La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 073,35
    +190,02 (+3,23 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 533,17
    +96,88 (+2,82 %)
     
  • Dow Jones

    31 500,68
    +823,32 (+2,68 %)
     
  • EUR/USD

    1,0559
    +0,0034 (+0,33 %)
     
  • Gold future

    1 828,10
    -1,70 (-0,09 %)
     
  • BTC-EUR

    20 329,35
    +370,84 (+1,86 %)
     
  • CMC Crypto 200

    462,12
    +8,22 (+1,81 %)
     
  • Pétrole WTI

    107,06
    +2,79 (+2,68 %)
     
  • DAX

    13 118,13
    +205,54 (+1,59 %)
     
  • FTSE 100

    7 208,81
    +188,36 (+2,68 %)
     
  • Nasdaq

    11 607,62
    +375,43 (+3,34 %)
     
  • S&P 500

    3 911,74
    +116,01 (+3,06 %)
     
  • Nikkei 225

    26 491,97
    +320,72 (+1,23 %)
     
  • HANG SENG

    21 719,06
    +445,19 (+2,09 %)
     
  • GBP/USD

    1,2270
    +0,0009 (+0,07 %)
     

WhatsApp : attention à cette arnaque qui pourrait compromettre votre compte

Gare à cette nouvelle arnaque qui concerne la messagerie mondialement connue WhatsApp. Selon une société spécialisée dans la prévention des cyberattaques (CloudSEK) relayée par PhonAndroid, la filiale de Meta serait victime d'une attaque inquiétante et très facile à mener par les pirates du web. En effet, il suffirait aux escrocs d'appeler une personne au hasard sur l'application, avant de lui demander de composer un numéro de téléphone en prétextant une bonne raison.

Selon nos confrères, si l'utilisateur s'exécute, il se retrouve déconnecté et le pirate prend le contrôle du compte : il est désormais trop tard. "Une fois que le pirate a accès au compte, il demande de l'argent aux contacts de la victime", détaille Rahul Sasi, fondateur de CloudSEK. Les proches de la victime se font alors dépouiller avant que le propriétaire du compte ne se rende compte de l'escroquerie. "Comme les fournisseurs du monde entier utilisent des numéros commençant par '67' ou '405', les victimes ont tendance à passer l'appel sans hésiter", regrette le spécialiste.

Comme le rappelle PhonAndroid, les moyens de s'enrichir en prenant le contrôle d'un compte WhatsApp sont nombreux, d'abord en s'emparant de celui d'un professionnel qui pourrait tromper ses clients. Mais aussi grâce au lancement du portefeuille de cryptomonnaies Novi dans l'application. Aux États-Unis, les utilisateurs peuvent faire des transactions via le stablecoin USDP. Cela attire les convoitises. Si Meta dit vouloir lutter ardemment contre (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Tuerie au Texas : pour combattre le "mal dans notre société", Trump appelle à "armer les citoyens"
La Chine bientôt à l’origine d’une nouvelle crise financière ?
Présidentielle : la somme qu’il manque à Valérie Pécresse pour éponger sa dette de 5 millions
Tennis : un joueur défie son ennemi juré dans un match à deux millions de dollars
Face à l’inflation, la France émet une obligation verte d’un nouveau genre

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles