atteint des records