La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 742,25
    -11,72 (-0,17 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 977,90
    -6,60 (-0,17 %)
     
  • Dow Jones

    34 429,88
    +34,87 (+0,10 %)
     
  • EUR/USD

    1,0531
    +0,0002 (+0,02 %)
     
  • Gold future

    1 797,30
    -3,80 (-0,21 %)
     
  • BTC-EUR

    16 104,99
    -55,49 (-0,34 %)
     
  • CMC Crypto 200

    404,33
    +2,91 (+0,72 %)
     
  • Pétrole WTI

    80,34
    -0,88 (-1,08 %)
     
  • DAX

    14 529,39
    +39,09 (+0,27 %)
     
  • FTSE 100

    7 556,23
    -2,26 (-0,03 %)
     
  • Nasdaq

    11 461,50
    -20,95 (-0,18 %)
     
  • S&P 500

    4 071,70
    -4,87 (-0,12 %)
     
  • Nikkei 225

    27 777,90
    -448,18 (-1,59 %)
     
  • HANG SENG

    18 675,35
    -61,09 (-0,33 %)
     
  • GBP/USD

    1,2296
    +0,0040 (+0,33 %)
     

Wertheimer, Castel, Drahi, Bahadourian… Les exilés français en Suisse de plus en plus riches

Dray, Garesse, George et Useldinger, retenez bien ces quatre noms, car il y a des chances qu’ils figurent dans notre prochain palmarès des fortunes françaises. Car tous font partie des nouveaux Français présents dans la dernière édition, par le magazine Bilan, des 300 premières fortunes suisses...

En tout, 45 (très riches) Français sont actuellement domiciliés de l’autre coté du lac Leman, pour une fortune cumulée de 110 milliards de Francs suisses (à peu près autant en euros). Il y a cinq ans, ces riches exilés ne pesaient que 82 milliards… C’est un fait : le flux de Français qui s’installent de l’autre coté du lac Léman ne faiblit pas, sans doute poussé par les débats houleux que suscitent les "riches".

Lors des dernières discussions à l’Assemblée, on a vu passer des proposition pour instaurer une imposition des "superprofits" et des "superdividendes", réintroduire "l’exit tax" et l’impôt sur la fortune (ISF)! Des initiatives qui ne venaient pas toutes de la Nupes mais parfois aussi du centre et de la droite.

Les Wertheimer (Chanel) au sommet

"Résultat ? Sans prendre de nouvelles mesures, la Suisse a retrouvé toute son attractivité. Non seulement du point de vue de la fiscalité, mais surtout grâce à son image de stabilité", résume Luigino Canal, un des experts qui réalisent les estimations du mensuel économique suisse Bilan, qui publie ce vendredi 25 novembre son classement annuel des 300 fortunes les plus riches de Suisse.

Alain et Gérard Wertheimer Crédit : J.C. Cohen /Visual Press Agency
Alain et Gérard Wertheimer Crédit : J.C. Cohen /Visual Press Agency

Alain (à gauche) et Gérard (à droite) Wertheimer

Mais l'autre grande nouveauté de ce classement de Bilan, c’est l’accession à la première place d’un Français, Gérard Wertheimer, copropriétaire avec son frère Alain, du géant du luxe Chanel, et estimé 38 milliards d’euros, en hausse de 9 milliards en un an. Derrière lui, les familles Hoffmann-Oeri-Duschmalé, actionnaires du groupe pharmaceutique Roche (30 milliards d’euros) et Klaus-Michael Kühne, propriétaire du groupe de logistique Kühne (23 milliards d’euros). L’arrive de l’actionnaire de Chanel à la tête du classement est bien le signe, explique Andrea Machalova, rédactrice en chef adjointe de Bilan, de la santé "insolente" du secteur.

L'autre activité favorisée par la conjoncture, c'est le transport et notamment le "shipping", autrement dit le transport maritime. Pour Julien de We[...]

Lire la suite sur challenges.fr