La bourse est fermée
  • Dow Jones

    35 116,40
    +278,24 (+0,80 %)
     
  • Nasdaq

    14 761,29
    +80,23 (+0,55 %)
     
  • Nikkei 225

    27 641,83
    -139,19 (-0,50 %)
     
  • EUR/USD

    1,1865
    -0,0011 (-0,09 %)
     
  • HANG SENG

    26 194,82
    -40,98 (-0,16 %)
     
  • BTC-EUR

    32 075,44
    -1 063,85 (-3,21 %)
     
  • CMC Crypto 200

    927,84
    -15,61 (-1,65 %)
     
  • S&P 500

    4 423,15
    +35,99 (+0,82 %)
     

WhatsApp teste une nouvelle fonctionnalité

·1 min de lecture

WhatsApp, application de messagerie pour smartphone détenue par le géant Facebook, a annoncé mercredi 14 juillet le lancement d'un essai visant à libérer ses utilisateurs des téléphones portables et de leurs contraintes, telles que la classique panne de batterie. L'entreprise, qui compte plus de 2 milliards d'utilisateurs, a annoncé que ce test, d'une ampleur limitée, permettrait aux utilisateurs d'utiliser le service sur un maximum de quatre appareils "autres que des téléphones".

WhatsApp peut déjà être utilisé sur des "appareils compagnons", tels que des ordinateurs, mais la façon dont les échanges sont acheminés ne permet pas à l'application de fonctionner si le smartphone d'une personne est hors ligne ou n'a plus de batterie. "Grâce à cette nouvelle fonctionnalité, vous pouvez désormais utiliser WhatsApp sur votre téléphone et jusqu'à quatre autres appareils non-téléphoniques simultanément, même si votre batterie est morte", a déclaré l'équipe de sécurité de Facebook dans un message. "En exigeant que le téléphone effectue toutes les opérations, les appareils compagnons sont plus lents et sont fréquemment déconnectés", a-t-elle ajouté.

>> A lire aussi - Le bureau européen des unions de consommateurs porte plainte contre WhatsApp

"La nouvelle architecture multi-appareils de WhatsApp supprime ces obstacles", tout en "conservant les données de l'utilisateur synchronisées et privées, de manière transparente et sécurisée", a poursuivi l'entreprise. L'utilisation de cette fonctionnalité (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Cette nouvelle Barbie déjà en rupture de stock quelques heures après sa sortie
États-Unis : "une croissance au-dessus de la moyenne" mais gare à la hausse des prix
Angleterre : une giga-usine de batteries électriques pour 2025 ?
France : grâce à une meilleure croissance économique, le déficit public sera finalement moins élevé qu'attendu en 2021
Jeff Bezos va faire un énorme don à une emblématique institution culturelle

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles